Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

General Dynamics M1150 Assault Breacher Vehicle

(ABV, photo www.armyrecognition.com)

(ABV, photo www.armyrecognition.com)

Version spécialisée dans le déminage et l’ouverture d’itinéraires, le General Dynamics Land System Assault Breacher Vehicle (ou ABV) est dérivé du très efficace M-1 Abrams, et opère auprès des unités du génie des Marines.

Sa conception correspond à une demande émise par les Marines concernant un blindé lourd, capable d’effectuer du déminage de zone et d’ouvrir des itinéraires, pour permettre l’avancée du gros de la troupe. L’ABV est issu de chars M-1 Abrams placés sous cocon par l’US Army, et modifié selon les besoins exprimés par l’US Marine Corps ; à noter l’utilisation de nombreux sous-systèmes ayant déjà fait leurs preuves, ce qui a fortement réduit les délais d’essais et les coûts de développement.

Entré en service en 2008, après une phase d’essais entamée en 2002, l’ ABV garde une majeure partie de pièces communes avec le M-1, dont il se distingue par l’absence d’un canon et par l’ajout d’une charrue à l’avant, chargée de faire détoner les mines, ou les charges improvisées à distance de sécurité.

Le premier engagement opérationnel de l’ ABV a eu lieu en décembre 2009, en Afghanistan (5 exemplaires), puis il est rapidement intervenu de manière régulière sur ce théâtre d’opérations, afin de sécuriser les itinéraires des convois de Marines partis combattre les Talibans. Actuellement, l'US Marine Corps possède 52 de ces engins dans son parc terrestre; de son côté, l'US Army est en train d'en acquérir 187.

Caractéristiques

Basé sur le châssis du M-1, l’Assault Breacher Vehicle mesure 7.90 mètres de long (12 avec la charrue), 3.60 mètres de large et 2.40 mètres de haut ; il est propulsé par une turbine Honeywell ATG 1500, de 1500 Cv, qui lui permet de rouler à 70 Km/h et de franchir jusqu’à 500 kilomètres.

A l’image du M-1, dont il conserve le moteur, il peut être ravitaillé par divers carburants, sans préparation (kérosène, diesel, pétrole) ; en cas d’avarie, le moteur peut être remplacé en 30 minutes sur le champ de bataille. Avec un équipage de 2 membres, il dispose d’un système de lancement de roquettes (à 2 tubes), chargées d’atteindre les cibles à une distance de 100-150 mètres, en les faisant exploser. L'habitacle est protégé contre les risque NBC et des systèmes de vision nocturne sont présents à bord.

Pour sécuriser l’itinéraire des forces, il peut déposer des balises le long d’un couloir « nettoyé », et il peut également être équipé d’une lame de bulldozer et même être opéré à distance par l’intermédiaire d’une console de guidage. Le blindage de l’ABV le protège des charges creuses, des roquettes RPG, des mines et des explosifs improvisés, et peut être renforcé par divers blindages additionnels, notamment des blindages réactifs. Bien qu’il ne soit pas conçu pour mener des raids offensifs, il est pourvu d’une mitrailleuse de tourelle de 12.7 mm (500 munitions), pour sa défense et de 12 pots lance-fumigènes. 

(ABV de l'USMC à l'exercice, photo de Cpl John McCall, USMC, 28/03/2011, www.flickr.com)

(ABV de l'USMC à l'exercice, photo de Cpl John McCall, USMC, 28/03/2011, www.flickr.com)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
franchement ceci montre la determination des etats unis a oeuvrer pour la paix dans le monde
Répondre