Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Formation des États-Unis

Durant leur Histoire, les États-Unis ont vu adhérer de nombreux États à l'Union (bien que quelques aient l'aient quittée lors de la guerre de Sécession avant d'être réintégrés) pour donner progressivement la forme actuelle des États-Unis.

 A mesure que de nouveaux territoires venaient rejoindre la fédération, les États-Unis ont vu leur population croître et ont accédé à de vastes ressources naturelles présentes à l'intérieur de cet immense continent.

Les Treize colonies

Éléments fondateurs des États-Unis, à l'origine de l'Indépendance américaine, les Treize colonies étaient constituées de la Virginie, du Massachusetts, du New Hampshire, du Maryland, du Connecticut, de Rhode Island, du Delaware, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le New Jersey, New York, la Pennsylvanie, et la Géorgie. Elles sont toutes entrées dans l'Union en 1776, avec une population estimée à 2,5 millions d’âmes en 1776.

(Les Treize Colonies, Vincent CHARLES)

(Les Treize Colonies, Vincent CHARLES)

Premier élargissement

Après la victoire pour l'Indépendance, les Treize colonies sont rejointes par le Kentucky et le Vermont, qui viennent modifier la forme du drapeau américain, mais aussi la physionomie des États-Unis d'Amérique ; le Vermont est arrivé en 1791 et le Kentucky en 1792.

(1er élargissement, Vincent CHARLES)

(1er élargissement, Vincent CHARLES)

Second élargissement

Augmentant significativement la taille de l'Union, le second élargissement est marqué par l'arrivée du Tennessee, de l'Indiana, de l'Ohio, de la Louisiane et du Mississippi. Ils sont respectivement arrivés en 1796, 1803, 1812, 1816, et 1817.

(2ème élargissement, Vincent CHARLES)

(2ème élargissement, Vincent CHARLES)

Troisième élargissement

A mesure que l'influence des anciens pays colonisateurs s'atténuait, de nouveaux États se sont laissés tenter par l'Union, à l'image de l'Illinois, qui l'a rejointe en 1818 ; l'admission de l'Illinois offre une voie d'accès à l'ouest américain.

(3ème élargissement, VINCENT CHARLES)

(3ème élargissement, VINCENT CHARLES)

Quatrième élargissement

Intervenant en 1819 et 1820, avec les arrivées respectives de l'Alabama et du Maine, ce dernier étant une ancienne enclave du Massachusetts, le 4ème élargissement de l'Union en renforce la cohérence.

(4ème élargissement, Vincent CHARLES)

(4ème élargissement, Vincent CHARLES)

Cinquième élargissement

Il constitue l'une des premières extensions vers l'ouest, avec l'arrivée du Missouri en 1821. Grâce à son admission, l’accès au puissant fleuve Mississippi est amélioré.

(5ème élargissement, Vincent CHARLES)

(5ème élargissement, Vincent CHARLES)

Sixième élargissement

Il correspond à l'arrivée de l'Arkansas au sein de l'Union, en 1836, ce qui en renforce la présence dans la partie centre-ouest du continent.

 

(6ème élargissement, Vincent CHARLES)

(6ème élargissement, Vincent CHARLES)

Septième élargissement

Cet élargissement vient renforcer et affirmer les frontières entre le Canada actuel et les États-Unis, au niveau de la région des Grands Lacs. Ainsi, c'est le Michigan qui arrive en 1837.

(7ème élargissement, Vincent CHARLES)

(7ème élargissement, Vincent CHARLES)

Huitième élargissement

Cet élargissement voit les États-Unis renforcer leur influence sur la zone des Caraïbes, avec l'arrivée de la Floride, en 1845, et marque un tournant décisif pour l'extension vers l'ouest, après la victoire contre le Mexique et l'annexion du Texas, qui rejoint également l'Union cette année là.

L'arrivée du Texas augmente la superficie des terres contrôlées par l'Union, malgré les revendications mexicaines. 

(8ème élargissement, Vincent CHARLES)

(8ème élargissement, Vincent CHARLES)

Neuvième élargissement

Accueillant son 29ème État, l'Union consolide son assise sur la partie centre-ouest (Midwest) du continent, avec l'arrivée de l'Iowa en 1846. Arrosé par le fleuve Mississippi, ce nouvel État renforce le contrôle de ce puissant et légendaire fleuve.

(9ème élargissement, Vincent CHARLES)

(9ème élargissement, Vincent CHARLES)

Dixième élargissement

L'emprise de l'Union sur la partie nord des États-Unis est confortée par l'arrivée du Wisconsin, en 1848, qui permet de renforcer le contrôle des Grands Lacs. Ainsi, la frontière avec le Canada est davantage administrée par l’Union.

(10ème élargissement, Vincent CHARLES)

(10ème élargissement, Vincent CHARLES)

Onzième élargissement

Offrant aux États-Unis un débouché sur le Pacifique, le onzième élargissement voit la Californie rejoindre l'Union, en 1850, peu après avoir été cédée par le Mexique aux États-Unis.  Ses nombreuses ressources naturelles et son climat attirent alors rapidement de nombreux américains.

(11ème élargissement, Vincent CHARLES)

(11ème élargissement, Vincent CHARLES)

Douzième élargissement

Séduit par l'influence et les possibilités offertes par l'Union, le Minnesota rejoint les États-Unis en 1858.

Avec son intégration à l’Union, il contribue à renforcer la frontière avec le Canada et apporte de nouvelles ressources naturelles.

(12ème élargissement, Vincent CHARLES)

(12ème élargissement, Vincent CHARLES)

Treizième élargissement

Celui-ci voit l'influence des États-Unis croître sur la façade Pacifique du continent, grâce à l'arrivée de l'Oregon, en 1859.

Les importantes ressources forestières de cet État attirent de nombreux colons.

(13ème élargissement, Vincent CHARLES)

(13ème élargissement, Vincent CHARLES)

Quatorzième élargissement

La zone centrale du continent entame à son tour la démarche de rejoindre l'Union, avec l'arrivée du Kansas, futur grand État agricole, en 1861.

(14ème élargissement, Vincent CHARLES)

(14ème élargissement, Vincent CHARLES)

Quinzième élargissement

Après avoir été créée au cours de la guerre de Sécession (1861-1865), la Virginie occidentale rejoint l'Union en 1863, et se sépare alors de la Virginie, opposée à l'abolition de l'esclavage. 

Cette guerre civile confronte le Nord anti-esclavagiste et industrialisé et le Sud, pro esclavagiste, peu industrialisé et plutôt rural. 

Les États du Sud quittent alors l'Union et tentent de gagner leur indépendance, pour préserver leur mode de vie basé sur l'esclavage des Noirs, principalement dans les champs de coton et en tant que domestiques.

(15ème élargissement, Vincent CHARLES)

(15ème élargissement, Vincent CHARLES)

Seizième élargissement

Alors confrontée à une guerre civile, la guerre de Sécession, l'Union accueille le Nevada en tant que nouvel État, en 1864.

Une grande partie des ressources humaines et industrielles des États du Nord est mobilisée dans la guerre civile et les pertes de ce conflit s’élèvent à 620,000 soldats tués et 500,000 blessés.

Le Nord a gagné la guerre principalement grâce à son industrie, ses voies de communications et sa logistique importante.

(16ème élargissement, Vincent CHARLES)

(16ème élargissement, Vincent CHARLES)

Dix-septième élargissement

A la sortie de la guerre de Sécession l'Union poursuit son expansion avec l'arrivée du Nebraska, en 1867 et réintègre le Tennessee en 1866.

Les ravages provoqués par le conflit provoquent un retard économique et technologique dans les États du Sud.

(17ème élargissement, Vincent CHARLES)

(17ème élargissement, Vincent CHARLES)

Dix-huitième élargissement

Accueillant de nouveau les États sécessionnistes, réintégrés entre 1866 et 1870, l'Union est rejointe par le Colorado en 1876.

Les grandes ressources minières du Colorado profitent rapidement à l’économie de l’Union et attirent de nombreux américains en quête de richesses.

(18ème élargissement, Vincent CHARLES)

(18ème élargissement, Vincent CHARLES)

Dix-neuvième élargissement

Second plus grand élargissement simultané de l'Union, après le deuxième, cet élargissement voit l'Union accueillir le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, le Montana et l’État de Washington, en 1889.

La frontière avec le Canada est ainsi presque entièrement délimitée par les États de l’Union.

(19ème élargissement, Vincent CHARLES)

(19ème élargissement, Vincent CHARLES)

Vingtième élargissement:

La zone ouest des États-Unis se consolide par l'arrivée, en 1890, de l'Idaho et du Wyoming,  qui sont d'immenses territoires aux nombreuses ressources naturelles.

La frontière avec le Canada est désormais totalement contrôlée par l’Union et se profile progressivement la future forme définitive des États-Unis.

(20ème élargissement, Vincent CHARLES)

(20ème élargissement, Vincent CHARLES)

Vingt et unième élargissement

Toujours orientée vers l'ouest, la poursuite de l'expansion de l'Union se concrétise en 1896 par l'arrivée de l'Utah, aux importantes ressources naturelles et à la géologie particulière.

(21ème élargissement, Vincent CHARLES)

(21ème élargissement, Vincent CHARLES)

Vingt-deuxième élargissement

Marqué par l'arrivée de l'Oklahoma, en 1907, l'élargissement de l'Union dans la partie centre-sud du continent permet d'accéder à de grandes plaines, propices à l'agriculture

(22ème élargissement, Vincent CHARLES)

(22ème élargissement, Vincent CHARLES)

Vingt-troisième élargissement

Avant-dernier élargissement de l'Union, il voit le Nouveau-Mexique et l'Arizona rejoindre les États-Unis en 1912.

Les États-Unis continentaux sont alors tous rassemblés au sein de l'Union.

(23ème élargissement, Vincent CHARLES)

(23ème élargissement, Vincent CHARLES)

Vingt-quatrième élargissement

Dernier élargissement des États-Unis, celui-ci prend effet en 1959 avec l'arrivée de l'Alaska et d'Hawaï, qui renforcent fortement l'influence américaine sur le Pacifique.

Ainsi s'achève la formation des États-Unis d'Amérique, qui pourraient un jour voir arriver l'île de Porto Rico au sein de l'Union, puisqu'un référendum de 2012 a vu 65% des votes en faveur d'une future adhésion. 

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :