Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Bowen McLaughlin York M88A2

(Rtrati d'un moteur de M-1 par un M-88A2 à Djibouti, photo Sgt Steve H. Lopez, USMC, 25/07/2015, www.flickr.com)

(Rtrati d'un moteur de M-1 par un M-88A2 à Djibouti, photo Sgt Steve H. Lopez, USMC, 25/07/2015, www.flickr.com)

Héritier d’une longue famille d’engins de dépannage et de réparation, le M-88A2 est entré en service en 1997 dans l'US Marine Corps et l'US Army, pour assurer des missions d’assistance aux chars M-1 Abrams.

Le M-88A2 est basé sur le châssis du M-88A1, entré en service en 1977, lui-même conçu à partir du M-88 (1961), qui était adapté à partir du châssis du char M-60. La nouvelle génération consiste en un engin blindé, capable de porter secours à un char ou à un véhicule lourd en difficulté, soit en le tractant, soit en le treuillant, ou bien ravitailler des véhicules sur le champ de bataille. Dans la mesure où il est amené à opérer en zone de combat, aux côtés des unités engagées, il est fortement blindé et possède un armement défensif.

L’US Marine Corps aligne un inventaire total de 69 M-88A2 Hercules dans son parc terrestre (Heavy Equipment Recovery Combat Utility Lift & Evacuation System).  

Caractéristiques

Blindé de dépannage monté sur chenilles, le M-88A2 mesure 8.58 mètres de long, 3.67 mètres de large et 3.22 mètres de haut ; il pèse au total 63 tonnes, et dispose d’un moteur Continental AVDS-1790 de 1050 Cv, qui le fait rouler à 48 Km/h sur route. En cas de besoin, le M88A2 peut fournir du carburant aux chars M-1.

L’autonomie du véhicule est de 500 kilomètres, et il bénéficie d’un blindage le mettant à l’abri des projectiles de 30 mm, des explosifs improvisés, des mines, et des menaces NBC ; il peut aussi être préparé pour traverser des rivières de 2.60 mètres de profondeur. L’équipage de 3 membres met en œuvre la grue, placée sur le dessus de l’engin, dont la capacité de levage est de 31.80 tonnes, et qui est utilisée pour soulever les tourelles de chars, les blocs moteurs ou les parties lourdes d’un véhicule quelconque.

En outre, le M-88A2 possède un système de remorquage, reposant sur des treuils, qui le rend apte à tracter des charges de 70 tonnes ; à noter la présence d’une lame, installée à l’avant de l’engin, qui permet de le stabiliser lors des opérations, ou de dégager des obstacles situés devant lui, voire de creuser un fossé. L’armement défensif du véhicule repose sur une mitrailleuse de toit M-2 de 12.7 mm, opérée par le chef de char.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article