Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

État : Kentucky

(Drapeau du Kentucky, 1962, image de Commonwealth of Kentucky, wikipedia)

(Drapeau du Kentucky, 1962, image de Commonwealth of Kentucky, wikipedia)

(Sceau officiel du Kentucky, 1962, image de Commonwealth of Kentucky, wikipedia)

(Sceau officiel du Kentucky, 1962, image de Commonwealth of Kentucky, wikipedia)

(Localisation du Kentucky, image de TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

(Localisation du Kentucky, image de TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

Histoire

Peuplé depuis des millénaires, le territoire du Kentucky a très longtemps été l'endroit où ont vécu des tribus qui y pratiquaient la chasse, la cueillette, puis l'agriculture et l'artisanat; les indiens Cherokee, Chickasaw, Mosopelea, Shawnee, Wyandot et Yuchi habitaient la région en des territoires distincts.

Au 17ème siècle, plusieurs expéditions françaises passent en partie par le Kentucky, et les explorations britanniques se déroulent au cours des années 1750; après le traité de Paris de 1763 octroyant de nombreuses terres françaises aux britanniques, ces derniers ont accru leur présence en Amérique du Nord et à l'intérieur des terres. En 1768, un traité anglais est conclu avec les Iroquois pour définir une frontière entre leurs territoires afin de faire cesser les escarmouches et les hostilités entre les deux peuples. 

En juin 1774, le pionnier James Harrod fonde Harrod's Town, qui est la 1ère colonie blanche permanente du Kentucky, sur ordre du gouverneur de Virginie John Murray; les 37 colons s'installent et subissent une attaque des Shawnee en juillet 1774 et perdent 2 des leurs. Engagé dans un conflit avec ces indiens, John Murray dépêche Daniel Boone à Harrod's Town pour rappeler les colons et les engager dans la guerre; arrivés trop tard pour participer à la bataille de Point Pleasant (Virginie-Occidentale actuelle), Harrod et ses hommes voient le camp de Murray remporter la victoire et obtenir des Shawnee d'importantes terres qu'ils revendiquaient. En mars 1775, le gouverneur autorise Harrod à retourner dans sa colonie.

(Daniel Boone escortant des colons, 1851-1852, image The Bridgeman Art Library, wikipedia)

(Daniel Boone escortant des colons, 1851-1852, image The Bridgeman Art Library, wikipedia)

Malgré ces menaces, plusieurs colonies sont fondées dans le territoire du Kentucky, par des colons venant majoritairement de Virginie, de Caroline du Nord et de Pennsylvanie; avec leur arrivée, les colons amènent leur agriculture et exploitent le maïs, le tabac, le cannabis et chassent. Cependant, la forte résistance et la violence des amérindiens limite fortement l'afflux des colons, qui sont environ 200 en 1776.

Au moment de la guerre d'Indépendance, les indiens Cherokee lancent de nombreux raids et embuscades contres les colons en Caroline du Nord et du Sud, en Virginie et en Géorgie; durant ce conflit, les Cherokee combattent aux côtés des britanniques dans l'espoir de conserver leurs terres en remerciement. 

Devant l'escalade des combats, les colons situés à l'Ouest des Treize colonies ont demandé au Congrès continental d'assurer leur protection; plusieurs forts sont alors construits pour lutter contre les amérindiens. Du 7 au 18 septembre 1778, le fort de Boonesborough (du nom de son fondateur Daniel Boone) est assiégé par les Shawnee, mais ces derniers perdent 37 des leurs et lèvent le siège. 

A partir de 1780, des raids sont lancés par les différents belligérants et plusieurs centaines de colons du Kentucky sont tués par l'alliance britannico-indienne. Après les nombreux affrontements de la guerre d'Indépendance et la victoire de l'Union en 1783, les habitants du Kentucky demandent à être séparés du territoire de Virginie, dont la frontière naturelle est composée par des montagnes; par ailleurs, les habitants reprochent à la Virginie son absence lors des hostilités et sa tutelle à leur égard. 

(Fort Boonesborough, www.tennesseehistory.org, wikipedia)

(Fort Boonesborough, www.tennesseehistory.org, wikipedia)

Progressivement la population du Kentucky augmente et le colonel Benjamin Logan souhaite qu'une convention constitutionnelle ait lieu à Danville (Kentucky) en 1784; finalement en 1788, la Virginie donne son accord pour une séparation des territoires et après de nombreuses tractations, le Kentucky rejoint l'Union le 1er juin 1792, en devenant le 15ème État.

Entre-temps, les raids amérindiens contre les colons ont causé la mort de près de 1500 colons, conduisant George Rogers Clark, chef de la milice du Kentucky, à prendre la tête d'une force de 1200 miliciens en 1786 pour lancer des attaques contre les villages Shawnee, débutant ainsi la guerre indienne du Nord-Ouest. En effet, malgré la victoire de l'Union et la cession par les britanniques des terres de cette région, ces derniers y ont conservé de nombreux forts et ont continué d'appuyer les 45 000 amérindiens qui y vivaient encore.

La majorité des combats a eu lieu dans l'actuel Ohio et dans une partie du Kentucky, et la victoire américaine en 1795 a contraint les amérindiens à céder leurs terres et à partir en direction de l'Illinois actuel. 

Un mouvement abolitionniste naît vers la même période à travers le presbytérien David Rice, qui a tenté d'introduire la prohibition de l'esclavage dans la constitution de l'État; bien que moins dépendant économiquement de cette terrible pratique que des États comme l'Alabama, le Kentucky exploitait les esclaves pour produire principalement du tabac et du cannabis. 

La libération des esclaves était rare et devait être validée par la justice, et le Kentucky en a été le plus gros vendeur à l'intérieur des États-Unis, surtout à travers le marché aux esclaves de Louisville (Kentucky); en 1860, l'État est le 9ème plus peuplé des États-Unis avec 1 155 684 habitants et possède une puissante agriculture.

Politiquement opposé au Nord, anti-esclavagiste, le Kentucky proclame officiellement sa neutralité, alors que le président Abraham Lincoln (né dans le Kentucky) est au pouvoir depuis peu. De leur côté, les États confédérés ont élu Jefferson Davis, lui aussi natif du Kentucky, pour les représenter.

Malgré l'annonce de sa neutralité, le Kentucky voit le général confédéré Leonidas Polk faire construire un fort à Columbus pour tenter contrôler le Mississippi et en réaction, le général de l'Union Ulysses S. Grant prendre position à Paducah, pour contrôler l'embouchure de la rivière Tennessee. Le gouverneur du Kentucky dénonce alors cette double violation de sa neutralité et exige le départ des troupes des deux parties, mais le 7 septembre 1861, l'assemblée générale de l'État adopte une résolution exigeant le départ des seules troupes confédérées. 

Elle ordonne également que soit hissé le drapeau de l'Union sur le toit de son capitole, à Frankfort, et déclare son allégeance à l'Union; cependant, des sympathisants du Sud cherchent à établir un gouvernement fantôme confédéré dans l'État et le 29 octobre 1861, 68 des 110 comtés adoptent une ordonnance de Sécession contre l'Union et élisent un gouverneur. 

Ce gouvernement fantôme fait sécession le 20 novembre 1861 et rejoint la cause des États confédérés; cependant, il n'a eu que peu d'effets sur le Kentucky, dont une partie de la population a conservé sa neutralité et à partir de 1862, les forces de l'Union ont commencé à lancer des attaques importantes contre celles des Confédérés, pour en prendre les forts ennemis. 

Les positions confédérées s'effondrent en mai-juin 1862, mais les forces rebelles continuent leurs escarmouches et embuscades, remportant quelques succès, jusqu'à la bataille de Perryville, le 8 octobre 1862, au cours de laquelle l'Union emporte une grande victoire stratégique, contrôlant alors une grande partie du Kentucky.

(Bataille de Perryville, 01/11/1862, image www.sonofthesouth.net, wikipedia)

(Bataille de Perryville, 01/11/1862, image www.sonofthesouth.net, wikipedia)

De 1863 à 1864, une guérilla se déroule sur le territoire du Kentucky, et en juin 1864, le général unioniste Stephen G. Burbridge se voit confier le commandement de l'État et impose la loi martiale, avec l'accord de Lincoln; il réprime violemment les rebelles et fait emprisonner ou exécuter les opposants, y compris les personnages publics, au motif de trahison, même si dans la plupart des cas l'accusation était sans fondement.  

Controversé pour sa brutalité, il impose que 4 guérilleros soient abattus pour chaque citoyen désarmé de l'Union tué; son approche violente l'oppose au gouverneur unioniste Thomas E. Bramlette, en place depuis 1863. En février 1865, après une tentative de pris de contrôle des troupes et des armes, suite à une querelle avec le gouverneur, Burbridge est démis de ses fonctions. La guerre de Sécession a vu le Kentucky fournir environ 100 000 soldats au Nord et 40 000 au Sud, avec parfois des frères se battant dans chacun des camps.

Après la guerre, le temps de la reconstruction du Kentucky arrive et l'immigration est encouragée afin d'aider l'État à se remettre économiquement de la guerre civile; au cours des années 1870, l'exploitation des mines de charbon apporte la prospérité à l'État, notamment en permettant l'essor de la métallurgie. 

En 1873, la mairie de Louisville est terminée et donne à cette ville très peuplée (100 753 habitants), un bâtiment d'une grande importance pour son identité; en 1875, l'État organise une course hippique (il est réputé pour ses élevages équestres depuis des décennies) à Louisville, réunit 10 000 spectateurs et remporte ainsi un immense succès. 

(Gravure sur bois de l'hôtel de ville de Louisville, 1879, wikipedia)

(Gravure sur bois de l'hôtel de ville de Louisville, 1879, wikipedia)

En 1893, Mildred et Patty Hill, sœurs et institutrices de Louisville, créent une mélodie musicale pour la chanson "Good Morning to All", qui deviendra plus tard la mondialement célèbre "Happy Birthday to You"; l'année 1896 voit une femme être élue pour la 1ère fois par le Sénat de l'État à un poste officiel, en tant que bibliothécaire, en la personne d'Emma Guy Cromwell.

En 1905, l'État entame la construction de son nouveau capitole à Frankfort, pour remplacer l'ancien bâtiment, en service depuis 1830, et inaugure le nouvel édifice en 1909; parallèlement à ce renouveau, le Kentucky a gagné 142 731 habitants entre 1900 et 1910, atteignant une population totale de 2 289 905 personnes.

Pendant la Première Guerre mondiale, le Kentucky contribue à l'effort de guerre américain et mobilise 95 575 soldats, dont 2418 sont tués au combat ou lors d'accidents. Au cours de la période de la prohibition (1919-1933), l'économie du Kentucky est fortement impactée par l'interdiction de consommer de l'alcool, l'État étant un très grand producteur de bourbon, de bière et de vin. 

En conséquence de cette politique d'interdiction, des trafiquants ont mis en place des moyens illégaux et ingénieux pour écouler l'alcool sur le marché noir, tandis que de nombreux habitants produisaient eux-mêmes leur alcool, de manière clandestine et pour leur propre consommation, voire pour en revendre un peu. 

En 1930, Harland Sanders (originaire de l'Indiana) s'installe dans le Kentucky où il propose aux clients de sa petite station-service des repas issus de ses propres recettes, à base de poulet frit; il rencontre un vif succès et ouvre son 1er restaurant en 1931, passant de 6 couverts à 142 couverts. Après un stage de perfectionnement à l'unviersité Cornell (New York), il revient en 1935 et obtient le titre honorifique de Colonel du Kentucky, de la part du gouverneur, pour sa contribution à la gastronomie américaine. 

En 1933, le président Franklin D. Roosevelt émet un ordre exécutif qui interdit aux citoyens américains de posséder des pièces d'or, des lingots d'or ou des certificats sur l'or et oblige ces derniers à les vendre à la réserve fédérale américaine; le gouvernement obtient ainsi de gigantesques quantités d'or et cherche un endroit où les stocker. Le site militaire de Fort Knox, dans le Kentucky est choisi et le chantier de construction de la forteresse est terminé en décembre 1936, et le site reçoit sa 1ère cargaison d'or en janvier 1937. 

En janvier et février 1937, la rivière Ohio est en crue et provoque d'énormes dégâts sur l'ensemble de son cours, entraînant 27 000 personnes déplacées dans le Kentucky. 

En 1941, peu après l'entrée en guerre des États-Unis, le Kentucky contribue à l'effort de guerre national pour vaincre le Japon et l'Allemagne nazie, et la ville de Louisville à elle seule mobilise 73 000 ouvriers dans 300 usines pour fabriquer des conserves alimentaires, des outils, des véhicules (100 000 Jeep), etc. En plus de l'activité permanente de la ville, des aérodromes militaires sont construits pour former les unités aéroportées et ravitailler les forces. 

La mobilisation de troupes a permis d'engager au total 306 364 soldats, dont 7917 ont été tués. 

(Ouvriers produisant des armes, photo Kentucky Historical Society, www.salutetofreedom.org)

(Ouvriers produisant des armes, photo Kentucky Historical Society, www.salutetofreedom.org)

Après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs programmes autoroutiers sont lancés pour relier les comtés du Kentucky, ainsi que l'État, à ses voisins afin de dynamiser son économie; au début des années 1950, le gouverneur du Kentucky mise sur le développement du réseau routier et du tourisme pour aider l'État. 

Malgré tout, près de 13% de la population quitte l'État pour des raisons économiques et tente notamment sa chance dans l'Ohio et le Michigan, où les constructeurs automobiles ont beaucoup de succès. Bien que ces départs soient liés à des difficultés économiques, certains s'en sortent, dont le Colonel Sanders (qui a pourtant été ruiné à cause d'une autoroute), qui ouvre son 1er restaurant en franchise en 1952, sous le nom de Kentucky Fried Chicken (KFC), et vers la fin des années 1950, il gère 400 restaurants franchisés aux États-Unis. 

Le 28 février 1958, un tragique accident de bus provoque la mort de 26 enfants et du chauffeur, après qu'il ait percuté un camion et que le bus scolaire a été propulsé dans une rivière en crue, entraînant un deuil national et faisant de cet accident le plus meurtrier pour un bus aux États-Unis. 

Au cours des années 1960, les mouvements de droits civiques luttent pour faire cesser la discrimination raciale aux États-Unis, en particulier dans les États du Sud, et l'appui de quelques hommes politiques permet progressivement de faire reculer la ségrégation. En 1964, le président Lyndon B. Johnson déclare la guerre à la pauvreté et met en place des programmes d'aide médicale et sociale.

En 1966, le gouvernement du Kentucky met enfin un terme à la discrimination raciale légale dans les restaurants, les toilettes, les piscines et les espaces publics, et déclare hors la loi tout comportement raciste; l'État incite également les villes à veiller que l'accès au logement ne soit pas lié à la couleur de peau. 

Malgré cette grande victoire, la communauté afro-américaine reste confrontée au racisme, en particulier de la part des forces de l'ordre, et des émeutes violentes ont lieu à Louisville en mai 1968: la répression policière est brutale et la Garde Nationale est mobilisée, et les manifestants subissent la perte de 2 des leurs, l'un abattu dans le dos et l'autre alors qu'il mangeait un sandwich sur un trottoir. Les dégâts occasionnés par les émeutes s'élèvent alors à $ 200 000 ($ 1 509 407 actuels) et 472 personnes sont arrêtées. 

En 1976, pour corriger un oubli historique, le Kentucky ratifie le 13ème amendement de la Constitution américaine (qui abolit l'esclavage), le 14ème amendement (qui protège les droits des anciens esclaves) et le 15ème amendement (qui garantit le droit de vote aux anciens esclaves).  

Le 28 mai 1977, la boîte de nuit Beverly Hills Supper Club prend feu et 165 personnes sont tuées, tandis que 200 autres sont blessées.  

L'année 1983 voir pour la 1ère fois une femme élue Gouverneure du Kentucky, en la personne de Martha Layne Collins, qui reste en place jusqu'en 1987. La croissance démographique du Kentucky est faible entre 1980 et 1990, avec seulement 24 519 habitants de plus, portant la population à 3 685 296 personnes. 

Le 2 juillet 2001, Robert L. Tools est le 1er patient à recevoir un cœur artificiel autonome en plastique et titane avec batterie, mais l'homme décède au bout de 151 jours. Le 27 août 2006, le vol Comair 5191 s'écrase peu après son décollage de l'aéroport de Lexington, entraînant la mort de 49 des 50 passagers. 

En 2010, le Kentucky est le 1er État qui adopte la controversée loi "Common Core" qui doit permettre de fournir un programme scolaire commun de base à l'échelle nationale, pour mieux préparer les élèves aux études supérieures. Un total de 45 États s'est mis d'accord sur ce programme, tandis que d'autres ne l'ont pas lancé à l'échelle de leur État, mais en phases expérimentales. 

Pour l'appuyer dans sa démarche volontariste, le Kentucky a reçu $ 17 500 000 de la Gates Foundation( qui appartient au milliardaire Bill Gates). En 2010, la Morehead State University met sur orbite le 1er satellite entièrement construit au Kentucky : il s'agit d'un nano-satellite, de la taille d'un petit pain et pesant 2.26 Kg, avec pour mission de comprendre les lois de la physique dans l'univers proche. 

En 2013, le Kentucky adopte l' "Obamacare", qui doit permettre à des milliers de personnes de pouvoir bénéficier d'une assurance santé, dans un État où les cancers, les maladies respiratoires, les décès prématurés le diabète et les maladies cardiaques sont très nombreux et mal traités, faute d'argent. Le mois d'avril 2013 a vu le Kentucky autoriser la culture du cannabis et en 2014, il a été le 1er État à en produire légalement, sous le contrôle de la DEA, qui fait des analyses concernant le taux de THC, qui doit être inférieur à 0.3%. 

(Café originel d'Harland Sanders, futur KFC, photo de Brent & MariLynn, 11/06/2006, www.flickr.com)

(Café originel d'Harland Sanders, futur KFC, photo de Brent & MariLynn, 11/06/2006, www.flickr.com)

Géographie

Situé dans le Sud des États-Unis, et entouré par la Virginie-Occidentale (Est), la Virginie (Sud-Est), le Tennessee (Sud), le Missouri (Ouest), l'Illinois et l'Indiana (Nord-Ouest) et l'Ohio (Nord-nord-Ouest), le Kentucky occupe une surface de 102 268 Km², soit environ la taille de l'Islande.

A l'Est de l'État se trouve la chaîne des Appalaches, où le mont Black Mountain constitue le point culminant du Kentucky, à une altitude de 1263 mètres; l'altitude moyenne est de 230 mètres au-dessus du niveau de la mer et le point le plus bas se trouve à Kentucky Bend, où la rivière Mississippi est à 78 mètres d'altitude. 

Le climat de l'État est subtropical humide, avec des températures estivales de l'ordre de 31° C le jour et des températures hivernales de -5° C; la plus haute température estivale jamais enregistrée l'a été le 28 juillet 1930, lorsque le mercure a atteint 46 °C à Greensburg, et la plus basse a été de -38 °C à Shelbyville le 19 janvier 1994. 

Les précipitations annuelles moyennes sont de 1200 mm, et le Kentucky a des étés chauds et humides, avec des averses, et les hivers sont modérément froids et neigeux. Exposé aux dangers des tornades et des inondations, le Kentucky a subi plusieurs catastrophes naturelles, dont la tragique nuit du 27 mars 1890, durant laquelle 8 tornades ont frappé plusieurs comtés et tué 120 personnes.

Le Kentucky se divise en 5 régions principales, avec le Cumberland Plateau à l'Est (Appalaches, crêtes aiguës, vallées étroites, hautes falaises), à 120 mètres d'altitude en moyenne, la Bluegrass region au Centre-Nord (agricole et urbanisée), le Mississippi Plateau au Centre-Sud et à l'Ouest (collines, grottes, massifs karstiques), la Western Coal Fields, au Centre Nord Ouest du Mississippi Plateau (zone riche en charbon) et la Jackson Purchase, à l'extrême Ouest du territoire (région rurale et marécageuse).

L'État totalise 5 043 003 hectares de forêts, 49 lacs et réservoirs importants, 70 rivières, 38 parcs d'État, forêt nationale, 1 parc national, le Mammoth Cave (avec près de 640 kilomètres de galeries souterraines) 2 refuges nationaux pour la vie sauvage et 153 Km² de forêts d'État (4 forêts). 

La vie végétale se compose d'aulnes, de bouleaux jaunes, de bouleaux noirs, de châtaigniers d'Amérique, de châtaigniers de Virginie, de chênes blancs, de chênes écarlates, de chênes à feuilles de laurier, de chênes à gros fruits, de chênes étoilés, de chênes des marais, de chênes noirs, de tulipiers de Virginie, de magnoliers de Fraser, de platanes d'Amérique, d'aronies à feuilles d'arbousier, d'aubépines ergot de Coq, de pruniers rouges américains, de cerisiers de Virginie ou encore d'amelanchiers arborea. 

Les espèces animales rassemblent des opossums, des cerfs élaphes, des daims, des bisons, des tamias, des marmottes, des écureuils gris, des écureuils roux, des castors, des rats du riz, des souris des moissons orientales, des rats bruns, des souris à pattes blanches, des souris sauteuses des bois, des coyotes, des renards gris et roux, des chauve-souris, des belettes à longue queue, des belettes, des moufettes rayées, des ratons laveurs, des ours noirs, des lapins des marais, des lapins à queue blanche, des grandes musaraignes, des couleuvres d'eau diamantines, des couleuvres d'eau, des mocassins à tête cuivrée (venimeux), des mocassins d'eau (venimeux), des sistrurus miliarius (venimeux), des crotales des bois (venimeux), des salamandres, des grenouilles, des pélicans, des cormorans, des anhinga d'Amérique, des hérons, des cygnes, des canards colverts, des canards noirs, des canards chipeaux, des urubus à tête rouge, des buses, des faucons, et des dizaines d'espèces d'oiseaux. 

En raison du grand nombre d'animaux, y compris des poissons, le Kentucky comptait 554 000 pêcheurs et  347 000 chasseurs en 2011.

(Carte des principaux cours d'eau, www.geology.com)

(Carte des principaux cours d'eau, www.geology.com)

(Régions du Kentucky, image de Lamontacranston, 01/05/2007, wikipedia)

(Régions du Kentucky, image de Lamontacranston, 01/05/2007, wikipedia)

(Courthouse Rock, Red River Gorge, photo de Corey Heitz, 02/11/2008, www.flickr.com)

(Courthouse Rock, Red River Gorge, photo de Corey Heitz, 02/11/2008, www.flickr.com)

(Brouillard sur les forêts du Kentucky, photo www.2.ca.uky.edu)

(Brouillard sur les forêts du Kentucky, photo www.2.ca.uky.edu)

(Mammoth Cave, photo US National Park Service, www.nps.gov)

(Mammoth Cave, photo US National Park Service, www.nps.gov)

(Rough River Lake, photo de Ka!zen, 27/09/2012, www.usa-reiseblogger.de, www.flickr.com)

(Rough River Lake, photo de Ka!zen, 27/09/2012, www.usa-reiseblogger.de, www.flickr.com)

(Obed River, photo US National Park Service, www.nps.gov)

(Obed River, photo US National Park Service, www.nps.gov)

(Carter Caves, photo de James Van Gundy, 28/05/2009, www.flickr.com)

(Carter Caves, photo de James Van Gundy, 28/05/2009, www.flickr.com)

(Daniel Boone National Forest, photo de Mzzl, 21/08/2005, wikipedia)

(Daniel Boone National Forest, photo de Mzzl, 21/08/2005, wikipedia)

(Cumberland Falls, Daniel Boone National Forest, photo de Blinutne, 07/06/2006, wikipedia)

(Cumberland Falls, Daniel Boone National Forest, photo de Blinutne, 07/06/2006, wikipedia)

(Bernheim Forest à l'automne, photo de Chris, 02/11/2013, www.flickr.com)

(Bernheim Forest à l'automne, photo de Chris, 02/11/2013, www.flickr.com)

(McKee, Daniel Boone National Forest, photo de Triple R. Ranch, Facebook, www.onlyinyourstate.com)

(McKee, Daniel Boone National Forest, photo de Triple R. Ranch, Facebook, www.onlyinyourstate.com)

(Cave Run Lake, photo de Ryne Salyer, USACE, 11/09/2012, www.flickr.com)

(Cave Run Lake, photo de Ryne Salyer, USACE, 11/09/2012, www.flickr.com)

Population et comté

Le Kentucky compte une population de 4 436 974 habitants, ce qui le place au 26ème rang national, avec une augmentation de 2.2% du nombre de personnes depuis 2010. La densité de population est de 42.5 habitants par Km² (22ème place nationale).

La population de l'État est composée à 85% de Blancs, à 8.3% de Noirs ou d'Afro-américains, à 3.5% d'hispaniques, à 1.5% d'asiatiques, à 0.3% d'amérindiens ou de natifs d'Alaska et à 0.1% d'Hawaïens ou de natifs du Pacifique.

Les habitants du Kentucky ont des 'origines américaine (20.8%), allemande (14.9%), irlandaise (12.8%), anglaise (10.8%), italienne (2%), écossaise (1.9%) et française (1.7%) pour ceux dont les ancêtres sont venus d'Europe; les hispaniques ont des origines mexicaines (61.1%), d'Amérique centrale (11.1%), porto-ricaine (9.2%), cubaine (8%), guatémaltèque (5.3%). 

Les personnes aux origines asiatiques quant à elles ont des origines indienne (21.6%), chinoise (19.6%), vietnamienne (11%), japonaise (9.5%) et coréenne (9%). 

La religion concerne 52.21% des habitants du Kentucky et se répartit en plusieurs confessions, en raison des différentes origines : il y a 33.5% de protestants (épicuriens, luthériens, presbytériens, baptistes, etc), 8.4% de catholiques, 0.8% de mormons, 0.3% de musulmans, 0.2% de juifs et 0.1% d'hindouistes, de taoïstes et de bouddhistes.

Au niveau des villes, les principales cités du Kentucky sont Louisville (616 261 habitants), Lexington (318 449), Bowling Green (65 234), Owensboro (59 273), Covington (40 797) et Richmond (34 652); il n'y a pas de grande métropole et l'état est surtout rural et totalise 120 comptés.

Population des comtés (2016)

ComtéPopulationComtéPopulation
Adair19 280Allen20 631
Anderson22 158Ballard8054
Barren43 993Bath12 327
Bell27 117Boone128 536
Bourbon20 030Boyd48 132
Boyle30 018Bracken8400
Breathitt13 284Breckinridge19 961
Bullitt79 151Butler12 845
Caldwell12 568Calloway38 437
Campbell92 211Carlisle4855
Carroll10 679Carter27 046
Casey15 815Christian72 351
Clark35 819Clay20 766
Clinton10 177Crittenden9188
Cumberland6738Daviess99 674
Edmonson12 114Elliott7588
Estill14 307Fayette318 449
Fleming14 507Floyd37 110
Franklin50 560Fulton6179
Gallatin8609Garrard17 292
Grant24 923Graves37 182
Grayson26 184Green11 060
Greenup35 893Hancock8810
Hardin107 316Harlan27 168
Harrison18 646Hart18 627
Henderson46 253Henry15 818
Hickman4627Hopkins45 904
Jackson13 368Jefferson765 352
Jessamine52 357Johnson22 978
Kenton164 945Knott15 544
Knox31 687LaRue14 096
Laurel60 250Lawrence15 863
Lee6580Leslie10 538
Letcher22 773Lewis13 442
Lincoln24 372Livingston9269
Logan26 593Lyon8069
McCracken65 162McCreary17 511
McLean9475Madison89 547
Magoffin12 684Marion19 205
Marshall31 365Martin12 002
Mason17 190Meade28 126
Menifee6408Mercer21 477
Metcalfe10 018Monroe10 588
Montgomery27 771Morgan13 298
Muhlenberg31 028Nelson45 559
Nicholas7084Ohio24 378
Oldham65 560Owen10 642
Owsley4491Pendleton14 560
Perry27 343Pike60 555
Powell12 308Pulaski63 956
Robertson2155Rockcastle16 850
Rowan24 451Russell17 722
Scott53 972Shelby46 408
Simpson18 083Spencer18 274
Taylor25 397Todd12 295
Trigg14 264Trimble8620
Union14 880Warren125 532
Washington12 189Wayne20 453
Webster13 316Whitley36 096
Wolfe7159Woodford26 124
(Comtés du Kentucky, image www.geology.com)

(Comtés du Kentucky, image www.geology.com)

(Louisville de nuit, photo de Jesse Frost, 03/05/2007, www.city-data.com, wikipedia)

(Louisville de nuit, photo de Jesse Frost, 03/05/2007, www.city-data.com, wikipedia)

(Centre-ville de Lexington, photo de Madgeek1450, 13/12/2006, wikipedia)

(Centre-ville de Lexington, photo de Madgeek1450, 13/12/2006, wikipedia)

(Bowling Green, photo de OPMaster, 12/05/2008, wikipedia)

(Bowling Green, photo de OPMaster, 12/05/2008, wikipedia)

(Owensboro, angle de West 3rd street et de St Ann street, photo de Smallbones, 2009, wikipedia)

(Owensboro, angle de West 3rd street et de St Ann street, photo de Smallbones, 2009, wikipedia)

(Covington, photo de Ynsalh, 29/06/2013, wikipedia)

(Covington, photo de Ynsalh, 29/06/2013, wikipedia)

(Mairie de Richmond, photo de Nyttend, 14/06/2014, wikipedia)

(Mairie de Richmond, photo de Nyttend, 14/06/2014, wikipedia)

Gouvernement

Dirigé par 1 Gouverneur (un Républicain depuis 2015) qui applique la Constitution du Kentucky, l'Étar dispose aussi d'1 vice-gouverneur, chargé de prendre le relais si le Gouverneur n'est pas apte à exercer son mandat. 

Pour un travail plus efficace, le Gouverneur est aidé par

  • 1 procureur général
  • 1 Secrétaire d'État
  • 1 trésorier général
  • 1 vérificateur des comptes
  • 1 commissaire à l'Agriculture 

En plus de ces hauts fonctionnaires élus, le Gouverneur est appuyé par

  • 1 commissaire à l'éducation 
  • 1 commissaire aux transports
  • 1 chargé de l'administration
  • 1 chargé des ressources humaines
  • 1 chargé du développement économique 
  • 1 chargé de la sécurité publique
  • 1 chargé de la justice
  • 1 chargé du département des prisons
  • 1 chargé des vétérans
  • 1 chargé du tourisme
  • 1 chargé des finances
  • 1 chargé de la santé et des familles 
  • 1 chargé des ressources naturelles
  • 1 chargé de la culture 
  • 1 chargé des personnes âgées et dépendantes 
  • 1 chargé du travail 

Le peuple est représenté au Kentucky State Capitol par 38 sénateurs et 100 représentants, qui votent les lois et les budgets; l'instance judiciaire supérieure est la Kentucky Supreme Court, qui rassemble 7 juges.

(Kentucky State Capitol, photo de Seifler, 09/01/2014, wikipedia)

(Kentucky State Capitol, photo de Seifler, 09/01/2014, wikipedia)

(Matt Bevin, Gouverneur d'État, photo de Gage Skidmore from Peoria, AZ, 23/01/2016, www.flickr.com)

(Matt Bevin, Gouverneur d'État, photo de Gage Skidmore from Peoria, AZ, 23/01/2016, www.flickr.com)

Économie

De la production automobile à celle du bourbon, en passant par l'exploitation minière, la santé, le commerce électronique et l'agriculture, le Kentucky a une économie variée, qui a généré en 2016 un Produit Intérieur Brut (PIB, ou Gross Domestic Product) de $ 197 000 000 000, le plaçant au 28ème rang national.

Actuellement 4ème producteur national d'automobiles, avec les usines Toyota, Ford et General Motors, le Kentucky produit un autre type de "carburant", le bourbon, dont 95% de la production mondiale se fait dans l'État. Cette industrie emploie près de 15 000 personnes dans l'État et a produit 1 886 821 barils de ce précieux nectar à base de maïs en 2016.

L'économie du Kentucky s'appuie aussi en grande partie sur l'emploi fédéral et aussi sur la présence de l'importante base militaire de Fort Knox, qui abrite également la réserve nationale d'or, solidement défendue et protégée par près des milliers de soldats. 

L'agriculture du Kentucky est surtout axée sur l'élevage de chèvres et de bœufs, avec aussi une forte production de maïs et de tabac. 

A noter que le Kentucky a vu naître en 1855 l'entreprise Hillercih & Bradsby, devenue très célèbre à travers tout le pays pour ses battes de base-ball Louisville Slugger. 

Le secteur administratif emploie 281 840 personnes, celui de la manufacture et de la production occupe 204 270 personnes, celui des transports 176 380 employés; quant à la santé représente 127 750 emplois (et 49 750 autres de soutien), et l'éducation représente 103 960 postes.

Le revenu moyen par foyer est de $ 43 740 et le revenu moyen par personne est de $ 24 063; il y a 18.5% de personnes sous le seuil de pauvreté et 7% n'ont pas de couverture santé.

Les plus gros employeurs sont

  • UPS : 12 961 personnes
  • Toyota Motor : 10 929 postes
  • Humana Inc : 10 000 employés
  • Ford : 9300 emplois
  • Amazon : 7232 personnes
  • St Elizabeth Healthcare : 7000 postes
  • UK Chandler Hospital : 6192 employés
  • GE Appliances : 6000 emplois

Exportations du Kentucky en 2016

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(Usine Toyota de Georgetown, KY, photo de Faron Collins, 27/08/2011, www.kentucky.com)

(Usine Toyota de Georgetown, KY, photo de Faron Collins, 27/08/2011, www.kentucky.com)

(Usine Forde de Louisville, photo www.historiclouisville.weebly.com)

(Usine Forde de Louisville, photo www.historiclouisville.weebly.com)

(Réserve fédérale d'or à Fort Knox, photo de Chris Light, 25/05/2011, wikipedia)

(Réserve fédérale d'or à Fort Knox, photo de Chris Light, 25/05/2011, wikipedia)

(Entrepôt du géant Amazon dans le Kentucky, www.lanereport.com)

(Entrepôt du géant Amazon dans le Kentucky, www.lanereport.com)

(Barils de bourbon du Kentucky, photo de Pam Spaulding, www.nbcnews.com)

(Barils de bourbon du Kentucky, photo de Pam Spaulding, www.nbcnews.com)

Principaux importateurs

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Agriculture

Avec 77 064 exploitations agricoles sur son territoire (générant 258 000 emplois directs et indirects), le Kentucky est un État fier de son agriculture; il dispose de 135 marchés fermiers et se trouve au 2ème rang national pour la production de tabac, avec 61 815 tonnes produites en 2016. 

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Énergies

Avec les différentes industries présentes sur son territoire, en particulier les usines automobiles, le Kentucky a besoin d'une production d'électricité fiable et constante, afin d'éviter des pannes potentiellement coûteuses.

Utilisant encore la charbon pour alimenter plusieurs sites de production électrique (10% des centrales ont cependant été fermées depuis quelques années), l'État utilise aussi le gaz naturel et la biomasse, ainsi que les centrales hydroélectriques; en revanche, il n'a pas encore entamé de transition vers les énergies renouvelables. Toutefois, une prise de conscience a récemment eu lieu concernant le coût intéressant de l'énergie renouvelable et plusieurs grandes entreprises installées dans l'État souhaitent montrer l'exemple (L'Oréal, General Motors, Toyota), notamment grâce aux panneaux solaires.

Principales installations

Nombre & type d'installationPuissance totalePrincipal site
16 centrales à charbon15 948 MWParadise 2558 MW
13 centrales GN à turbines6239.4 MWTrimble Cy 1194 MW
7 barrages hydroélectriques804.1 MWWolf Creek 270 MW
7 centrales à biogaz17.8 MWBavarian LGTFE 3.2 MW
2 centrales thermiques à pétrole107.5 MWRobert A Reid 96 MW
2 centrales à biomasse bois93 MWKentucky Mills 88 MW 
1 centrale GN à cycle combiné807 MWCate Run 807 MW
(Centrale à charbon de Paradise, photo Tennessee Valley Authority, www.tva.com)

(Centrale à charbon de Paradise, photo Tennessee Valley Authority, www.tva.com)

(Centrale à gaz de Trimble, photo www.lge-ku.com)

(Centrale à gaz de Trimble, photo www.lge-ku.com)

(Barrage de Wolf Creek, image USACE Nashville District, wikipedia)

(Barrage de Wolf Creek, image USACE Nashville District, wikipedia)

Éducation

Représentant un total de 103 960 emplois dans l'État, l'éducation totalise 767 écoles primaires, 238 collèges, 315 lycées, 8 universités publiques, 6 universités privées, 8 collèges supérieurs et de nombreux autres établissements éducatifs supérieurs.

 

(Kentucky State University, photo de www.kysu.edu)

(Kentucky State University, photo de www.kysu.edu)

(Bell County High School, photo de Dwight Burdette, 27/03/2011, wikipedia)

(Bell County High School, photo de Dwight Burdette, 27/03/2011, wikipedia)

Transports

Plutôt rural, le Kentucky est cependant un État bien fourni en matière de moyens de transport et de voies de communication, grâce à ses autoroutes, ses gares, ses aéroports et ses ports de commerce.

Disposant d'un total de 44 358 kilomètres de routes, d'autoroutes et de voies express, le Kentucky possède notamment 6 autoroutes inter-États 

  • Interstate I-24 : relie l'Illinois au Tennessee et occupe 150.26 kilomètres dans le Kentucky 
  • Interstate I-64 : de l'Indiana à la Virginie Occidentale, elle fait 307 kilomètres dans l'État
  • Interstate I-65 : de l'Indiana au Tennessee, elle mesure 221 kilomètres dans l'État
  • Interstate I-69 : du Tennessee à Henderson (KY), sur 238 kilomètres dans l'État
  • Interstate I-71 : de Louisville (KY) à l'Ohio, 156.78 kilomètres dans l'État
  • Interstate I-75 : du Tennessee à l'Ohio, 308 kilomètres dans le Kentucky

Le Kentucky dispose aussi de 9 routes pittoresques, qui traversent des parcs et des espaces naturels, et l'État abrite plusieurs tunnels dont le Cumberland Gap Tunnel à 4 voies et long d'1.40 kilomètre.

Les voies ferrées représentent environ 4250 kilomètres de tracés dans l'État, avec de nombreux trains de marchandises (surtout de charbon), qui circulent sur le territoire du Kentucky; la majeure partie du trafic est réalisée par la compagnie CSX Transportation (originaire de Floride). Plusieurs trains de passagers passent quotidiennement dans l'État et le connectent au reste du pays. Certains trains empruntent le pont High Bridge, haut de 84 mètres et long de 343 mètres. 

Le pont piéton Newport Southbank Bridge, situé entre Newport (KY) et Cinncinati (Ohio) a été fermé à la circulation routière en 2001, par sécurité, mais reste utilisé par de nombreux piétons  et cyclistes chaque jour; il mesure 813 mètres de long.

Au niveau des aéroports, l'État dispose de 2 aéroports internationaux et de 4 aéroports régionaux principaux ; l'aéroport de Louisville possède 3 pistes en béton, longues de 3623 mètres, 2615 mètres et 210 mètres. Il a reçu 3 400 000 passagers en 2016 et sert surtout au transport de fret, spécialement avec UPS.

Cette entreprise possède sur place un immense réseau de hangars de 483 095 m² (!), avec près de 20 000 employés, directes et indirects.

L'aéroport international de Cinncinati/Northern Kentucky, situé à Hebron (KY), dispose de 4 pistes en béton, longues de 3658 mètres, 3353 mètres, 3048 mètres et 2438 mètres; en 2016, il a reçu 6 773 905 passagers, faisant de lui le plus fréquenté du Kentucky. 

Enfin, le Kentucky tire profit du fleuve Mississippi et de la rivière Ohio pour transporter des marchandises par voies navigables, à l'aide de grandes barges (10ème rang national). 

(Principales routes du Kentucky, image www.geology.com)

(Principales routes du Kentucky, image www.geology.com)

(Interstate I-75 au Nord de Lexington, photo de ANalogue Kid, 23/03/2007, wikipedia)

(Interstate I-75 au Nord de Lexington, photo de ANalogue Kid, 23/03/2007, wikipedia)

(Train de CSX à South Shore, Kentucky, photo de Dan O'Brien, 05/6/2005, www.flickr.com)

(Train de CSX à South Shore, Kentucky, photo de Dan O'Brien, 05/6/2005, www.flickr.com)

(Pont ferroviaire High Bridge, photo de Brando03, 23/03/2006, wikipedia)

(Pont ferroviaire High Bridge, photo de Brando03, 23/03/2006, wikipedia)

(Hangars d'UPS à Louisville, photo de David Harpe, 04/12/2004, wikipedia)

(Hangars d'UPS à Louisville, photo de David Harpe, 04/12/2004, wikipedia)

(Liaisons aériennes depuis Louisville, image de Glenn1480, 26/07/2016, wikipedia)

(Liaisons aériennes depuis Louisville, image de Glenn1480, 26/07/2016, wikipedia)

(Canal de Louisville, photo USACE, 2000, wikipedia)

(Canal de Louisville, photo USACE, 2000, wikipedia)

Sécurité et Défense

Très rural, le Kentucky n'en est pas moins un État où la protection de la population est importante, notamment au niveau des forces de l'ordre.

La sécurité publique est assurée par les Police Department dans les villes et les Sheriff Department/Office dans les campagnes, avec en plus la Kentucky State Police, qui a une juridiction sur l'ensemble du territoire, avec ses 1100 policiers et 5 hélicoptères.

Le plus grand Police Department est celui de Louisville, avec 1241 policiers (et 1 hélicoptère), et le plus grand Sheriff Department est celui du Jefferson County, avec 229 policiers. Lorsque des suspects sont arrêtés et traduits en justice, ils sont ensuite envoyés ou non auprès du Kentucky Department of Corrections.

Effectifs des forces de l'ordre

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Parallèlement à l'action des forces de l'ordre, la sécurité publique compte aussi sur l'intervention des pompiers pour diverses raisons : accident de la circulation, accident industriel, accident domestique, catastrophe naturelle, etc.

Effectifs des services de secours

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Le Kentucky dispose sur son territoire de plusieurs grandes bases militaires, dont celles de Fort Knox (qui comprend la réserve d'or des États-Unis) et de Fort Campbell, qui abrite la 101ème division aéroportée américaine. 

US Army

  • 72 hélicoptères d'attaque AH-64
  • 198 hélicoptères de transport UH/60
  • 61 hélicoptères de transport MH-47
  • 51 hélicoptères de transport MH-6
  • 72 hélicoptères d'observation/attaque OH-58 D

Effectifs actifs

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(UH-60 et CH-47 de la 101st Airborne Division en Afghanistan, photo Capt Jarrod Morris, US Army, 30/07/2015, www.flickr.com)

(UH-60 et CH-47 de la 101st Airborne Division en Afghanistan, photo Capt Jarrod Morris, US Army, 30/07/2015, www.flickr.com)

(AH-64 de la 101st Airborne Division à Fort Campbell, photo de Sam Shore, 07/08/2012, www.defenseimagery.mil)

(AH-64 de la 101st Airborne Division à Fort Campbell, photo de Sam Shore, 07/08/2012, www.defenseimagery.mil)

En plus des unités actives, le Kentucky dispose de sa propre Air National Guard (ANG) et Army National Guard (ARNG), placées sous l'autorité du Gouverneur et pouvant être fédérées en cas de besoin. Des forces de réserve sont également présentes dans l'État.

Air National Guard (ANG)

  • 9 avions de transport C-130 H

Army National Guard (ARNG)

  • 18 automoteurs M-109 de 155 mm
  • 18 lance-roquettes multiples MLRS
  • 2 avions de transport C-23
  • 1 avion de transport C-12

Army Reserve (AR)

  • 24 hélicoptères d'attaque AH-64
(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(C-130  à l'entraînement de largage, photo Sgt Will Hill, US Army, 14/03/2012, www.flickr.com)

(C-130 à l'entraînement de largage, photo Sgt Will Hill, US Army, 14/03/2012, www.flickr.com)

(Entraînement à Fort Knox, photo de Staff Sgt Scott Raymond, ARNG, 22/07/2015, www.flickr.com)

(Entraînement à Fort Knox, photo de Staff Sgt Scott Raymond, ARNG, 22/07/2015, www.flickr.com)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article