Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

État : Alabama

(Image : Steve Hall, openclipart.org, wikipédia)

(Image : Steve Hall, openclipart.org, wikipédia)

(Image : Svgalbertian, 03/05/2009, wikipédia)

(Image : Svgalbertian, 03/05/2009, wikipédia)

(Image : TUBS, 30/07/2011, wikipédia)

(Image : TUBS, 30/07/2011, wikipédia)

Histoire

L'État de l'Alabama tire son nom de la tribu des Alabamas, qui vivait dans la haute vallée de son territoire; en 1580, lors des conquêtes espagnoles, le roi d'Espagne fond la Floride occidentale, ancien nom de l'Alabama.

Les français s'établissent à Mobile en 1702 et fondent la première colonie, puis amènent les premiers esclaves africains pour créer des plantations de coton et de tabac : l'Alabama reste français de 1702 à 1763. 

Régulièrement disputé entre les puissances coloniales française, britannique et espagnole, le territoire de l'Alabama est passé partiellement sous contrôle de ces pays durant plusieurs périodes. Après un accord entre les puissances, la Louisiane voisine est cédée par la France à la Grande-Bretagne en 1763.

Pendant la guerre d'Indépendance américaine, l'Alabama participe aux combats, avec de nombreux affrontements autour de l'actuelle Mobile.

La faible immigration à destination du futur Alabama change à partir de 1815, à la fin de la guerre anglo-américaine de 1812, et la population de l'État passe de 9046 habitants en 1810 à 127 901 en 1820. 

L'important afflux d'esclaves venant d'Afrique, souvent amenés par des français, permet alors de bénéficier d'une main d'oeuvre abondante et gratuite, sur un sol fertile, accélérant l'enrichissement des Blancs au détriment des noirs. 

En 1819, l'Alabama rejoint l'Union et continue l'esclavage comme modèle économique. A mesure que l'Union s'agrandit, des débats remettent en question la légitimité de l'esclavage et conduisent à la guerre de Sécession (1861-1865).  En ce qui concerne l'Alabama, un recensement de 1860 a montré que 45% de sa population était composée d'esclaves.

Durant cette guerre civile opposant Nord et Sud des États-Unis, l'Alabama contribue en fournissant près de 120 000 soldats aux  États Confédérés, mais son territoire est rapidement confronté à la fuite massive des esclaves, désireux de liberté et de rejoindre le Nord, entraînant d'énormes pertes de revenus.

Vaincus par l'Union, les États Confédérés et l'Alabama abolissent l'esclavage et l'État rejoint l'Union à nouveau en 1868; cependant, les Blancs ayant mal accepté leur défaite et leur perte d'influence s'opposent à toute ascension sociale des Noirs, recourant notamment à des groupes paramilitaires et à des lois pour la ségrégation.  

Cette dernière prive les Noirs de nombreux droits (port d'arme, instruction, vote), et une grande partie des Noirs fuit vers le Nord, industrialisé et plus ouvert; il faudra attendre les mouvements des droits civiques de 1960 pour que les Noirs retrouvent progressivement leurs droits et que la ségrégation soit officiellement abolie en 1964.

Situation et géographie

Situé dans le Sud des États-Unis, l'État de l'Alabama est le 24ème État le plus peuplé de l'Union et le 30ème plus grand par sa taille.

Avec une population de 4 863 300 habitants et une superficie de 135 765 Km², l'Alabama est comparable au Costa Rica pour sa population et à la Grèce pour sa taille; entouré par le Mississippi (Ouest), le Tennessee (Nord), la Géorgie (Est) et la Floride (Sud), cet État possède une petite bande littorale qui lui donne accès au golfe du Mexique.

Doté d'une grande superficie d'eau, l'Alabama est un État principalement rural, qui regroupe 67 comtés et possède 9 307 769 hectares de forêts (69% de l'État), 50.000 lacs, étangs, mares et réservoirs et 85.29 kilomètres de côtes sur le golfe du Mexique. Un total de 22 parcs d'État, de 4 forêts d'État et de 10 refuges pour la vie sauvage contribuent à préserver la nature.

En tenant compte des rives des rivières, des baies et des îles et îlots, la bande côtière représente 972.04 kilomètres; le 3/5 de la superficie terrestre sont représentés par une plaine qui descend en pente douce vers le Mississippi et le golfe du Mexique, et les très nombreux cours d'eau intérieurs font de l'Alabama le 2ème État de l'Union pour ce qui concerne les cours d'eau.

Peu élevé, avec une altitude moyenne comprise entre le niveau de la mer et 550 mètres au niveau des Appalaches (chaîne montagneuse), l'Alabama a pour point culminant le mont Cheaha à 735 mètres d'altitude. L'État dispose de nombreux marais et de vastes forêts de pins, de cyprès, de frênes, de micocouliers, de caryas, de chênes, ou d'ilex, partiellement exploitées. La partie Sud de l'État abrite également des palmiers et une végétation variée.

Pour ce qui concerne la faune de l'Alabama, elle comprend notamment l'ours noir d'Amérique du Nord, des cerfs, des couguars, des lapins, des castors, des rats musqués, des renards gris, des opossums, des ratons laveurs, des écureuils, des aigles, des balbuzards pêcheurs, des faucons, des pics flamboyants, des brèmes, des harengs, des sardines, des perches et 50 espèces de serpents (dont 6 sont venimeuses).

La richesse de la faune et de la flore de l'Alabama provient de son climat subtropical humide, avec une température moyenne de 18° C à l'année, les températures étant souvent plus élevées dans la partie qui donne sur le golfe du Mexique. Les précipitations annuelles sont d'environ 142 cm, avec des étés chauds et moites (35° C en moyenne) et des hivers doux (4° C en moyenne), avec de très rares chutes de neige. 

L'Alabama est régulièrement confronté aux caprices de dame nature, qui touche fréquemment l'État avec des cyclones, des tempêtes, des tornades et des orages (70 à 80 jours par an à Mobile); les quantités importantes de pluies déversées ne touchent pas que le littoral, et l'intérieur des terres est régulièrement inondé. 

(Géographie générale, www.geology.com)

(Géographie générale, www.geology.com)

(Cours d'eau principaux, www.geology.com)

(Cours d'eau principaux, www.geology.com)

(Bottle Creek, photo de Altairisfar, 2006, wikipédia)

(Bottle Creek, photo de Altairisfar, 2006, wikipédia)

(Tennessee River, Gallery Gorge, photo de Blueway, 18/01/2009, wikipédia)

(Tennessee River, Gallery Gorge, photo de Blueway, 18/01/2009, wikipédia)

(Little River Falls, photo de Jsfouche, wikipédia)

(Little River Falls, photo de Jsfouche, wikipédia)

(Pulpit Rock, photo de Amann09, 01/09/2007, wikipédia)

(Pulpit Rock, photo de Amann09, 01/09/2007, wikipédia)

(Marais d'Ebenezer, photo de Beverly Crider, blog.al.com

(Marais d'Ebenezer, photo de Beverly Crider, blog.al.com

(Lake Lurleen, photo de AJ4TBama, 26/05/2013, wikipédia)

(Lake Lurleen, photo de AJ4TBama, 26/05/2013, wikipédia)

Population et comtés

Abritant 4 863 000 habitants (2016), l'Alabama a vu sa population augmenter de 1.7% depuis 2010.

Selon le recensement effectué en 2010 par le Bureau of Census, la population de l'Alabama était composée à 67% de blancs non hispaniques, à 1.5% d'hispaniques blancs, à 26.2% d'afro-américains, à 3.9% d'hispaniques, à 1.1% d'asiatiques, à  0.6% de natifs d'Amérique du Nord, et à 0.1% d'Hawaïens ou d'originaire du Pacifique.

Les habitants de l'Alabama trouvent principalement pour ancêtres des africains (26.2%), des anglais (23.6%), des irlandais (7.7%), et des germains (5.7%); l'écart des noirs s'explique par le triste passé esclavagiste de l'Alabama, qui a recouru massivement à l'importation d'esclaves africains pour faire fonctionner son économie. A l'échelle de l'État, les autorités ont officiellement reconnu 9 tribus amérindienne.

De nombreuses religions cohabitent en Alabama, où 63.82% des personnes sont pratiquantes, avec une majorité de 78% de protestants de divers courants (baptistes, méthodistes, presbytériens, épiscopaliens), 7% de catholiques, 1% de mormons, 0.5% d'orthodoxes, 0.2% de juifs, 0.2% de bouddhistes et 0.2% de musulmans. 

Les principales villes d'Alabama sont Birmingham (212 461 habitants), Montgomery (200 602), Mobile (194 288) et Huntsville (190 582). 

Population des comtés (2015)

ComtéPopulationComtéPopulation
Autauga55 347Baldwin203 709
Barbour26 489Bibb22 583
Blount57 673Bullock10 696
Butler20 154Calhoun115 620
Chambers34 123Cherokee25 859
Chilton43 943Choctaw13 170
Clarke24 675Clay13 555
Cleburne15 018Coffee51 211
Colbert54 354Conecuh12 672
Coosa10 724Covington37 835
Crenshaw13 963Cullman82 005
Dale49 565Dallas41 131
Dekalb71 130Elmore81 468
Escambia37 789Etowah103 057
Fayette16 759Franklin31 696
Geneva26 777Greene8479
Hale15 068Henry17 221
Houston104 173Jackson52 419
Jefferson660 367Lamar13 886
Lauderdale92 596Lawrence33 115
Lee156 993Limestone91 663
Lowndes10 458Macon19 105
Madison353 089Marengo20 028
Marion30 168Marshall94 725
Mobile415 395Monroe21 673
Montgomery226 519Morgan119 565
Perry9652Pickens20 864
Pike33 046Randolph22 696
Russell59 660St Clair87 074
Shelby208 713Sumter13 103
Talladega80 862Tallapoosa40 844
Tuscaloosa23 976Walker65 294
Washington16 804Wilcox11 059
Winston23 877  
(Comtés de l'Alabama, image www.geology.com)

(Comtés de l'Alabama, image www.geology.com)

(Birmingham et sa Skyline, photo de Eric in SF, 15/10/2004, wikipédia)

(Birmingham et sa Skyline, photo de Eric in SF, 15/10/2004, wikipédia)

(Centre-ville de Montgomery, photo de Chris Pruitt, 26/10/2008, wikipédia)

(Centre-ville de Montgomery, photo de Chris Pruitt, 26/10/2008, wikipédia)

Gouvernement

L'État de l'Alabama est géré par 1 gouverneur élu (commandant en chef de la Garde Nationale), assisté par 1 vice-gouverneur. Depuis 2011, Robert Bentley est le gouverneur Républicain de l'État.

En plus de ces deux postes, l'État est administré par

  • 1 procureur général de l'Alabama
  • 1 contrôleur de la cour des comptes
  • 1 secrétaire d'État
  • 1 trésorier
  • 1 surintendant de l'éducation
  • 1 commissaire à l'agriculture et à l'industrie

Le cabinet ministériel quant à lui comprend l'ensemble des responsables des différentes administrations de l'État (impôts, personnes âgées, commerce, transport, tourisme, Garde Nationale, services d'urgence, travail, environnement, etc).

La Court Suprême de l'Alabama est dirigée par 1 juge assisté par 8 confrères, et fait autorité sur les décisions prises par les autres tribunaux de l'État, notamment celles relevant de la Constitution de l'État.

Le Capitole de l'Alabama accueille 105 représentants et 35 sénateurs, et voit ces derniers débattre des textes de lois de l'État.

(Alabama State Capitol, photo de Carol M. Highsmith, 21/04/2010, wikipédia)

(Alabama State Capitol, photo de Carol M. Highsmith, 21/04/2010, wikipédia)

(Robert Bentley, Gouverneur d'État, photo www.governor.alabama.gov)

(Robert Bentley, Gouverneur d'État, photo www.governor.alabama.gov)

Économie

L'Alabama a opéré une transition économique depuis de nombreuses années, afin de rattraper son retard vis-à-vis des États du Nord, notamment en investissant dans l'aéronautique, la santé, l'industrie lourde, la finance, l'extraction minière et l'automobile.

En plus de ses investissements d'infrastructures, l'Alabama a séduit plusieurs entreprises américaines et étrangères, grâce à un coût du travail et de la vie moins élevé que dans les États du Nord. 

Le revenu moyen par famille est de $ 44 765 et le revenu par habitant est de $ 24 769, ces deux données sont pour l'année 2015 (source) ; il y a 18.5% de personnes sous le seuil de pauvreté et 11.9% de personnes qui n'ont pas d'assurance maladie.

Les plus importants employeurs d'Alabama sont 

  • Redstone Arsenal :  installation militaire logistique et de recherches, forte de 40 000 employés (militaires, civils de la Défense et civils sous contrat)
  • University of Alabama at Birmingham : 18 984 employés sur un campus composé de 83 bâtiments
  • Base de Fort Rucker : 4659 militaires et 9711 civils
  • Maxwell Air Force Base : 12 500 personnels dans cette base aérienne d'entraînement
  • Mobile County Public School System : avec 7951 enseignants, ce service public assure l'éducation dans le comté de Mobile
  • Marshall Space Flight Center : site de la NASA qui emploie 2400 civils et 3600 contractuels
  • Anniston Army Depot : 4254 employés
  • Usine automobile Mercedes Benz à Vance : 3500 personnels
  • Usine automobile Hyundai : 3000 employés

L'automobile a contribué à créer 67 800 nouveaux emplois directs et indirects depuis 1993 en Alabama, qui est devenu le 4ème exportateur national de véhicules; le secteur de la métallurgie représente quant à lui un peu plus de 10 500 emplois et celui des télécommunications est fort de 6000 emplois pour la seule compagnie AT&T en Alabama.

Exportations de l'Alabama en 2015

(Création: Vincent CHARLES)

(Création: Vincent CHARLES)

(Principaux importateurs, création Vincent CHARLES)

(Principaux importateurs, création Vincent CHARLES)

(Usine Hyundai, photo de Carol M. Highsmith, 12/03/2010, wikipédia)

(Usine Hyundai, photo de Carol M. Highsmith, 12/03/2010, wikipédia)

(Sièges des banques Regions et Wells Fargo, photo de Chris Pruitt 19/11/2011, wikipédia),

(Sièges des banques Regions et Wells Fargo, photo de Chris Pruitt 19/11/2011, wikipédia),

Agriculture

Avec un total d'environ 3200 fermes et exploitations agricoles, l'Alabama est doté d'une importante agriculture, qui représente 6170 emplois directes et indirects.

Occupant le 2ème rang national pour la production de poissons-chats (l'aquaculture est la 4ème des États-Unis avec 215 fermes), le 3ème rang national pour les cacahuètes (11%) et le 3ème rang pour la volaille, l'Alabama voit 28% de son territoire être occupé par des terrains agricoles. 

Production agricole de l'Alabama

(Création: Vincent CHARLES)

(Création: Vincent CHARLES)

Énergies

Face à la constante augmentation des besoins énergétiques, liée aux nombreux appareils domestiques et à l'industrie, l'Alabama dispose de plusieurs sources d'approvisionnement électrique, afin de satisfaire les besoins de l'État. Les centrales à charbon dégagent chaque année de nombreux gaz dans l'atmosphère et une lente transition vers les énergies renouvelables est en cours.

Les principaux fournisseurs sont l'Alabama Power Company (APC), la Tennessee Valley Authority (TVA), l'USCE Mobile District, la Powersouth Energye Cooperative (PEC) et la Georgia Power Company (GPC). 

 Les principales installations de production incluent

  • 2 centrales nucléaires
SitePuissance
Browns Ferry3494 MW
Joseph M. Farley1776,4 MW
  • 23 barrages hydroélectriques
SiteExploitantPuissance
Wilson DamTVA663 MW
Wheeler DamTVA404 MW
Walter Bouldin LakeAPC225 MW
Lake MartinAPC210,6 MW
Lay DamAPC177 MW
Baretts FerryGPC173 MW
Mitchell DamAPC170 MW
Lewis LakeAPC157,7 MW
Guntersville DamTVA140,4 MW
Harris LakeAPC135 MW
Logan Martin DamAPC128,25 MW
Millers FerryUSCE101,1 MW
Jordan DamAPC100 MW
Thurlow DamAPC91 MW
Weiss LakeAPC87,75 MW
Jones BluffUSCE82 MW
Neely Henry DamAPC72,9 MW
Bandhead DamAPC52,4 MW
Yates LakeAPC50,5 MW
Holt DamAPC46,9 MW
Goat RockGPC38,6 MW
Point A DamPEC5,2 MW
GanttPEC3 MW
LangdaleGPC1 MW
  • 7 centrales à charbon 
SiteExploitantPuissance
James H. MillerAPC2822 MW
E.C GastonAPC1768 MW
ColbertTVA1350 MW
BarryAPC1192,5 MW
GorgasAPC1166,7 MW
Greene countyAPC568,4 MW
Charles R. LowmanPEC368 MW
  • 4 centrales à pétrole
SiteExploitantPuissance
E.C GastonAPC21,2 MW
BellefonteTVA14 MW
Crestwood DothanCrestwood Corp8,6 MW
AlbertvilleAlbertville MUB4 MW
  • 5 centrales à gaz naturel et turbines
SiteExploitantPuissance
BarryAPC306,2 MW
E.C GastonAPC244,8 MW
GadsdenAPC138 MW
Boise CascadeBoise White Paper18 MW
US AllianceBowater Newport12,5 MW
(Browns Ferry, photo de Nuclear Regulatroy Commission, www.nrc.gov, wikipédia)

(Browns Ferry, photo de Nuclear Regulatroy Commission, www.nrc.gov, wikipédia)

(Wilson Dam, photo TVA, www.tva.com, wikipédia)

(Wilson Dam, photo TVA, www.tva.com, wikipédia)

Éducation

De l'école maternelle au lycée, en passant par le collège et l'université, l'éducation en Alabama représente un total de 108 240 emplois (dont 23 800 dans le primaire et 12 720 dans le secondaire).

L'Alabama compte 1541 écoles primaires et secondaires, ainsi que 61 collèges et universités, dont l'université de l'Alabama qui rassemble 37 193 étudiants. 

(Librairie de l'université d'Alabama, photo de Carol M. Highsmith, 16/04/2010, wikipédia)

(Librairie de l'université d'Alabama, photo de Carol M. Highsmith, 16/04/2010, wikipédia)

(Lycée de Vestavia Hills, photo de Sharon Phelan Evans, 22/05/2012, wikipédia)

(Lycée de Vestavia Hills, photo de Sharon Phelan Evans, 22/05/2012, wikipédia)

Transports

Positionné entre plusieurs États avec lesquels il est indispensable de communiquer, pour des raisons économiques, l'Alabama dispose d'infrastructures variées, telles que routes d'État (plus de 250), des autoroutes, des voies ferrées, des ports et des aéroports.

11 autoroutes inter-états

  • L'Interstate I-65 : relie Mobile au Tennessee (longueur 589 Km) 
  • L'Interstate I-59 : relie le Mississippi à la Géorgie (388 Km)
  • L'Interstate I-20 : relie le Mississippi à la Géorgie (243 Km)
  • L'Interstate I-22 : relie le Mississippi à l'Alabama (153 Km)
  • L'Interstate I-85 : relie Montgomery à la Géorgie (128.76 Km)
  • L'Interstate I-10 : relie le Mississippi à la Floride (106.65 Km)
  • L'Interstate I-459 : relie Bessemer à McCalla (52.80 Km)
  • L'Interstate I-565 : relie Decatur à Huntsville (34.90 Km)
  • L'Interstate I-759 : relie Attalla à Gadsden (8.70 Km)
  • L'Interstate I-159 : relie Mobile à Prcihard (8.15 Km)
  • L'Interstate I-359 : à Tuscaloosa (4.44 Km)

18 autoroutes d'État

2 aéroports internationaux

  • Birmingham : piste principale de 3658 mètres, piste secondaire de 2164 mètres, 90 000 mouvements aériens et 2 594 000 passagers en 2016
  • Huntsville : piste principale de 3840 mètres, piste secondaire de 3050 mètres, 43 041 mouvements aériens et 743 505 passagers en 2016

3 aéroports régionaux

  • Mobile : piste principale de 2591 mètres, piste secondaire de 1334 mètres, 3 hélipads de 30 mètres, 9344 mouvements aériens, 402 211 passagers en 2016
  • Montgomery : piste principale de 2749 mètres, piste secondaire de 1223 mètres, 1 hélipad de 30 mètres, 6186 mouvements aériens, 242 604 passagers en 2016
  • Muscle Shoals : piste principale de 2040 mètres, piste secondaire de 1219 mètres, 6694 passagers en 2016

7 ports

  • Mobile : plus grand port commercial d'Alabama,  il reçoit ou exporte chaque année environ 229 000 containers
(Grues du port de Mobile, photo de Altairisfair, 2000, wikipédia)

(Grues du port de Mobile, photo de Altairisfair, 2000, wikipédia)

(Aéroport de Birmingham, photo de AuburnPilot, 14/03/200, wikipédia)

(Aéroport de Birmingham, photo de AuburnPilot, 14/03/200, wikipédia)

(I-59 à Birmingham, photo de Airtuna08, 01/07/2010)

(I-59 à Birmingham, photo de Airtuna08, 01/07/2010)

(Grandes routes d'Alabama, www.geology.com)

(Grandes routes d'Alabama, www.geology.com)

Sécurité et Défense

Pour protéger sa population contre les risques industriels, la criminalité, la délinquance, le terrorisme, les émeutes ou encore les catastrophes naturelles, l'Alabama dispose de forces de police (dont une police d'État), de services de secours, d'une Garde Nationale et de forces militaires fédérales.

La police surveille principalement les grandes villes, tandis que les comtés ruraux relèvent du bureau du sheriff, et l'ensemble du territoire de l'État est sous la juridiction de la police d'État. 

La plus importante force de police est celle de Birmingham, avec 838 policiers et 264 civils, le plus important bureau du sheriff est celui du comté de Jefferson, avec 464 policiers et 137 civils.

Les forces de police disposent de 4 hélicoptères, celles des sheriffs ont 15 hélicoptères et 6 avions (plus grande zone à couvrir) et la police d'État possède 9 hélicoptères et 5 avions.

L'action des forces de police est suivie par l'incarcération (temporaire ou définitive) des personnes arrêtées, sous le contrôle de l'Alabama Department of Corrections

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Les services de secours sont présents dans toutes les villes et dans les comtés, avec une large majorité de pompiers volontaires.

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Forces militaires

L'armée occupe une part importante dans l'économie de l'Alabama, avec du personnel en uniforme et de nombreux agents civils sous contrat avec le Department of Defense. 

L'US Air Force et l'US Air Force Reserve (armée de l'air) possèdent la grande base de formation et d'essais de Maxwell, l'US Army (armée de terre) utilise surtout le site de Fort Rucker pour former les pilotes d'hélicoptères et le site de Redstone pour la recherche, le développement et les essais.

US Army

  • 60 hélicoptères d'attaque AH-64
  • 53 hélicoptères de transport UH-60
  • 26 hélicoptères de transport CH-47
  • 30 hélicoptères de reconnaissance OH-58 D
(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(Bases actives en Alabama, création Vincent CHARLES)

(Bases actives en Alabama, création Vincent CHARLES)

En plus des forces fédérales basées dans l'État (Fort Rucker, Redstone, Maxwell), l'Alabama dispose d'une Garde Nationale qui s'entraîne régulièrement avec les forces d'active et peut être fédérée en cas de besoin national.  

Air National Guard

  • 24 chasseurs F-16
  • 8 avions ravitailleurs KC-135

Army National Guard

  • 211 blindés de transport M-2
  • 192 blindés de transport M-113
  • 18 canons tractés M-777
  • 30 hélicoptères de transport UH-60
  • 8 hélicoptères de transport CH-47
  • 4 hélicoptères utilitaires UH-72
  • 1 avion de liaison C-12
(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(F-16 de l'Air National Guard de l'Alabama en Roumanie, 13/10/2015, photo de Staff Sgt Matthew Bruch, USAF, www.187fw.ang.af.mil)

(F-16 de l'Air National Guard de l'Alabama en Roumanie, 13/10/2015, photo de Staff Sgt Matthew Bruch, USAF, www.187fw.ang.af.mil)

(UH-60 de l'Army National Guard de l'Alabama, après l'ouragan Frances de 2004, photo www.defense.gov)

(UH-60 de l'Army National Guard de l'Alabama, après l'ouragan Frances de 2004, photo www.defense.gov)

(Distribution d'aide par des gardes nationaux de l'Alabama, dans le Mississippi, après un ouragan, photo Capt Steve Alvarez, US Army, www.defense.gov)

(Distribution d'aide par des gardes nationaux de l'Alabama, dans le Mississippi, après un ouragan, photo Capt Steve Alvarez, US Army, www.defense.gov)

L'État dispose aussi de personnels de réserve, mobilisables selon les besoins opérationnels sous faible préavis, y compris à l'échelle fédérale. 

Air Force Reserve

  • 8 avions de transport C-130 
  • 4 avions de transport C-21
(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Partager cet article

Repost 0