Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Grumman C-2

(C-2 A du VRC-40 de Norfolk, VA, dans le Golfe d'Arabie, photo de Mate 2nd class Aaron peterson, US Navy, 27/12/2003, wikipedia)

(C-2 A du VRC-40 de Norfolk, VA, dans le Golfe d'Arabie, photo de Mate 2nd class Aaron peterson, US Navy, 27/12/2003, wikipedia)

Bimoteur de liaison et de transport de l'US Navy, dérivé du Grumman E-2 C Hawkeye dont il conserve les ailes et la propulsion, le Grumman C-2 A Greyhound fit son premier vol le 18 novembre 1964. 

Suite aux essais en vol concluants, Grumman entama la production en série de l’avion dès 1965, pour une mise en service opérationnelle en décembre 1966. Compatible avec les ascenseurs des porte-avions, et catapultable, le C-2A fut rapidement très sollicité par l’US Navy, satisfaite de ses performances, ce qui provoqua, à la fin des années soixante-dix, un programme de rénovation et de modernisation de l’avion, en raison de l’absence d’un éventuel remplaçant.

Destiné à prolonger la durée de vie opérationnelle des avions de 10 ans, ce programme vit le premier appareil modifié sortir d’usine en avril 1978 ; cette phase d’extension dura jusqu’en 1982, à raison de 3 appareils modifiés par an. En 1984, compte tenu du retrait des prédécesseurs du C-2, l’US Navy passa commande de 39 nouveaux appareils, destinés à progressivement remplacer les plus anciens C-2A en service. Ce remplacement se termina en 1987, avec le retrait du dernier C-2 de première génération, et l’arrivée opérationnelle du nouveau modèle ; ce dernier est extérieurement très ressemblant, mais se distingue par une nouvelle avionique et une structure renforcée, prolongeant leur carrière jusqu’en 2027.

En 2005, une nouvelle version, remotorisée et dotée d’une avionique moderne est sortie des ateliers, marquant ainsi la détermination de la Navy à le conserver dans son aéronavale.

Quotidiennement utilisés par les groupes aéronavals américains, les C-2 A permettent de transporter du fret, du courrier, des pièces détachées ou de l’argent (pour la paie de l’équipage) ; ces appareils ont été intensément employés lors de l’opération « Tempête du désert » contre l’Irak (1991) et contre l’Afghanistan (2001 à nos jours).

Le 2 juin 2011, l’US Navy loua 2 C2 A à la marine française, qui était alors impliquée dans des opérations aéronavales au-dessus de la Libye ; cette location dura 16 jours et vit l’avion effectuer des vols entre Hyères (Var) et le porte-avions Charles De Gaulle.  

Caractéristiques

Bimoteur très ressemblant avec l’ E-2 C Hawkeye, dont il conserve l’allure générale, le C-2 A mesure 17.30 mètres de long, 4.85 mètres de haut et a une envergure de 24.60 mètres ; à noter que ses ailes sont repliables, pour en faciliter la manœuvre sur les ponts et dans les hangars.

Sa masse à vide est de 15.31 tonnes, pour 24.65 tonnes au maximum au décollage, et sa charge utile est de 4.53 tonnes de fret, ou 26 passagers, ou encore 12 patients médicaux. Propulsé par 2 turbomoteurs Allison T56-A-425 de 4600 Cv chacun, il peut voler à 553 Km/h de vitesse maximale (3660 mètres d’altitude), et à 465 Km/h en vitesse de croisière, à 8750 mètres d’altitude.

Sa distance franchissable maximale est de 2400 kilomètres, et sa vitesse ascensionnelle est de 13.30 mètres par seconde. L’électronique comprend un GPS, une antenne TACAN, un radar météorologique, un radar de navigation, des antennes UHF/VHF, et un IFF ; l’équipage est de 2 pilotes et 2 spécialistes.

(Appontage d'un C-2 sur l'USS Carl Vinson, photo de Vince Alongi, 07/03/2010, www.flickr.com)

(Appontage d'un C-2 sur l'USS Carl Vinson, photo de Vince Alongi, 07/03/2010, www.flickr.com)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article