Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

US Navy

(Image : US Navy)

(Image : US Navy)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Commandée depuis le Pentagone et relevant du Department of Defense, l'US Navy a été créée le 13 octobre 1775, et constitue la marine militaire des États-Unis, qu’elle est chargée de protéger et de représenter partout dans le monde. Plus importante flotte militaire de la planète, le tonnage total de ses seuls navires de guerre est plus lourd que celui des treize autres plus grosses marines du monde combinées, la positionnant au rang de maîtresse des océans.

Rassemblant 320 101 marins d'active et 57 980 réservistes, ainsi que des milliers de civils, l'US Navy contrôle également l'US Marine Corps, qui en constitue l'infanterie de marine et dispose de ses propres effectifs et moyens.

La principale force de frappe de l'US Navy repose sur ses puissants groupes aéronavals, qui embarquent des escadrilles de chasseurs/bombardiers et des avions de guet aérien, lui permettant de mener des missions de projection  de forces et de contrôler des vastes espaces aériens et maritimes, en associant les performances des radars des porte-avions et de leurs escorteurs. Une nouvelle génération de porte-avions est actuellement en essais et en construction.

Actuellement, l’aéronavale américaine est la plus nombreuse et la mieux entraînée au monde, et elle possède plusieurs centaines d’avions d’attaque, ainsi que des dizaines d’avions de guet aérien ou de patrouille maritime, et des centaines d’hélicoptères polyvalents. En dehors de la médiatisation de ses porte-avions, l’US Navy dispose d’un autre outil stratégique essentiel, mais moins connu : sa flotte de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), qui met en œuvre à elle seule, près de la moitié de l’arsenal nucléaire des États-Unis, en embarquant des missiles intercontinentaux à ogives multiples.

Tapis dans les profondeurs océaniques, ces submersibles attendent l’éventuel ordre de tir, tout en demeurant difficilement repérables par l’ennemi, contribuant ainsi à perpétuer la dissuasion nucléaire. La politique étrangère des États-Unis nécessite une présence permanente à la mer, afin d’intervenir le plus rapidement possible sur les zones de conflit, d’où le maintien de flottes prépositionnées, qui réduisent les délais de déploiement et assurent une forme de stabilité régionale, là où elles sont présentes.

Ainsi, la présence navale américaine dans l’Atlantique est en charge de la zone allant du pôle nord au pôle sud, en passant par l’Europe de l’ouest et l’Afrique, ce qui implique une force considérable de navires ; la zone de la Méditerranée est sous la responsabilité de la sixième flotte, celle du Pacifique est répartie entre les troisième et septième flottes, celle de l’Amérique du sud est attribuée à la quatrième flotte, et celle de l’océan Indien et du golfe arabo-persique revient à la cinquième flotte. La marine américaine coopère avec l’US Marine Corps (infanterie de marine des États-Unis), en mettant à sa disposition un important parc de navires pour les opérations amphibies, ce qui permet à ce dernier d’intervenir dans des conflits de basse ou de moyenne intensité, et évite le déploiement systématique d’un porte-avions, qui peut alors être mieux utilisé ailleurs. 

Un autre aspect de l’US Navy, peu connu du grand public, concerne la logistique, sans laquelle les opérations seraient impossibles à effectuer : ainsi, un commandement est en charge du transport de milliers de tonnes de matériels divers, qui prennent place à bord de navires spécialisés, conçus pour ce type de missions et souvent mis en œuvre par des équipages civils ou de réserve. Dans un futur proche, l’US Navy va s’orienter vers l’acquisition de navires furtifs et de navires pour le combat littoral, ainsi que dans l’utilisation de drones navals et le remplacement de son aéronavale par de nouveaux appareils de combat et de patrouille (MQ-4, MQ-8, P-8A).     

Programmes en cours (ou à venir)

  • SNLE avec de classe Columbia (12 prévus)
  • Navires amphibies  de classe San Antonio Flight II (13 prévus)
  • Nouvelles frégates avec la classe FFG (X) (20 prévues)
  • Nouveaux aéroglisseurs SSC (73 prévus)
  • Nouveaux pétroliers ravitailleurs de classe John Lewis (20 prévus)
  • Renouvellement des missiles anti-navires avec le LRASM 
  • Drones aériens de patrouille maritime MQ-4
  • Drones aériens de reconnaissance MQ-8 B/ C (26 et 70 prévus)
  • Drones navals de déminage UISS (en essais)
  • Développement de lasers 

Organisation

A vocation planétaire, la marine américaine a divisé le globe en plusieurs zones de compétence, où ses différents navires et aéronefs opèrent. 

En plus des flottes de combat, d'autres services existent :

Flottes de l'US Navy

(Flottes de l'US Navy, image wikipedia)

(Flottes de l'US Navy, image wikipedia)

Bases navales, aéronavales et logistiques aux États-Unis

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Atlantique/Caraïbes

Pacifique

Golfe Persique/océan Indien

  • Manama, Bahreïn
  • Diego Garcia, Diego Garcia

Méditerranée

Bases navales, aéronavales et logistiques à l'étranger

PaysBaseActivité(s)
Arabie SaouditeJeddahSoutien logistique
BahreïnJuffairSoutien logistique, protection
Corée du SudChinhaeSoutien logistique
CubaGuantanamoSoutien logistique, prison
DjiboutiCamp LemonnierSoutien logistique, lutte antiterroriste
ÉgypteLe CaireSoutien logistique, recherche médicale
Émirats Arabes UnisJebel AliSoutien logistique
EspagneRotaSoutien logistique, lutte antimissile
GrèceSouda BaySoutien logistique
ItalieNaplesCommandement, soutien logistique
ItalieSigonellaBase aéronavale
JaponYokosukaSoutien logistique, commandement
JaponSaseboSoutien logistique, guerre amphibie
JaponAtsugiBase aéronavale
KoweïtCamp PatriotSoutien logistique
QatarDohaSoutien logistique
Royaume-UniDiego GarciaSoutien logistique
SingapourSembawangSoutien logistique, commandement

 

Flotte active

  • 10 porte-avions classe "Nimitz"
  • 14 sous-marins nucléaires lanceurs d'engins classe "Ohio"
  • 4 sous-marins nucléaires lance-missiles classe "Ohio"
  • 35 sous-marins nucléaires d'attaque classe "Los Angeles"
  • 13 sous-marins nucléaires d'attaque classe "Virginia"
  • 3 sous-marins nucléaires d'attaque classe "Seawolf"
  • 63 destroyers classe "Arleigh Burke"
  • 1 destroyer furtif classe "Zumwalt"
  • 22 croiseurs classe "Ticonderoga"
  • 8 navires d'assaut amphibie classe "Wasp"
  • 1 navire d'assaut amphibie classe "America"
  • 10 navires de transport amphibie classe "San Antonio"
  • 8 transports de chalands de débarquement classe "Whidbey Island"
  • 4 transports de chalands de débarquement classe "Harpers Ferry"
  • 2 navires de commandement amphibie classe "Blue Ridge"
  • 4 corvettes furtives littorales classe "Independence"
  • 4 corvettes furtives littorales classe "Freedom"
  • 9 patrouilleurs classe "Cyclone"
  • 11 navires anti-mines classe "Avenger"
  • 74 aéroglisseurs géants LCAC
  • 32 barges de débarquement LCU-1610
  • 117 navires de sécurité portuaire Dauntless
  • 24 navires rapides SOC-R (forces spéciales)
  • 12 patrouilleurs rapides MK-VI (forces spéciales)
  • 10 navires rapides Combat Craft Medium (forces spéciales)

Aéronavale en activité

  • 368 chasseurs F/A-18 E/F (+ 139 d'entraînement)
  • 177 chasseurs F/A-18 A/B/C/D (+ 125 d'entraînement)
  • 2 chasseurs furtifs F-35 C (+ 16 d'entraînement)
  • 30 avions d'entraînement F-5
  • 14 avions d'entraînement F-16 A/B
  • 78 avions de patrouille maritime P-3 C
  • 53 avions de patrouille maritime P-8 A
  • 16 avions de communication E-6 B
  • 74 avions de veille aérienne E-2 C (+ 2 d'entraînement)
  • 113 avions de guerre électronique EA-18 G
  • 12 avions de guerre électronique EP-3
  • 35 avions de liaison C-2
  • 20 avions de transport C-130
  • 15 avions de transport C-40
  • 484 hélicoptères polyvalents MH-60 S/MH-60 R
  • 27 hélicoptères MH-53 
  • 113 hélicoptères d'entraînement TH-57
  • 294 avions d'entraînement T-6 B
  • 198 avions d'entraînement T-45 C
  • 76 avions d'entraînement T-34
  • 10 avions d'entraînement T-38

Satellites

  • 10 satellites de surveillance SB-WASS (gérés par le NRO)
  • 7 satellites de communication UFO
  • 1 satellite de communication FLTSATCOM

Flotte en construction (2017-2025)

Flotte en commande (2017-2025)

Aéronavale commandée (pour 2017)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :