Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Tampa

(sceau de la ville, image Dyfsunctional, 16/10/2008, wikipedia)

(sceau de la ville, image Dyfsunctional, 16/10/2008, wikipedia)

(Localisation de la ville, image Arkyan, 04/09/2007, wikipedia)

(Localisation de la ville, image Arkyan, 04/09/2007, wikipedia)

Histoire de Tampa

Troisième ville la plus peuplée de Floride, Tampa héberge 399 700 habitants (en 2020) et trouve ses origines en 1823, lorsque des colons se sont installés dans la région. Toutefois, plusieurs tribus amérindiennes vivaient dans le secteur au moment de l'arrivée des conquistadors espagnols au 16ème siècle. 

Des affrontements violents ont opposé les tribus aux espagnols, qui ont finalement peu développé leur colonie de Floride, bien qu'ils l'aient explorée et aient tenté d'évangéliser les tribus; ce n'est pas avant 1821, lorsque la péninsule de Floride est passée sous le contrôle des États-Unis, que le développement progressif de ce territoire a démarré. 

Le territoire a d'abord vu la construction de forts et de comptoirs commerciaux, et l'emplacement de la future Tampa a vu l'ouverture de Fort Brooke en 1824, le long de la Hillsborough River : cette présence militaire regroupait 4 compagnies et avait pour objectif de contenir les Séminoles. Poste frontière isolé, Fort Brooke a été en première ligne dans les guerres contre les amérindiens.

Courant 1831, le bureau de poste de Tampa Bay a été ouvert, tandis que quelques colons s'étaient installés à proximité des palissades en bois de Fort Brooke : l'éloignement de ce dernier, ainsi que les difficultés à le rejoindre et la menace d'attaques amérindiennes ont beaucoup freiné son développement. La situation locale s'est détériorée à partir de décembre 1835, lorsque des Séminoles ont tendu une embuscade aux forces du major Francis L. Dade, alors en route depuis Fort Brooke vers Fort King (actuelle Ocala). Sur 110 soldats américains, 108 ont été tués, dont Dade, après que les troupes américaines aient voulu expulser les Séminoles vers l'Oklahoma. 

Après ce massacre, plusieurs plantations de Floride ont été incendiées et des colons ont été tués, faisant entrer les États-Unis en guerre contre les Séminoles entre 1835 et 1842. Durant cette période, Fort Brooke a servi de refuge pour les colons et de base opérationnelle pour les soldats américains. A l'issue de 7 ans de combats acharnés, les Séminoles ont été vaincus et chassés de la région de Tampa, offrant alors à Fort Brooke la possibilité de voir sa colonie se développer progressivement. 

Le 3 mars 1845, la Floride est devenue le 27ème État de l'Union et Tampa Bay a été ainsi intégré à cet État; en septembre 1848, la Tampa Bay a été frappée par un ouragan qui a provoqué d'importants dégâts et des inondations, mais aucune victime. La colonie a été organisée sous le nom de Village of Tampa le 18 janvier 1849, et elle abritait 974 personnes au total en 1850, dont 185 civils. Tampa a été organisée en ville le 15 décembre 1855 et a élu son premier maire, Joseph B. Lancaster en 1856.

Au moment de l'éclatement de la guerre de Sécession, Tampa et toute la Floride ont basculé dans le camp de la Confédération; courant 1861, l'Union a mis en place un blocus maritime contre le Sud et a envoyé plusieurs navires dans la Tampa Bay, mais des navires rebelles rapides parvenaient à franchir les lignes du Nord. En mai 1864, les forces de l'Union ont pénétré à Fort Brooke et dans Tampa, et ont jeté l'armement du fort dans la rivière, ont volé des vivres et des biens et sont partis 3 jours plus tard. Après la défaite du Sud en avril 1865, les forces de l'Union sont revenues en mai 1865 à Tampa où elles sont restées jusqu'en 1869. 

Peu entretenue et confrontée à des épidémies (dont la fièvre jaune), la ville a perdu des habitants et ce déclin a continué entre 1870 et 1880, passant de 796 à 720 personnes; en 1883, Fort Brooke a été abandonné, impactant l'économie locale mais offrant aussi un développement potentiel en libérant ainsi le rivage. La même année, du phosphate a été découvert à proximité de Tampa, attirant des investisseurs et de nouveaux habitants pour exploiter ce produit qui entre dans la composition des fertilisants et en 1884, la South Florida Railroad a connecté la petite ville au reste du pays, contribuant à son développement. Courant 1890, Tampa abritait 5532 habitants soit une explosion démographique de 668.3% par rapport à 1880 !

En 1895, le Tampa Fire Department a été créé, tandis que la ville voyait arriver de nouveaux habitants et de nouvelles infrastructures : en 1900, la cité accueillait 15 839 habitants, soit 186.3% de plus qu'en 1890, avec une forte communauté cubaine et plusieurs usines de fabrique de cigares. Cette industrie est vite devenue la colonne vertébrale de l'économie locale. 

L'année 1904 a vu la Florida State Fair (foire d'État) et le Gasparilla Pirate Festival animer la ville, devenant depuis des événements annuels très populaires; en 1910, il-y-avait 37 782 habitants et courant 1912, l'Union Station a ouvert ses portes.

(Intersection de Franklin et Lafayette Streets en 1911, photo Florida Memory, www.flickr.com, wikipedia)

(Intersection de Franklin et Lafayette Streets en 1911, photo Florida Memory, www.flickr.com, wikipedia)

L'année 1914 a vu arriver des liaisons par hydravion, puis en 1915, l'hôtel de ville a été ouvert, suivie en 1917 par la bibliothèque municipale. En 1920, Tampa comptait 51 608 habitants, et en octobre 1921, un ouragan a touché la baie de Tampa causant 8 décès et provoquant pour $ 10 000 000 de dégâts (soit $ 145 516 201 actuels). 

Cependant, le développement de Tampa s'est poursuivi avec le pont Gandy Bridge qui a été inauguré en 1924, pour relier la ville à la ville voisine de St Petersburg et en 1925, West Tampa a été absorbée par Tampa. L'arrivée de la Grande Dépression à partir de 1929 a mis à mal l'industrie du cigare, provoquant des grèves en 1931. 

Peu avant, en 1930, Tampa totalisait 101 161 habitants; en 1939, la base aérienne de MacDill est entrée en activité, suivie par la caserne Fort Homer W. Hesterly Armory, construite lors du New Deal de Franklin D. Roosevelt. En 1940, Tampa comptait 108 391 habitants, puis durant la Seconde Guerre mondiale, MacDill a servi à entraîner des équipages (entre 50 et 120 000 personnels) de bombardiers B-26 et B-17, avec 15 000 militaires affectés en permanence à la base. La Tampa Shipbuilding Cy a construit de nombreux navires durant la guerre. 

La forte mobilisation lors du conflit a attiré de nouveaux habitants à Tampa, qui comptait 124 681 personnes en 1950. La ville s'est développée avec notamment l'ouverture du grand centre commercial en plein air Britton Plaza Shopping Center en 1956, puis du Lowry Park Zoo en 1957 et du parc d'attraction  Bush Gardens en 1959, puis en 1960, l'University of South Florida a ouvert ses portes à North Tampa. Il y avait 274 970 habitants en 1960, avec de nombreux nouveaux lotissements créés en banlieue; parallèlement à cet accroissement démographique, plusieurs usines ont quitté la ville pour s'installer en périphérie tandis que l'industrie du cigare était sur le déclin. 

En outre, la construction des autoroutes interétats I-4 et I-275 a détérioré plusieurs zones historiques de la ville; des émeutes raciales ont touché la ville durant l'été 1967 pendant 3 jours, olbigeant les autorités à mobiliser 500 Gardes Nationaux, 235 Policiers d'État et 250 policiers municipaux. Entre 1967 et 1972, 4 tentatives de fusion entre Tampa et le Hillsborough County ont été rejetées par les électeurs; en 1970, Tampa rassemblait 277 714 habitants.

Le déclin économique des années 1970 a entraîné pour la première fois une baisse de la population en un siècle, atteignant 271 523 habitants en 1980, soit une diminution de 2.2%. Pour lutter contre cette baisse et attirer de nouveaux habitants, la ville s'est lancée dans divers programme, notamment d'amélioration et de modernisation urbaine, avec notamment la mise en place en 1982 d'une zone de commerce internationale dans le port de la ville, pour dynamiser les échanges. 

Le renouveau économique de la ville a également vu la construction en 1981 du GTE Center, gratte ciel haut de 164 mètres (alors le plus haut de la ville), puis de la Barnett Plaza (future Bank of America Plaza) en 1986, devenant le plus haut immeuble de la ville avec ses 42 étages et ses 175.87 mètres de haut, suivie en 1988 par la Rivergate Tower, haute de 138 mètres (7ème plus haut gratte-ciel de Tampa). En outre, le développement de New Tampa, annexée en 1988, a permi d'augmenter la population de la ville, portée à 280 015 habitants en 1990 (+3.1%).

Au cours des années 1990, Tampa a vu s'ouvrir les gratte-ciels 100 North Tampa, avec ses 176 mètres (1992) et le Truist Place (160 mètres, 1992), le Hillsborough County Center (114 mètres, 1993), le Florida Aquarium (1995), puis l'Amalie Arena (1996), et a mis en ligne son premier site internet municipal (1996). En 1993, Tampa s'est jumelée avec le Havre (Normandie, France). En 2000, la population était de 303 447 personnes, soit une progression de 8.4%, et la ville a poursuivi sa modernisation et la mise en valeur de son patrimoine (avec notamment l'ouverture du Tampa Bay History Ctr en 2009) pour attirer les touristes et les investisseurs. Par exemple, la rénovation de la promenade de 4.6 kilomètres le long de la Hillsbrogouh River a permis de relier agréablement diverses parties de la ville. 

En 2010, Tampa comptait 335 709 habitants (+ 10.6%), puis 399 700 en 2019 (+19.1%). 

(Vue aérienne de Tampa, photo www.godfreyhoteltampa.com)

(Vue aérienne de Tampa, photo www.godfreyhoteltampa.com)

(Tampa, photo Ajay Suresh from NY, NY, 20/10/2018, www.flickr.com, wikipedia)

(Tampa, photo Ajay Suresh from NY, NY, 20/10/2018, www.flickr.com, wikipedia)

Géographie

Située dans le Hillsborough County, dans le Centre Ouest de la Floride, face au golfe du Mexique, la ville de Tampa occupe 455.40 Km², dont 295.30 Km² de terres et se trouve à une altitude moyenne de 14.6 mètres. La ville est bordée par la Old Tampa Bay et la Hillsborough Bay, qui se jettent dans le golfe du Mexique.

Le climat de Tampa est de type subtropical humide, caractérisé par des étés chauds et humides, ponctués d'orages violents, tandis que les hivers sont doux et secs. Vulnérable aux ouragans, Tampa a été touchée (plus ou moins violemment) par ces puissants phénomènes en 1848, 1921, 1946, 1960, 1993, 2004 et 2017.

La température annuelle maximale moyenne est de 27.6°C (juin, juillet et août sont les plus chauds, avec 32.2°C en moyenne), et la température minimale annuelle moyenne est de 18.4°C (décembre, janvier et février sont les plus froids, avec en moyenne 11.8°C). Il tombe en moyenne 1176 mm de précipitations par an, avec juin, juillet et août qui sont les plus arrosés (182.3 mm en moyenne). Très ensoleillée, la ville compte en moyenne 2926.5 heures de soleil par an.

Classée 48ème plus grande ville du pays en 2019, avec 399 700 habitants, elle a une densité de population de 1353.55 personne au kilomètre carré. La population est blanche à 44.6%, hispanique ou latino à 26.4%, noire ou afro-américaine à 23.6%, asiatique à 4.3%, métis à 3.9%, amérindienne ou native d'Alaska à 0.3% et hawaïenne ou native du Pacifique à 0.1%.

La cité est divisée en 6 zones géographiques officielles : New Tampa, West Tampa, Brooklyn Village, Downtown Tampa, Ybor City et Channel District. Un total de 84 quartiers est décompté dans la ville.

Les plus hauts bâtiments de Tampa sont le 100 North Tampa (176 mètres, 42 étages), la Bank of America Plaza (176 mètres, 42 étages), le One Tampa City Center (164 mètres, 38 étages), le SunTrust Financial Centre (160 mètres, 36 étages), l'Element (140 mètres, 34 étages), et la Park Tower (140 mètres, 36 étages).

(Downtown Tampa, photo Alvesgaspar, 03/11/2013, wikipedia)

(Downtown Tampa, photo Alvesgaspar, 03/11/2013, wikipedia)

(Vue aérienne de West Tampa, photo Wknight94, 04/09/2009, wikipedia)

(Vue aérienne de West Tampa, photo Wknight94, 04/09/2009, wikipedia)

(Channel District, photo Divinek, 10/09/2011, wikipedia)

(Channel District, photo Divinek, 10/09/2011, wikipedia)

(Ybor City, photo www.tampabaydatenightguide.com)

(Ybor City, photo www.tampabaydatenightguide.com)

(Carte des quartiers de Tampa, image www.orangesmile.com)

(Carte des quartiers de Tampa, image www.orangesmile.com)

Économie

L'aie géographique de Tampa Bay, (qui compte les villes de Tampa, St Petersburg et Clearwater) a généré un Produit Intérieur Brut (Gross Domestic Product, GDP) de $ 169 151 030 000 en 2019.

Les principaux secteurs économiques de la zone sont la finance et l'assurance, la santé, le commerce, la défense, le transport, le tourisme ou encore l'immobilier.

Le domaine de la recherche médicale et de la médecine (y compris les biotechnologies) rassemble 3000 entreprises dans la ville et le comté, avec des entreprises telles que : Amgen, Johnson & Johnson, Axogen, Florida Blue, LifeLink, Morphogenesis, Lions Eye Institute, Moffitt Cancer Ctr, Quest Diagnostics. Tampa accueille 14% des entreprises de biotechnologie de Floride; un total de 136 680 emplois est lié au domaine médical.

En ce qui concerne la finance et les assurances, Tampa accueille Bank of America, Wells Fargo, USAA, Depository Trust & Clearing Corp, MetLife, Citi, TransferWise, Progressive Insurance, Raymond James Financial Inc, ou encore SunCoast Credit Union. Le secteur représente 90 140 emplois dans la ville et le comté.

Accompagnant le développement des nouvelles technologies, Tampa héberge sur son territoire et dans le comté des entreprises liées aux technologies de l'information, telles que : GileThought, ConnectWise, DAS Health, Drift, Nielsen, ReliaQuest, SunView Software, Sykes Enterprises, Syniverse, et Tribridge.

La Défense est un employeur important, particulièrement avec la base aérienne de MacDill (25 ravitailleurs KC-135, 3 avions de transport C-37), mais également avec les entreprises General Dynamics, Lockheed Martin, L-3 Communications, Raytheon, Lukos, Honeywell, Harris Corporation, GE Aviation, et Aero Simulation. Au total, ce secteur a un impact économique de $ 19 300 000 000 et représente 200 564 emplois dans la région.

L'industrie du tourisme représente 54 260 emplois dans le comté, avec $ 4 450 000 000 d'impact économique direct, et 24.5 millions de visiteurs en 2019. La ville dispose également de plusieurs grands centres commerciaux (et aussi des rues commerçantes), dont l'International Plaza & Bay Street (200 boutiques), l'University Mall (165), le Westshore Plaza (115) ou encore le Tampa Premium Outlets (112).

Le port de Tampa Bay est le plus grand de Floride, avec un impact économique de $ 17 200 000 000 et près de 85 000 emplois liés; il a vu passer 1 000 000 de croisiéristes en 2018.

L'administration représente 213 810 emplois dans la région, le commerce 149 000, la restauration 131 660, le transport 91 820, l'enseignement 63 710, la construction 58 200, et la maintenance 50 490.

Le revenu annuel moyen par foyer est de $ 53 833, le revenu annuel moyen par personne est de $ 36 169; il-y-a 18.6% des habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté et 13.2% des moins de 65 ans n'ont pas d'assurance santé. 

Ces données sont et seront impactées par l'actuelle crise sanitaire liée au Covid-19 qui frappe l'ensemble du pays (et le reste de la planète).

Principaux employeurs (2020)

  • BayCare Health System :  29 045 postes
  • Publix Super Markets Inc :  25 989 emplois
  • Hillsborough Cty School District : 25 000 employés
  • MacDill AFB : 12 000 militaires, 6000 civils 
  • HCA West Florida Division : 18 000 emplois
  • University of South Florida : 16 310 employés
(Sièges de Sykes et Wells Fargo à Downtown, photo Clément Bardot, 31/05/2015, wikipedia)

(Sièges de Sykes et Wells Fargo à Downtown, photo Clément Bardot, 31/05/2015, wikipedia)

(Siège de Bank of America et hôtel Sheraton, photo www.loopnet.com)

(Siège de Bank of America et hôtel Sheraton, photo www.loopnet.com)

(Vue aérienne de MacDill AFB, photo Airman 1st Class Caleb Nunez, 16/01/2018, www.macdill.af.mil)

(Vue aérienne de MacDill AFB, photo Airman 1st Class Caleb Nunez, 16/01/2018, www.macdill.af.mil)

(International Plaza & Bay Street, photo www.visittampabay.com)

(International Plaza & Bay Street, photo www.visittampabay.com)

(Marina de Tampa, photo www.marinas.com)

(Marina de Tampa, photo www.marinas.com)

(Porte conteneurs au port de Tampa, photo www.tampabay.com)

(Porte conteneurs au port de Tampa, photo www.tampabay.com)

(Tampa Convention Ctr, photo Dottie Riley, 03/09/2012, wikipedia)

(Tampa Convention Ctr, photo Dottie Riley, 03/09/2012, wikipedia)

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

Culture

Culturellement dynamique, Tampa offre un large éventail d'activités avec des expositions, des concerts, des festivals, des musées, des spectacles, des jardins publics, des monuments historiques, etc.

La ville compte de nombreux musées parmi lesquels 

Les concerts peuvent avoir lieu dans plusieurs salles de Tampa, dont le Raymond James Stadium (72 000 places), l'Amalie Arena (21 500 places), le MidFlorida Credit Union Amphitheatre (20 000 places), l'Expo Hall (11 926 places), le Straz Center of the Performing Arts (4050 places au total), ou encore le Tampa Theatre (1252 places).

La ville est animée par plusieurs festivals dont le Tampa Black Heritage Festival, en janvier, dédié à la culture et aux traditions afro-américaines, le Gasparilla Pirate Fest, consacré aux pirates en janvier (jusqu'à 400 000 personnes), la Florida State Fair (Foire d'État) en février, le MacDill Air Fest, meeting aérien fin mars, le Sunset Music Festival fin mai, ou encore le Conga Caliente, festival dédié à l'art et la culture hispanique, en novembre. 

Tampa accueille le Busch Gardens Tampa Bay, vaste parc animalier de 136 hectares sur le thème de l'Afrique, avec des animaux et des attractions (4 139 000 visiteurs en 2018), l'aquaparc Adventure Island, de 12 hectares, le ZooTampa at Lowry Park (25 hectares, 1300 animaux) ou encore le Florida Aquarium, de 23 000 m² et accueillant 7000 plantes et animaux aquatiques venant de Floride et du reste du monde. 

Enfin, de nombreux parcs publics offrent diverses activités de détente aux habitants et aux visiteurs. 

(Tampa Bay History Ctr, photo www.visittampabay.com)

(Tampa Bay History Ctr, photo www.visittampabay.com)

(Amalie Arena, photo Miosotis Jade, 24/11/2016, wikipedia)

(Amalie Arena, photo Miosotis Jade, 24/11/2016, wikipedia)

(Florida State Fair 2013, photo Jec8992, 18/02/2013, wikipedia)

(Florida State Fair 2013, photo Jec8992, 18/02/2013, wikipedia)

(Florida Aquarium, photo James E. Scholz, 06/05/2013, wikipedia)

(Florida Aquarium, photo James E. Scholz, 06/05/2013, wikipedia)

(Manège Montu à Busch Gardens, photo ClaudiaTampa39, 20/08/2006, wikipedia)

(Manège Montu à Busch Gardens, photo ClaudiaTampa39, 20/08/2006, wikipedia)

Sécurité publique

Comme toutes les grandes villes américaines, Tampa est confrontée à la délinquance et à la criminalité, notamment liées au trafic de drogues, et la ville lutte quotidiennement contre ce fléau. En 2019, la cité a déploré 31 meurtres,  120 viols (déclarés), 1186 agressions violentes, 1022 cambriolages, 523 vols de véhicules, 4978 vols et 285 vols à main armée.

Le Tampa Police Department (TPD) dispose de 936 policiers et 279 civils, appuyés par un groupe d'intervention type SWAT, une unité nautique et 2 hélicoptères. 

Le secours à la population est assuré par le Tampa Fire Rescue Department, qui compte 566 pompiers, répartis dans 23 casernes. 

(Hélicoptère du TPD, photo Facebook Official Page, 29/01/2021, www.facebook.com)

(Hélicoptère du TPD, photo Facebook Official Page, 29/01/2021, www.facebook.com)

(Camion du TFRD, photo Facebook Official Page, 14/09/2015, www.facebook.com)

(Camion du TFRD, photo Facebook Official Page, 14/09/2015, www.facebook.com)

Sports 

La ville de Tampa compte 3 équipes de ligue majeure : les Tampa Bay Buccaneers (football américain), les Tampa Bay Lightning (hockey sur glace) et les Tampa Bay Rays (baseball). Cette dernière équipe joue dans la ville voisine de St Petersburg. 

Le climat de la ville lui permet d'accueillir des équipes d'autres villes qui viennent s'y entraîner. Pour accueillir les grandes rencontres sportives, Tampa dispose du Raymond James Stadium (jusqu'à 75 000 places), de l'Amalie Arena (jusqu'à 20 500 places), du George M. Steinbrenner Field (11 026 places), ou encore du Yuengling Center (10 411 places).

Le grand public peut profiter de 148 terrains de tennis, 46 terrains de basketball, 20 terrains de golf, 13 piscines publiques et 203 kilomètres de pistes cyclables. 

(Raymond James Stadium, photo Jerry Glaser, USCBP, www.flickr.com, 31/01/2021, wikipedia)

(Raymond James Stadium, photo Jerry Glaser, USCBP, www.flickr.com, 31/01/2021, wikipedia)

Transports

Aisément accessible grâce à un réseau routier développé, Tampa et Tampa Bay sont traversés par les Interstates I-275, I-4 et I-75, par les autoroutes nationales US-92 et US-41, et les routes d'État SR-60, SR-580 et SR-582. Enfin, les routes payantes FL589 et FL-618 viennent compléter ce vaste réseau. 

Les transports publics sont assurés par le Hillsborough Area Regional Transit (HART), qui dispose de 169 véhicules, desservant 33 lignes de bus, ainsi qu'une ligne de tramway. Une gare ferroviaire de l'Amtrak connecte Tampa à la Géorgie, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord, la Virginie, Washington D.C et l'État de New York, toutes ces destinations à travers la ligne Silver Star.

Depuis la Tampa Union Station, des lignes de bus interurbains sont disponibles, permettant de rejoindre Orlando, Lakeland, Pinellas Park, St-Petersburg, Bradenton, Sarasota, Port Charlotte et Fort Myers, toutes en Floride. 

Le port de Tampa accueille de très nombreux croisiéristes (1 149 289 passagers et 249 paquebots en 2019) et il a vu passer en 2019 un total de 34 462 971 tonnes de marchandises.

Enfin, Tampa dispose du Tampa International Airport, situé à 9.7 kilomètres à l'Ouest du centre-ville, et qui possède 1 piste en béton de 3353 mètres, 1 piste de 2530 mètres et 1 de 2133 mètres, en asphalte/béton, ainsi qu'1 hélipad en asphalte. Durant l'année 2020, 10 238 151 passagers et 148 991 mouvements aériens ont animé l'aéroport. 

(Tampa Union Station, photo TampAGS, 09/05/2009, wikipedia)

(Tampa Union Station, photo TampAGS, 09/05/2009, wikipedia)

(Vue aérienne de l'aéroport, photo Tpa ops27, 06/01/2004, wikipedia)

(Vue aérienne de l'aéroport, photo Tpa ops27, 06/01/2004, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article