Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

État : Floride

(Drapeau officiel de la Floride, image www.50states.com, wikipedia)

(Drapeau officiel de la Floride, image www.50states.com, wikipedia)

(Sceau officiel de la Floride, image wikipedia)

(Sceau officiel de la Floride, image wikipedia)

(Localisation de la Floride, image TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

(Localisation de la Floride, image TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

Histoire

État situé le plus au Sud des États-Unis continentaux, la Floride est une péninsule où des traces de présence humaine remontant à 14 000 ans ont été trouvées. A l'époque de l'arrivée des Paléoaméricains, ces derniers ont profité du niveau inférieur des mers pour atteindre progressivement la péninsule de Floride, qui était deux fois plus étendue qu'actuellement, avec un climat plus sec et plus frais.

La faible présence d'eau potable dans la péninsule a obligé les premiers habitants à s'installer près de dolines, et à partir de -8000, le réchauffement climatique a commencé à faire monter le niveau des mers, s'accompagnant d'un climat plus chaud et humide. Ces modifications de l'environnement ont facilité l'émergence de nouvelles cultures amérindiennes, avec l'apparition de la cueillette et de la pêche comme moyens de subsistance. A partir de 5000 avant Jésus Christ sont apparus les premiers campements semi-permanents le long du littoral et des voies navigables. 

Il faudra attendre environ 2000 avant J.C pour qu'apparaisse la poterie, puis vers 500 avant J.C, les différentes tribus ont commencé à créer des cultures régionales, amenant progressivement le commerce entre les différentes peuples amérindiens. Peu avant l'arrivée des Conquistadores espagnols au 15ème siècle, la population locale de la Floride a été estimée entre 100 000 et 350 000, disséminés dans la péninsule à travers de très nombreux villages et sous de nombreux noms de tribus, dont les Apalachees, les Timucuas,  les Mayaimis, les Tequestas, les Tocobagas ou encore les Calusas. 

L'un des premiers explorateurs espagnols et l'un des premiers européens à avoir découvert la Floride était Juan Ponce de Leon, qui s'est aventuré dans les terres en 1513, bien que quelques navires espagnols aient probablement effectué des raids dans les villages avant son arrivée, à la recherche d'esclaves. Toutefois, l'expédition de Leon (avec près de 200 hommes et des noirs libres) a été la première officielle et il a donné à la Floride un nom qui signifiait "les Pâques fleuries" (la Pascua Florida), avant de plus tard l'appeler simplement Florida. La légende raconte qu'il était à la recherche de la Fontaine de Jouvence lorsqu'il a découvert la Floride.

Revenu en 1521 avec du matériel et des colons, Leon a été chassé de la région par la tribu des Calusas; blessé dans les combats, il est mort à Cuba en juillet 1521. En 1528, une autre expédition, menée par l'espagnol Panfilo de Narvaez a exploré la côte occidentale de la Floride, mais sa demande incessante d'or et de nourriture a provoqué la colère des amérindiens, dont les Tocobagas : confronté à la famine, son expédition e tlui ont tenté de rejoindre leurs bateaux, mais ne les trouvant pas depuis leurs embarcations, ils ont tenté de rallier le Mexique sans succès et ont tous trouvé la mort, dont Narvaez, sauf 4 membres d'équipage. 

(Peinture de l'arrivée de Ponce de Leon, www.reverspins.com)

(Peinture de l'arrivée de Ponce de Leon, www.reverspins.com)

Courant 1539, c'est au tour de l'explorateur espagnol Hernando de Soto de venir en Floride, où il est arrivé avec 620 hommes et 220 chevaux, afin d'explorer la péninsule : la chance a fait que l'expédition a rencontré Juan Ortiz, un espagnol qui vivait avec la tribu Mocoso et parlait le langage Timucua et qui leur a servi d'interprète et de guide. En 1559, l'espagnol Tristan de Luna y Arellano a créé la petite colonie de Pensacola, mais a du l'abandonner en 1561 après le passage d'un terrible ouragan.  

Le vif intérêt représenté par l'Amérique du Nord a vu la France tenter à son tour de prendre possession de terres en Floride, avec l'arrivée en avril 1562, sur la côte orientale, du Huguenot (protestant du royaume de France) René Goulaine de Laudonnière, qui a pris possession des terres au nom du roi. Pour protéger la jeune colonie, il a fait construire le Charlesfort, un petit bastion situé sur Parris Island (actuelle Caroline du Sud). En 1564, pour renforcer la protection des huguenots en Floride, Laudonnière fait construire Fort Caroline, dans l'actuelle Jacksonville.

Cependant, l'hostilité entre les royaumes d'Espagne et de France a vu les espagnols mener des attaques contre la colonie française à partir de 1565; la présence et l'influence espagnole vont croître à partir du 8 septembre 1565, lorsque Pedro Menendez de Aviles a fondé Saint Augustine (qui est depuis la plus ancienne colonie occupée en continu par les européens). Par la suite, les jésuites et les franciscains ont construit des missions et cherché à évangéliser et encadrer les amérindiens. 

Les rivalités coloniales ont rapidement vu les français lancer des raids contre les établissements espagnols en Floride, puis les anglais ont pris le relais du 16ème au 18ème siècle : en effet, à cette époque, les premières colonies britanniques ont commencé à prendre place sur la côte Est américaine. Saint Augustine a été utilisée par les missionnaires catholiques comme base d'opérations, afin de soutenir les autres missions à travers la Floride, permettant de convertir 26 000 amérindiens vers fin 1655, mais une révolte en 16 et une épidémie en 1656 ont fait des ravages. Les tensions avec les britanniques n'ont jamais cessé dans la région.

Courant 1586, le corsaire britannique Francis Drake, à la tête d'une force de 23 navires et 1000 soldats, a lancé un raid contre Saint Augustine, dont ses troupes ont vite capturé le fort, par la suite incendié et détruit, et ont volé des canons espagnols; après une nuit d'occupation, ils ont brûlé Saint Augustine et sont parvenus à forcer les espagnols à abandonner plusieurs colonies et forts de l'actuelle Caroline du Sud. 

La lutte d'influence pour les colonies a vu les britanniques repousser progressivement les frontières espagnoles depuis les Carolines durant la 17ème siècle, avec l'appui des forces basées en Virginie; par ailleurs, les français alors présents le long du Mississippi empiétaient sur la frontière Ouest revendiquée par la Floride espagnole. Pour mieux protéger ses colonies, l'Espagne a fait construire plusieurs forts, notamment celui du Castillo de San Marcos (1672) et bien plus tard, celui de Fort Matanzas (1742).

Saint Augustine a de nouveau été détruite en 1702 par le colonel britannique James Moore, gouverneur de la Caroline (actuelle Caroline du Nord) et 500 colons, avec l'appui des amérindiens Yamasee et Creeks (près de 300), mais l'assaut n'a pas pu capturer le fort de San Marcos, où s'étaient réfugiés de nombreux espagnols. En 1074, Moore est revenu attaquer l'Ouest de la Floride avec 50 soldats et 1000 amérindiens Creeks et Yamasee principalement, brûlant de nombreuses missions espagnoles et capturant ou tuant 200  guerriers Apalachees et plusieurs civils, devenus esclaves à la suite de cette défaite. De leur côté, les français ont capturé la colonie de Pensacola en 1719.

En 1733, avec la création de la colonie royale de Géorgie, les britanniques ont accentué leur pression sur les espagnols et sont devenus des voisins immédiats de la Floride espagnole, où ils ont mené de nombreux raids par la suite et sont venus capturer des amérindiens pour en faire des esclaves. Ces nombreux raids, accompagnés de violences, ont réduit la population amérindienne à 300 personnes en 1763, année durant laquelle l'Espagne a échangé la Floride avec la grande-Bretagne, afin de reprendre le contrôle de la Havane, capturée par les britanniques durant la guerre de Sept Ans (1756-1763). 

Les britanniques ont alors divisé le territoire de la Floride en Floride orientale et en Floride occidentale, et grâce à des terres gratuites, ont commencé à attirer des colons. 

(Floride orientale et Floride occidentale, image www.historica.fandom.com)

(Floride orientale et Floride occidentale, image www.historica.fandom.com)

La prise de contrôle britannique de la Floride a considérablement accru l'ancrage du Royaume-Uni dans le Nouveau-Monde, et les colons ont rapidement construit la King's Road reliant la Géorgie à St Augustine, pour faciliter les échanges. 

Le gouvernement britannique a donné des terres en Floride aux officiers et aux soldats qui se sont battus durant la guerre contre les français et leurs alliés amérindiens, dans les colonies du Nord. Ces dons de terres avaient surtout pour objectif d'attirer de nouveaux colons et d'étendre la présence britannique en Floride. Au Royaume-Uni, des brochure sont été publiées pour promouvoir la qualité de vie de la Floride et y attirer de nouveaux habitants. Progressivement, la population de la Floride occidentale est passée de 2000 personnes en 1763 à 6000 vers 1770 et la Floride orientale en comptait environ 3000 en 1771. 

Les britanniques ont construit de bonnes routes, introduit la culture de la canne à sucre, de l'indigo et de divers fruits, et ont aussi développé le commerce du bois de charpente, surtout pour l'exportation. Grâce à ces différentes activités, l'économie de la Floride s'est développée davantage qu'à la période espagnole, mais concernait principalement le Nord-Est de la colonie dans la péninsule.  Les amérindiens Creeks ont commencé à émigrer vers la Floride durant cette période, prenant alors le nom de Séminoles (fuyards en langue Creek), tandis que les autorités britanniques ont modifié la frontière Nord de la Floride,l'étendant environ au tiers du Mississippi et de l'Alabama actuels.

Au moment de la Révolution américaine, les colons britanniques de Floride ont condamné la déclaration d'indépendance de 1776, principalement à cause du fait qu'une grande partie des habitants de Floride étaient des militaires (ou d'anciens militaires) britanniques, fidèles à la Couronne. En outre, la Floride commerçait peu avec les autres colonies et avec l'extérieur, et elle a donc été très peu impactée par les taxes britanniques imposées aux colonies du Nord. La Floride orientale et la Floride occidentale ont décliné l'offre des autres colonies d'envoyer des représentants au Congrès continental. Pendant la guerre d'indépendance, les forces continentales ont mené 2 attaques importantes en Floride, le 17 mai 1777 et le 30 juin 1778, toutes deux repoussées par les forces loyalistes. 

Tirant profit du conflit opposant les colons à la Couronne, la France et l'Espagne, plus discrètement, ont participé à la guerre : les espagnols ont capturé Pensacola (capitale de la Floride occidentale) en 1781 et ont pris possession d'une large partie de ce territoire, qui a été restitué à l'Espagne après le Traité de Paris de 1783, mettant un terme à la guerre d'indépendance américaine. Toutefois, ce traité ne précisait pas les frontières exactes de la Floride, jusqu'au traité de San Lorenzo en 1795.  

(Peinture du siège de Pensacola, Augusto ferrer dalmau, 04/11/2015, www.fdmagazine.es, wikipedia)

(Peinture du siège de Pensacola, Augusto ferrer dalmau, 04/11/2015, www.fdmagazine.es, wikipedia)

Après avoir regagné le contrôle de la Floride, l'Espagne est ainsi parvenue à contrôler toutes les embouchures des fleuves traversant les États-Unis à l'Ouest des Appalaches, à travers ses autres possessions sur le continent. 

Toutefois, l'affaiblissement de l'Espagne à cette période a fait que peu de nouveaux colons et de militaires espagnols étaient présents en Floride, et les colons anglais restés dans la péninsule n'acceptaient pas l'autorité espagnole. Cette situation a conduit des colons britanniques à se révolter et à proclamer en 1810 la République de Floride occidentale, du 23 septembre au 27 octobre 1810, à Bâton-Rouge où ils ont hissé le drapeau de la nouvelle république, avec une étoile blanche sur fond bleu. 

Peu avant cette rébellion, les États-Unis ont acheté à la France l'ancienne Louisiane française en 1803, qui jouxtait la Floride occidentale, et le président américain James Madison a fait annexer la Floride occidentale le 27 octobre 1810 au prétexte qu'elle faisait partie du territoire de la Louisiane. Cette annexion annoncée a provoqué une contestation du gouvernement local et du gouverneur Fulwar Skipwith, qui préféraient négocier l'entrée de la Floride occidentale dans l'Union, mais le gouverneur militaire du territoire d'Orléans (future Louisiane) William C. C. Clairborne a été envoyé avec 300 soldats pour prendre possession du territoire et a refusé de reconnaître l'autorité du gouvernement local. 

Skipwith et l'assemblée locale ont fait volte-face après avoir menacé de prendre les armes et ont finalement accepté l'annexion pacifique de la toute jeune république par les États-Unis; par les suite, ces derniers ont annexé le district de Mobile (Alabama actuel) en 1812. Cette année là, une guerre a éclaté entre les États-Unis et le Royaume-Uni, aidé par l'Espagne, et à l'issue du conflit, en 1814, les États-Unis et l'Espagne ont continué à revendiquer la Floride orientale.

Vers la même époque, les amérindiens Séminoles ont commencé à attaquer la Géorgie depuis la Floride orientale, ce qui a poussé les autorités américaines à envoyer des troupes et la première guerre Séminole s'est déroulée en 1817-1818, avec à la tête des forces américaines le futur président Andrew Jackson. Près de 10 000 soldats et 30 000 miliciens et volontaires ont participé aux combats, face à 900 à 1400 amérindiens. Rapidement, les américains ont pris le contrôle effectif de la Floride orientale, ce qui a été confirmé par le traité d'Adams-Onis, signé en 1819 et entré en action en 1821. En échange de la Floride, les États-Unis se sont engagés à renoncer à prendre le Texas. 

(Carte du traité d'Adams-Otis, crétion Citynoise, www.radicalcartograhpy.net, wikipedia)

(Carte du traité d'Adams-Otis, crétion Citynoise, www.radicalcartograhpy.net, wikipedia)

Le 30 mars 1822 est créé le Territoire de Floride, avec à sa tête le gouverneur William Pope Duval (en poste jusqu'en 1834), précédé dans ce rôle par Andrew Jackson, gouverneur militaire jusqu'à la transition de 1822. 

Après d'autres combats qui ont en grande partie chassé les Séminoles, les autorités ont fait de Tallahassee la capitale du territoire en 1824; le gouvernement fédéral et les autorités locales, ainsi que la plupart des colons, désiraient que les amérindiens soient déportés vers l'Ouest. Courant 1830, la population du Territoire de Floride était de 34 730 habitants, en grande partie inquiets de la présence amérindienne qu'ils souhaitaient voir s'éloigner.

Pour ce faire, l'Indian Removal Act a été voté par le Congrès le 28 mai 1830, avec pour objectif de contraindre tous les amérindiens à aller s'installer à l'Ouest du Mississippi. Même si la loi faisait peu référence à la Floride, les autorités sont parvenues en 1832 à faire signer un traité (ou à prétendre l'avoir fait) au conseil des chefs Séminoles, par lequel ils s'engageaient à s'installer à l'Ouest, d'ici 1835, si les terres étaient viables. 

Toutefois, le chef Osceola et plusieurs de ses alliés Séminoles ont pris les armes, sous forme de guérilla, contre les autorités, marquant le début de la seconde guerre Séminole de 1835 à 1842 : confrontés à près de 1400 amérindiens, adeptes des embuscades, 10 000 soldats et 30 000 miliciens américains ont mené de nombreux combats, mais ont souvent été vaincus par les Séminoles, rendant la guerre impopulaire et coûteuse (1600 soldats tués). 

Cependant, l'acharnement des américains et quelques victoires, dont celle du futur président Zachary Taylor en 1838, ont conduit à repousser les Séminoles vers le Sud, tandis que d'autres (environ 3800) ont fuit vers l'Ouest. Finalement, en 1842, les quelques Séminoles qui sont restés au Sud ont été autorisés à s'installer dans une réserve de 853 Km² du Sud-Ouest de la péninsule. Entre temps, la population de la Floride a atteint 54 477 habitants, et le 3 mars 1845, la Floride a rejoint l'Union en tant qu'État esclavagiste, avec à sa tête le gouverneur William Dunn Moseley. 

L'agréable climat de la Floride a vite attiré de nouveaux colons, surtout des planteurs, et la population était de 87 445 habitants en 1850; à la demande des exploitants, les autorités ont continué à faire pression sur les derniers Séminoles restant dans le Sud-Ouest de la péninsule, pour les en chasser, ce qui a conduit à la troisième guerre Séminole, de 1855 à 1858. Après plusieurs raids contre des villages Séminoles, la quasi totalité d'entre eux a été finalement déplacée vers La Nouvelle-Orléans, et une partie a pu rester au niveau des Everglades.  

Après cette dernière victoire contre les Séminoles, les plantations ont continué à s'étendre et la population de Floride a atteint 140 424 habitants en 1860, composé à 44% d'esclaves. Cette forte proportion d'esclaves explique que la Floride ait rejoint les États Confédérés au moment de la guerre de Sécession qui a divisé les États-Unis de 1861 à 1865.

Admise auprès des États Confédérés le 22 avril 1861, la Floride a été le 7ème État à rejoindre la cause esclavagiste et a fourni environ 15 000 soldats aux forces sécessionnistes (12 régiments d'infanterie, 2 de cavalerie, et quelques batteries d'artillerie); la Floride a également renforcé ses forteresses et la plupart des troupes floridiennes a combattu en Virginie. En février 1864 a eu lieu la principale bataille sur le sol de Floride, dite bataille d'Olustee, près de Lake City (Baker County) : 5500 soldats de l'Union se sont opposés à 5000 Confédérés, et ces derniers ont repoussé les troupes ennemies jusqu'à Jacksonville, où elles sont restées jusqu'à la fin de la guerre. Du côté de l'Union, le bilan a été de 203 tués et 1152 blessés, tandis que les Confédérés ont perdu 93 des leurs et 847 ont été blessé.

(Lithographie de la bataille d'Olustee, 1864, www.floridamemory.com, wikipedia)

(Lithographie de la bataille d'Olustee, 1864, www.floridamemory.com, wikipedia)

Toutefois, après le blocus maritime fait par l'Union et diverses actions, les États- Confédérés ont perdu la guerre et la Floride s'est rendue le 13 mai 1865. Le 20 mai, lecture est faite de l'acte officiel d'émancipation des esclaves à Tallahassee, et le même jour, le drapeau des États-Unis a été de nouveau hissé au-dessus du Capitole de l'État.

Durant la période de Reconstruction, qui s'est achevée en 1876 en Floride, l'État a gagné 47 324 habitants entre 1860 et 1870, soit 187 748 en 1880, grâce à l'arrivée d'investisseurs venus du Nord du pays pour relancer le commerce, l'industrie, la construction de bâtiments et d'infrastructures, et développer le tourisme. Entre temps, en 1868, une nouvelle Constitution a été adoptée par l'État, et les démocrates conservateurs ont eu recours à l'intimidation et à la violence, grâce à des groupes paramilitaires, pour dissuader les votants des adversaires, surtout les anciens esclaves récemment libérés : les démocrates Blancs ont ainsi obtenu le contrôle de la législature de l'État. 

Ainsi, entre 1885 et 1889, le Congrès Blanc de Floride a voté des lois visant à empêcher les petits colons Blancs et les afro-américains d'exercer aussi bien leur droit de vote que leur droit d'être élu, et comme dans les autres États sudistes, le Congrès de Floride est resté très longtemps dominé par les Démocrates. Peu avant en 1880, la Floride comptait 269 493 habitants, dont une partie était impactée par les lois dites Jim Crow, instaurant la ségrégation dans les transports et les lieux publics, et interdisant les mariages entre Blancs et Noirs. 

Malgré cette atmosphère de séparation entre les Noirs et les Blancs, le tourisme a commencé à se développer vers la deuxième moitié du 19ème siècle, grâce aux voies ferrées et à la construction d'infrastructures hôtelières haut de gamme. Vers les deux dernières décennies du 19ème siècle, la Floride a tiré profit de son climat pour développer son agriculture, avec notamment d'importants élevages et de grandes exploitations d'agrume; par ailleurs, l'industrie du bois s'est accrue, ainsi que la production de cigares. Les chemins de fer et les navires marchands ont facilité le transport de ces ressources vers les autres États. Cette diversification économique a attiré de nouveaux habitants, et la population est passée de 391 422 en 1890 à 528 542 en 1900. 

L'accroissement démographique s'est poursuivi, avec un total de 752 691 habitants en 1910, et lors de l'éclatement de la Première Guerre mondiale, la Floride a fourni 42 030 soldats durant l'engagement américain de 1917 à 1918. Au cours des années 1920, alors que le phénomène des lynchages diminuait dans le vieux Sud, la Floride était l'État où ils étaient les plus nombreux en proportion de la population, avec notamment des émeutes à Ocoee (Orange County) le 2 novembre 1920 durant l'élection présidentielle, qui ont fait près de 60 morts chez les afro-américains. La même année, la Floride comptait 968 470 habitants et continuait d'attirer de nouveaux arrivants. 

En septembre 1926, un puissant ouragan a ravagé Miami et ses environs, occasionnant de très importants dégâts et tuant 372 personnes (dont 114 dans la ville). 

(Dégâts à Miami après l'ouragan de 1926, photo www.weather.gov)

(Dégâts à Miami après l'ouragan de 1926, photo www.weather.gov)

Le 25 janvier 1928 a ouvert l'autoroute reliant l'archipel des Keys au reste de la péninsule, couvrant 171 kilomètres.

En septembre 1928, un autre ouragan est venu frapper la Floride, provoquant de très gros dégâts de Miami à Key West et faisant au moins 2500 morts dans la péninsule (le 2ème le plus mortel de l'histoire des États-Unis, après Galveston en 1900), dont 75% étaient des travailleurs étrangers, et 15 000 sans abris rien que dans le Palm Beach County. 

Courant 1931, les paris ont été légalisés dans l'État, attirant de nouveaux touristes dans les casinos; la population floridienne était alors de 1 468 211 personnes en 1930. Le 15 février 1933 à Miami a eu lieu une tentative d'assassinat contre le président élu Franklin D. Roosevelt lors d'un de ses discours : l'auteur, Giuseppe Zangara était un anarchiste italien naturalisé américain et qui a manqué sa cible, mais a mortellement atteint le maire de Chicago Anton Cermak (décédé 3 semaines après). Zangara a été condamné à mort et exécuté par électrocution le 20 mars 1933.

La Floride a continué d'attirer de nouveaux investisseurs et habitants, avec 1 897 414 personnes en 1940; la population a un peu moins augmenté que par le passé, à cause de la Grande Dépression.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Floride a été fortement mise à contribution, avec plusieurs bases militaires et centres d'entraînement (200 sites entre 1941 et 1945, dont Jacksonville, Mayport, Cecil Field, Whiting Field, Homestead), ainsi que des chantiers navals qui ont massivement recruté du personnel (15 000 à Panama City et 9000 à Tamp Bay). Un total de 250 000 floridiens a été appelé ou volontaire pour servir durant la guerre, 3540 ont perdu la vie. 

Après la guerre et la victoire américaine, une grande partie des ouvriers, des militaires ou des anciens militaires a voulu rester ou revenir en Floride, où le climat est agréable, ce qui a fait croître sa population de 873 891 personnes entre 1940 et 1950, avec cette année là un total de 2 771 305 habitants. Peu avant, le 6 décembre 1947, le président Harry S. Truman a officialisé la création de l'Everglades National Park (6103 Km²).

Les États-Unis ont réussi à rapatrier de nombreux anciens savants allemands et nazis après la guerre, pour faire avancer leurs différents programmes scientifiques et militaires, en particulier dans le domaine aérospatial : ainsi, le gouvernement américain a fait ouvrir plusieurs bases militaires et sites d'essais dans le pays, notamment la base de Cape Canaveral Air Force Station, ouverte en 1949 pour tester des missiles et des fusées. La même année a été ouverte la première station de télévision de Floride.

(Premier tir de Bumper 8, 24/07/1950, photo NASA/US Army, wikipedia)

(Premier tir de Bumper 8, 24/07/1950, photo NASA/US Army, wikipedia)

Dans l'époque troublée qu'était la guerre Froide, la Floride a joué un rôle stratégique important dans le soutien américain à la révolution cubaine (1953-1959), bien que cette dernière ait finalement porté Fidel Castro au pouvoir. En a résulté une important vague migratoire d'exilés cubains à destination de la Floride, particulièrement à Miami.

Cet afflux migratoire a renforcé de nombreux préjugés raciaux de la part des suprématistes blancs, spécialement à l'encontre des afro-américains, qui commençaient de leur côté à mener le mouvement pour les droits civiques en vue d'obtenir la déségrégation et les mêmes droits que les blancs.  Au cours des années 1960, de nombreux mouvements de protestations des afro-américains, partiellement soutenus par des Blancs et par quelques hommes politiques, ont permis d'engager le processus de déségrégation. En 1960, il y avait 4 951 560 habitants.

En mai 1961, les États-Unis ont envoyé le premier américain dans l'espace, en la personne d'Alan Shepard (à peine 2 semaines après le soviétique Gagarine), et il a décollé depuis la base de Cape Canaveral. Peu avant, en avril 1961, la Floride a servi de base arrière à la tentative américaine de renversement du régime de Castro, durant laquelle environ 1500 exilés cubains anti-castristes ont débarqué dans la baie des Cochons, mais ont été vaincus par l'armée cubaine, faute d'un appui américain suffisant et d'une mauvaise préparation et reconnaissance des lieux.

L'année 1962 a vu la Floride jouer un rôle crucial dans la crise des missiles à Cuba (à 200 kilomètres des côtes américaines), où l'URSS avait discrètement acheminé des troupes et des missiles balistiques à capacité nucléaire, susceptibles d'être lancés dans le cadre d'une première frappe contre les États-Unis. Du 16 au 28 octobre 1962, le monde a retenu son souffle par crainte d'un affrontement potentiellement nucléaire entre les deux superpuissances.

L'arrivée de 50 000 soldats soviétiques, ainsi que 36 missiles nucléaires SS-4 (2080 kilomètres de portée) et 2 missiles SS-5 (3700 kilomètres de portée), et 4 sous-marins, a été souhaitée par le Kremlin pour empêcher toute invasion américaine de l'île de Cuba. Lorsque les États-Unis ont découvert la présence des troupes et surtout des missiles, grâce à un vol de reconnaissance le 14 octobre, Washington a mis en alerte l'ensemble de ses forces armées dans l'éventualité d'un affrontement direct et a mobilisé de très importantes troupes. La marine américaine a joué un rôle déterminant lorsque le président Kennedy a imposé une quarantaine (pour ne pas dire un embargo) à l'encontre des navires soviétiques transportant des armes et en route pour Cuba : 20 destroyers, 2 porte-avions, des sous-marins, des avions de patrouille maritime et des hélicoptères ont créé un cordon autour de Cuba pour inspecter ou repousser les navires soviétiques. L'armée de l'air américaine a aussi mobilisé des centaines d'avions de combat et de bombardiers. Parallèlement, des négociations secrètes ont eu lieu entre de hauts représentants des 2 camps pour trouver une solution pacifique, finalement trouvée après que les tensions aient été extrêmes et que des doutes sur l'interlocuteur soviétique . Les soviétiques ont accepté de retirer leurs missiles, en échange du départ des missiles américains basés en Turquie et en Italie (jugés obsolètes) et les États-Unis se sont secrètement engagés à ne jamais envahir Cuba ou aider quiconque à le faire.  

(Quarantaine navale autour de Cuba, photo www.aol.com)

(Quarantaine navale autour de Cuba, photo www.aol.com)

Dans le cadre de la course à l'espace et conformément à la promesse faite par le président Kennedy d'envoyer un homme sur la Lune avant la fin des années 1960, la NASA a développé plusieurs installations de grande taille aux États-Unis, et a renforcé Cape Canaveral en Floride, pour préparer le site à de futurs lancements de fusées habitées à destination de la Lune. 

Grâce au développement des installations de la NASA, liées à des entreprises locales, l'économie locale s'est diversifiée et a attiré de nouveaux habitants, mais aussi offert un potentiel touristique nouveau, né de la curiosité des américains pour le domaine spatial. Les activités de la NASA, tant dans le reste des États-Unis, qu'en Floride, ont abouti au lancement de la légendaire mission Apollo 11 le 16 juillet 1969 depuis Cape Canaveral, amenant Neil Armstrong et Buzz Aldrin à fouler le sol lunaire pour la 1ère fois dans l'Histoire le 21 juillet 1969, suivis par des millions de téléspectateurs. 

L'année 1971 a vu l'économie de la Floride trouver un autre secteur d'avenir, grâce à l'ouverture du Walt Disney World Resort, parc d'attraction géant situé à Orlando, afin de conquérir l'Est du continent, où un forte population était présente. Un total de 11 106 hectares (principalement des marais) a été acheté par Walt Disney en 1965, sous un faux nom afin de préserver le secret de la future implantation.

La population floridienne a continué de croître entre 1960 et 1970, atteignant 6 789 443 habitants en 1970. En 1973, un autre parc d'attractions a ouvert à Orlando : SeaWorld, parc zoologique et d'attraction marin de 81 hectares.

La question environnementale en Floride a été l'objet de la création de la réserve nationale de Big Cypress en 1974, s'étendant sur 2916 Km², à proximité du parc national des Everglades. Cet ensemble d'aires préservées a attiré de très nombreux touristes en Floride, voyant certains d'entre eux tomber sous le charme de la région et décider de s'y installer. 

Le développement des zones touristiques et de divertissement, accompagné de la mise en valeur des bâtiments et sites historiques a aidé la Floride a diversifier son économie et a augmenter sa population en créant des emplois et des opportunités économiques, portant sa population à 9 746 324 habitants en 1980. Peu avant, en mai 1979, la Floride a exécuté son premier prisonnier condamné à mort, exécuté sur la chaise électrique de la prison de Raiford.

La ville de Miami a été confrontée à d'importantes émeutes raciales du 17 au 20 mai 1980, après la mort d'un afro-américain après une course-poursuite, molesté lors de son arrestation par 4 policiers, acquittés par la suite : une manifestation massive de 5000 personnes a eu lieu, suivie par des échauffourées. Le gouverneur a rapidement mobilisé 500 gardes nationaux, pour appuyer les forces de police, et à l'issue des affrontements, le bilan a été de 18 civils tués (dont des femmes), 350 civils blessés et 600 arrêtés. 

Du milieu des années 1970 à la fin des années 1980, les cartels colombiens de la drogue ont inondé les États-Unis de cocaïne en profitant de la proximité de la Floride pour y établir un vaste réseau de distribution, mais aussi de blanchiment d'argent. De nombreux règlements de compte ont eu lieu en Floride entre les différents cartels, en particulier avec celui de Pablo Escobar. Les trafiquants utilisaient principalement des navires rapides et des avions légers, qui larguaient leurs cargaisons en des poids précis où elles étaient récupérées.

De son côté, la conquête spatiale s'est poursuivie depuis la Floride, avec le premier lancement d'une navette spatiale (nommée Columbia) réutilisable de la NASA, tirée depuis Cap Canaveral en 1981. Il y a eu 2 lancements de navette en 1981 : en avril et novembre.

(Lancement de Columbia le 12 avril 1981 à Cap Canaveral, photo NASA, www.grin.hq.nasa.gov, wikipedia)

(Lancement de Columbia le 12 avril 1981 à Cap Canaveral, photo NASA, www.grin.hq.nasa.gov, wikipedia)

L'attraction économique et culturelle de la Floride a entraîné un accroissement de sa population, avec de nombreux quartiers construits pour de riches retraités, et le développement urbain s'est en partie fait au détriment de l'environnement, avec la construction de grands quartiers sur d'anciens marécages ou très proches de l'océan. 

Le programme de la navette spatiale a vu décoller 3 navettes en 1982, 4 en 1983, 5 en 1984, et 9 en 1985.

Courant 1982, le parc Disney World a ouvert Epcot (Experimental Prototype Community of Tomorrow), un concept utopique d'une ville du future, imaginée par Walt Disney peu avant sa mort en 1966; le site offre des attractions technologiques, des spectacles, des expositions, le tout sur 82 hectares. Par la suite en 1989, l'univers Disney s'est enrichi avec l'ouverture de Dinsey's Hollywood Studios, site de 55 hectares dédié aux réalisations des studios Disney (films, télévisions, musiques, comédies musicales).

Peu avant, en 1986, le centre spatial Kennedy, à Cape Canaveral, a été le témoin du tragique accident de la navette "Challenger" qui a explosé en vol peu après son décollage le 28 janvier 1986, tuant les 7 astronautes présents à bord et provoquant une vive émotion aux États-Unis. 

Les vols ont repris à partir de 1988 avec 2 vols, puis en 1989 avec 5 lancements.

La ville de Miami a été mise à l'honneur par la série Deux flics à Miami", diffusée de 1984 à 1989, mettant en avant les teintes graphiques du Sud de la Floride à savoir le rose flamant, le vert citron et le bleu des Caraïbes, suscitant l'intérêt de très nombreux téléspectateurs et amenant nombre d'entre eux à venir visiter la Floride par la suite.

L'offre touristique en Floride s'est développée avec l'ouverture d'Universal Studios Florida en 1990, avec des attractions liées à l'univers du cinéma (E.T, Jurassic Park, Harry Potter, Men in Black, Les Simpson, Shrek, etc). En outre, les lancements de la navette spatiale ont attiré des milliers de spectateurs près de Cape Canaveral, avec 6 tirs en 1990, 6 en 1991, et 8 en 1992.

La population de Floride a gagné 3 191 602 habitants entre 1980 et 1990, atteignant 12 937 926 personnes en 1990; cette année là, l'État était le 4ème le plus peuplé du pays. L'arrivée régulière de nouveaux habitants s'explique par la qualité de vie offerte par le climat floridien, mais aussi par les offres d'emploi liées au tourisme, à la culture et aux nouvelles technologies.

Courant 1991, 5 anciens bombardiers de l'US Navy, portés disparus en 1945 le long des côtes Ouest de Floride, ont été retrouvés au fond de l'océan, au niveau du Triangle des Bermudes. 

En août 1992, la Floride a été durement frappée par l'ouragan Andrew (bien qu'elle soit habituée à ce type de phénomène), qui a détruit  25 000 maisons et bâtiments et en a endommagé 10 000, a provoqué de grandes inondations (avec jusqu'à 4 mètres d'eau), a coupé l'électricité pour 1 400 000 personnes, a endommagé 5300 kilomètres de lignes électriques, et a entraîné la mort de 44 personnes. Près de 24 000 militaires sont venus aider les services de secours durant cette catastrophe.

(Dégâts de l'ouragan Andrew dans le Dade County, photo Bob Epstein, FEMA, 24/08/1992, wikipedia)

(Dégâts de l'ouragan Andrew dans le Dade County, photo Bob Epstein, FEMA, 24/08/1992, wikipedia)

En 1993, le nouvellement élu président Bill Clinton a nommé Janet Reno, originaire de Miami, procureure générale des États-Unis, poste qu'elle a conservé jusqu'en 2001 et pour lequel elle a été la première femme. Du 9 au 11 décembre 1994, Miami a accueilli le premier sommet des Amériques, destiné à aider à améliorer les relations diplomatiques entre les pays d'Amérique et à renforcer les liens, notamment économiques et culturels. 

Les lancements de la navette spatiale se sont poursuivis en 1993 (7), en 1994 (7), en 1995 (7), en 1996 (7), en 1998 (5), en 1999 (3), en 2000 (4), en 2001 (6), en 2002 (5) et en 2003 (1, qui a explosé en vol).

Le 11 mai 1996, la Floride a été choquée par le crash d'un McDonnel Douglas DC-9 de ValuJet Airlines, 10 minutes après son décollage de Mimai : victime d'un incendie à bord, l'appareil s'est écrasé dans les Everglades et a entraîné la mort de ses 110 passagers et membres d'équipage.

Courant 1997, la Floride a autorisé la création et la publication sur internet d'une liste des prédateurs sexuels et des agresseurs sexuels, accessible 24 heures sur 24; la liste donnait les noms, visages et les adresses des personnes concernées.

Du 22 au 23 février 1998, les comtés d'Orange, Osceola, Seminole et Volusia ont été touchés par 12 tornades, dont 1 a duré sur 48 kilomètres, et cette série de tornades a tué 42 personnes et en a blessé 260. La même année, la ville de Miami a été placée sous les projecteurs des médias avec l'arrestation de 5 cubains accusés d'espionnage, de complot et de projet d'assassinat, dans le contexte particulier des relations américano-cubaines : Cuba a d'abord nié durant 3 ans l'appartenance des 5 accusés à ses services secrets, avant de finalement la reconnaître mais en admettant que les projets d'assassinats ne visaient que certains exilés cubains.  

Le rapide développement économique de la Floride a continué d'attirer de nombreux investisseurs et candidats, attirés par le tourisme, le divertissement, l'agriculture, l'industrie du cinéma ou encore les hautes technologies, portant la population de l'État à 15 982 378 habitants en l'an 2000, plaçant la Floride au 4ème rang national.

La même année, la Floride a joué un rôle particulier dans l'élection présidentielle opposant George W. Bush à Al Gore : le décompte des voix a été sujet à controverses car l'État était contrôlé par Jeb Bush, frère du candidat Républicain, et les Démocrates ont suspecté un trucage des votes. Le gouverneur s'est donc mis en retrait de toute la procédure pour ne pas la rendre davantage suspecte et un recompte des voix a été demandé, soulevant le problème de la validité de certains bulletins de vote, mal perforés à cause de machines trop anciennes et donc sensés être considérés comme vote blanc. Par avocats interposés, les candidats ont fait recompter les voix exprimées, mais finalement la Cour Suprême a donné raison au candidat Bush, désigné vainqueur. 

En août 2004, l'ouragan Charley a sévèrement touché la Floride, avec un pic de vent à 240 Km/h et d'importants dégâts dans la péninsule, provoquant la mort de 29 personnes et de très nombreux blessés. Le mois de février 2007 a vu Orlando et sa région être touchés par un très puissant orage, accompagné au moins d'1 tornade, entraînant la mort de 19 personnes et détruisant ou endommageant 1500 maisons et bâtiments, et privant 42 000 personnes d'électricité.

Le mois de juillet 2005 a vu l'ouragan Dennis frapper la Floride, tuant 14 personnes et privant d'électricité 447 000 foyers, et provoquant pour $ 1 500 000 000 de dégâts. Au mois d'août 2005, l'ouragan Katrina (qui a notamment ravagé la Nouvelle-Orléans) a généré d'importants dégâts en Floride, où 14 personnes sont mortes et 1 450 000 ont été privées d'électricité.

La saison des ouragans s'est achevée en octobre avec Wilma, qui a tué 35 personnes en Floride, et privé d'électricité près de 6 000 000 de personnes, tout en provoquant pour $ 18 600 000 000 de dégâts (alors l'ouragan le plus coûteux depuis Andrew en 1992).

La ville de Miami Beach a été choquée le 19 décembre 2005, lorsqu'un hydravion bipropulseur Grumman G-73 s'est écrasé près de la côte, tuant ses 20 passagers.

Courant 2010, la population floridienne était de 18 801 310 habitants. 

L'aventure spatiale de la navette réutilisable s'est achevée le 21 juillet 2011, après que la navette Atlantis ait atterri pour la dernière fois à Cape Canaveral, conséquence de l'accident de la navette Columbia en 2003, qui avait tué 7 astronautes et mis le programme de la navette en pause. 

La Floride a été endeuillée par une fusillade contre une boîte de nuit gay à Orlando, le 12 juin 2016, lorsque Omar Mateen, un américain de 29 ans, est entré dans le club et a abattu 49 personnes (50 autres ont été blessées), avant d'être abattu par la police : il s'agissait alors du pire attentat aux États-Unis depuis le 11 septembre 2001, mais aussi de la pire attaque homophobe. 

La base aérienne d'Eglin a subi un terrible accident d'hélicoptère le 10 mars 2015, lorsqu'un UH-60 de la garde nationale de Louisiane, en exercice dans le secteur, s'est écrasé, entraînant la mort de 11 soldats. L'aéroport de Fort Lauderdale a été le théâtre d'une fusillade le 6 janvier 2017, perpétrée par un déséquilibré mental (et ancien garde national), arrêté 90 secondes après avoir ouvert le feu et tué 5 personnes. 

Le mois de septembre 2017 a vu l'ouragan Irma ravager la Floride et en être le plus coûteux de l'histoire de l'État, avec $ 50 000 000 000 de dégâts : 84 personnes sont mortes, près de 7 700 000 foyers et entreprises ont été privés d'électricité, 32 rivières ont débordé, 6 500 000 personnes ont été évacuées, 7000 gardes nationaux ont été mobilisés. 

Le 14 février 2018, la Floride a été à nouveau endeuillée par une fusillade de masse, cette fois dans un lycée de la ville de Parkland, où un ancien élève de l'établissement est entré et a ouvert le feu, tuant 17 personnes et en blessant 14 autres : il a été blessé par la police, dont l'intervention tardive a été critiquée. Cette fusillade a relancé le débat sur la vente d'armes et le contrôle de celles-ci aux États-Unis, où le lobby des armes à feu est très puissant. L'auteur risque la peine de mort. 

En octobre 2018, l'ouragan Michael a provoqué de très importants dégâts en Floride, détruisant de nombreuses maisons, des lignes électriques, et provoquant des inondations : le bilan a été de 47 morts, 375 000 évacués issus de 13 comtés, près de 600 000 foyers sans électricité et 3700 Gardes Nationaux mobilisés. Il s'agissait du plus puissant ouragan à frapper la Floride depuis 80 ans, et il a notamment endommagé plusieurs bases militaires dans la région.

La Floride comptait 21 299 325 habitants en 2018, la plaçant au 3ème rang national.

(Ravages de l'ouragan Michael à Panama City, photo Patrick Bray, 21/10/2018, www.flickr.com, wikipedia)

(Ravages de l'ouragan Michael à Panama City, photo Patrick Bray, 21/10/2018, www.flickr.com, wikipedia)

Géographie

État le plus au Sud des États-Unis contigus, la Floride occupe 170 312 Km² (plus grand que la Tunisie), avec une largeur maximale de 582 kilomètres et une longueur maximale de 721 kilomètres ; 17.9% de sa superficie est constitué d'eau.  La Floride arrive en 22ème position pour sa superficie. 

Péninsule installée entre le golfe du Mexique, l'océan Atlantique et le détroit de Floride, cet État est bordé au Nord par la Géorgie et l'Alabama, qui est aussi à l'Ouest.  A proximité de la Floride se trouvent les Bahamas et Cuba. 

Le point culminant de la Floride est le Britton Hill, dans le Walton County, avec une altitude de 105 mètres au-dessus du niveau de la mer; il s'agit du plus bas point culminant d'un État américain. La majeure partie de la Floride au Sud d'Orlando est à peine au-dessus du niveau de la mer, ce qui explique les fréquentes inondations qui la touchent lors des ouragans et des tempêtes tropicales. En outre, la montée du niveau des mers menacera à terme les villes littorales. 

Le réchauffement climatique et les changements qui lui sont associés vont davantage exposer la Floride aux ouragans, aux incendies et à la pénurie d'eau, notamment à cause de l'urbanisation.

La côte occidentale de la Floride offre peu d'emplacements pour des ports, en raison de ses hauts fonds, sauf dans la région de Tampa; la côte orientale est également peu profonde et les nombreuses lagunes, ainsi que les récifs, rendent la navigation compliquée. Le littoral de la Floride compte 4510 îles, ce qui en fait le 2ème État pour le nombre d'îles, juste après l'Alaska.

L'archipel corallien des Keys (1700 îles), à l'extrémité méridionale, est le plus connu de Floride et mesure environ 200 kilomètres de long, avec 42 ponts pour atteindre la dernière île principale. 

Dans sa partie Sud, la péninsule de Floride est principalement composée de marécages (dont les célèbres Everglades) et de mangroves, et l'eau constitue un élément très présent dans l'État : avec 700 sources d'eau douce, la Floride possède la plus grande concentration de sources au monde. Un grande partie de celle-s-ci se trouvent dans le Nord-Ouest de l'État, et certaines sont chaudes. Aucune ville de Floride ne se trouve à plus de 96 kilomètres de la mer. 

La Floride compte plusieurs grands cours d'eau, dont la St Johns River (500 kilomètres), la Suwannee River (396), l'Ochlockonee River (332), l'Alapha River (319), la Pea River (248), ou encore l'Indian River (246). L'État compte au total 30 000 lacs et étangs, dont 7800 lacs naturels, peu profonds. Le plus grand lac de Floride est le Lake Okeechobee, avec une superficie de 1900 Km², et une profondeur moyenne de 2.70 mètres. 

La région du panhandle, ou queue de poêle de la Floride, se trouve à l'Ouest et s'étire sur 320 kilomètres jusqu'à la Louisiane : nettement moins fréquentée et connue des touristes que les autres zones de l'État, cette partie de la Floride possède pourtant de très belles îles, avec plages de sable blanc et fin et eaux turquoises. 

La nature est très présente en Floride, avec 6 879 655 hectares de forêts, avec un climat subtropical humide et un ensoleillement compris entre 2400 et 3200 heures par an, selon les régions; les précipitations annuelles moyennes sont de 1390 mm. La Floride compte 13 576 kilomètres de côtes et de rives et totalise 1900 kilomètres de plages. En ce qui concerne les parcs d'État, il y a en a 112, ainsi que 3 parcs nationaux, 1 réserve nationale, 3 forêts nationales (dont la plus grande est Apalachicola NF, avec 2561 Km²). 

La température la plus chaude jamais enregistrée a été de 43°C le 29 juin 1931 à Monticello, et la température la plus basses enregistrée a été de -19°C le 13 février 1899 à 40 kilomètres de Tallahassee. La température maximale annuelle moyenne est de 28°C (pics à 33°C en juillet et août), et la température annuelle minimale moyenne est de 16°C (9°C en janvier et février). La température annuelle moyenne de l'eau est de 26.3°C.

La faune de Floride est très variée, grâce au climat de l'État, et comprend des alligators d'Amérique, des caïmans (introduits), des crocodiles d'Amérique, des renards gris, des renards roux, des coyotes, des panthères de Floride (menacée), des lynx, des moufettes rayées, des visons d'Amérique, des ratons laveurs, des ours noirs de Floride, des jaguarondis, des loutres de rivières, des belettes à longue queue, des coatis à nez blanc, des castors du Canada, des cabiaïs, des ragondins, des écureuils gris, des écureuils fauves, des écureuils gris du Mexique, des petits polatouches, des cerfs élaphes, des sambars, des cerfs de Virginie, des cerfs des Keys (menacé), des sangliers, des chevaux, des tatous à neuf bandes, des opossums de Virginie, des lièvres de Californie, des lapins à queue blanche, des lapins des marais, des lapins aquatiques (rares), des macaques rhésus (introduits), des vervets (introduits), des phoques communs (rares), des phoques à capuchon (rares), des phoques barbus (rares), des baleines franches de l'Atlantique Nord (menacée), des baleines grises, des rorquals de Bryde (rares), des rorquals communs (rares et menacés), des baleines bleues (menacées), des baleines de Minke, des rorquals boréals (menacés), des baleines à bosse, des dauphins tachetés de l'Atlantique (rares), des dauphins tachetés pantropicaux (rares), des dauphins bleus et blancs (rares), des dauphins clymènes (rares), des dauphins à long bec (rares), des Grands dauphins, des dauphins communs à bec court (rares), des couleuvres, des couleuvres brunes, des couleuvres rayées, des couleuvres minces, des couleuvres à nez plat (venimeuses, mais pas pour l'homme), des mocassins à queue verte (venimeux), des mocassins à tête cuivrée (venimeux), des crotales diamantins (venimeux), des crotales des bois (venimeux), des sistrurus miliarus (venimeux), des serpents corail (venimeux), des pythons birmans (introduits et invasifs), 525 espèces d'oiseaux, 134 espèces de poissons de mer, 51 espèces de poissons de rivières, 13 espèces de chauve-souris, 5 espèces de tortues d'eau douce et 5 espèces de tortues de mer. 

La végétation est composée de pins d'Elliott, de pinus clausa, de chênes de Virginie, de chênes à feuille de laurier, de chênes des marais, de platanes d'Amérique, d'acajous des Antilles, de cyprès chauves, d'érables rouges, d'érables argentés, de frênes de Caroline, de pacaniers aquatiques, de gommiers rouges, de câpres de Jamaïque, de raisiniers de bord de mer, de hêtres à grandes feuilles, de cyprès blancs de l'Atlantique, de tilleuls d'Amérique, de caryers cordiformes, de cerisiers noirs, de tupelos, de noyers noirs, d'érables negundo, de choux palmistes, de camphriers, de lauriers de Caroline, de peupliers à feuilles deltoïdes, de genévriers de Virginie, d'érables à sucre, d'ostryers de Virginie, de pins taedas, de pins des marais, de chênes lyrés, de pacaniers, de bouleaux noirs, de chênes blancs, de frênes blancs, d'oliviers d'Amérique, d'ormes, de magnolias à grandes fleurs, de chênes rouges falciformes, de palétuviers noirs, de palétuviers rouges, de palétuviers blancs, de pins à aiguilles longues, et 4200 espèces de plantes et de fougères. 

(Principaux cours d'eau de Floride, image www.geology.com)

(Principaux cours d'eau de Floride, image www.geology.com)

(Everglades National Park, photo www.visittheusa.fr)

(Everglades National Park, photo www.visittheusa.fr)

(Sanibel Island, photo www.coastalliving.com)

(Sanibel Island, photo www.coastalliving.com)

(Big Cypress National Park, photo NPS, 02/02/2014, www.flickr.com)

(Big Cypress National Park, photo NPS, 02/02/2014, www.flickr.com)

(Vue aérienne des Keys, photo www.loveexploring.com)

(Vue aérienne des Keys, photo www.loveexploring.com)

(Mangrove à Biscayne NP, photo Henryk Sadura, www.audubon.org)

(Mangrove à Biscayne NP, photo Henryk Sadura, www.audubon.org)

(Point Washington State Forest, photo www.hikingtheappalachians.com)

(Point Washington State Forest, photo www.hikingtheappalachians.com)

(Three Sisters Spring, Citrus Cty, photo Ramos Keith, USFWS, 01/03/2013, wikipedia)

(Three Sisters Spring, Citrus Cty, photo Ramos Keith, USFWS, 01/03/2013, wikipedia)

(Calusa Beach, Big Pine Key, photo Simon Dannhauer, www.routard.com)

(Calusa Beach, Big Pine Key, photo Simon Dannhauer, www.routard.com)

Population et comtés

Située au 3ème rang national avec 21 299 325 habitants en 2018, la Floride compte 67 comtés, et 1 ville de plus de 800 000 habitants, 1 de plus de 400 000, 1 de plus de 300 000, 3 de plus de 200 000, et 14 de plus de 100 000.

La population floridienne est blanche à 53.5%, hispanique ou latino à 26.1%, afro-américaine à 16.9%, asiatique à 3%, amérindienne ou native d'Alaska à 0.5% et hawaïenne ou native du Pacifique à 0.1%.

La pratique religieuse en Floride concerne 39.7% de la population, avec 16.3% de protestants, 13.9% de catholiques, 0.9% de musulmans, 0.8% de mormons, 0.7% de juifs, et 0.4% d'hindouistes ou bouddhistes.

Les principales villes de Floride sont Jacksonville (903 889 habitants), Miami (470 914), Tampa (392 890), Orlando (285 713), St. Petersburg (265 098), Hialeah (238 942), Port St Lucie (195 248), Tallahassee (193 551), Cape Coral (189 343), Fort Lauderdale (182 595), Pembroke Pine (172 374), Hollywood (154 823), ou encore Miramar (140 823).

Le plus peuplé des comtés est le Miami-Dade County, avec 2 761 581 habitants, et le moins peuplé est le Liberty County, avec 8457 habitants.

Population des comtés (2018)

Comté Population Comté Population
Alachua 269 956 Baker 28 355
Bay 185 287 Bradford 27 732
Brevard 596 849 Broward 1 951 260
Calhoun 14 587 Charlotte 184 998
Citrus 147 929 Clay 216 072
Collier 378 488 Columbia 70 503
DeSoto 37 489 Dixie 16 700
Duval 950 181 Escambia 315 534
Flagler 112 067 Franklin 11 736
Gadsden 45 894 Gilchrist 18 256
Glades 13 724 Gulf 16 164
Hamilton 14 310 Hardee 27 245
Hendry 41 556 Hernando 190 865
Highlands 105 424 Hillsborough 1 436 888
Holmes 19 477 Indian River 157 413
Jackson 48 305 Jefferson 14 288
Lafayette 8732 Lake 356 495
Lee 754 610 Leon 292 502
Levy 40 770 Liberty 8457
Madison 18 529 Manatee 394 855
Marion 359 977 Martin 160 912
Miami-Dade 2 761 581 Monroe 75 027
Nassau 85 832 Okaloosa 207 269
Okeechobee 41 537 Orange 1 380 645
Osceola 367 990 Palm Beach 1 485 941
Pasco 539 630 Pinellas 975 280
Polk 708 009 Putnam 74 163
St Johns 254 261 St Lucie 321 128
Santa Rosa 179 349 Sarasota 426 718
Seminole 467 832 Sumter 128 754
Suwannee 44 191 Taylor 21 623
Union 14 940 Volusia 547 538
Wakulla 32 461 Walton 71 375
Washington 24 880    

 

(Comtés de Floride, image www.geology.com)

(Comtés de Floride, image www.geology.com)

(Port de Jacksonville, photo J. Miers, 30/10/2010, wikipedia)

(Port de Jacksonville, photo J. Miers, 30/10/2010, wikipedia)

(Miami, photo Marc Averette, 28/03/2008, wikipedia)

(Miami, photo Marc Averette, 28/03/2008, wikipedia)

(Centre-ville de Tampa, photo Clément Bardot, 31/05/2015, wikipedia)

(Centre-ville de Tampa, photo Clément Bardot, 31/05/2015, wikipedia)

(Lake Eola à Orlando, photo Michael Rivera, 03/12/2017, wikipedia)

(Lake Eola à Orlando, photo Michael Rivera, 03/12/2017, wikipedia)

(Marina de St Petersburg, photo John O'Neil, 22/11/2011, wikipedia)

(Marina de St Petersburg, photo John O'Neil, 22/11/2011, wikipedia)

(Tallahassee, photo www.thebigphotos.com)

(Tallahassee, photo www.thebigphotos.com)

(Fort Lauderdale, photo www.guideulysse.com)

(Fort Lauderdale, photo www.guideulysse.com)

Gouvernement

En 2019, la Floride est gouvernée par un gouverneur Républicain, qui est entré en fonctions le 8 janvier 2019. Le gouverneur contrôle et commande la Garde Nationale, et il est assisté par 1 lieutenant gouverneur et un cabinet ministériel composé de

  • 1 Secrétaire d'État
  • 1 procureur général (ministre de la Justice)
  • 1 commissaire à l'Éducation
  • 1 commissaire à l'Agriculture
  • 1 contrôleur des finances
  • 1 secrétaire aux impôts
  • 1 secrétaire à l'économie
  • 1 chargé des retraites 
  • 1 chargé de l'administration 
  • 1 chargé de la sécurité publique
  • 1 chargé des affaires pénitentiaires 
  • 1 chargé des affaires militaires
  • 1 commissaire aux ressources naturelles
  • 1 commissaire à l'environnement 
  • 1 commissaire à la santé
  • 1 commissaire aux transports 

En plus de ces hauts fonctionnaires, la Floride dispose d'un Cour Suprême composée de 7 juges, élus pour 6 ans, et d'une assemblée constituée de 40 sénateurs et 120 représentants, installés dans le Capitole de Floride, situé à Tallahassee. 

(Ancien capitole, à gauche, et nouveau capitole de Floride à droite, photo www.dms.myflorida.com)

(Ancien capitole, à gauche, et nouveau capitole de Floride à droite, photo www.dms.myflorida.com)

(Ron De Santis, gouverneur de Floride, photo www.flgov.com)

(Ron De Santis, gouverneur de Floride, photo www.flgov.com)

Économie

La Floride est positionnée au 4ème rang national pour son économie, avec $ 1 059 144 000 000 de produit intérieur brut (ou Gross Domestics Product, GDP, en anglais). Si la Floride était indépendante, elle serait la 17ème économie mondiale.

Le revenu annuel moyen par foyer est de $ 50 883, le revenu annuel moyen par personne est de $ 28 774; il y a 14% de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté et 15.9% des moins de 65 ans n'ont pas d'assurance santé. 

La principale ressource économique de la Floride est le tourisme, avec 126 100 000 visiteurs en 2018; en 2017, le tourisme a rapporté $ 85 900 000 000 et a représenté 1 500 000 emplois. La Floride compte 439 277 chambres d'hôtel, souvent utilisées par les touristes venus visiter les grands parcs d'attraction à Orlando, ou venus découvrir la nature sauvage ou encore les immenses plages et les activités nautiques. Le tourisme fait vivre une grande partie des habitants de Floride à travers les très nombreux restaurants, boîtes de nuit, centres de loisirs, glaciers, etc.

A titre d'exemple, Disney World emploie dans son seul parc de Floride 75 000 personnes, ce qui en fait le plus gros employeur américain à avoir de tels effectifs sur un seul site; le parc a reçu 20 450 000 visiteurs en 2017. Le parc Seaworld, principal concurrent de Disney dans la région, emploie environ 16 700 personnes.

Les croisières touristiques ont représenté 11 500 000 passagers en 2016 (chiffre en augmentation depuis), qui ont généré $ 1 050 000 000 dans l'économie locale; il y a 21 000 emplois directs liés aux croisières en Floride. En 2017, les navires de croisière ont effectué un total de 2506 escales en Floride, et les 5 principales compagnies disposent à elles seules de 47 navires, qui sillonnent la magnifique région des Caraïbes. Cette très forte fréquentation ne se fait pas sans soulever des problèmes environnementaux, surtout liés à la pollution générée par ces grands navires. 

L'un des autres principaux acteurs économiques de la Floride est l'agriculture, avec les agrumes et la viande comme productions majoritaires; les autres domaines économiques de la Floride sont notamment le commerce international, la construction navale, ou l'exploitation minière, en particulier celle du phosphate (entre 75 et 80% du phosphate utilisé aux États-Unis vient de Floride). Ce type d'exploitation est cependant très destructeur pour l'environnement et soulève beaucoup de protestations.

L'aérospatiale et l'aéronautique (130 000 emplois liés, dont 10 194 en lien avec la NASA) sont un autre secteur important en Floride, avec notamment les installations de l'agence spatiale et des centres d'essais. Au total, la Floride compte 1700 entreprises liées à l'aviation et 560 liées à l'espace. Le centre spatial Kennedy, à Cape Canaveral, dispose d'un centre pour les visiteurs afin de faire découvrir la conquête spatiale et il reçoit 1 400 000 personnes chaque année.

A noter que la Défense génère $ 34 700 000 000 d'investissements militaires fédéraux en Floride chaque année et que les bases et les industriels (Boeing, Sikorsky, General Dynamics, Raytheon, Rockwell Collins, L-3, Lockheed Martin, Honeywell, Thales) ont un impact économique de $ 79 800 000 000 par an. Les 20 principales bases militaires occupent 774 721 employés civils de manière indirecte.

La santé, la recherche et les biotechnologies, représentent 360 centres de recherches biotechnologiques, 320 établissements pharmaceutiques, 690 établissements de développement médical et $ 1 400 000 000 de fonds pour la recherche et le développement (R&D), investis par les universités. Le secteur de l'informatique et des technologies de l'information représente 237 000 emplois, avec 27 000 établissements et $ 8 000 000 000 d'investissements en R&D. 

A titre d'exemple, le Central Florida Research Park d'Orlando regroupe 116 entreprises, dans 56 bâtiments et emploie 9500 personnes. 

Parmi les autres domaines d'activité de la Floride figurent la finance et les assurances, avec 370 000 employés et de grandes banques (TIAA, BankUnited, Raymond James Bank, City National Bank of Florida)  et les énergies, avec 4 grandes entreprises principales et 15 entreprises plus petites.

Principaux employeurs (2018)

  • Walmart : 107 460 employés 
  • Department of Defense : 65 757 militaires et 31 447 civils 
  • Walt Disney World : 75 000 emplois
  • Miami-Dade Cty Public Schools : 33 417 personnes
  • Miami-Dade Cty Government : 25 502 postes
  • Hillsborough Cty Public Schools : 25 170 employés
  • University of Florida : 14 787 personnes
  • Florida State University : 14 099 emplois

Exportations de la Floride (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(Touristes à Miami Beach, photo www.floridapolitics.com)

(Touristes à Miami Beach, photo www.floridapolitics.com)

(Disney World, photo ALAMY, www.dailystar.co.uk)

(Disney World, photo ALAMY, www.dailystar.co.uk)

(Navires de croisière à Miami, photo www.cruisemapper.com)

(Navires de croisière à Miami, photo www.cruisemapper.com)

(Usine Lockheed Martin à Orlando, photo www.lockheedmartin.com)

(Usine Lockheed Martin à Orlando, photo www.lockheedmartin.com)

(Vue aérienne du Kennedy Space Center, photo NASA/Kim Shiflett, www.eventseeker.com)

(Vue aérienne du Kennedy Space Center, photo NASA/Kim Shiflett, www.eventseeker.com)

(Attraction à SeaWorld, photo www.blooloop.com)

(Attraction à SeaWorld, photo www.blooloop.com)

(Usine Sikorsky dans le Palm Beach Cty, photo Lockheed Martin, www.ctpost.com)

(Usine Sikorsky dans le Palm Beach Cty, photo Lockheed Martin, www.ctpost.com)

(Central Florida Research Center à Orlando, photo Metro Orlando EDC, www.siteselection.com)

(Central Florida Research Center à Orlando, photo Metro Orlando EDC, www.siteselection.com)

Principaux importateurs (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Agriculture

Très important secteur économique de la Floride, l'agriculture tire profit du climat favorable de la péninsule pour proposer divers produits. A travers 47 000 fermes et ranches, la Floride arrive en 1ère position nationale pour la production de concombres, de pamplemousses, d'oranges, de courges, ou encore de cannes à sucre. La Floride est 2ème productrice nationale de fraises.

L'agriculture et l'agro-alimentaire représentent 1 400 000 emplois en Floride.

Production agricole de la Floride (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(Citronniers en Floride, photo www.visitflorida.com)

(Citronniers en Floride, photo www.visitflorida.com)

(Champ de cannes à sucre, photo www.floridasugarcaneleague.org)

(Champ de cannes à sucre, photo www.floridasugarcaneleague.org)

(Bétail en Floride, photo www.floridabeef.com)

(Bétail en Floride, photo www.floridabeef.com)

Énergies

En raison de son industrie touristique qui nécessite une importante fourniture énergétique, afin d'alimenter les très nombreux hôtels et lieux de divertissements, en plus des nombreuses administrations, des quartiers résidentiels, des hôpitaux, des entreprises, ou encore des grands parcs d'attraction et des transports, la Floride requiert une production et une distribution d'électricité permanente.

La production d'électricité grâce au gaz naturel représente 72.6% du total, la production nucléaire est de 13.3%, celle de charbon est de 7.6% et les énergies renouvelables représentent 4.5% de la production de l'État. Cependant, la part des énergies renouvelables devrait augmenter dans les prochaines années, avec 40% d'ici 2030 et 100% d'ici 2050, notamment grâce à de grandes fermes solaires, ainsi qu'aux centrales biomasse et aux éoliennes (solaire et éolien sont en cours de développement, avec un fort potentiel).

Actuellement, la centrale solaire De Soto est la plus grande de Floride avec 90 000 panneaux, mais d'ici 2030, un total de 30 000 000 panneaux devraient être disséminés dans tout l'État.

Principales installations

Nombre & type d'installation Puissance totale Principal site
39 centrales GN à turb. comb. 8918.9 MW Oleander Power 994.5 MW
35 centrales GN à cycle combiné 30 604.8 MW West Cty Én. Ctr 4263 MW
21 centrales au fioul 6837.6 MW Martin 1869 MW
13 centrales GN à turb. vapeur 3198.7 MW Anclote 1112.4 MW
13 centrales solaires 84.6 MW De Soto 25 MW
12 centrales charbon vapeur 11 395.6 MW Crystal River 2442.7 MW
9 centrales gaz enfouiss. 47.8 MW Trail Ridge 9.6 MW
8 centrales biomasse bois 589.5 MW Fernandina 147.9 MW
3 centrales GN à combust. int. 51 MW G W Ivey 35.7 MW
2 centrales charbon  326.3 MW Polk 192.9 MW
2 centrales hydroélectriques 55.7 MW J Woodruff 43.5 MW
2 centrales nucléaires 3797.2 MW St Lucie 2160 MW
(Centrale d'Oleander, image www.southercompany.com)

(Centrale d'Oleander, image www.southercompany.com)

(Centrale de West County, photo www.fpl.com)

(Centrale de West County, photo www.fpl.com)

(Barrage Jim Woodruff, photo USACE, 15/06/1999, wikipedia)

(Barrage Jim Woodruff, photo USACE, 15/06/1999, wikipedia)

(Centrale nucléaire St Lucie, photo www.treasurecoast.com)

(Centrale nucléaire St Lucie, photo www.treasurecoast.com)

(Centrale solaire De Soto, photo FPL, www.powermag.com)

(Centrale solaire De Soto, photo FPL, www.powermag.com)

Éducation

Accueillant près de 2 700 000 élèves, les écoles, les lycées et les universités de Floride contribuent fortement à l'éducation de la jeunesse. Un total de 3650 écoles élémentaires publiques, 1502 écoles élémentaires privées, 1485 collèges et lycées publics et 742 collèges et lycées privés. Au total, 431 690 personnels travaillent dans les écoles, collèges, lycées, université et collèges supérieurs, répartis dans 74 districts scolaires.

La Floride compte aussi 12 universités publiques et 28 collèges supérieurs, ainsi que 30 universités privées. Les plus grandes universités sont : University of Central Florida (68 990 étudiants), Florida International University (57 802), University of Florida (55 862), University of South Florida (50 755) et la Florida State University (41 900). 

L'University of Central Florida collabore avec le centre spatial Kennedy. Il y a un total de 138 universités, collèges supérieurs et instituts techniques en Floride.

(École élémentaire Midway à Sanford, photo www.sim.scps.k12.fl.us)

(École élémentaire Midway à Sanford, photo www.sim.scps.k12.fl.us)

(Florida State University, photo www.firstgen.naspa.org)

(Florida State University, photo www.firstgen.naspa.org)

Transports

Dotée d'un très vaste réseau routier, qui rassemble un total de 196 339 kilomètres de routes, la Floride voit 90% de ses habitants se déplacer en voiture. 

Les principales autoroutes inter-états sont 

  • Interstate I-4 : de Tampa à Daytona Beach, 212.91 kilomètres
  • Interstate I-10 : frontière de l'Alabama à Jacksonville, 583 kilomètres
  • Interstate I-75 : frontière de la Géorgie à Hiaelah, 757.43 kilomètres
  • Interstate I-95 : de Miami à St Mary's River, 614.90 kilomètres
  • Interstate I-275 : de Palmetto à Wesley Chapel, 97.68 kilomètres

En plus des routes inter-états, la Floride compte un important réseau de routes d'État, qui relient principalement les villes entre elles.

  • SR-5 : de Key West à la frontière de la Géorgie, 858.56 kilomètres
  • SR-93 : de Miami Lakes à la frontière de la Géorgie, 779.59 kilomètres
  • SR-25 : de Miami à la frontière de la Géorgie, 662.50 kilomètres
  • SR-10 : de Neptune Beach à la frontière de l'Alabama, 634.92 kilomètres
  • SR-9 : de Miami à la frontière de la Géorgie, 616.90 kilomètres
  • SR-8 : de Jacksonville à la frontière de l'Alabama, 582.67 kilomètres
  • SR-20 : de Niceville à Bunnell, 576.93 kilomètres
  • SR-15 : de Blele Glade à la frontière de la Géorgie, 521.71 kilomètres
  • SR-45 : de Naples à High Springs, 483.68 kilomètres
  • SR-30 : de Perry à la frontière de l'Alabama, 455.78 kilomètres
  • SR-91 : de Miami Gardens à Wildwood, 425.93 kilomètres 
  • SR-55 : de Bradenton à la frontière de la Géorgie, 417.94 kilomètres

Enfin, le réseau routier de Floride inclut également des routes nationales (US Highways), qui viennent compléter le reste du réseau.

  • US-98 : de Lilian (AL) à Palm Beach, 1061.12 kilomètres
  • US-1 : de Folkston (GA) à Key West, 871 kilomètres
  • US-27 : de Calvary (GA) à Mimai, 774 kilomètres
  • US-41 : de Lake Park (GA) à Miami, 772 kilomètres
  • US-441 : de Fargo (GA) à Miami, 697 kilomètres
  • US-90 : de Seminole (AL) à Jacksonville, 658 kilomètres
  • US-17 : de Kingsland (GA) à Punta Gorda, 473 kilomètres
  • US-301 : de Folkston (GA) à Sarasota, 428 kilomètres
  • US-19 : de Thomasville (GA) à Memphis, 425 kilomètres 

La Floride compte également 4828 kilomètres de voies ferrées (CSX Transportation possède plus de la moitié du réseau). Face à l'augmentation des embouteillages en Floride, le transport ferroviaire et les transports en commun pourraient croître dans les prochaines années.

Pour la navigation maritime, la Floride dispose du grand réseau de canaux faisant partie de l'Intracoastal Waterway, et compte notamment l'Okeechobee Waterway, le St Lucie Canal, et le Miami Canal, qui permettent aux navires d'avancer dans des eaux intérieures.

Au total, la Floride compte 12 358 ponts routiers et ferroviaires. En ce qui concerne les infrastructures portuaires, l'État dispose de 15 ports principaux de commerce, dont 7 sont adaptés à l'accueil de paquebots.

Parmi les principaux ports figurent ceux de Jacksonville, avec 3 terminaux pour containers, 14 grues et 915 000 containers ont été importés/exportés en 2016; le port de Miami compte 3 terminaux pour containers, 13 grues et 1 008 000 containers ont été importés/exportés en 2016. Le site de Port Everglades compte 3 terminaux pour containers, 8 grues et 1 061 000 containers ont été importés/exportés en 2016.

Les principaux grands aéroports de Floride sont au nombre de 7 (mais il existe au total 108 aéroports et 651 aérodromes privés). Les aéroports représentent 51% des arrivées des en Floride.

  • Orlando International Airport :  2 pistes en béton de 3659 mètres, 1 piste en béton de 3048 mètres, 1 piste en béton de 2743 mètres; 347 672 mouvements aériens et 47 696 627 passagers en 2018.
  • Miami International Airport : 1 piste en asphalte de 3967 mètres, 1 piste en asphalte de 3202 mètres, 1 piste en asphalte de 2851 mètres, 1 piste en asphalte de 2621 mètres; 416 032 mouvements aériens et 45 044 312 passagers en 2018.
  • Fort Lauderdale International Airport : 1 piste en asphalte de 2743 mètres et 1 piste en béton de 2438 mètres; 329 662 mouvements aériens et 35 963 370 passagers en 2018.
  • Tampa International Airport : 1 piste en béton de 3353 mètres, 1 piste en asphalte de 2530 mètres et 1 piste en asphalte de 2133 mètres; 206 938 mouvements aériens et 21 289 390 passagers en 2018.
  • Southwest Florida International Airport : 1 piste en asphalte de 3658 mètres; 9 373 178 passagers en 2018.
  • Palm Beach International Airport : 1 piste en asphalte de 3048 mètres, 1 piste en asphalte de 2111 mètres et 1 piste en asphalte de 980 mètres; 139 915 mouvements aériens et 6 513 943 passagers en 2018.
  • Jacksonville International Airport : 1 piste en béton de 3048 mètres et 1 piste en béton de 2347 mètres; 101 575 mouvements aériens et 6 460 253 passagers en 2018.
(Principales routes de Floride, image www.geology.com)

(Principales routes de Floride, image www.geology.com)

(Interstate I-75, photo formulanone, 17/08/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Interstate I-75, photo formulanone, 17/08/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Seven Miles Road Bridge, îles des Keys, photo Matrek, wikipedia)

(Seven Miles Road Bridge, îles des Keys, photo Matrek, wikipedia)

(Intracoastal Waterway à Fort Lauderdale, photo www.viator.com)

(Intracoastal Waterway à Fort Lauderdale, photo www.viator.com)

(Train de passagers Tri Rail, photo www.thepalmbeaches.com)

(Train de passagers Tri Rail, photo www.thepalmbeaches.com)

(Port de Miami, photo portmiami, www.miamiherald.com)

(Port de Miami, photo portmiami, www.miamiherald.com)

(Aéroport d'Orlando, photo www.orlandoinformer.com)

(Aéroport d'Orlando, photo www.orlandoinformer.com)

Sécurité et Défense

Bien que la délinquance et la criminalité aient subi d'importantes baisses ces dernières années, grâce au renforcement des services de police, mais aussi à une reprise de l'activité économique, la Floride reste cependant fortement confrontée aux divers trafics de drogue, en particulier ceux venant de la région des Caraïbes.

L'action des forces de l'ordre pour réduire l'importance des trafics s'effectue en coopération avec des agences fédérales telles que la DEA, l'US Coast Guard ou encore l'US Customs & Border Protection, qui disposent sur place d'importants moyens navals, aériens et humains.

Le plus important Police Department est celui de Jacksonville, avec 1665 policiers (et 1429 civils), et le plus important Sheriff Department est celui du Broward County, avec 3188 sheriffs (et 2157 civils). La police d'État compte 1946 policiers, appuyés par 7 avions de surveillance. Les services des sheriffs ont 90 hélicoptères.

Effectifs des forces de l'ordre (2017)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Quand les services de police ne sont pas sollicités, la sécurité publique des floridiens est confiée aux nombreux services de secours de la péninsule, chargés d'intervenir en cas d'accidents divers (domestiques, de circulation, industriels), d'incendies ou encore de catastrophes naturelles telles que les ouragans et les tornades.

Effectifs des services de secours

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Idéalement positionnée entre la mer des Caraïbes et l'océan Atlantique, la Floride joue un rôle stratégique majeur pour les États-Unis, dans leur contrôle sur la région de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud.

D'importantes bases aériennes sont installées en Floride, où l'entraînement des pilotes est la principale activité de l'US Air Force, ainsi que l'appui aux forces spéciales.

De son côté, l'US Navy dispose de plusieurs bases navales et aéronavales dans l'État, avec des moyens conséquents, notamment dans le domaine de la patrouille maritime, de l'entraînement et des hélicoptères. 

US Air Force

  • 48 chasseurs furtifs F-22
  • 25 chasseurs furtifs F-35
  • 23 avions d'appui-feu AC-130
  • 2 avions de surveillance E-9
  • 26 avions de transport U-28
  • 17 avions de transport C-146
  • 13 avions de transport MC-130 H
  • 11 avions convertibles CV-22
  • 5 avions de transport C-145A
  • 3 avions de transport C-37
  • 25 avions ravitailleurs KC-135
  • 22 avions d'entraînement T-6A
  • 21 avions d'entraînement T-1A
  • 20 avions d'entraînement T-38

US Navy

  • 5 destroyers Arleigh Burke
  • 4 croiseurs Ticonderoga
  • 1 navire amphibie Wasp
  • 1 navire amphibie San Antonio
  • 1 navire amphibie Whidbey Island
  • 5 corvettes furtives Freedom
  • 3 patrouilleurs Cyclone
  • 10 chasseurs F/A-18 (patrouille des Blue Angels)
  • 1 avion de transport C-130 (patrouille des Blue Angels)
  • 15 chasseurs furtifs F-35 C
  • 40 avions de patrouille maritime P-8A
  • 28 avions de patrouille maritime P-3 C
  • 190 avions d'entraînement T-6 
  • 21 avions d'entraînement T-45
  • 115 hélicoptères d'entraînement TH-57
  • 71 hélicoptères polyvalents MH-60 R

US Coast Guard

  • 15 patrouilleurs Marine Protector
  • 12 patrouilleurs Sentinel
  • 5 patrouilleurs Reliance
  • 4 patrouilleurs Motor Life Boat
  • 2 patrouilleurs Famous
  • 1 patrouilleur Island
  • 2 mouilleurs de bouées Keeper
  • 2 navires d'aide à la navigation Anvil
  • 1 navire d'aide à la navigation Pamlico
  • 28 navires rapides RBS 
  • 14 navires rapides RBM
  • 7 navires rapides SPC
  • 6 navires rapides TPSB
  • 21 hélicoptères HH-65
  • 13 hélicoptères HH-60 J
  • 7 avions de patrouille maritime/sauvetage HC-144
  • 4 avions de patrouille maritime/sauvetage HC-130 H
(AC-130 U du 4th Special Ops Squadron, Hulburt Field, FL, photo de Senior Airman Andy Kin, USAF, 26/12/2017, www.flickr.com)

(AC-130 U du 4th Special Ops Squadron, Hulburt Field, FL, photo de Senior Airman Andy Kin, USAF, 26/12/2017, www.flickr.com)

(KC-135 à MacDill, photo Airman 1st Class Scott Warner, 15/10/2018, www.macdill.af.mil)

(KC-135 à MacDill, photo Airman 1st Class Scott Warner, 15/10/2018, www.macdill.af.mil)

(F-22 au décollage à Tyndall, photo Airman 1st Class Isaiah J. Soliz, 14/06/2018, www.tyndall.af.mil)

(F-22 au décollage à Tyndall, photo Airman 1st Class Isaiah J. Soliz, 14/06/2018, www.tyndall.af.mil)

(Base navale de Mayport, photo Chief MCS Anthony Casullo, USN, www.navaltechnology.com)

(Base navale de Mayport, photo Chief MCS Anthony Casullo, USN, www.navaltechnology.com)

(Décollage d'un P-8A depuis Jacksonville, photo Clark Pierce, USN, 29/11/2013, wikipedia)

(Décollage d'un P-8A depuis Jacksonville, photo Clark Pierce, USN, 29/11/2013, wikipedia)

(Patrouille des Blue Angels, photo Airman 1st Class Adam R. Shanks, USAF, 13/05/2018, www.nationalmuseum.af.mil)

(Patrouille des Blue Angels, photo Airman 1st Class Adam R. Shanks, USAF, 13/05/2018, www.nationalmuseum.af.mil)

(Navires de l'USCG à Key West, photo www.atlanticarea.uscg.mil)

(Navires de l'USCG à Key West, photo www.atlanticarea.uscg.mil)

Effectifs actifs (au 30/09/2017)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

A l'image des autres États de l'Union, la Floride possède ses propres forces armées, désignées Garde Nationale, et accueille aussi des unités de réserve.

Air Force Reserve

  • 26 chasseurs F-16
  • 6 avions ravitailleurs HC-130
  • 9 hélicoptères HH-60

Air National Guard

Army National Guard

  • 23 hélicoptères de transport UH-60
  • 13 hélicoptères de transport CH-47
  • 4 hélicoptères de transport UH-72
  • 1 avion de transport C-12
  • 47 blindés ASV
  • 18 lance-roquettes multiple HIMARS
  • 12 canons tractés M119
  • 1011 véhicules légers HMMWV
  • 336 camions moyens MTV
  • 128 camions lourds HEMTT
  • 124 camions légers LMTV
  • 11 bulldozers D-7
  • 7 systèmes de déminage MICLIC
  • 1 dépanneur M88

Army Reserve

  • 92 véhicules légers HMMWV
  • 120 camions lourds PLS
  • 70 camions moyens MTV
  • 25 camions lourds HEMTT
  • 17 camions légers LMTV
  • 15 bulldozers D-7
  • 6 systèmes de déminage MICLIC
  • 1 dépanneur M88

Navy Reserve

  • 4 avions de transport C-130
  • 3 avions de transport C-40

Marine Corps Reserve

  • 237 blindés amphibies AAV-7
(F-15 de l'ANG, photo Florida ANG Facebook Official Page, 10/06/2015, www.facebook.com)

(F-15 de l'ANG, photo Florida ANG Facebook Official Page, 10/06/2015, www.facebook.com)

(Gardes Nationaux, photo Florida ARNG Facebook Official page, 16/10/2018, www.facebook.com)

(Gardes Nationaux, photo Florida ARNG Facebook Official page, 16/10/2018, www.facebook.com)

Effectifs de réserve

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article