Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Big Bend National Park

(Santa Elena Canyon, photo NPS/Ann Wildermuth, www.nps.gov)

(Santa Elena Canyon, photo NPS/Ann Wildermuth, www.nps.gov)

(Casa Grande, photo NPS/Reine Wonite, www.nps.gov)

(Casa Grande, photo NPS/Reine Wonite, www.nps.gov)

Plus grand parc national du Texas, le Big Bend National Park doit son nom à un large virage (bend) que fait la rivière Rio Grande à la frontière américano-mexicaine. Le site est géré par le National Park Service.

Histoire

Peuplée par des amérindiens avant l'arrivée des européens, vers 1535, la région du futur parc était utilisée par les Chisos pour la chasse et l'agriculture saisonnière. Les espagnols ont mené des expéditions dans les environs, à la recherche d'or et de fer, ou pour cultiver la terre et faire de l'élevage. Afin de protéger les territoires conquis, les espagnols ont construit des forts et des missions, pour évangéliser les peuples locaux. Cependant, des difficultés financières ont amené à l'abandon de nombreuses installations durant le 18ème siècle.

Au début du 18ème siècle, les Mescaleros ont envahi le secteur et en ont chassé les Chisos, puis la région est tombée sous le contrôle mexicain, amenant des familles mexicaines à s'y établir à partir de 1821. Après la guerre américano-mexicaine de 1848, les États-Unis ont gagné de nombreux territoires, dont le Texas : la région de Big Bend a fait l'objet d'une surveillance militaire, comme la totalité de la frontière. La plupart des troupes américaines basées dans la région était composée d'afro-américains, qui ont rapidement reçu le surnom de "Buffalo soldier", donné par les amérindiens en référence à la chevelure des soldats. 

Vers 1880, des éleveurs sont arrivés avec des troupeaux dans la région, amenant des moutons, des chèvres et des bovins, qui ont rapidement consommé la faible végétation. Dans les années 1930, des habitants amoureux de la région ont émis le souhait de la voir préservée pour les futures générations, et en 1933, la législature texane a établi le Texas Canyons State Park et Big Bend a été renommé Big Bend State Park plus tard en 1933.

Durant l'année 1935, le Congrès a voté une loi pour acquérir les terres du parc et en faire un parc national : le 12 juin 1944, Big Bend National Parc a été créé et a ouvert ses portes aux visiteurs le 1er juillet 1944.

Des routes pavées ont été aménagées pour faciliter l'accès des visiteurs, ainsi que 323 kilomètres de sentiers de randonnée, 219 places de camping, 7 aires de pique-nique, 3 centres des visiteurs et 72 chambres dans un lodge. Le parc dispose de 83 employés permanentes et 26 saisonniers et il a reçu 440 276 personnes en 2017. 

(Touristes dans le Mariscal Canyon, photo NPS/Jennette Jurado, www.nps.gov)

(Touristes dans le Mariscal Canyon, photo NPS/Jennette Jurado, www.nps.gov)

(Centre des visiteurs de Panther Junction, photo de John Cummings, 01/02/2012, wikipedia)

(Centre des visiteurs de Panther Junction, photo de John Cummings, 01/02/2012, wikipedia)

(Carte du parc de Big Bend, image NPS, 12/11/2013, wikipedia)

(Carte du parc de Big Bend, image NPS, 12/11/2013, wikipedia)

Géographie

Divisé en 3 zones incluant la partie rivière, la partie désertique (90%) et la partie montagneuse (8%), le parc occupe une superficie de 3242.19 Km².

Le climat du parc est chaud et sec en été, avec des températures atteignant 38°C dans les zones basses du secteur, et en hiver, le climat est humide avec parfois des gelées occasionnelles, le tout dépendant de l'altitude à laquelle on se trouve. Concernant le relief, l'altitude varie de 550 à 2385 mètres, au point culminant, avec l'Emory Peak comme point le plus élevé. 

Le Rio Grande représente 190 kilomètres de cours d'eau sinuant dans les canyons de Santa Elena, Boquillas et Mariscal. 

La faune du parc comprend 3600 espèces d'insectes, 450 espèces d'oiseaux, 41 espèces de poissons, des pumas, des coyotes, des renards gris, des ours noirs, des antilopes d'Amérique, des mouflons à manchettes, des mouflons canadiens, des wapitis, des cerfs hémiones, des cerfs de Virginie, des porcs, des pécaris à collier, des loups gris, des lynx, des blaireaux d'Amérique, des belettes à longue queue, des écureuils des rochers, des écureuils terrestres du Mexique, des écureuil-antilopes du Texas, des ragondins, des porc-épics d'Amérique, des serpents Arizona elegans, des serpents pantherophis bairdi, des crotales des rochers (venimeux), des crotalus molossus (venimeux), et des crotales de Mojave (venimeux).

(Dunes du parc, photo NPS/Cookie Ballou, www.nps.gov)

(Dunes du parc, photo NPS/Cookie Ballou, www.nps.gov)

(Sud du parc, photo NPS/Mark Schuler, www.nps.gov)

(Sud du parc, photo NPS/Mark Schuler, www.nps.gov)

(Emory Peak, photo de Adavyd, 29/03/2014, wikipedia)

(Emory Peak, photo de Adavyd, 29/03/2014, wikipedia)

(Le Rio Grande, photo NPS/Ann Wildermuth, www.nps.gov)

(Le Rio Grande, photo NPS/Ann Wildermuth, www.nps.gov)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
C’est la première fois que j’entends parler de ce parc national. Le Big Bend National Park est gigantesque et les nombreuses vues qui donnent sur les différents canyons démontrent bien l’aspect typiquement texan.
Répondre