Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Classe Spearhead

(L'USNS Millinocket à Kiribati, photo CPO Jonathan Kulp, USN, 02/06/2015, www.dvidshub.net, wikipedia)

(L'USNS Millinocket à Kiribati, photo CPO Jonathan Kulp, USN, 02/06/2015, www.dvidshub.net, wikipedia)

(L'USNS Spearhead, vu de dos, photo Phil Beaufort, USN Photograph, 20/08/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(L'USNS Spearhead, vu de dos, photo Phil Beaufort, USN Photograph, 20/08/2013, www.flickr.com, wikipedia)

Série de navires de transport rapides et à grande vitesse, opérant pour le compte du Military Sealift Command de l'US Navy, la classe Spearhead est chargée des missions logistiques de théâtres pour les forces conventionnelles ou les forces spéciales. 

Né d'un programme commun à l'US Army, l'US Navy et l'US Marine Corps remontant à 2004, le projet de création de ce type de navire a été autorisé en 2006, puis la phase initiale de design a été lancée en 2008. Le constructeur australien Austal a remporté le contrat en basant son navire sur un modèle de ferry catamaran qui opérait à Hawaï : le chantier naval Austal USA installé en Alabama a commencé à construire la tête de série, l'USNS Spearhead dont la quille a été posée le 22 juillet 2010.

Lancé le 12 septembre 2011 et mis en service le 5 décembre 2012, il a effectué des déploiements en Europe en 2014, puis en Amérique latine et au Liberia la même année, et courant 2015 une fragilité à l'étrave (liée à une demande de la Navy pour réduire le poids du navire) a entraîné des dégâts après une forte mer, nécessitant $ 250 000 de réparation. La même fragilité concernant les 5 premiers navires en construction pour la Navy a nécessité de les modifier chez les constructeur pour renforcer leur structure, avec un montant unitaire de $ 1 200 000 par navire. 

Connu jusqu'en 2015 sous la désignation de Joint High Speed Vessel (JHSV), le programme a été renommé Expeditionary Fast Transport (EPF) en 2015; la Navy ambitionne de disposer de 23 EPF, et en a reçu 1 en 2012, 1 en 2013, 2 en 2014, 1 en 2015, 2 en 2016, 2 en 2017, 1 en 2018, 1 en 2019 et 1 en 2020. Austal construit actuellement 1 autre EPF et va en assembler 2 autres dans une version hôpital flottant. 

En plus de ses missions de transport de troupes et de fret, la classe EPF est apte aux missions humanitaires et aux opérations spéciales et l'US Marine Corps étudie actuellement la faisabilité pour des changements éventuels à la rampe de chargement des navires, permettant d'y embarquer les nouveaux blindés ACV que le Corps met en service. Ce modèle de bâtiment pourrait servir de plateforme pour emporter 20 à 30 ACV mais n'a pas pour ambition de devenir un navire amphibie léger et ne peut recevoir à son bord les appareils convertibles MV-22B, trop lourds.

Caractéristiques

Dotés d'une coque en catamaran, longue de 103 mètres, large de 28.50 mètres et d'un tirant d'eau de 3.83 mètres, les EPF déplacent 1515 tonnes et sont propulsés par 4 moteurs diesels MTU 20V8000 leur permettant d'atteindre jusqu'à 43 nœuds (80 Km/h) sur l'eau par mer calme. 

Ils ont une autonomie de 2200 kilomètres et disposent à bord de navires légers rapides; l'équipage est de 42 membres (mais 26 est un nombre suffisant) et jusqu'à 312 soldats peuvent embarquer. La cargaison transportée va jusqu'à 600 tonnes de charges, dont des chars lourds M1. Le pont peut accueillir 1 hélicoptère CH-53 E. 

Ces navires ne sont pas armés. 

Classe Spearhead
Classe Spearhead
Classe Spearhead
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article