Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Death Valley National Park

(Photo www.nps.gov)

(Photo www.nps.gov)

Histoire

A cheval sur la frontière entre la Californie et le Nevada, la zone du Death Valley National Park occupe la plus grande superficie pour un parc national dans les États contigus du pays (hors Alaska). 

Bien avant l'arrivée des colons américains, cette partie du territoire était occupée depuis près de 10 000 ans par des tribus amérindiennes, qui ont du s'adapter aux contraintes géographiques et thermiques de la région, notamment en recourant à des migrations en altitude en fonction de la chaleur. 

Ce n'est pas avant 1849 et la ruée vers l'or de Californie, que les colons ont pénétré davantage en Californie et ont traversé cette zone aride et considérée comme hostile, avant d'atteindre les filons aurifères de l'intérieur de la Californie. Un convoi de prospecteurs d'or a traversé la zone en décembre 1849, avec près de 100 chariots, en pensant emprunter un raccourci de l'ancien sentier espagnol et le groupe s'est perdu dans les vallées, ne réussissant pas à trouver de passage de sortie. Coincés plusieurs semaines, les pionniers ont du manger plusieurs de leurs bœufs pour survivre, et ont utilisé le bois de certains chariots pour cuire la viande et faire de la viande séchée; par chance, ils ont trouvé quelques sources d'eau potable pour s'hydrater.

Ils ont finalement abandonné les chariots et se sont aventurés à pied à la recherche d'une issue leur permettant de quitter ce lieu sinistre, déplorant 1 mort durant leur présence dans cette partie du territoire. Selon la légende, au moment de quitter l'endroit, une femme du groupe se serait retournée et aurait dit "Au-revoir, la vallée de la mort".

Cet accès à la Californie a été pratiquement ignoré des pionniers jusqu'aux années 1870, lorsque de l'argent et de l'or ont été découverts dans cette partie du territoire, attirant de nombreux prospecteurs. Courant 1881, du borax (sel minéral alcalin) a été trouvé dans la vallée, et une usine a été installée en 1883-1884 pour élaborer des produits à commercialiser (dont des savons) et qui étaient acheminé par des wagons de 10 tonnes, attelés à 20 mules et chevaux, qui avançaient à 3 km/h en moyenne et mettaient 30 jours pour atteindre Mojave (Kern County, Californie) à 266 kilomètres, où la marchandise était embarquée dans des trains. 

Quelques mines éphémères d'or, de cuivre, d'argent et de plomb ont connu un peu d'activité dans la région, et en 1903, un important filon aurifère a été découvert par accident par Jack Keane (d'origine irlandais), ce qui a provoqué une mini ruée vers l'or de la Vallée de la Mort. Plusieurs villes minières sont apparues très rapidement, dont celle de Rhyolite en 1905, qui a compté jusqu'à 8000 habitants vers 1907 selon certaines estimations. La panique financière de 1907 a eu raison de ces petites villes qui ont disparu presque aussi vite qu'elles sont nées. 

Il faudra attendre 1920 pour que la région connaisse un renouveau grâce au tourisme thermal, aidé en cela par les sources naturelles aux vertus curatives supposées. Courant 1927, l'entreprise Pacific Coast Borax a transformé son ancien bâtiment d'hébergement des employés en un complexe hôtelier. Le climat de la région en hiver l'a rendu plus attractive et plusieurs lieux d'accueil ont été ouverts progressivement.  

Le 11 février 1933, le président Herbert Hoover a proclamé Monument National la Vallée de la Mort, protégeant ainsi 8000 Km² du Sud-Est de la Californie et des portions du Nevada. Pendant la Grande Dépression, le président Roosevelt a mis en place le Civilian Conservation Corps (CCC) qui a notamment aidé à développer les parcs nationaux du pays et a construit des baraquements dans la Vallée de la Mort, ainsi que nivelé 800 kilomètres de routes, installé l'eau potable et le téléphone. Des emplacements de camping ont été installés, ainsi que des toilettes, des tables de pique-nique et une piste d'atterrissage a été construite.

En juin 1933, le Congrès a de nouveau autorisé les activités minières dans le monument, et l'avènement des véhicules lourds a contribué à défigurer plusieurs zones de la région, avec notamment des mines à ciel ouvert, suscitant un tollé public qui a poussé les autorités à prendre des mesures pour mieux protéger les parcs et sites classés. En 1976, le Congrès a voté le Mining in the Parks Act, qui a fermé la région aux nouvelles mines, a interdit les mines à ciel ouvert et a imposé que le National Park Service examine la validité des revendications minières d'avant 1976.

Durant l'année 1977, le réalisateur George Lucas a utilisé plusieurs parties de la Vallée de la Mort pour tourner des scènes sensées se passer sur la planète Tatooine.

Courant 1980, l'activité minière a été de nouveau autorisée, mais dans le strict respect des règles environnementales, jusqu'à ce que le Death Valley National Monument soit classé Réserve de Biosphère en 1984.

Le 31 octobre 1994, le statut du site a changé et il est devenu le Death Valley National Park, avec 5300 Km² de zones protégées supplémentaires, faisant de lui le plus grand parc national des états contigus. Le 12 mars 2019, 143 Km² supplémentaires ont été ajoutés au parc, qui a reçu 1 740 945 visiteurs. 

(Carte du parc, image www.nps.gov, wikipedia)

(Carte du parc, image www.nps.gov, wikipedia)

(Une route dans la vallée, photo Urban, 05/02/2005, wikipedia)

(Une route dans la vallée, photo Urban, 05/02/2005, wikipedia)

Géographie

Immense parc de 13 650.30 Km², Death Valley NP s'étend entre le Nevada et la Californie, à l'Est de la chaîne montagneuse de la Sierra Nevada, également à cheval sur les deux États. La Death Valley s'étend sur 225 kilomètres de long et jusqu'à 30 kilomètres de large, et les montagnes qui entourent la vallée (qui atteignent 3350 mètres) à l'Ouest empêchent tout passage des vents océaniques.

Comptant des canyons, des dunes de sable, des vallées, des plaines de sel, des mauvaises terres (badlands), des montagnes et aussi le point le plus bas des États-Unis, à -86 mètres à Badwater, ce parc offre une multitude de paysages et une diversité de faune et de flore, plus importante que l'on pourrait penser à première vue avec près de 400 espèces animales ! 

En plus de la Death Valley, la plus célèbre, le parc protège la partie Nord de la Panamint Valley, la partie Sud de l'Eureka Valley et la Saline Valley.

Le climat du parc est de type désertique chaud, et Death Valley est l'endroit le plus sec et chaud des États-Unis, en raison du manque criant de cours d'eau et du niveau du relief : le 10 juillet 1913, une température de 56.7°C a été enregistrée au Greenland Ranch et la température diurne en été atteint souvent 49°C. Le mois de juillet est le plus chaud, avec une température maximale moyenne de 47°C et minimale moyenne de 33°C. Chaque année en moyenne, il-y-a 197 jours qui atteignent ou dépassent 32.2°C et 146.9 jours en moyenne qui atteignent ou dépassent 37.8°C.

Décembre est le mois le plus froid, avec une température maximale moyenne de 19°C et minimale moyenne de 5°C. Une température de 0°C est atteinte en moyenne 8.6 jours durant l'année. 

La chaîne montagneuse la plus haute est la Panamint Range, avec le Telescope Peak comme point culminant du parc, à une altitude de 3368 mètres; le parc comporte également de grandes dunes de sable, dont celles de Mesquite Flats, qui occupent près de 40 Km², mais d'autres secteurs du parc ont aussi des dunes élevées. Les plus hautes se trouvent dans l'Eureka Valley, avec des hauteurs pouvant atteindre 207 mètres, et les dunes y occupent 8 km².

Le point de vue le plus connu sur la vallée se trouve à Zabriskie Point, dans l'Est de la Vallée de la Mort, et il est très fréquenté par les touristes, qui profitent notamment des couleurs les plus belles au lever du soleil; l'endroit a été nommé en l'honneur de Christian Brevoort Zabriskie, directeur de la Pacific Coast Borax Company au XXème siècle.

Les précipitations annuelles moyennes sont comprises entre 38 mm et 49 mm, selon l'altitude; lorsque la pluie tombe sur les sols extrêmement secs de la vallée, cela provoque des inondations éclairs qui modifient le paysage et créent parfois des lacs éphémères.

La faune du parc est représentée par des mouflons canadiens, des cerfs hémiones, des coyotes, des renards gris, des renards nains, des lynx, des blaireaux d'Amérique, des bassaris rusés, des lièvres de Californie, des lapins d'Audubon, des ânes, des chevaux, des écureuils antilopes, des écureuils terrestres de Californie, des spermophiles à mante dorée, des spermophiles mohaves, des écureuils terrestres à queue ronde, des serpents Arizona elegans, des serpents coluber taeniatus, des serpents lampropeltis californiae, des serpents de terre occidentaux, des crotales cornus (venimeux), des des crotalus mitchellii (venimeux), et plus de 300 espèces d'oiseaux.

(Dunes dans la Death Valley, photo Urban, 05/02/2005, wikipedia)

(Dunes dans la Death Valley, photo Urban, 05/02/2005, wikipedia)

(Panorama depuis Dante's View, photo Scott Catron, 18/02/2008, wikipedia)

(Panorama depuis Dante's View, photo Scott Catron, 18/02/2008, wikipedia)

(Badwater, photo Scottthezombie, wikipedia)

(Badwater, photo Scottthezombie, wikipedia)

(Zabriskie Point, photo Wolfgangbeyer, 2003, wikipedia)

(Zabriskie Point, photo Wolfgangbeyer, 2003, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article