Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

US Department of Energy

US Department of Energy
(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

(Siège du DOE à Washingotn, photo www.pv-magazine.com)

(Siège du DOE à Washingotn, photo www.pv-magazine.com)

Responsable de la politique énergétique et de la sûreté nucléaire des États-Unis, l'US Department of Energy (DOE) a été créé le 4 août 1977 et il est entré en fonctions le 1er octobre de la même année. 

La création de ce vaste ministère est une réaction à la crise énergétique de 1973, avant laquelle le gouvernement américain disposait de la Federal Energy Administration, de l'Energy Research & Development Administration et de la Federal Power Commission, chacune ayant ses propres programmes.

A l'initiative du président Jimmy Carter, le DOE avait pour objectif de promouvoir la conservation énergétique et le développement de sources alternatives d'approvisionnement en énergie, afin de réduire la dépendance américaine à l'égard du pétrole étranger. 

Parmi les domaines de compétente du DOE figurent la fabrication de réacteurs nucléaires pour l'US Navy, le programme national d'armement nucléaire, le transport des matières nucléaires, la gestion des économies d'énergie, les énergies renouvelables, la gestion des déchets radioactifs, la recherche sur les énergies, la production nationale d'énergie, ainsi que la recherche scientifique et la gestion de la réserve nationale stratégique de pétrole. 

Doté d'un budget de $ 35 400 000 000 pour l'année 2021, le DOE compte 14 000 employés fédéraux et 95 000 contractuels dans le pays; son quartier général se trouve au 1000 Independence Avenue Southwest,à Washington D.C, dans le James V. Forrestal Building, du'une superficie totale de 156 865 m². 

L'agence fédérale dispose aussi de 32 laboratoires et centres de recherches et d'essais, dévolus aux sources d'énergie, à la sécurité des installations, à l'élaboration de nouvelles technologies, à la sécurité des armes nucléaires ou encore à la fabrication d'armes nucléaires.

Organisation

(Image www.energy.gov)

(Image www.energy.gov)

Principaux services du DOE

  • Advanced Research Projects Agency-Energy
  • Energy Information Administration 
  • Bonneville Power Administration
  • Southwestern Power Administration 
  • Southeastern Power Administration
  • Wester Area Power Administration
  • Federal Energy Regulatory Administration
  • Office of Intelligence & Counterintelligence
  • National Nuclear Security Administration 

Principaux laboratoires

  • Ames Laboratory (Iowa)
  • Argonne National Laboratory (Illinois)
  • Brookhaven National Laboratory (New York)
  • Fermi National Accelerator Laboratory (Illinois)
  • Idaho National Laboratory (Idaho)
  • Lawrence Berkeley National Laboratory (Californie)
  • Lawrence Livermore National Laboratory (Californie)
  • Los Alamos National Laboratory (N-Mexique)
  • National Energy Technology Laboratory (Oregon, V-Occidentale, Pennsylvanie)
  • National Renewable Energy Laboratory (Colorado)
  • Oak Ridge National Laboratory (Tennessee)
  • Pacific Northwest National Laboratory (Washington)
  • Princeton Plasma Physics Laboratory (N-Jersey)
  • Savannah River National Laboratory (Tennessee)
  • SLAC National Accelerator Laboratory (Californie)
  • Thomas Jefferson National Accelerator Facility (Virginie)

Production électrique

A l'échelle nationale, le Department of Energy surveille 94 réacteurs nucléaires répartis dans 28 États, qui produisent 9% de l'électricité du pays.

En dehors de l'énergie atomique, les États-Unis produisaient en 2020 35% de leur énergie nationale à partir du pétrole, 34% provient du gaz naturel, 10% du charbon, et 12% des énergies renouvelables (barrages hydroélectriques, solaire, géothermal, éolien). En 2019, l'éolien a dépassé l'hydroélectricité en production nationale, devenant la première source renouvelable du pays avec des centrales sur le territoire et au large des côtes.

Texas, Iowa, Oklahoma, Kansas et Illinois sont les États qui comptent le plus de capacité de production éolienne installée. 

Alors que l'électricité produite par les barrages stagne depuis les années 1970 (bien que les États-Unis soient le 4ème producteur mondial dans ce domaine) on a constaté d'importants investissements dans l'énergie nucléaire à partir de la même période, avec également une très forte progression du charbon comme source énergétique entre 1970 et 2005, avant que cette ressource voit sa part diminuer dans la production nationale. Depuis l'an 2000, l'énergie éolienne se développe fortement dans le pays, et l'énergie solaire a pris de l'ampleur depuis 2010. 

D'après diverses études, si la volonté politique et les investissements nécessaires étaient réalisés, les États-Unis pourraient atteindre 100% d'énergie renouvelable d'ici 2050.

Production par source (1950-2020)

(Production électrique par source 1950-2020, image Kaj Tallungs, 31/03/2020, wikipedia)

(Production électrique par source 1950-2020, image Kaj Tallungs, 31/03/2020, wikipedia)

Carte des usines électriques

(Image EIA,wikipedia)

(Image EIA,wikipedia)

Centrales nucléaires

(Carte des réacteurs nucléaires en 2019, image www.nrc.gov)

(Carte des réacteurs nucléaires en 2019, image www.nrc.gov)

Les armes nucléaires

Un aspect peu connu du Department of Energy est celui de la recherche, du développement, de la fabrication des composants de guidage, des essais et de l'assemblage des armes atomiques américaines. La National Nuclear Security Administration (NNSA) est un service du DOE en charge de ce secteur stratégique vital pour la Défense nationale américaine. 

Cette agence est chargée de maintenir et d'améliorer la sécurité, la sûreté et l'efficacité des armes nucléaires, de fournir à la marine des réacteurs nucléaires fiables et performants, d'aider à répondre à des incidents nucléaires ou radiologiques à travers le pays ou encore d'aider à lutter contre la prolifération nucléaire. 

Pour mener à bien ces missions, la NNSA dispose de plusieurs installations

  • Los Alamos National Laboratory (N-Mexique) : recherche & développement
  • Lawrence Livermore National Laboratory (Californie) : recherche & développement
  • Sandia National Laboratories (N-Mexique) : ingénierie, intégration des systèmes, vérification de la sécurité et de la sûreté des composants non nucléaires 
  • Kansas City Plant (Missouri) : fabrication des composants non nucléaires
  • Savannah River Site (Caroline Sud) : traitement des matières nucléaires 
  • Y-12 National Security Complex (Tennessee) : maintien des armes nucléaires, fourniture de combustible pour l'US Navy
  • Pantex Plant (Texas) : assemblage et désassemblage des armes nucléaires
  • Bettis Atomic Power Laboratory (Pennsylvanie) : design et développement des réacteurs nucléaires de l'US Navy
  • Nevada National Security Site (Nevada) : ancien site d'essais nucléaires (jusqu'en 1992), il sert de lieu d'entraînement pour le personnel chargé de détecter les armes de destruction massive ou pour s'exercer à réagir à d'éventuelles attaques radiologiques ou nucléaires
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article