Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Governors Island National Monument

(Carte de Governors Island, image The Trust of Governors Island, www.govisland.com, wikipedia)

(Carte de Governors Island, image The Trust of Governors Island, www.govisland.com, wikipedia)

Situé au Sud de l'île de Manhattan, dans le port de New York City, Governors Island National Monument se trouve sur l'île éponyme, d'une superficie totale de 0.7 Km² (700 000 m²) et occupe 89 000 m² du total de l'îlot. 

Le lieu abrite Fort Jay, la plus ancienne structure défensive construite sur l'île, ainsi que Castle Williams, forteresse circulaire protégeant également New York contre une attaque maritime. Ces deux anciens bâtiments militaires ont attiré l'intérêt du président Bill Clinton et du sénateur de New York Daniel Patrick Moynihan courant 1995, lesquels sont parvenus à un accord informel visant à transférer le contrôle de l'île du gouvernement fédéral à la ville et l'État de New York, pour $ 1 symbolique, si un plan de développement public était proposé. 

Alors que le statut de l'île était encore incertain, pour des raisons financières, le président Clinton a signé le 19 janvier 2001 la Presidential Proclamation 7402 établissant le Governors Island National Monument, sans en définir clairement les limites. Sous la présidence de George W. Bush, le Department of Justice a conclu que malgré quelques erreurs dans la proclamation, elle était cependant valide. 

Le 31 janvier 2003, l'île a finalement été transférée à un intermédiaire, la National Trust for Historic Preservation, qui a décidé de diviser l'île en 2, pour en faciliter le transfert : 89 000 m² ont été transférés à l'US Department of the Interior pour devenir National Monument, tandis que 0.61 Km² du reste de l'île ont été transférés à la Governors Island Preservation & Education Corporation, formée par la ville et l'État de New York. Le statut définitif de Monument National a été formellement réaffirmé par la Presidential Proclamation 7647 du 7 février 2003, confirmant le contrôle du site par le National Park Service.

En 2020, la Governors Island NM a reçu 102 915 visiteurs, contre 590 993 en 2019, en raison de la pandémie de Covid-19. 

Fort Jay

Il trouve ses origines durant la Révolution américaine, lorsque le général américain Israel Putnam a fait construire des levées de terre sur l'île à partir d'avril 1776, pour défendre New York avec 8 canons, renforcés par d'autres dans les mois qui ont suivi. Le 12 juillet 1776, les batteries de canons de l'île ont repoussé les vaisseaux britanniques HMS Phœnix et HMS Rose, contraignant les britanniques à être davantage prudents avant de rejoindre l'East River, ce qui a permis au général George Washington de retirer ses troupes de Brooklyn à Manhattan du 29 au 30 août 1776. 

En septembre, les rebelles ont quitté l'île, après que les troupes des insurgés aient quitté New York, voyant alors les britanniques occuper la ville et renforcer les défenses de l'île, en y construisant également un hôpital militaire. Les britanniques ont définitivement quitté l'île le 25 novembre 1783, après la victoire américaine lors de la guerre d'indépendance.   

Près de 10 ans après le départ des britanniques, les fortifications en terre étaient grandement détériorées et à partir de 1794, l'État de New York a financé des travaux pour améliorer les anciennes défenses et construire une fortification carrée, dotée de 4 bastions aux angles, et ont nommé la construction Fort Jay, en l'honneur de John Jay, alors gouverneur de New York. Courant 1797, le Congrès a débloqué $ 30 117 ($ 647 404 de 2021) pour continuer la construction du fort et pour permettre que des fonds fédéraux se poursuivent, l'État de New York a cédé le contrôle de Governors Island à l'État fédéral pour $1 symbolique en février 1800. 

En 1806, les levées de terre ont été remplacées par des remparts en granit et des murs de briques, tandis que les dimensions du fort ont été agrandies par le major Jonathan Williams, ingénieur de l'armée, superintendant de l'académie militaire de West Point et responsable des fortifications du port de New York. Le fort a été repensé pour mieux défendre le littoral américain, en utilisant notamment des ravelins entourés par des fossés secs, avec un glacis pour protéger le tout et offrir un champ de tir dégagé. Situé sur le point le plus élevé de l'île, la construction des murs et des portes du fort a été achevé en 1808, suivie plus tard par l'ajout de baraquements en briques et en bois; peu avant, le fort a été rebaptisé Fort Columbus en 1806.

Associé à d'autres systèmes défensifs répartis autour du port de New York, Fort Columbus a permis de décourager la marine britannique d'attaquer New York durant la guerre anglo-américaine de 1812-1814. Au cours des années 1830, les évolutions technologiques ont nécessité de faire moderniser le fort vers 1833, avec 4 baraquements en briques à la place des précédents; en 1852, l'US Army a installé son centre de recrutement à Fort Columbus.

Pendant la guerre civile (1861-1865), le Nord du fort a servi de lieu de détention des officiers Confédérés, en attendant leur transfert vers d'autres lieux; en 1878, par mesure d'économies, l'US Army a installé plusieurs de ses services sur l'île, plutôt que de les voir répartis dans plusieurs quartiers. En 1904, le nom de Fort Jay a de nouveau été utilisé pour le fort, et pendant la Seconde Guerre mondiale, il a accueilli le quartier général de la First Army. 

En 1964, pour des raisons économiques, l'US Army a quitté Fort Jay, qui a été employé à partir de 1966 par l'US Coast Guard jusqu'en 1996; la forteresse a été classée monument national le 19 janvier 2001. 

(Fort Jay, avec Manhattan à l'arrière plan, photo Nestor River Jr, 14/06/2014, www.flickr.com)

(Fort Jay, avec Manhattan à l'arrière plan, photo Nestor River Jr, 14/06/2014, www.flickr.com)

Castle Williams

Fortification circulaire en grès rouge, Castle Williams se trouve au Nord-Ouest de Governors Island, et fait partie du système de défense côtière du port de New York. Conçu et construit entre 1807 et 1811, sous l'autorité du lieutenant-colonel Jonathan Williams, ingénieur chef du corps des ingénieurs de l'armée et premier superintendant de l'académie militaire de West Point. 

Pionnier dans sa conception circulaire superposant plusieurs niveau (modèle copié par la suite sur d'autres fortifications américaines), Castle Williams abritait plusieurs casemates protégées où étaient installés les canons; haut de 12.19 mètres et d'un diamètre de 64 mètres, l'édifice a des murs épais de 2.43 mètres à 2.13 mètres. Chacun de ses 4 niveaux dispose de 13 casemates, pouvant abriter 26 canons de différents calibres; cependant, le dernier niveau servant de casernement et n'était pas armé.

Peu avant l'achèvement de la forteresse, le colonel Henry Burbeck commandant les défenses de New York City a publié une demande de l'US Army le 24 novembre 1810, demandant que le fort soit nommé Caslte Williams, en l'honneur de son concepteur. 

Pendant la guerre de Sécession, Castle Williams a servi de garnison pour les forces défendant New York City et de prison pour les détenus Confédérés. Après 1865, le site est devenu une prison militaire de sécurité minimale, et a également servi de casernement pour les recrues de l'US Army ou les forces en transit. Dans les années 1880, Castle Williams a vu l'ancienneté de ses murs poser des problèmes avec l'apparition de fissures et d'effritements, ce qui l'a vu être considéré comme âgé et obsolète. Des travaux de modernisation et de réfection ont eu lieu, avec notamment l'ajout d'un chauffage central et de tuyaux de plomberies, en et 1895, Castle Williams est devenu une prison militaire.

En 1903, Castle Williams a été choisi pour être une prison modèle, avec notamment l'installation de l'électricité en 1904, tandis que la porte d'angle a été modifiée en 1912-1913, pour devenir un poste de garde à 2 niveaux, de forme carrée. La modernisation du chauffage, de la plomberie et de l'électricité a été achevée dans les années 1930, tandis que des grilles d'acier ont été installées dans des casemates du 2ème et du 3ème niveau, pour servir de cellules, avec également quelques cellules d'isolement.

D'autres rénovations ont eu lieu en 1947-1948, mais finalement l'US Army a fermé la prison militaire en 1965, peu après la fermeture de Fort Jay; le quartier général de la First Army a été transféré à Fort Meade, dans le Maryland. En 1966, l'US Coast Guard a récupéré Castle Williams et Fort Jay, et a envisagé de détruire Castle Williams, mais l'a finalement transformé en hôpital et centre communautaire, avec des salles de réunion pour accueillir des scouts, un musée, un laboratoire photographique et des studios artistiques.  

Au cours des années 1970, les parties civiles de Castle Williams ont été transférés dans des bâtiments neufs construits sur l'île, délaissant ainsi l'ancienne forteresse qui a été utilisée comme lieu de stockage par l'USCG, qui a cessé d'utiliser le site en 1997. Classé Monument National le 19 janvier 2001, Castle Williams est administré par le National Park Service

(Castle Williams, photo Lionel Martinez, 01/09/2008, wikipedia)

(Castle Williams, photo Lionel Martinez, 01/09/2008, wikipedia)

(Poste de garde de Castle Williams, photo Fletcher6, 27/09/2014, wikipedia)

(Poste de garde de Castle Williams, photo Fletcher6, 27/09/2014, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article