Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Naval Support Facility Thurmont "Camp David"

(Sceau officiel de Camp David, image www.tioh.hqda.pentagon.mil, 16/11/2017, wikipedia)

(Sceau officiel de Camp David, image www.tioh.hqda.pentagon.mil, 16/11/2017, wikipedia)

Située dans le Maryland, à environ 100 kilomètres au Nord-Nord-Ouest de Washington D.C, la base militaire Naval Support Facility Thurmont est le lieu où se retire régulièrement le président lors de vacances ou de brefs week-ends de repos. 

A près de 25-30 minutes de vol en hélicoptère depuis la Maison Blanche, le site se trouve dans le Frederick County, à proximité des petites villes de Thurmont et Emmitsburg; l'installation relève de l'US Navy, avec notamment des membres du génie naval, des marins et des Marines, qui en assurent la sécurité. 

Histoire

Construit sous le nom de Hi-Catoctin par la Works Progress Administration, durant le New Deal du président Franklin D. Roosevelt, le futur Camp David était initialement destiné aux employés fédéraux et à leurs familles, avec un chantier qui a débuté en 1935 et s'est achevé en 1938. 

Durant les premiers mois de la Seconde Guerre mondiale, le président Roosevelt montait fréquemment à bord du yacht présidentiel, le "Potomac", en été ou durant ses quelques weekends de repos, mais sa présence à bord posait un problème de sécurité en raison du risque que le navire soit torpillé par un sous-marin allemand en embuscade. Par ailleurs, le climat humide de la capitale (construite sur un ancien marécage) causait des soucis aux sinus du président et il a donc été décidé en 1942 de choisir un endroit sûr pour sa protection et sa santé. 

Le Secret Service a sélectionné plusieurs lieux possibles, et c'est finalement le camp Hi-Catoctin qui a été retenu en raison de son éloignement de l'humidité, de son air sec et sain et aussi de sa relative proximité avec la capitale, permettant d'y aller et d'en rentrer rapidement. Le 22 avril 1942, Roosevelt s'y est rendu pour la première fois et des modifications d'un montant de $ 18 650 (soit $ 312 362 de 2021) ont été nécessaires. 

Rapidement, Roosevelt a surnommé l'endroit "Shangri-La", en l'honneur du paradis himalayen fictif du livre "Les Horizons Perdus", de James Hilton ; en mai 1943, Roosevelt a reçu Winston Churchill durant un sommet officiel où le plan d'invasion de la Normandie a été étudié. 

Sous le mandat d'Eisenhower, un bunker antiaérien a été ajouté, ainsi qu'un terrain de golf; le nom actuel de "Camp David" a été donné par Eisenhower, en l'honneur des prénoms de son père et de son petit-fils. Le président a tenu sa première réunion de cabinet à Camp David le 22 novembre 1955, durant sa convalescence après une crise cardiaque qu'il a eue lorsqu'il était à Denver (Colorado). Il a également été le premier président à se rendre en hélicoptère dans la base.

En septembre 1959, Eisenhower a reçu le Premier Secrétaire du Parti Communiste Soviétique Nikita Khrouchtchev durant 2 jours à Camp David. Le chalet présidentiel a été modernisé courant 1959 et a été renommé "Aspen Lodge", en l'honneur de sa femme qui a vécu dans le Colorado. 

Durant la présidence de John F. Kennedy, ce dernier et sa famille sont venus plusieurs fois à Camp David, où ils ont notamment randonné et joué au golf; Kennedy a souvent autorisé les membres de la Maison Blanche et de son cabinet a se rendre à Camp David quand lui et sa famille n'y étaient pas. Par la suite, Lyndon B. Johnson s'est aussi rendu à plusieurs reprises à Camp David durant sa présidence. 

Le président Richard Nixon a été parmi ceux qui ont passé le plus de temps à Camp David durant leur mandat, et a notamment demandé la construction d'une piscine et la modernisation de l'Aspen Lodge; il a également fait construire d'autres bâtiments, dans le même style que ceux déjà en place. 

Camp David a failli être fermé par le président Jimmy Carter, qui cherchait à faire des économies, mais lorsqu'il s'est rendu sur place, il a finalement décidé de garder le lieu en activité : plus tard, en 1978, c'est sous sa présidence que les célèbres accords de paix israélo-égyptiens ont été signés à Camp David par le président égyptien Anwar al-Sadat et le Premier ministre israélien Menachem Begin.

(Signature des accords de Camp David, photo Roger-Viollet, www.humanite.fr)

(Signature des accords de Camp David, photo Roger-Viollet, www.humanite.fr)

Le président Ronald Reagan est celui qui a le plus séjourné à Camp David, avec un total de 571 durant ses 2 mandats, répartis en 189 visites; Reagan préférait s'y rendre uniquement avec sa femme, notamment pour y faire du cheval. Il a reçu la Première ministre britannique Margaret Thatcher en 1984. 

(Le président Reagan et le vice-président Bush à Camp David, photo Michael Evans/The White House, www.mainichi.jp)

(Le président Reagan et le vice-président Bush à Camp David, photo Michael Evans/The White House, www.mainichi.jp)

Lors de la présidence de George H. Bush, la fille de celui-ci s'est mariée à Camp David en 1992, ce qui était une première; son successeur Bill Clinton a passé plusieurs Thanksgiving à Camp David et en 2000, il a tenté de négocier un accord de paix entre Israël et l'autorité Palestinienne, mais en vain. George W. Bush quant à lui a reçu le Premier ministre britannique Gordon Brown, le président russe Vladimir Poutine, ou encore le Premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen à Camp David et a séjourné au total 487 jours dans ce lieu de villégiature.  

Barack Obama a effectué 39 visites à Camp David, y recevant notamment en 2012 le sommet du G8, avec le président français François Hollande, la Chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique David Cameron, et le Premier ministre russe Dmitry Medvedev. En 2015, Obama a réuni le Conseil de Coopération du Golfe, avec les représentants d'Arabie Saoudite, du Qatar, des Émirats Arabes Unis, de Bahreïn, du Koweït et d'Oman, au sujet du nucléaire iranien.

(Dîner du G8 de 2012 à Laurel Lodge, Camp David, photo www.aboutcampdavidblogspot.com)

(Dîner du G8 de 2012 à Laurel Lodge, Camp David, photo www.aboutcampdavidblogspot.com)

Le président Donald Trump s'est rendu à 15 reprises à Camp David, et son successeur Joe Biden s'y est rendu 9 fois pour le moment (mandat en cours).

Informations sur Camp David

Installé au cœur d'une grande forêt, le site de Camp David est entouré par 3 clôtures de sécurité, avec également une route pour effectuer des rondes, de nombreuses caméras de surveillance, des capteurs de mouvement, des alarmes, des détecteurs de métaux et d'explosifs, des barrières en béton, des patrouilles cynophiles ou encore une compagnie de Marines chargés d'assurer la protection du site, en complément des agents du Secret Service. 

Occupant 57 hectares, Camp David compte 40 kilomètres de sentiers de randonnée, 1 terrain de golf, 2 terrains de tennis, 2 piscines, 2 pistes de bowling, 1 bunker souterrain accessible par ascenseur depuis l'Aspen Lodge, 1 terrain de ball-trap, 1 terrain de basketball, 1 terrain de tir à l'arc, 1 salle de gymnastique, 1 chapelle, plusieurs salles de projection de films, des salles de réunion, 1 bâtiment de maintenance, 1 plateforme pour hélicoptère avec hangar, un baraquement pour les Marines et leurs officiers, et divers bâtiments résidentiels. 

(Chalet présidentiel en 1961, sans la piscine, photo www.aboutcampdavidblogspot.com)

(Chalet présidentiel en 1961, sans la piscine, photo www.aboutcampdavidblogspot.com)

(Piscine du chelt présidentiel, photo www.reaganlibrary.gov)

(Piscine du chelt présidentiel, photo www.reaganlibrary.gov)

(Aire d'atterrissage de Camp David, photo US Department of State, 23/03/2015, www.flickr.com)

(Aire d'atterrissage de Camp David, photo US Department of State, 23/03/2015, www.flickr.com)

(Carte de Camp David, image www.whitehouse.gov1.info)

(Carte de Camp David, image www.whitehouse.gov1.info)

(Le président Biden à Camp David, photo www.aboutcampdavid.blogspot.com)

(Le président Biden à Camp David, photo www.aboutcampdavid.blogspot.com)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article