Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Beechcraft MC-12W

(Approche finale d'un MC-12W à Beal AFB, CA, photo Airman 1st Class Bobby Cummings, 22/01/2014, www.af.mil)

(Approche finale d'un MC-12W à Beal AFB, CA, photo Airman 1st Class Bobby Cummings, 22/01/2014, www.af.mil)

Dérivé de la très prolifique famille du Beechcraft C-12 « Huron », le Beechcraft MC-12 W « Liberty » est une plateforme de reconnaissance, de surveillance et d’analyse, pour le compte de l'US Air Force, et qui complète les E-3 AWACS ou E-8 JSTARS dans les diverses missions se surveillance et de renseignement.

En avril 2008, alors que les combats faisaient toujours rage dans l’Irak de l’après Saddam Hussein, ainsi qu’en Afghanistan, le Secrétaire à la Défense recommanda la mise en place d’une petite flotte d’avions spécialisés dans le renseignement, et affectés prioritairement à l’US Central Command, en charge de cette région. La solution proposée a consisté à équiper les Beechcraft C-12 alors en service de toute une panoplie d’équipements d’interception et de reconnaissance, en mettant à profit la fiabilité de la machine et les performances des capteurs.

Nommé « Project Liberty », ce programme a porté sur la modification d’un total de 37 C-12, convertis en MC-12 W (le « M » correspondant à multirôles), en date du 19 novembre 2008, le premier avion étant livré à l’US Air Force en mars 2009. Le 29 avril 2009, le premier appareil est arrivé sur la base de Key Field (Mississippi), pour entraîner les premiers équipages, puis un MC-12 W a effectué sa première mission au combat le 10 juin 2009, au-dessus de l’Irak, durant 4 heures, afin de traquer les insurgés. Par la suite, il a été déployé en Afghanistan, où il opère toujours, ainsi qu’au large de la Somalie, à la frontière du Pakistan, ou encore près du Yémen, toutes zones où les terroristes et autres « rebelles » se retranchent ou tendent des embuscades.  

La production totale de l'appareil, d'un coût unitaire de $ 17 000 000,  a atteint 42 MC-12W entre 2009 et 2012, mais seuls 13 sont encore en service, dans les rangs de l'Air National Guard de l'Oklahoma, auprès du 137th Special Operations Wing.

Caractéristiques

Bimoteur léger de reconnaissance, d’analyse et de surveillance, le Beechcraft MC-12 W « Liberty » mesure 14.22 mètres de long, 4.37 mètres de haut et 17.65 mètres d’envergure. La motorisation repose sur 2 turbomoteurs Pratt & Whitney PT6A-60 de 1050 Cv chacun, le faisant évoluer à 577 Km/h en vitesse de croisière, avec une autonomie maximale de 2778 kilomètres et un plafond de 10 668 mètres.

L’équipage comprend le pilote, le copilote, et 2 spécialistes de l’électronique, installé dans la partie arrière de la cabine ; les équipements de reconnaissance et de surveillance incluent un FLIR, des capteurs télémétriques, un illuminateur laser, et des systèmes d’interception. Des systèmes de transmissions de données, incluant un canal vidéo, permettent aux autorités de prendre les décisions qui leur semblent adéquates, et ce en temps réel, rendant la réponse militaire la plus efficace possible.

(MC-12W, photo Bill Word, 18/02/2015, www.flickr.com)

(MC-12W, photo Bill Word, 18/02/2015, www.flickr.com)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article