Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Number One Observatory Circle

(Photo Getty Image, www.economictimes.indiatimes.com)

(Photo Getty Image, www.economictimes.indiatimes.com)

(Photo J SCott Applewhite, www.oneobservatorycircle.com)

(Photo J SCott Applewhite, www.oneobservatorycircle.com)

Number One Observatory Circle

Résidence officielle du vice-président des États-Unis depuis 1974, la Number One Observatory Circle se trouve sur le terrain de l'observatoire naval à Washington D.C, à environ 4 kilomètres au Nord-Ouest de la Maison Blanche. 

Construite en 1893 pour le superintendant de l'observatoire, la demeure a été conçue par l'architecte Leon E. Dessez et construite pour un montant de $ 20 000 (soit $ 584 475 en 2021), la maison a été bâtie sur un terrain de 5.3 hectares, acheté par l'US Navy en 1880. Directement au Sud de la propriété de la bâtisse se trouve l'ambassade britannique.

Un total de 12 superintendants a vécu dans la maison au fil des ans, jusqu'à ce qu'en 1923, elle devienne la résidence du Chef des Opérations Navales (CNO) en 1923, car ce dernier l'appréciait beaucoup; une loi du Congrès, votée en 1928, a confié la demeure au CNO de l'époque et à ses successeurs. En juin 1929, l'amiral Charles Hughes est devenu le premier résident de la maison, connue dès lors sous le nom d'Admiral's House : la maison est restée résidence officiel du CNO durant 45 ans au total. 

En 1966, il avait été envisagé de construire une bâtisse de 3 étages, destinée à accueillir le vice-président sur le site de l'observatoire naval, mais le président Lyndon B. Johnson a suspendu le projet construction, en attendant que l'économie du pays reparte, et le chantier n'a jamais démarré. Il était prévu que la marine et le Government Accountability Office (GAO) choisissent l'emplacement de la future maison, en attendant que les fonds soient disponibles, une fois la guerre du Vietnam terminée. 

En juillet 1974, le Congrès a voté une loi destinée à transformer l'Admiral's House en résidence officielle temporaire du vice-président des États-Unis, dès lors que le dernier amiral à y demeurer quitterait le service. Des travaux d'aménagement ont débuté à l'automne 1974 pour préparer l'arrivée du futur locataire. Parmi les modifications, les pièces ont été agrandies avec la destruction de plusieurs murs, la peinture intérieure a été refaite et une partie des équipements a été modernisée, permettant l'ouverture officielle de la résidence en septembre 1975. 

Le vice président Gerald Ford aurait dû y vivre, mais la démission du président Nixon a fait de Ford le nouveau président : son vice-président Nelson Rockefeller, très riche, a préféré rester dans sa résidence privée, bien plus grande, et n'est venu à la résidence de l'observatoire naval qu'en de rares occasions. Le premier vice-président à demeurer dans la maison a été Walter Mondale, à partir de janvier 1977. 

Peu avant, en 1976, la marine a dépensé $ 276 000 (soit $ 1 275 779 en 2021) pour remplacer 22 fenêtres et installer l'air conditionné; le toit a quant à lui été remplacé en 1980, puis en 1981, George et Barbara Bush ont dépensé $ 187 000 (soit $ 541 073 de 2021) pour refaire les tapisseries, acheter du mobilier et diverses fournitures. En 1982, la marine a dépensé $ 32 000 ($ 87 217 en 2021) pour refaire le toit du porche de l'entrée. 

Courant 1989, le vice-président Dan Quayle a fait modifier le 3ème étage pour accueillir ses enfants, faire une entrée accessible en fauteuil roulant et refaire la salle de bain, pour un montant total de $ 300 000 ($ 636 324 en 2021). Des dons privés ont permis de construire un putting green, pour le golf, et une piscine en 1989; courant 1991, d'importantes améliorations de sécurité ont été apportées à la maison et à son enceinte. 

La même année, la marine a décidé que le Congrès ne ferait pas construire une résidence permanente officielle pour le vice-président à côté de celle déjà utilisée, et a donc choisi de la faire grandement moderniser et réparer. En 1993, le vice-président Al Gore a accepté de retarder son arrivée de 6 mois dans la maison, pour permettre que les travaux de rénovation aient lieu : d'un montant total de $ 1 600 000 ($ 2 912 265 en 2021), le chantier a vu le remplacement du système de chauffage, de l'air conditionné, de la plomberie, de la ventilation, des câblages électriques, ainsi que la restauration du porche et la modernisation des quartiers de la famille au 2ème étage. 

Récemment, la première femme vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, a dû retarder son arrivée au Number One Observatory Circle, en raison de nouveaux travaux de réparation; elle est temporairement logée à Blair House, qui accueille habituellement les invités du président, juste à côté de la Maison Blanche. 

Caractéristiques

D'une superficie totale de 836 m², la maison est composée de 3 niveaux : le rez-de-chaussée content un hall d'accueil, une salle à manger, une cuisine, un salon, une salle de séjour, une serre de jardin et une véranda, le 1er étage abrite une salle de bain, la chambre principale, un grand placard de rangement mural et un bureau d'études, et le 2ème étage accueille plusieurs chambres et une salle de bain.

L'enceinte qui entoure la propriété est étroitement surveillée par l'US Secret Service, qui dispose de caméras de surveillance, de barrières rétractables de sécurité à l'entrée, de chiens, de patrouilles pédestres et un bunker aurait été construit courant 2002 à proximité de la maison, pour mettre le vice-président et sa famille à l'abri en cas d'attaque.

(Image www.thesun.ie)

(Image www.thesun.ie)

(Un portail de la résidence, photo Fb Official Page)

(Un portail de la résidence, photo Fb Official Page)

(Un salon de la maison, photo Durston Saylor, www.oneobservatorycircle.com)

(Un salon de la maison, photo Durston Saylor, www.oneobservatorycircle.com)

(Véranda, photo Oberto Gili, www.oneobservatorycircle.com)

(Véranda, photo Oberto Gili, www.oneobservatorycircle.com)

(Pergola de la maison, photo www.oneobservatorycircle.com)

(Pergola de la maison, photo www.oneobservatorycircle.com)

(La piscines, photo Tony Powell, www.washingtonlife.com)

(La piscines, photo Tony Powell, www.washingtonlife.com)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article