Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Colonie de Popham (Sagadahoc)

(Plan de Fort St George et de la colonie, image www.pophamcolony.org, wikipedia)

(Plan de Fort St George et de la colonie, image www.pophamcolony.org, wikipedia)

(Emplacement de Popham, image Decamus, wikipedia)

(Emplacement de Popham, image Decamus, wikipedia)

Éphémère colonie anglaise située dans l'actuel État du Maine, dans le ville de Phippsburg, la colonie de Popham, également connue sous le nom de Sagahadoc, a été fondée en 1607 par la Virginia Company de Plymouth, concurrente de la Virginia Company of London, qui a créé la colonie de Jamestown également en 1607.

L'arrivée de ces colons anglais a constitué la deuxième implantation étrangère dans la région qui allait devenir plus tard la Nouvelle-Angleterre : 5 ans avant, un camp français s'était installé sur l'île Cuttyhunk, dans l'archipel des Elizabeth Islands dans le Massachusetts.

Le projet d'une colonie en Virginie, vaste territoire qui occupait alors tout l'Est des actuels États-Unis, de la Floride (alors espagnole) à la Nouvelle-France, est né d'une charte du roi James en 1606 qui autorisait la Plymouth Cy à s'installer sur les terres comprises entre le 38ème et le 45ème parallèle Nord, tandis que la London Cy était autorisée à occuper les terres comprises entre le 34ème et le 41ème parallèle Nord. A l'époque, une partie de la zone était sensée être espagnole, mais aucune présence espagnole n'était à noter. 

Cependant, le Richard, qui était le premier navire de la Plymouth Cy envoyé en août 1606 vers la future colonie, a été capturé par un vaisseau espagnol au large de la Floride en novembre 1606; malgré ce premier échec, deux nouveaux navires ont quitté Plymouth le 31 mai 1607 avec 120 colons à bord.  

Le projet était alors d'échanger des métaux précieux, des fourrures, des épices et d'exploiter les forêts locales pour construire des navires. George Popham a été désigné président de la colonie et commandait le Gift of God, tandis que Raleigh Gilbert était commandant en second de la colonie et dirigeait le Mary and John. Ces deux représentants n'étaient pas marins et ont bénéficié de l'aide des officiers Robert Davies et James Davis. De la vie de la colonie n'ont subsisté que les informations concernant les 6 premières semaines de celle-ci, consignées dans le journal de bord du navire et le journal de la colonie. 

Le site choisi par les colons était près de la rivière Kennebec et a été nommé Popham, en l'honneur de Sir John Popham, Lord Chief of Justice d'Angleterre, principal bailleur de fonds du projet, dont le neveu George Popham faisait partie du voyage. Le 13 août 1607, le Gift of God est arrivé à l'embouchure de la rivière Kennebec (alors nommé Sagadahoc) et le 19 août est arrivé le Mary and John

Rapidement, dès le 24 août, les colons ont commencé à construire le Fort St George, en forme d'étoile, sur un promontoire pour se protéger d'éventuelles attaques, puis au fil des semaines suivantes, ils ont débuté des relations commerciales avec les tribus locales, dont certains membres étaient habitués à commercer avec des pêcheurs et des navigateurs et connaissaient des mots d'anglais. 

Courant octobre, le Mary and John est parti pour l'Angleterre afin d'annoncer l'établissement de la colonie et amener des renforts et des vivres.

Le colon John Hunt a dessiné le 8 octobre 1607 un plan de la colonie, présentant le fort avec ses fossés et ses remparts, 9 canons, ainsi que 18 bâtiments : toutefois, ce plan a été réalisé alors que les travaux ne faisaient que commencer, ce qui rend difficile de savoir ce qui a été réellement construit. Les colons ont construit sur place la pinasse de 30 tonnes Virginia, et ont exploré le fleuve et la baie de Casco, nouant des contacts avec les Abékanis, qui prétendaient que la région était pleine de ressources aisément exploitables.

L'arrivée tardive des colons a empêché ces derniers de se lancer dans l'agriculture pour subvenir à leurs besoins, et une partie d'entre eux est retournée en Angleterre en décembre 1607 à bord du Gift of God. Les colons restés en Amérique du Nord ont été confrontés à un hiver rigoureux, qui a gelé la rivière Kennebec; Popham est décédé le 5 février 1608 et plusieurs colons ont péri de faim et de froid.

En septembre 1608, le Mary and John est revenu à la colonie, apportant la nouvelle que le frère de Gilbert était mort, lui faisant hériter d'un titre et d'un domaine dans le Devon (Sud-Ouest de l'Angleterre), où il a décidé de retourner. Comme aucun nouveau chef n'avait été trouvé, il a été décidé de dissoudre la colonie après seulement 14 mois d'existence et les colons sont repartis. 

L'échec de cette tentative d'implantation peut être attribué au manque de soutien financier après le décès de Sir John Popham, à la non désignation d'un nouveau chef chargé de diriger la colonie, au manque de vivres, à l'hostilité de certaines tribus, ou encore au froid de l'hiver.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article