Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Federal Railroad Administration

(Image FRA, wikipedia)

(Image FRA, wikipedia)

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

Placée sous l'autorité de l'US Department of Transportation, la Federal Railroad Administration (FRA) a été créée en 1966 et a pour rôles de promulguer les lois sur la sécurité du transport ferroviaire et d'en vérifier l'application, d'aider à la recherche et au développement de nouvelles technologies de sécurité, ou encore de veiller au bon entretien des voies ferrées.

La FRA n'a pas autorité sur les voies ferrées privées ni sur les réseaux de tramway ou de métro urbains. L'agence compte 920 employés, et dispose de 10 bureaux nationaux et surveille 750 réseaux ferrés.

Son quartier général se situe au 1200 New Jersey Ave, SE Washington, à Washington D.C et elle dispose d'un budget de $ 2 000 000 000 pour l'année 2021, soit une baisse de $ 800 000 000 par rapport à 2020.

La FRA supervise la sécurisation des 216 000 passages à niveau du pays, sachant qu'en moyenne, 1 personne ou 1 véhicule est heurté(e) par un train toutes les 3 heures dans le pays. La tâche de la FRA est gigantesque, compte tenu de la taille totale du réseau ferroviaire américain.

La grande majorité des chemins de fer est dédiée au transport de marchandises, représentant 225 300 kilomètres de voies, réparties autour de 7 grandes voies, 22 voies régionales et 584 voies locales et représentant 167 000 emplois. Le trafic de marchandises représente $ 80 000 000 000

Depuis 2008, la FRA contribue au National Rail Plan, qui vise à développer le transport de passagers et de marchandises à travers le pays, pour accompagner l'accroissement des échanges et éviter l'engorgement des voies de communication. La modernisation des quais de gare, des centres de contrôles, des voix, des ponts, des tunnels ou encore le remplacement d'anciennes infrastructures font partie des principaux travaux réalisés.

Exemples de travaux

Parmi les réseaux en cours d'amélioration ou de développement figure le réseau entre Eugène (Oregon), Portland (Oregon), Seattle (Washington) et Vancouver (Canada), long de 756 kilomètres et qui va voir ses trajets quotidiens passer de 4 à 6 entre les deux extrémités du parcours. 

D'importants travaux ont permis de sécuriser les voies et de les rendre aptes aux vitesses plus élevées, réduisant la durée du trajet total et attirant 21% de passagers supplémentaires entre 2005 et 2015, avec 751 148 passagers en 2015.

L'Ouest américain a aussi vu le trajet entre San Diego (Californie), Los Angeles (Californie), San Francisco (Californie) et Sacramento (Californie), long de 836 kilomètres, bénéficie actuellement de vastes travaux pour voies à grande vitesse, qui devraient entrer en service entre 2025 (premier tronçon) et 2029 (second tronçon).

Le parcours entre New Haven (Connecticut), Springfield (Massachusetts) et St. Albans (Vermont), long de 495 kilomètres, a lui aussi fait l'objet d'améliorations, permettant d'augmenter le nombre de passagers de 20% entre 2005 et 2015, avec 444 006 personnes en 2015.

Entre Boston (Massachusetts), Portland (Maine) et Brunswick (Maine), le réseau de 234 kilomètres a été amélioré et a permis d'accroître de 53% le nombre de passagers entre 2005 et 2015, avec 420 752 personnes en 2015.

Le corridor ferroviaire entre Washington D.C, Raleigh (Caroline du Nord), Charlotte (Caroline du Nord) et Atlanta (Géorgie), long de 1174 kilomètres, a bénéficié d'importants travaux, qui ont contribué à la forte augmentation de 74% du nombre de passagers entre 2005 et 2015, avec 460 460 passagers en 2015.

La liaison ferroviaire entre Boston (Massachusetts), New York (New York) et Washington D.C, longue de 732 kilomètres, a elle aussi profité de vastes travaux de modernisation et d'amélioration, augmentant ainsi de 22% le nombre de passagers entre 2005 et 2015, avec 11 700 000 personnes en 2015.

Le Midwest n'est pas oublié, avec le trajet entre Chicago (Illinois), Detroit (Michigan) et Pontiac (Michigan), long de 489 kilomètres et qui a été amélioré et a vu 15% de passagers supplémentaires en profiter entre 2005 et 2015, avec 465 627 passagers en 2015.

L'itinéraire entre Chicago (Illinois) et St Louis (Missouri), long de 458 kilomètres, est amélioré depuis 2012, avec notamment des tronçons à grande vitesse, ce qui a permis au nombre de passagers d'exploser, avec 138% d'augmentation (!) entre 2005 et 2015, atteignant 576 705 passagers en 2015. 

Réseau national

(Image www.imgur.com)

(Image www.imgur.com)

Réseau à grande vitesse (2013)

(Image Thehibboleth, Justthisoneokey, 19/10/2013, wikipedia)

(Image Thehibboleth, Justthisoneokey, 19/10/2013, wikipedia)

(Pont ferroviaire en Alaska, photo Frank Kovalchek from Anchorage, AK, www.flickr.com, 14/09/2008, wikipedia)

(Pont ferroviaire en Alaska, photo Frank Kovalchek from Anchorage, AK, www.flickr.com, 14/09/2008, wikipedia)

(Wagons de marchandises à Cinncinati, Ohio, photo David Brossard, 11/05/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Wagons de marchandises à Cinncinati, Ohio, photo David Brossard, 11/05/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Gare de triage à Omaha, Nebraska, photo www.omaha.com)

(Gare de triage à Omaha, Nebraska, photo www.omaha.com)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article