Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

La chevauchée de Paul Revere

(Image www.paulreverehouse.org)

(Image www.paulreverehouse.org)

Né à Boston (Massachusetts) le 1er janvier 1735, Paul Revere est le fils d'un immigré français protestant, arrivé aux États-Unis en 1715. Après avoir quitté l'école à l'âge de 13 ans, Paul Revere est devenu l'apprenti de son père, un orfèvre, ce qui lui a permis au fil des ans de tisser des liens avec des notables de Boston. 

Engagé dans l'armée provinciale en 1756 dans les guerres indiennes, Revere est resté engagé moins d'un an, puis il s'est marié le 4 août 1757 et a pris la direction de l'orfèvrerie de son père, décédé en 1754. L'activité du commerce a été frappée par la récession qui touchait alors le Royaume-Uni, après la guerre de 7 ans contre la France, terminée en 1763. L'instauration de nouvelles taxes par la Couronne a provoqué un recul de l'économie de la colonie du Massachusetts, et Revere a frôlé la saisie de son commerce en 1765.   

Pour améliorer les fins de mois, il a tenté de devenir dentiste, activité qui lui a été enseignée par un chirurgien habitant à proximité : parmi les clients, le docteur Joseph Warren a rapidement tissé une amitié avec Revere, ayant la même vision politique que lui et faisant partie de la même loge maçonnique. 

Au fil des ans, le Parlement britannique a instauré de nouvelles lois dans les colonies, privant les habitants de certains droits et de représentation politique, poussant de nombreux colons a entrer progressivement en rébellion. Revere a fait partie de ceux-ci, notamment en participant à la célèbre Boston Tea Party le 16 décembre 1773. A partir de décembre 1773, Revere a servi de courrier à cheval pour communiquer avec d'autres rebelles de New York et Philadelphie; courant 1774, le gouverneur britannique Thomas Gage a dissous l'assemblée coloniale, fermé le port de Boston et imposé aux habitants d'héberger des soldats chez eux. Cet ensemble de mesure a conduit à davantage d'actes de rébellion et de désobéissance, conduisant à une insurrection possible, portée notamment par la milice coloniale et d'influents notables patriotes. 

Sachant que les miliciens disposaient de poudre et de fusils dans des entrepôts, le gouverneur a ordonné aux forces britanniques d'aller les saisir dans les villages de Lexington et de Concord : une expédition a été mise en place dans la nuit du 18 au 19 avril 1775.  

Le médecin Joseph Warren, rallié aux rebelles, disposait d'une source dans le haut commandement britannique, qui lui a appris que les forces adverses allaient se mettre en route; quelques jours plus tôt, alors que les tensions étaient latentes, Paul Revere avait convenu avec Robert Newman, le sacristain de l'église Old North Church que ce dernier accrocherait 1 lanterne ou 2 au clocher, pour avertir les colons de Charlestown (un quartier de Boston) du mouvement des troupes anglaise. Le code convenu était 1 lanterne si les soldats venaient par la terre ou 2 si par la mer. 

Les rebelles de la ville avaient été informés qu'ils devaient guetter le clocher de l'église, qui s'est orné de 2 lanternes dans la nuit du 18 au 19 avril 1775 : Paul Revere a alors pris un cheval prêté par le diacre de l'Old North Church et a traversé plusieurs villages, avertissant les patriotes en chemin avant d'atteindre Lexington. 

Grâce à l'avertissement de Revere, d'autres cavaliers sont allés alerter les autres villages du comté, avec près de 40 cavaliers arpentant la région durant la nuit; Revere est arrivé à Lexington aux environs de minuit, où il a été rejoint rapidement par William Dawes, un autre patriote chargé par Joseph Warren de prévenir les miliciens de l'arrivée des britanniques. Revere et Dawes ont ensuite décidé d'aller alerter les miliciens de Concord, où leur arsenal se trouvait, et ont été rejoints par le docteur Samuel Prescott.

En chemin vers Concord, ils ont été interceptés par des soldats britanniques à Lincoln : Prescott a été suffisamment rapide pour sauter de cheval et s'enfuir dans les bois, Dawes a réussi à s'échapper à cheval mais en est tombé et a préféré retourner à Lexington à pied et Revere a été arrêté et escorté par 3 soldats vers Lexington. Interrogé en route, il a averti les britanniques du danger qui les guettait s'ils continuaient, puis une détonation a eu lieu au loin, que Revere a qualifiée de signal d'alarme pour les miliciens. Craignant une éventuelle embuscade en chemin, les britanniques ont relâché Revere, après avoir capturé son cheval, et sont allés alerter leur commandement, tandis que Revere est allé à pied jusqu'à la maison du révérend Jonas Clarke où les rebelles John Hancock et Samuel Adams étaient cachés. 

Le lendemain, durant la bataille de Lexington et Concord, Paul Revere a aidé John Hancock et sa famille à s'enfuir. 

Entré dans la légende comme un des principaux acteurs de la nuit qui a précédé la première bataille de la guerre d'Indépendance américaine, Paul Revere a eu les honneurs de poètes, de sculpteurs, et a même eu un timbre à son effigie. 

(Chevauchées de Revere, Dawes et Prescott, image www.paulreverehouse.org)

(Chevauchées de Revere, Dawes et Prescott, image www.paulreverehouse.org)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article