Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Jacksonville

(Sceau de la ville, image City of Jacksonville Website, wikipedia)

(Sceau de la ville, image City of Jacksonville Website, wikipedia)

(Localisation de la ville, image Arkyan, 04/09/2007, wikipedia)

(Localisation de la ville, image Arkyan, 04/09/2007, wikipedia)

Histoire de Jacksonville

Plus grande ville de Floride (et du Sud-Est des États-Unis), avec 911 507 habitants en 2019, Jacksonville  a été fondée en 1791, mais la région qu'elle occupe était habitée par l'homme depuis 6000 ans. Au 16ème siècle, l'arrivée des explorateurs espagnols en 1513 a vu ses derniers revendiquer les terres de la Floride au nom de l'Espagne et ils ont commencé à explorer la région. 

En 1562, l'explorateur français Jean Ribault, un huguenot arrivé avec 150 colons, s'est installé à Charlesfort, en actuelle Caroline du Sud, après avoir remonté la rivière Saint Johns; après avoir établi la colonie, Ribault est retourné en France cherche des fournitures, mais entretemps, les guerres de religion avaient débuté en France, retardant fortement son retour dans la colonie, qui a finalement été abandonné faute d'un chef. Son ancien lieutenant René Goulaine de Loudonnière a établi en 1564 le Fort Caroline à l'emplacement de l'actuelle Jacksonville, en créant une alliance avec la tribu local des Saturiwa et en étant amical avec leurs adversaires, les Utina, installés plus au Sud.  

Les rivalités franco-espagnoles dans le Nouveau-Monde ont poussé le roi Philippe II d'Espagne à ordonner à Pedro Menendez de Aviles d'attaquer Fort Caroline depuis St Augustine (fondée le 8 septembre 1565), afin de chasser les français de la région et contrôler la péninsule. L'attaque s'est déroulée le 20 septembre 1565 et s'est soldée par la capture de Fort Caroline, le massacre de presque tous ses occupants, puis le lieu a été rebaptisé Fort San Mateo, permettant à l'Espagne de développer sa colonie de St Augsutine, qui allait devenir la plus importante colonie européenne en Floride. En 1568, de nouveaux combats entre français et espagnols ont vu les français brûler Fort San Mateo, qui a été reconstruit par les espagnols, mais a été abandonné en 1569. Ils ont par la suite construit Fort Nicolas, pour protéger St Augustine, le long de la rivière Saint Johns.

Les empires européens se sont affrontés en Amérique du Nord (en plus des combats en Europe), durant la guerre de Sept ans, à l'issue de laquelle les britanniques ont obtenu la Floride en 1763, cédée par l'Espagne. Pour développer la région, ils ont construit une route reliant St Augustine à la Géorgie, possession britannique, et ils ont divisé la Floride en 2 provinces distinctes : la British West Florida et la British East Florida. Pour encourager la colonisation, ils ont donné des terres de Floride aux militaires ayant combattu durant la guerre de Sept ans, ce qui a aidé à développer le réseau routier et l'agriculture, avec une prospérité jamais atteinte sous les espagnols. 

Au lendemain de la guerre d'Indépendance américaine, le Royaume-Uni a cédé la Floride à l'Espagne en 1783, tandis que la colonisation de la future Jacksonville (dont l'emplacement le long de la St Johns était connu sous le nom de Cow Ford) continuait. A la même époque, les autorités espagnoles ont été incapables de contrôler efficacement la frontière avec la Géorgie voisine, faisant alors partie des jeunes États-Unis, et de nombreux colons états-uniens se sont installés en Floride. Courant 1821, l'Espagne a vendu le territoire de Floride aux États-Unis, et les habitants de la future Jacksonville ont mis en place un plan d'urbanisme, puis ont nommé leur village Jacksonville, en l'honneur du premier gouverneur de Floride Andrew Jackson.

Durant l'année 1822, Jacksonville est devenue le siège du comté de Duval, nouvellement formé; en 1832, la municipalité s'est incorporée et a élu son premier maire, William J. Mills. En 1838, la plus ancienne église baptiste de la ville a été fondée : la Bethel Church, qui est toujours en activité. 

Avec l'intégration de la Floride à l'Union en 1845, le développement de Jacksonville a été facilité et la petite ville comptait 1045 habitants en 1850. En 1858, la voie ferrée de la Florida, Atlantic & Gulf  Central Railroad a connecté Jacksonville à quelques autres villes de la péninsule, aidant à la développer. En 1860, la ville abritait 2118 personnes.

Durant la guerre de Sécession, la ville a joué un rôle logistique important pour soutenir les Confédérés, en fournissant notamment du bétail et des porcs, envoyés par bateaux vers les autres États Confédérés; l'Union avait mis en place un important blocus naval pour empêcher ce soutien, et les forces du Nord sont parvenues à capturer Jacksonville en 1862, les esclaves de la ville s'évadant alors vers les lignes de l'Union. Au cours de la guerre civile, la cité a changé plusieurs fois de mains, notamment en février 1864 lorsque les unionistes ont été vaincus à la bataille d'Olustee, la plus grande ayant eu lieu en Floride : 203 morts pour l'Union et 93 pour les Confédérés. 

(Artillerie légère à Jacksonville pendant la guerre de Sécession, photo Excel23, www.loc.gov, wikipedia)

(Artillerie légère à Jacksonville pendant la guerre de Sécession, photo Excel23, www.loc.gov, wikipedia)

Après la victoire de l'Union en 1865, la ville a bénéficié de sa bonne position géographique pour devenir progressivement un lieu de villégiature en hiver, avec son climat doux et ensoleillé, pour les riches et les célébrités. Arrivant d'abord en bateau à vapeur, puis en train, ces personnalités ont contribué au développement de la ville et de ses infrastructures, attirant ainsi de nouveaux investisseurs et créant des emplois, ce qui a permis à la population d'atteindre 6912 habitants en 1870, soit 226.3% d'augmentation par rapport à 1860 ! En 1877, une commission à la santé a été établie dans la ville, pour soutenir les efforts sanitaires et promouvoir le cadre de vie de la cité, qui comptait 7650 habitants en 1880.

Cette explosion démographique a été ralentie par des épidémies des fièvre jaune, particulièrement en 1886 et 1888, la deuxième épidémie entraînant près de 400 décès (près de 10% des infectés), dont celui du maire de l'époque. Courant 1888, la Sub-Tropical Exposition a mis en avant la Floride et son potentiel touristique et a vu le président Grover Cleveland inaugurer l'exposition lors de son ouverture. Jacksonville abritait 17 201 habitants en 1890, soit 124.8% de plus qu'en 1880 !

L'arrivée du chemin de fer Florida East Coast Railroad South a ralenti le développement de la ville, favorisant les cités du Sud de la péninsule telles que Palm Beach en 1894 et Miami en 1896. La cité comptait 28 429 citoyens en 1900.

Le 3 mai 1901, Jacksonville a été ravagée par un terrible incendie, le plus grand de l'histoire du Sud-Est des États-Unis, tuant 7 personnes et détruisant 2368 bâtiments en 8 heures d'incendie, laissant 10 000 personnes sans abri. 

(Après l'incendie de 1901, photo www.springfielddeuce.tripod.com, wikipedia)

(Après l'incendie de 1901, photo www.springfielddeuce.tripod.com, wikipedia)

La reconstruction de Jacksonville a démarré très rapidement, les ruines de la ville étant protégées temporairement par la milice pour éviter les pillages : la municipalité a repris le contrôle de Jacksonville le 17 mai 1901.

Le premier immeuble à plusieurs étages de la ville (6 niveaux), le Dyal-Upchurch Building, a été construit en 1902; une grande plage publique a été aménagée en 1907, suivie la même année par l'ouverture d'un parc d'attractions. Malgré le traumatisme de l'incendie, la ville a de nouveau attiré des habitants et des investisseurs, permettant à sa population d'atteindre 57 699 habitants en1910, soit 103% de plus qu'en 1900.

L'agréable climat de la ville, le faible coût de sa main d'œuvre, ses paysages exotiques et son accès ferroviaire aisé ont attiré de nombreux studios de cinéma de New York, Philadelphie et Chicago dans les années 1910, voyant la ville accueillir près de 30 studios, mais l'avènement de Hollywood a stoppé l'expansion cinématographique de Jacksonville.  

Cette concurrence n'a pas empêché la ville de se développer, notamment à travers les secteurs bancaires et d'assurances; en 1914, le zoo de Jacksonville a ouvert ses portes et en 1917, la ville a vu s'ouvrir une antenne de la National Association for the Advancement of Colored People. Il-y-avait 91 558 habitants en 1920 (+58.7% par rapport à 1910) et la ville a vu l'inauguration en 1921 de l'Acosta Bridge, un pont à bascule enjambant la St Johns River. 

L'accroissement démographique de Jacksonville a nécessité la construction de nombreuses nouvelles infrastructures, dont notamment le Gator Bowl Stadium (7600 places) ouvert en 1927; la même année, le Riverside Theater a ouvert ses portes, devenant le premier cinéma parlant de Floride. L'attractivité de la ville et son dynamisme ont fait qu'elle a dépassé les 100 000 habitants pour atteindre 129 549 personnes en 1930 (+41.5% depuis 1920).

Courant 1940, le recensement de la population faisait état de 173 065 habitants (+33.6% depuis 1930).Le 15 octobre 1940, l'US Navy a ouvert sa base aéronavale NAS Jacksonville (surnommée "Jax"), destinée prioritairement à l'entraînement des pilotes; pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, la base a formé 11 000 pilotes et 10 000 personnels d'aviation. 

(Base aéronavale de Jacksonville, photo USN, 1946/1947, wikipedia)

(Base aéronavale de Jacksonville, photo USN, 1946/1947, wikipedia)

Après la Seconde Guerre mondiale, la population de Jacksonville a continué de croître, mais moins rapidement que précédemment, en raison notamment de la construction d'un important réseau d'autoroutes qui permettaient aux habitants de s'installer en banlieue, grâce à l'avènement de l'automobile.  

De grandes banlieues résidentielles ont ainsi vu le jour, voyant les personnes mieux rémunérées s'y installer pour profiter d'un cadre de vie plus agréable, tandis que les salariés moins bien payés étaient contraints de rester dans des bâtiments moins modernes. En 1950, il y avait 204 275 habitants dans la ville, soit 18% de plus qu'en 1940. Durant l'année 1953, le Mathews Bridge, qui enjambait la St Johns River, a été inauguré, facilitant les déplacements entre les quartiers de la ville. 

En 1960, Jacksonville hébergeait 201 030 habitants, soit une baisse de 1.6% depuis 1950; par ailleurs, le climat social de cette période voyait les noirs et afro-américains lutter pour leurs droits civiques et en 1962, une cour fédérale a ordonné à la ville de se préparer à intégrer des élèves de couleur dans ses écoles publiques. 

Le 29 décembre 1963, la ville a été endeuillée par l'incendie de l'hôtel Roosevelt, durant lequel 22 personnes ont trouvé la mort, soit le pire bilan en une seule journée dans la ville; le 10 octobre 1964, l'ouragan Dora a été le premier à frapper directement le Nord de la Floride, provoquant une grande panne électrique dans Jacksonville (156 000 usagers privés d'électricité), ainsi que des inondations et des dégâts sur 3992 bâtiments. 

Pour faciliter l'aménagement urbain et réduire la corruption, il a été décidé par référendum en 1967 d'annexer plusieurs communes voisines pour financer conjointement les services publics, assurer la sécurité (police et pompiers), gérer les travaux publics, la santé, les loisirs et le développement économique de la municipalité et du comté. Ainsi, la Consolidated City of Jacksonville est entrée en vigueur le 1er octobre 1968. L'absorption de ces communes a agrandi l'aire urbaine de la ville et a porté sa population à 528 865 âmes en 1970, soit une progression de 163.1% par rapport à 1960 !

Pour faciliter les échanges commerciaux, le port de Jacksonville est devenu une zone internationale en 1980; la même année, la ville comptait 540 920 habitants. Courant 1989, un monorail aérien est entré en service dans le centre-ville et a été agrandi depuis pour desservir davantage de lieux. 

Jacksonville avait 625 230 habitants en 1990, et elle s'est dotée en 1995 du Jacksonville Municipal Stadium, d'une capacité de 67 814 places pour le football américain, et courant 1998, la ville a mis en ligne son site internet. En 2000, elle comptait 735 503 habitants; la ville a accueilli la finale du championnat Super Bowl le 6 février 2005.

En 2010, 821 784 personnes vivaient dans Jacksonville, dont la population était de 911 507 habitants en 2019.

(Gratte-ciels de Jacksonville, photo LoneStarMike, wikipedia)

(Gratte-ciels de Jacksonville, photo LoneStarMike, wikipedia)

Géographie

Située à près de 40 kilomètres au Sud de la frontière de la Géorgie, Jacksonville se trouve dans le Duval County, au Nord-Est de la Floride, et à environ 528 kilomètres au Nord de Miami. 

Le territoire municipal occupe 2265.39 Km², dont 1935.97 Km² de terres et la ville se trouve à une altitude de 5 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui la rend vulnérable en cas d'ouragan, avec l'océan Atlantique à environ 25 kilomètres à l'Est du centre-ville. La ville s'est développée autour de la St Johns River et de la Trout River. 

Au total, Jacksonville compte 500 quartiers et de nombreux gratte-ciels, dont la Bank of America Tower (188 mètres, 42 étages), le Wells Frago Center (163 mètres, 37 étages), le TIAA Bank Center (136 mètres, 32 étages), ou encore le The Peninsula At St Johns Ctr (133 mètres, 36 étages).

Le climat est de type subtropical humide, avec des étés chauds et humides et des hivers doux; la saison des pluies dure de mai à septembre, avec notamment des orages d'étés, et les périodes les plus sèches durent de novembre à avril. Il tombe en moyenne annuelle 1300 mm de précipitations. 

Les chutes de neige sont très rares à Jacksonville, avec seulement 3 jours où il a neigé depuis 1911 ! La température la plus chaude jamais enregistrée a été de 40°C le 28 juillet 1872 et le 11 juillet 1879; la température la plus froide a été de -14°C le 21 janvier 1985.

La population de la ville est blanche à 51.8%, noire ou afro-américaine à 31%, hispanique ou latino à 9.6%, asiatique à 4.8%, métisse à 3.4%, amérindienne ou native d'Alaska à 0.2% et hawaïenne ou native du Pacifique à 0.1%. 

(Grands quartiers de la ville, image www.redzonerealtygroup.com)

(Grands quartiers de la ville, image www.redzonerealtygroup.com)

(Vue aérienne de Jacksonville, photo www.floridapolitics.com)

(Vue aérienne de Jacksonville, photo www.floridapolitics.com)

(Downtown Jacksonville, photo Mathew105601, 18/09/2016, wikipedia)

(Downtown Jacksonville, photo Mathew105601, 18/09/2016, wikipedia)

(San Marco Square dans le quartier éponyme, photo Cuchullain, 22/08/2013, wikipedia)

(San Marco Square dans le quartier éponyme, photo Cuchullain, 22/08/2013, wikipedia)

(Historic Avondale District, photo Anthony Inswasty, 13/03/2014, wikipedia)

(Historic Avondale District, photo Anthony Inswasty, 13/03/2014, wikipedia)

Économie

Jacksonville joue un rôle économique très important en Floride et a représenté un Produit Intérieur Brut de $ 83 186 521 000 000 en 2018. 

L'économie de la ville est très diversifiée avec plusieurs secteurs bien représentés, tels que la finance (Bank of America, Wells Fargo, JP MOrgan, Atlantic National Bank, Florida National Bank, Barnett Bank, Ameris Bancorp), la santé (Mayo Clinic, Baptist Health, Ascension St Vincent), l'assurance (Florida Blue, USAssure), le transport (CSX Transportation, Florida East Coast Railway, Crowley Maritime), la grande distribution (Walmart, Southeastern Grocers, Publix), les télécommunications (AT&T), l'aéronautique et la Défense (Northrop Grumman, BAE Systems), les médias, ou encore le commerce international.

Le port de Jacksonville contribue fortement aux échanges internationaux et emploie directement et indirectement près de 50 000 personnes dans le Nord-Est de la Floride. 

La forte présence militaire dans la ville et ses environs a généré un impact économique de $ 22 700 000 000 en 2018, apportant à la ville e tau comté de très importants revenus et une activité soutenue, grâce aux bases aéronavales et navales de Jacksonville et Mayport et à la base logistique des Marines de Blount Island.

Le tourisme participe aussi à l'économie de la ville, avec 22 200 000 touristes en 2018, représentant $ 3 800 000 000 d'impact économique. 

Enfin, Jacksonville abrite de nombreux centres commerciaux tels que le St Johns Town Center (150 boutiques et restaurants), le Regency Square Mall (140 boutiques et restaurants, 129 135 m²), The Avenues (138 boutiques, 103 347 m²), Okleaf Town Ctr (53 boutiques), The Markets at Town Ctr (42 boutiques), Gateway Town Ctr (39 boutiques), The Jacksonville Landing (35 boutiques), ou encore Argyle Village Shopping Ctr (31 boutiques).

Le revenu annuel moyen par foyer est de $ 52 756, le revenu annuel moyen par personne est de $ 28 793; il-y-a 15.9% de la population sous le seuil de pauvreté et 13.8% des moins de 65 ans n'ont pas d'assurance santé.

Principaux employeurs (2019)

  • Duval Cty Public School : 13 113 agents
  • Baptist Health : 10 650 employés 
  • NAS Jacksonville : 10 427 militaires, 10 854 civils 
  • NS Mayport : 9246 militaires, 3084 civils 
  • City of Jacksonville : 8800 agents 
  • Bank of America : 7700 postes 
  • Mayo Clinic : 6400 employés
  • Southeastern Grocers : 5700 emplois 
  • Florida Blue : 5700 personnes 
  • Ascension St Vincent : 5400 employés
  • UF Health : 4200 postes
  • Amazon : 4000 emplois
  • Citi : 4000 personnes
(Vue aérienne de la base de Mayport, photo Chief MCS Anthony Casullo, USN, 21/04/2009, wikipedia)

(Vue aérienne de la base de Mayport, photo Chief MCS Anthony Casullo, USN, 21/04/2009, wikipedia)

(Un avion de patrouille de NAS Jacksonville, photo US Navy, www.news.wjct.org)

(Un avion de patrouille de NAS Jacksonville, photo US Navy, www.news.wjct.org)

(Siège de CSX Transportation, photo Mathew105601, 05/07/2014, wikipedia)

(Siège de CSX Transportation, photo Mathew105601, 05/07/2014, wikipedia)

(Siège d'Everbank, photo Michael Rivera, 21/06/2014, wikipedia)

(Siège d'Everbank, photo Michael Rivera, 21/06/2014, wikipedia)

(Wells Fargo et quais, photo Roman Eugeniusz, 17/04/2015, www.panoramio.com, wikipedia)

(Wells Fargo et quais, photo Roman Eugeniusz, 17/04/2015, www.panoramio.com, wikipedia)

(Boutique de St Johns Town Ctr, photo Excel23, 15/11/2015, wikipedia)

(Boutique de St Johns Town Ctr, photo Excel23, 15/11/2015, wikipedia)

(Port of Jacksonville, photo USACE, 07/02/2016, www.army.mil, wikipedia)

(Port of Jacksonville, photo USACE, 07/02/2016, www.army.mil, wikipedia)

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

Culture

Importante ville culturelle, Jacksonville a un calendrier chargé tout le long de l'année avec des festivals, des concerts, des spectacles, des expositions, des fêtes religieuses ou populaires, ou encore des événements sportifs. 

Parmi les nombreux musées de la ville se trouvent : 

Parmi les salles de concert/spectacle de la ville figurent la VyStar Veterans Memorial Arena (15 000 places), le Metropolitan Park (10 000), le Daily's Place (5500), le Tims Union Ctr of the Performing Arts (3 théâtres, 5312 places), ou encore le Florida Theatre (1900). Le Jacksonville Jazz Festival est le plus important du pays.

Le Jacksonville Kingfish Tournament est une compétition de pêche d'une durée de 6 jours, qui réunit jusqu'à 20 000 spectateur; la ville accueille le jacksonville Zoo & Gardens, qui héberge 2000 animaux sur 49 hectares.

Jacksonville dispose du plus grand nombre de parcs urbains du pays, avec 337 espaces publics, représentant 320 Km² dans la ville. Une promenade aménagée le long de la St Johns River permet de la longer et attire de nombreux habitants et touristes. 

(Museum of Science & History, photo MOSHJacksonville, 10/01/2017, wikipedia)

(Museum of Science & History, photo MOSHJacksonville, 10/01/2017, wikipedia)

(Cummer Museum, photo bubba73, 01/05/2016, wikipedia)

(Cummer Museum, photo bubba73, 01/05/2016, wikipedia)

(Jacksonville Riverwalk, photo DeusXFlorida, 30/05/2009, www.flickr.com, wikipedia)

(Jacksonville Riverwalk, photo DeusXFlorida, 30/05/2009, www.flickr.com, wikipedia)

Sécurité publique

L'importante population de la ville nécessite une force policière nombreuse, qui rassemble 1724 policiers (groupe SWAT, 8 bateaux, 1 hélicoptère) et 1308 civils, tous placés sous l'autorité du Jacksonville Sheriff's Office. 

Pour l'année 2018, la ville a été concernée par 110 meurtres, 535 viols (déclarés), 3413 agressions violentes, 4909 cambriolages, 22 262 vols simples, 1323 vols à main armée, 2941 vols de véhicules et 76 incendies criminels.

Un total 1172 pompiers, répartis dans 63 casernes, est chargé de secourir la population ou les visiteurs en cas d'accidents divers, d'incendie, de catastrophe naturelle ou industrielle. 

(Voiture du Jacksonville Sheriff Office, photo www.news.wjct.org)

(Voiture du Jacksonville Sheriff Office, photo www.news.wjct.org)

(Pompiers de Jacksonville, photo Facebook Official Page, 09/06/2020, www.facebook.com)

(Pompiers de Jacksonville, photo Facebook Official Page, 09/06/2020, www.facebook.com)

Sports

Jacksonville accueille une seule équipé de sport professionnelle, les Jacksonville Jaguars (football américain), ainsi que plusieurs équipés de ligue mineure telles que les Jacksonville Jumbo Shrimp (baseball), les Jacksonville Shark (football américain en salle), les Jacksonville Axemen (rugby), les Jacksonville Giants (basketball), les Jacksonville Armada FC (football), et les Jacksonville Icemen (hockey sur glace).

Les principaux stades sont le TIAA Bank Field (67 246 places, football américain), la VyStar Veterans Memorial Arena (13 à 13 141 places, hockey sur glace et football américain en salle), le Hodges Stadium (12 000 places), et le 121 Financial Park (11 000 places, baseball).

La ville compte également près de 470 terrains de tennis, 33 piscines publiques et 21 terrains de golf.

(SuperBowl XXXIX au TIAA Bank Field, photo CTLiotta, 07/02/2005, wikipedia)

(SuperBowl XXXIX au TIAA Bank Field, photo CTLiotta, 07/02/2005, wikipedia)

Transports

Grande agglomération moderne, Jacksonville est aisément accessible, notamment par 3 autoroutes interétats, à savoir l'I-10, l'I-95 et l'I-295, ainsi que par les autoroutes nationales US-1, US-17, US-23 et US-90, complétées par les routes d'État SR-202, SR-10, et SR-115.

La forte circulation dans la ville, inadaptée à un tel trafic, pose des problèmes environnementaux, de pollution et de sécurité, qu'un réseau de transports publics insuffisants peine à atténuer. En effet, la municipalité ne dispose que de 180 bus, circulant sur 56 routes, et ne possède pas de tramway pour transporter davantage de passagers. 

Un service de train intercités dessert Jacksonville et le Nord--Est de l'État, allant jusqu'à St Augustine, Yulee et Green Cove, sur un réseau de 146 kilomètres. Un monorail présent au centre-ville de Jacksonville circule sur 4 kilomètres et dessert 8 stations.

La gare ferroviaire Amtrak de la ville compte 4 voies et reçoit environ 70 000 passagers quotidiens; à noter que la ville reçoit très régulièrement des trains de marchandises.

L'accès fluvial ou maritime à Jacksonville voit la ville commercer avec 100 pays différents grâce à son port commercial, avec 3 terminaux commerciaux, 14 grues et près de 18 000 000 de tonnes de marchandises qui y transitent chaque année. Une partie du port est réservée aux paquebots de croisière. La ville compte aussi 4 bateaux-taxis, donnant accès à 5 parties de la ville.

Enfin, l'aéroport international de Jacksonville se trouve à 21 kilomètres au Nord du centre-ville et fait partie des plus actifs de Floride. Il possède 1 piste de 3048 mètres et 1 piste de 2347 mètres, toutes en béton, et a vu passer 7 186 639 personnes et 101 575 mouvements aériens en 2018. 

(Aéroport de Jacksonville, photo Out of This World Adventure, 13/10/2018, wikipedia)

(Aéroport de Jacksonville, photo Out of This World Adventure, 13/10/2018, wikipedia)

(Un bateau-taxi à Jacksonville, photo LoneStarMike, 26/02/2010, wikipedia)

(Un bateau-taxi à Jacksonville, photo LoneStarMike, 26/02/2010, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article