Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Lockheed WC-130 J

(WC-130J à Keesler AFB, photo Tech Sgt Christopher Carranza, USAF, 05/09/2019, www.dvidshub.net)

(WC-130J à Keesler AFB, photo Tech Sgt Christopher Carranza, USAF, 05/09/2019, www.dvidshub.net)

Employé par l'US Air Force, le WC-130 J est issu de la modification d’un avion de transport Lockheed C-130, et il est spécialisé dans l’étude météorologique, essentiellement dans le cadre de l’analyse des ouragans, cyclones, et autres tempêtes.

Bénéficiant d’une cellule renforcée, conçue pour résister aux fortes contraintes générées par les vents et les variations de température, le WC-130 J est exploité à hauteur de 10 appareils par le 53rd Weather Reconnaissance Squadron de la base de Keesler, dans le Mississippi.

Utilisé conjointement avec les appareils de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), le WC-130 J est en mesure de pénétrer à l’intérieur des cyclones et des ouragans, en vue de collecter un maximum d’informations sur leurs comportements et leur façon de se déplacer. Les données ainsi collectées sont transmises par satellite en temps réel aux autorités au sol, ainsi qu’aux scientifiques des différents services, afin d’établir des dossiers d’analyses.  

Caractéristiques

Quadrimoteur de nouvelle génération, le WC-130 J  a remplacé, à partir de 1999, les anciens WC- 130 de l’US Air Force ; il s’en distingue par une plus grande puissance motrice et une avionique plus moderne. Servi par un équipage de 5 membres, dont le pilote, le copilote, le navigateur, et 2 spécialistes de la météorologie, le WC-130 J embarque toute une panoplie de capteurs de températures, de pression atmosphérique, de calculateurs, de sondes, d’anémomètres, ainsi qu’un système d’éjection de sondes GPS, larguées depuis l’avion et transmettant des données le temps de leur chute jusqu’à la mer.

La collecte de ces informations permet une amélioration de la prévention du comportement des cyclones et autres tempêtes, de l’ordre de 30% ; généralement, l’avion évolue dans un rayon de 160 kilomètres autour du vortex. La propulsion de l’aéronef repose sur 4 turbomoteurs Rolls Royce AE2100, actionnant chacun une hélice à 6 pales et faisant avancer l’avion à 671 Km/h de vitesse maximale, avec un plafond de 8534 mètres d’altitude et une distance de 2963 kilomètres avec 15.8 tonnes de charges. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article