Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Eurocopter/Airbus Helicopters UH-72

(UH-72 de la Colorado ARNG, photo Spc Michael Hunnisett, ARNG, 19/04/2019, www.dvidshub.net)

(UH-72 de la Colorado ARNG, photo Spc Michael Hunnisett, ARNG, 19/04/2019, www.dvidshub.net)

Plus grand succès de l'industriel européen Eurocopter (devenu Airbus Helicopters) auprès de l'US Army, l'UH-72 est un hélicoptère utilitaire léger, destiné à mener des missions logistiques, d’évacuation médicale, de reconnaissance et de sécurisation.

L’US Army a lancé un appel d’offres en 2004, suite à l’annulation du très ambitieux programme d’hélicoptère de combat RAH-66 « Comanche »,  dont le prototype le destinait à des missions de reconnaissance armée. Officiellement lancé en 2005, le contrat portait alors sur un total de 322 appareils, et mettait en compétition les modèles Bell 210 et Bell 412, le MD Explorer, l’Agusta Westland 139 et l’EADS EC- 145, proposé par EADS North America.  Des études comparatives et des essais ayant révélé que l’appareil d’EADS correspondait le mieux aux attentes de l’US Army, ce dernier fut déclaré vainqueur le 30 juin 2006.

En août 2006, l’EC-145 fut renommé UH-72 par le Department of Defense, et malgré les contestations des firmes perdantes, la mise en production fut confirmée par le Pentagone en octobre 2006. Parallèlement aux protestations, et malgré les possibles retards qu’elles auraient pu provoquer, le premier UH-72 fut livré à l’US Army en décembre 2006 ; au cours de sa cérémonie de livraison à l’armée de terre, il reçut le nom de baptême « Lakota », en l’honneur de la tradition de l’US Army qui donne le nom d’un peuple indien à chacun de ses hélicoptères.

Contrat le plus important jamais remporté par une firme non américaine, dans le cadre d’un programme d’équipement militaire, l’UH-72 « Lakota » fut autorisé à être porté à une forte cadence de production le 23 août 2007 ; produit sur le site d’American Eurocopter de Columbus (Mississippi), l’UH-72 fut d’abord un assemblement de kits préfabriqués provenant d’Europe, avant d’être intégralement construit sur place. Le rythme de production a rapidement étoffé la flotte, qui a donné satisfaction à l'US Army, laquelle a reçu 463 UH-72 dans son parc aérien, servant presque tous dans l'Army National Guard et dans les écoles de formations de l'US Army. 

L'arrivée de l'UH-72 a permis de remplacer les anciens TH-57, OH-58 et UH-1, et le Pentagone a récemment commandé 17 UH-72B, dotés d'un fenestron (rotor arrière caréné), avec une motorisation plus puissante et une autonomie plus élevée.

Caractéristiques

Version militarisée de l’EC-145, l’UH-72 a été pensé pour offrir de bonnes conditions de vol, ainsi que de bonnes performances ; long de 13.03 mètres, haut de 3.45 mètres et pesant à vide 1.79 tonne, pour 3.58 tonnes au maximum au décollage, l’UH-72 est plus léger que ses homologues. Puissamment motorisé par ses 2 turbines Turbomeca Arriel 1E2, de 738 Cv chacune, il vole à 269 Km/h de vitesse maximale, et à 246 Km/h en vitesse de croisière ; son plafond est de 5791 mètres et il affiche une autonomie de 685 kilomètres.

Ses rotors ont été conçus pour réduire les bruits et les vibrations, ce qui en fait un appareil très discret et sûr, dont la structure et les sièges ont été renforcés pour offrir un maximum de chances de survie à l’équipage en cas d’accident. Le cockpit offre un grand champ de vision, et possède une instrumentation compatible avec le port de jumelles de vision nocturne. Des écrans à cristaux liquides affichent les données de vol, et permettent au pilote et au copilote de rapidement connaître l’état de la machine et de son environnement ; des calculateurs déterminent l’altitude de l’hélicoptère, tandis qu’un ordinateur de bord et des gyroscopes assurent la stabilité de l’engin.

Des antennes de communication UHF/VHF, un GPS et divers capteurs assurent une bonne navigation à l’UH72 ; sa cabine peut accueillir jusqu’à 8 passagers, qui bénéficient de l’air conditionné et de systèmes respiratoires. Pour l’instant dépourvu d’armement, l’UH-72 entamera bientôt une série de tests avec une ou des nacelles de combat, ainsi que des moignons d’ailes pouvant accueillir des missiles, des roquettes et des mitrailleuses.  

Forme de l'UH-72

Eurocopter/Airbus Helicopters UH-72 Eurocopter/Airbus Helicopters UH-72
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article