Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Sikorsky HH-60M

(HH-60 de l'USAF, photo Bob Adams from George, S. Africa, 25/09/2010, www.flickr.com, wikipedia)

(HH-60 de l'USAF, photo Bob Adams from George, S. Africa, 25/09/2010, www.flickr.com, wikipedia)

(Exercice de ravitaillement, près de Moody AFB, photo Airman 1st Class Benjamin Wiseman, USAF, 16/03/2010, www.flickr.com, wikipedia)

(Exercice de ravitaillement, près de Moody AFB, photo Airman 1st Class Benjamin Wiseman, USAF, 16/03/2010, www.flickr.com, wikipedia)

Appareil dérivé du très répandu Sikorsky UH-60 « Blackhawk », qui sert principalement dans l’US Army, le Sikorsky HH-60 « Pave Hawk » est prioritairement affecté dans l'US Air Force aux missions de recherche et de sauvetage au combat, en permettant la récupération d’équipages abattus en territoire ennemi.

Capable de voler de jour comme de nuit, par beau ou par mauvais temps, le HH-60 est un appareil très versatile, sélectionné par l’Air Force en 1981 pour remplacer ses anciens Sikorsky HH-3; il  est entré en service en 1987. Présent dans les unités basées aux États-Unis, en Europe, en Asie et dans les rangs de l’Air National Guard et de l’Air Force Reserve, le HH-60 a été très employé au combat depuis 2001, avec 7 appareils perdus.

Pendant les opérations de la guerre du golfe, les HH-60 menaient des missions de recherche et de sauvetage en Arabie Saoudite, le long de la côte du Koweït et à l’intérieur de l’Irak. Ces appareils ont également été impliqués dans des opérations d’aide humanitaire au Mozambique, au Sri Lanka et au Japon.

La forte sollicitation des HH-60 a provoqué une usure prématurée de certains appareils, que l’US Air Force souhaite remplacer dans les prochaines années, en commandant un total de 112 UH-60W de nouvelle génération, dotés d'une plus longue autonomie, d'une cabine élargie, et d'une électronique encore plus moderne.  

Caractéristiques

Physiquement très proche de l’UH-60 « Blackhawk », le HH-60 « Pave Hawk » mesure 17.1 mètres de long, pour 5.1 mètres de haut, et pèse 7.26 tonnes à vide, pour un poids maximal au décollage de 9.9 tonnes. Propulsé par 2 turbines General Electric T700-GE-700 de 1630 Cv chacune, il peut voler à 360 Km/h en vitesse de pointe, et à 294 Km/h en vitesse de croisière, le tout à un plafond opérationnel de 4267 mètres, et avec une autonomie allant de 690 kilomètres à 818 kilomètres (s’il utilise des réservoirs externes). Une perche de ravitaillement en vol permet d'augmenter fortement son autonomie.

Les équipements de bord comprennent un navigateur inertiel, un GPS, une liaison satellite cryptée, un pilote automatique, des jumelles de vision nocturne, un système FLIR à infrarouge, un radar météorologique couleur, un détecteur d’alerte radar, une suite de contre-mesures électroniques et des leurres.

L’équipage est de 4 membres : 1 pilote, 1 copilote, 1 ingénieur de vol et 1 mitrailleur, qui peut utiliser soit 2 mitrailleuses multitubes de 7.62 mm, soit 2 mitrailleuses lourdes de 12.7 mm (selon la configuration de l’appareil), et qui sont installées au niveau des portes latérales de l’hélicoptère. Il peut embarquer de 8 à 12 soldats, ou des civières d'évacuation.

Un treuil de 60 mètres de long, d’une capacité de 270 Kg, est installé sur l’appareil, pour récupérer les équipages en zone hostile, ou évacuer des blessés.  

Forme du HH-60 M

Sikorsky HH-60M
Sikorsky HH-60M
(Examen d'une mitrailleuse à Nellis AFB, photo Senior Ariman Daniel Hughes, USAF, 20/06/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Examen d'une mitrailleuse à Nellis AFB, photo Senior Ariman Daniel Hughes, USAF, 20/06/2013, www.flickr.com, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article