Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

État : Géorgie

(Drapeau de l'État, image wikipedia)

(Drapeau de l'État, image wikipedia)

(Localisation de l'État, image TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

(Localisation de l'État, image TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

(Bataille de Briar Creek, 03/03/1779, image www.revolutionarywar.us)

(Bataille de Briar Creek, 03/03/1779, image www.revolutionarywar.us)

Histoire 

État du Sud-Est des États-Unis, la Géorgie donne sur la façade Atlantique du pays, et a une histoire riche et chargée. 

Habitée depuis 13 250 ans, la Géorgie a longtemps été peuplée par les amérindiens, dont une parti des tribus construisait des monticules de terre pour des raisons religieuses, cérémonielles, ou pour servir de sépulture ou encore de résidence de l'élite. 

Au moment de l'arrivée des explorateurs européens en Amérique du Nord, l'actuelle Géorgie était habitée par les tribus Yamasee et Hitchiti, avec également quelques petites tribus installées le long des côtes; en 1526, l'explorateur espagnol Lucas Vasquez de Ayllon a tenté d'établir une petite colonie sur une île proche de l'île St Catherines Island (à 80 Km au Sud de l'actuelle ville de Savannah). La petite colonie de 600 âmes a tenu 4 ans, mais a été exposée à la famine, à l'hostilité des amérindiens et aux maladies, conduisant 150 survivants à retourner en Espagne.

De 1539 à 1542 l'explorateur espagnol Hernando de Soto s'est aventuré profondément à l'intérieur des terres du Sud des États-Unis, à la recherche d'or et d'un passage éventuel vers la Chine; durant ce vaste périple, il a traversé l'actuelle Géorgie du Sud au Nord, rencontrant plusieurs tribus. La compétition des puissances européennes pour le contrôle des territoires du Nouveau-Monde a notamment poussé les français et les espagnols a établir des colonies, avec dans le cas espagnol une présence davantage ancrée en Floride, notamment à St Augustine. Parallèlement aux ambitions impériales de ces deux grandes puissances, l'arrivée des européens s'est accompagnée de maladies qui ont ravagé les tribus amérindiennes. 

En plus des français et des espagnols, les colons britanniques ont commencé à s'installer près de l'actuelle ville de Macon, ancrant leur présence d'une manière plus efficace que les français, qui ont été chassés de la zone. Au cours des années 1670, le conflit entre l'Espagne et le Royaume-Uni pour le contrôle des terres de la future Géorgie a vu les armées de ces deux puissances lancer des raids sur leurs capitales locales respectives, à savoir St Augustine en Floride pour l'Espagne et Charles Town (future Charleston) en Caroline du Sud pour les anglais.

En 1704, les anglais sont parvenus à détruire les missions espagnoles en Géorgie, réduisant fortement l'influence espagnole dans la région (tandis que des raids anglais étaient lancés en Floride espagnole); l'alliance britannique temporaire avec la tribu Yamasee a permis de mieux contrôler la côte de Géorgie. Entre 1715 et 1717, les Yamasee et leurs alliés ont lancé des attaques contre les colons anglais installés en Caroline du Sud, tuant des centaines de colons et détruisant de nombreux bâtiments. Les miliciens britanniques ont réussi à s'allier avec la tribu Cherokee, leur permettant ainsi de battre leurs ennemis : lors du conflit, de nombreux colons ont émigré vers le territoire géorgien pour s'abriter et s'installer. 

La colonisation britannique de la zone a débuté au cours des années 1730, et la colonie de Géorgie (ou Province de Géorgie) a été nommée ainsi en l'honneur du roi Georges II; une charte a été accordée à James Oglethorpe le 27 janvier 1732 par le Conseil Privé (qui conseillait le roi), puis par Georges II le 21 avril 1732 et constitue la dernière colonie anglaise établie en Amérique du Nord. La naissance de cette colonie marquait la volonté du Royaume-Uni de contrer l'expansion espagnole en Floride. Une partie des colons anglais était constituée de sujets emprisonnés pour dettes, qui ont été envoyés dans la ville de Savannah, fondée en 1733. La colonie comptait 2021 habitants en 1740, puis 5200 en 1750; l'esclavage était interdit dans la province (jusqu'en 1749), pour éviter que d'éventuels fuyards n'aillent en Floride espagnole et donnent des informations aux ennemis. 

Oglethorpe a notamment mis en place un plan d'urbanisation pour Savannah, avec des blocks commerciaux et résidentiels, des parcs et des squares, afin de mieux organiser la future cité. Les tensions entre les puissances coloniales ont amené l'Espagne a tenter de prendre possession de la Géorgie en envoyant des troupes depuis la Floride en juillet 1742, avec 1950 soldats et miliciens, ainsi que 36 navires, opposés à 900 soldats et miliciens anglais, aidés par 5 navires et des indiens Creek. Moins nombreux, les britanniques ont cependant réussi à repousser les espagnols qui ont quitté la Géorgie le 24 juillet 1742. En 1748, le traité d'Aix-La-Chapelle a confirmé la possession britannique de la Géorgie.

Vers la même époque, constatant que l'esclavage dans la colonie de Caroline du Sud offrait un certain succès économique aux planteurs, la Géorgie a décidé d'autoriser l'esclavage à partir de 1749, faisant ainsi passer la population servile de 500 esclaves à 18 000 entre 1750 et 1775, représentant alors la majorité de la population coloniale, bien que dépourvus de droits. Courant 1752, la Géorgie est devenue une colonie Royale (officialisée le 2 janvier 1755) et de nombreux planteurs de Caroline du Sud ont commencé à venir s'y installer et y ont amené leurs habitudes. De grandes plantations ont progressivement vu le jour dans la colonie, tandis que Savannah a été désignée capitale de la colonie en 1751. 

En 1758, le territoire de la colonie a été divisé en 8 paroisses, pour être mieux administrée, tandis que sa population atteignait 9578 habitants en 1760; après la victoire britannique en Amérique du Nord dans la guerre de 7 ans contre la France (1754-1763), le roi anglais Georges III a autorisé la colonie de Géorgie à s'étendre davantage au Sud, jusqu'à la St Marys River, à la limite de la Floride. Le 25 mars 1765, le gouverneur James Wright a autorisé la création de 4 nouvelles paroisses dans les nouvelles terres. Le recours aux esclaves a permis d'effectuer des travaux d'irrigation, de construire des barrages, de cultiver le riz et de l'indigo. 

(Colonisation de la Géorgie, E.B Greene, 1690-1740, wikipedia)

(Colonisation de la Géorgie, E.B Greene, 1690-1740, wikipedia)

Attirant de nouveaux colons, grâce à ses terres, la Géorgie comptait 23 375 habitants en 1770; le développement de la colonie a conduit des planteurs et des commerçants à s'opposer de plus en plus souvent, parfois ouvertement, aux règles commerciales imposées par Londres, qui menaçaient leurs anciens droits, et bien qu'ils hésitaient à rejoindre le mouvement indépendantiste qui apparaissait alors dans d'autres colonies britanniques d'Amérique du Nord, d'autres voulaient rester fidèles à la Couronne et à la protection de ses troupes face aux ennemis.

A mesure que les tensions avec les représentants anglais s'accroissaient, une partie des colons a penché en faveur du républicanisme à la place de la monarchie, dont ils dénonçaient l'aristocratie et la corruption : ils souhaitaient mettre en place un système basé sur la volonté du peuple. Après les premiers affrontements en Nouvelle-Angleterre, avec la célèbre Boston Tea Party de 1773, après laquelle les représailles britanniques ont été importantes, les colons de Géorgie ont eu des craintes en raison de la vulnérabilité de leurs côtes.

Lors d'une assemblée générale en août 1774, une partie des colons géorgiens a proclamé qu'aucune taxe ne pouvait leur être imposée sans qu'ils soient représentés au Parlement britannique, rejoignant ainsi l'opinion grandissante dans les autres colonies, également non représentées. Alors que les autres colonies ont envoyé des représentants au Premier Congrès Continental du 5 septembre au 26 octobre 1775 à Philadelphie (pour dénoncer l'attitude anglais et boycotter le commerce avec la métropole), la Géorgie n'a pas choisi d'y participer, mais renforçant le contrôle de son propre territoire, au détriment des représentants du roi.  

Le 18 janvier 1775, une assemblée du congrès provincial de Géorgie a eu lieu à Savannah, où il était question de rejoindre les autres colonies dans leur boycott avec la métropole et pour élire des représentants de la colonie, à envoyer au Second Congrès Continental, qui commençait le 10 mai 1775. En mai 1775, les révolutionnaires des Fils de la Liberté ont pris possession d'une réserve de poudre à Savannah, après qu'ils aient appris le déclenchement des hostilités aux batailles de Lexongton et Concord (Massachusetts) le 19 avril. Les stocks de poudre ont été répartis et les révolutionnaires de Caroline du Sud en ont obtenu. 

Le contrôle royal sur la colonie n'était plus effectif et les Patriotes ont pris le pouvoir en Géorgie en 1775. Le 2 août de la même année, les Patriotes s'en sont pris au loyaliste Thomas Brown, influent propriétaire terrien installé de l'autre côté de la Savannah River, en Caroline du Sud. Il a été torturé par les rebelles (scalpé, fracture du crâne, brûlures des pieds) et traîné inconscient dans les rues d'Augusta, pour dissuader ceux qui ne voulaient pas mettre en pratique le boycott contre les anglais. Après sa guérison, Brown s'est retiré à l'intérieur des terres de Caroline du Sud, où il  a rejoint des centaines d'autres loyalistes et a menacé de marcher sur Augusta, mais lors de ce mouvement, des escarmouches ont contraint les loyalistes à demander l'aide du gouverneur de Caroline du Sud William Campbell de les aider en attendant l'arrivée des troupes britanniques, et ils ont pris position dans la petite bourgade de Ninety Six (Car. Sud), qui est restée un bastion loyaliste durant toute la guerre d'Indépendance.  

Obligé à se retirer en Floride, où le gouverneur loyaliste Patrick Tonyn lui a prêté assistance, Brown a recruté des colons et des amérindiens pour lancer des attaques sur la frontière; en outre, les rumeurs d'un possible recrutement des esclaves dans les rangs britanniques ont fait craindre aux Géorgiens et aux habitants de Caroline du Sud qu'une telle situation ne menace leur contrôle des colonies. De son côté, la Géorgie a servi de base arrière à partir de 1776 pour des attaques lancées contre la Floride loyaliste et les patriotes ont fait prisonnier le gouverneur James Wirght à  Savannah, où il était assigné à résidence.

Après s'être évadé, Wright a pu rejoindre des navires de la Royal Navy qui mouillaient le long des côtes près de Tybee Island; le gouverneur déchu a cherché à contacter d'autres loyalistes pour leur demander de prendre le contrôle de diverses marchandises importantes en Géorgie, avant que les Patriotes ne les prennent. Le 29 février, la flotte britannique de 4 navires s'est lancée à l'attaque de navires marchands dans le port de Savannah, qui a été atteint le 1er mars : après une approche discrète, les troupes anglaises ont été repérées et les miliciens patriotes ont préféré incendier les navires marchands plutôt que de voir leur cargaison tomber aux mains des britanniques, mais ces derniers ont réussi à prendre possession d'une grande partie. 

Bien qu'ils aient perdu la partie tactique de la bataille, les insurgés ont remporté une grande victoire stratégique, puis la colonie de Géorgie n'était plus sous contrôle britannique. En octobre 1776, un ensemble de comités locaux de Géorgie a rédigé une constitution très démocratique, lors de réunions à Savannah. Adoptée le 5 février 1777, cette constitution a créé les 8 premiers comtés de Géorgie. Les miliciens de Géorgie ont tenté à plusieurs reprises d'envahir la Floride, mais ces tentatives étaient mal coordonnées et n'ont pas abouti.

Un cuisant revers a touché les insurgés de Géorgie lorsque Savannah a été reprise par les britanniques le 29 décembre 1778, avec une force de 3100 soldats et miliciens contre 850 chez les rebelles. La colonie de Géorgie est la seule à avoir vu un ancien gouverneur royal, en la personne de James Wright, retrouver son poste après la capture de la ville. Les britanniques et les loyalistes ont repris le contrôle d'une partie de la colonie, dont la bande côtière, tandis que les Patriotes conservaient le contrôle d'autres zones, et ont maintenu leur gouverneur en place, ainsi que leur congrès. Le 31 janvier 1779, Augusta est retombée aux mains des anglais, puis le 14 juillet, le gouverneur britannique Jams Wright a annoncé officiellement que la colonie était restaurée dans le contrôle royal, avec une exemption de taxes pour privilège. L'engagement de la France dans la cause indépendantiste a conduit une flotte de 25 navires de l'amiral D'Estaing à voguer au large des côtes géorgiennes en septembre 1779, débarquant une force franco-américaine de 5050 soldats, marins et miliciens (dont 4000 français), pour tenter de reprendre Savannah, mais le siège de la ville du 16 septembre au 18 octobre, s'est soldé par un échec. 

Cependant, les forces britanniques combattaient en de nombreux points des colonies, opposées aux rebelles, aux français, aux espagnols et à des tribus amérindiennes alliées de leurs ennemis, ce qui a poussé le dispositif militaire anglais dans ses derniers retranchements, l'obligeant à sacrifier certains emplacements pour tenter d'en sauver d'autres. Finalement, les forces britanniques ont quitté Savannah le 11 juillet 1782, puis l'assemblée générale de Géorgie a repris place dans la ville le 13 juillet. Une partie des anciens loyalistes et de leurs esclaves s'est installée en Floride, mais le traité de Paris de 1783 a mis fin aux hostilités, a vu le Royaume-Uni reconnaître l'indépendance américaine et rendre la Floride à l'Espagne. En 1780, la Géorgie avait une population de 56 071 habitants, dont 20 831 esclaves, puis de 82 548 habitants en 1790, dont 29 264 esclaves; l'accroissement de la population s'explique notamment par l'arrivée de nouveaux migrants en provenance de Virginie et des Carolines, à la recherche de nouvelles terres. L'afflux de cette nouvelle population a conduit à créer de nouveaux comtés : le Franklin Cty (1784), le Washington Cty (1784), et le Green Cty (1786), puis 2 autres ont été créés en 1790, 7 en 1793 et 4 en 1796, permettant à la Géorgie de mieux organiser son territoire. En 1785, l'University of Georgia a ouvert ses portes.

A partir de 1785, Augusta est devenue la nouvelle capitale de la Géorgie (jusqu'en 1795); en 1787, l'accord frontalier du Traité de Beaufort a permis de fixer la frontière Est du territoire avec la Caroline du Sud, depuis l'Atlantique en longeant la Savannah River. Le 2 janvier 1788, la Géorgie a été admise dans l'Union, devenant le 4ème État à la rejoindre. Entre 1796 et 1805, la capitale de l'État était Louisville, puis l'assemblée de Géorgie a fait de Milledgeville la nouvelle capitale en décembre 1804, rôle qu'elle a occupé dès 1805.

La Géorgie a maintenu certaines prétentions territoriales à l'Ouest, dans le Territoire du Mississippi, jusqu'à ce qu'éclate un scandale sur des ventes de terrains effectuées par le gouverneur géorgien George Mathews et l'assemblée générale de Géorgie, contraignant finalement la Géorgie a renoncer à ces terres en 1802. Courant 1800, il y avait 162 686 habitants, dont 59 699 esclaves, puis 252 433 en 1810 (dont 105 218 esclaves) et 340 989 habitants en 1820 (149 656 esclaves parmi eux). En 1816, la frontière entre la Géorgie et la Caroline du Sud a été définie par traité.

Courant 1829, la Géorgie a été l'objet d'une ruée vers l'or, notamment dans ses régions montagneuses du Nord, où vivaient des amérindiens; 4000 à 10 000 prospecteurs ont ainsi été attirés sur ce territoire, conduisant à la construction de près de 500 mines dans 37 comtés à l'horizon 1850. L'esclavage jouait un rôle économique très important pour la Géorgie, avec de grandes plantations de coton (et d'autres de riz), rendant le territoire très dépendant de cette "institution particulière", alors que l'industrie était très peu présente. La population d'esclaves a continué d'augmenter, passant à 280 944 en 1840 (sur 691 392 habitants au total) et à 462 198 en 1860 (sur 1 057 286 habitants au total). 

Le modèle économique de la Géorgie, reposant dans sa très grande majorité sur le recours à l'esclavage pour cultiver ses terres, a fait d'elle le 5ème État à faire Sécession le 19 janvier 1861, pour marquer son opposition à l'élection du président Abraham Lincoln (opposé par conviction à l'esclavage) en 1860, dont l'entrée en fonction devait avoir lieu en mars. Plusieurs États esclavagistes ont fait Sécession de l'Union, créant alors les États Confédérés et la guerre de Sécesison a débuté le 12 avril 1861, par l'attaque des Confédérés contre la base de l'Union de Fort Sumter, en Caroline du Sud.

Alors que la guerre civile prenait de l'ampleur aux États-Unis (spécialement en Virginie), la Géorgie a commencé à subir ses premières batailles à partir de 1863, tandis que le blocus naval de l'Union empêchait la Géorgie d’exporter son coton, alors essentiel à son économie. Par ailleurs, l'importation de biens manufacturés était fortement impactée par le blocus, et des restrictions alimentaires sont mises en place dans l'État. Quelques mouvements de résistance aux Confédérés ont vu le jour en Géorgie, souvent de la part de personnes opposées à la conscription ou restées fidèles à l'Union. Une grande partie de ces résistants et déserteurs a trouvé refuge dans les montagnes de Géorgie du Nord. 

Durant la guerre civile, la Géorgie a fourni 5000 soldats à l'Union et 100 000 à la Confédération, surtout envoyés combattre en Virginie; en janvier 1863, Abraham Lincoln a proclamé l'acte d'émancipation des esclaves sur tout le territoire, incitant de nombreux esclaves à fuir les plantations et rejoindre l'Union. 

La première bataille importante à avoir eu lieu en Géorgie a été celle de Chickamauga, du 18 au 20 septembre 1863, opposant environ 60 000 soldats de l'Union à 65 000 Confédérés. Ces derniers ont remporté la bataille mais n'ont pas réussi à exploiter cette victoire (la dernière d'importance des Sudistes dans l'Ouest) pour reprendre Chattanooga dans le Tennessee. Courant mai 1864, les armées du général unioniste Sherman ont envahi la Géorgie durant la célèbre campagne d'Atlanta, au cours de laquelle près de 112 000 soldats de l'Union ont combattu face à environ 80 000 Confédérés. L'Union est parvenue à capturer Atlanta le 2 septembre 1864, remportant ainsi une victoire décisive en brisant la défense confédérée en Géorgie. En novembre, Sherman a choisi d'abandonner Atlanta et d'incendier la ville, pour marcher en direction de la mer, en ravageant tout sur le passage de ses armées, après avoir pillé la nourriture, tué le bétail, brûlé les plantations, détruit les voies ferrées et libéré des milliers d'esclaves. 

La violence de la marche de Sherman a été un choc économique et psychologique pour les Confédérés, occasionnant pour $ 100 000 000 de dégâts estimés (soit $ 1 633 050 955 actuels),et en décembre 1864, Sherman et ses armées se sont emparés de Savannah.  

(Sherman et ses troupes en marche vers la mer, gravure d'Alexander Hay Ritchie, 1868, Library of Congress, wikipedia)

(Sherman et ses troupes en marche vers la mer, gravure d'Alexander Hay Ritchie, 1868, Library of Congress, wikipedia)

Après plusieurs années de guerre, l'Union a remporté la victoire sur les Confédérés, et la Géorgie a déploré la perte de 18 253 soldats, majoritairement Confédérés, tout en subissant d'énormes dégâts puisqu'une grande partie de son territoire et de ses infrastructures avait été dévastée. 

Un temps, les autorités fédérales ont voulu imposer que 16 hectares de terres soient remis par esclave à 40 000 anciens esclaves de Géorgie et de Caroline du Sud, mais après l'assassinant du président Lincoln le 15 avril 1865 (la guerre était finie depuis le 9 avril), le projet a été annulé par son successeur Andrew Johnson. 

Les ravages de la guerre et la libération de 460 000 esclaves de Géorgie ont eu un impact considérable sur l'agriculture dans l'État, particulièrement dans la culture du coton et du riz, et la Géorgie a aussi été confrontée à des difficultés d'approvisionnement alimentaire. Par la suite s'est également posée la délicate question de l'intégration des anciens esclaves dans le système scolaire, dont seulement quelques établissements (financés par des philanthropes du Nord) acceptaient les Noirs. Courant juin 1865, le président Johnson a nommé un ami unioniste en tant que gouverneur temporaire de la Géorgie : en octobre, des délégués ont aboli l'esclavage dans l'État, et annulé l'ordonnance de Sécession. Courant novembre, un nouveau gouverneur et de nouveaux représentants ont été élus en Géorgie, dont plusieurs anciens Confédérés, dont le gouverneur Charles J. Jenkins, qui était opposé à la Sécession.

En mars 1867, la Géorgie, l'Alabama et la Floride sont passés sous contrôle militaire fédéral, sous l'autorité du général John Pope; puis son successeur George Meade a dissout le gouvernement de Jenkins après qu'il ait refusé de financer l'intégration des Noirs. Jenkins a alors été remplacé par un gouverneur militaire, ce qui a soulevé de nombreuses protestations en Géorgie, entraînant la montée en puissance du Ku Klux Klan (KKK). Au mois de juillet 1868, la Géorgie a été réadmise dans l'Union, avec Atlanta comme capitale, et l'assemblée générale de l'État a ratifié le 14ème amendement de la Constitution, tandis que le gouverneur républicain Rufus Bullock prenait le pouvoir. 

La même année, la Géorgie a mis en pratique un travail pénal visant massivement les afro-américains, permettant de fournir une main d'œuvre à des parties privées : cette approche permettait à la Géorgie de recevoir de l'argent de ceux qui utilisaient les afro-américains condamnées, sans que ces derniers ne reçoivent le moindre salaire. Ils étaient notamment employés pour reconstruire les voies ferrées, travailler dans les mines, cultiver les terres, etc; le recours à cette main d'œuvre carcérale a permis à l'État d'entamer sa transition vers l'industrialisation. Bien que les employeurs étaient obligés de traiter correctement les travailleurs, de nombreux abus ont été constatés et constituaient une nouvelle forme d'esclavage. 

Courant 1869, en raison de fraudes électorales constatées en Géorgie, le Congrès a réinstauré un gouvernement militaire en décembre 1869; en janvier 1870, le gouverneur militaire Alfred H. Terry a purgé l'assemblée générale de Géorgie de ses anciens Confédérés, et a mis en place une large majorité Républicaine. En février 1870, la nouvelle législature a ratifié le 15ème amendement de la Constitution, et a choisi de nouveaux sénateurs à envoyer au Congrès. Le 15 juillet 1870, la Géorgie est devenue le dernier État Confédéré à être réadmis dans l'Union de manière effective. Elle comptait 1 184 109 habitants en 1870, 1 542 181 en 1880 et 1 837 353 en 1890; peu avant, en 1889, le capitole d'État a été inauguré à Atlanta. 

Lorsqu'en 1885, Atlanta et le Fulton County ont imposé la Prohibition contre les boissons alcoolisées, le pharmacien local John Pemberton a inventé un nouveau soda en mai 1886, dont il vendra les droits 2 ans plus tard à un magnat local, Asa Candler, qui en fera rapidement la très célèbre marque Coca-Cola. Vers la même période, le faible coût de la main d'œuvre et la proximité des matières premières, dont le coton, ont attiré des investisseurs de Nouvelle-Angleterre, particulièrement dans le domaine du textile, qui a permis à Columbus, Atlanta ou encore Graniteville, de devenir des centres textiles industriels. En outre, la faible exploitation des vastes forêts de Géorgie au cours des précédentes décennies a permis à cette activité de prendre de l'ampleur (notamment pour la construction navale) et de devenir un acteur économique important, tandis que l'exploitation du charbon se développait. Parallèlement, les lois discriminatoires Jim Crow ont été imposées entre 1880 et 1890, limitant très fortement les droits des Noirs, avec des arguments clairement en leur défaveur et instaurant la suprématie Blanche; de nombreux lynchages de Noirs ont eu lieu durant cette période (1 mort en moyenne par mois entre 1890 et 1900).

(Downtown Atlanta en 1895, www.atlantahistorycenter.tumblr.com, wikipedia)

(Downtown Atlanta en 1895, www.atlantahistorycenter.tumblr.com, wikipedia)

La population de la Géorgie était de 2 216 331 personnes en 1900, dont 46.7% d'Afro-américains, et d'importantes tensions raciales avaient lieu, les Noirs étant délibérément exclus de la vie publique et politique par diverses lois (ségrégation dans les écoles et les lieux publics, mariages interraciaux interdits, accès très limité au droit de vote, taxation du droit de vote, test d'alphabétisation). Du 22 au 24 septembre 1906, des groupes de Blancs suprématistes se sont attaqués délibérément à des Noirs à Atlanta, après des rumeurs d'agressions de femmes blanches par des Noirs. 

La ville était alors un foyer de tensions raciales avec un fort accroissement du nombre de Noirs, passés de 9000 en 1880 à 35 000 en 1900, sur 89 872 habitants à l'époque; la crainte des Blancs de voir le droit de vote des Noirs menacer leur suprématie et l'apparition d'une élite Noire ont poussé les suprématistes à attaquer, tuant au moins 25 Noirs (100 selon certaines sources), dans de terribles affrontements. La police locale n'est pas intervenue et a en partie soutenu les exactions de la foule Blanche en colère (2 Blancs ont été tués pendant les émeutes).

Vers 1900, la culture du coton a commencé à reprendre de la vigueur, tandis que les biens manufacturés étaient davantage produits en Géorgie, permettant à son économie de se développer. A la même époque, de nombreux comtés et villes de l'État interdisaient la vente d'alcool, permettant à la boisson Coca-Cola de gagner en popularité auprès de la population (bien que la production d'alcool illégale continuait). En 1910, la Géorgie comptait 2 609 121 habitants.

Pendant la Première Guerre mondiale, la Géorgie a contribué à entraîner 100 000 soldats, utilisant les bases de Fort McPherson, Fort Oglethorpe, Fort Screven, Camp Hancock, Camp Gordon et Camp Benning. Un total de 3700 géorgiens a été tué durant la guerre. La population était de 2 895 532 habitants en 1920.

En 1921, une invasion de charançons du cotonnier (débutée quelques années plus tôt), a ravagé jusqu'à 45% des champs de coton de Géorgie. Durant l'année 1922, la première femme élue au Sénat des États-Unis a été Rebecca Latimer Felton, où elle a siégé 1 journée, à l'âge de 87 ans; elle a aussi été la première femme sénatrice de Géorgie : bien qu'ayant des préjugés racistes sur les Noirs violeurs de Blanches, elle a aussi fait avancer la cause féministe en Géorgie, notamment le droit de vote. 

Le racisme au quotidien contre les afro-américains (et aussi contre les Juifs) créait un climat de tensions presque permanente, que l'élection du gouverneur Clifford Walker (en poste de 1923 à 1927), proche du KKK, n'a pas amélioré. Courant 1924, la chaise électrique a remplacé la pendaison pour l’application de la peine capitale en Géorgie, tandis qu'en 1926, l'enseignement de la théorie de l'évolution était interdit dans les écoles de l'État. Entre 1925 et 1930, le KKK en Géorgie est passé d'environ 125 000 membres à 1400, en raison de nombreux scandales, et de guerres internes. Malgré ce déclin, le sentiment anti-noirs est demeuré ancré dans de nombreuses mentalités.

La crise économique des années 1930, accompagnée par une terrible sécheresse en 1930-1931, en  a fortement touché la Géorgie, impactant très durement les fermiers et les ouvriers (69% de la population était rurale), alors que la population de l'État avait augmenté à 2 908 506 personnes en 1930. L'arrivée au pouvoir en janvier 1933 du gouverneur Eugene Talmadge a coïncidé avec l'élection du président Franklin Roosevelt, qui avait proposé  le New Deal pour relancer l'économie américaine, vaste projet auquel Talmadge était opposé. Les différents programmes fédéraux de Roosevelt ont injecté de très importantes sommes en Géorgie, pour soutenir son économie et l'aider à se rétablir : de grands travaux d'infrastructures ont été lancés, tels la construction de parcs publics, de bureaux de poste, de mairies, d'écoles, de parkings, de routes, de prisons, ou encore la rénovation de routes et de ponts. 

Le 6 avril 1936, une terrible tornade a frappé Gainseville, tuant 203 personnes et détruisant 750 maisons, et en endommageant sévèrement 254 autres. Le président Roosevelt s'est déplacé en train le 9 avril jusque dans la ville, pour tenir un discours et constater les dégâts. La Géorgie comptait 3 123 723 habitants en 1940. 

L'effort de guerre de la Géorgie durant la Seconde Guerre mondiale a vu l'État fournir 320 000 soldats durant le conflit, et les usines de l'État ont été mises à fort contribution, permettant à son économie de sortir de la récession. Ainsi, l'usine Bell Aircraft de Marietta a employé jusqu'à 28 000 personnes et produit 668 B-29, tandis que Fort Benning devenait le plus grand centre d'entraînement d'infanterie au monde et que Fort Gordon devenait un point de déploiement très important. Les chantiers navals de Savannah (15 000 employés) et Brunswick (16 000) ont construit 173 Liberty Ships (navire de transports). 

(Assemblage de B-29 à Marietta, photo www.ss8h9.files.wordpress.com)

(Assemblage de B-29 à Marietta, photo www.ss8h9.files.wordpress.com)

Quelques mois avant la victoire finale contre l'Allemagne et le Japon, le président Franklin Roosevelt est décédé le 12 avril 1945 à Warm Springs, ville thermale de Géorgie où le président venait souvent. La Seconde Guerre mondiale a permis à la Géorgie (et au reste du pays), de se redresser économiquement et d'attirer de nouveaux habitants. 

Le 7 décembre 1946, un terrible incendie a ravagé l'hôtel Winecoff à Atlanta, tuant 119 personnes, faisait de cet incendie le plus mortel pour un hôtel aux États-Unis. L'État comptait 3 444 578 habitants en 1950, époque à partir de laquelle il y avait davantage de personnes travaillant en usines que dans les champs et les fermes, avec la mécanisation de l'agriculture.

Courant 1956, le drapeau officiel de la Géorgie a vu l'ajout du drapeau Confédéré, afin d'affirmer la vision suprématiste blanche et de revendiquer la ségrégation, alors que le gouvernement fédéral tentait de régler la question des droits civiques. A partir de janvier 1957, le révérend Martin Luther King a commencé la lutte pour les droits des Afro-américains, de manière pacifique, afin de lutter contre la ségrégation. Le 14 février de la même année, le Sénat de Géorgie a adopté un texte interdisant aux Noirs de jouer au baseball avec les Blancs. 

La population était de 3 943 116 habitants en 1960; le 10 janvier 1961, l'University of Georgia a été contrainte  par la cour fédérale d'accepter 2 élèves Noirs. L'avancée majeure du droit des Noirs a eu lieu le 2 juillet 1964 avec l'entrée en vigueur du Civil Rights Act, signé par le président Lyndon B. Johnson. Progressivement, les Noirs ont pu revenir dans les isoloirs pour les élections et même se présenter à divers postes. Parallèlement, la proportion d'afro-américains dans la population de l'État avait baissé à 28% au cours des années 1960, réduisant leur impact électoral éventuel.En 1965, 11 afro-américains ont été élus à la chambre des Représentants de Géorgie. 

En 1968, après l'assassinat de Martin Luther King à Memphis, Tennessee, d'importantes éumeutes ont eu lieu dans plusieurs États, dont la Géorgie, dans les villes d'Albany, de Fort Valley de Macon et de Savannah. L'année suivante, en 1969, le Department of Justice a contraint les écoles publiques de Géorgie de ne plus pratiquer la ségrégation. Il y avait 4 589 575 habitants en 1970. 

Le 16 octobre 1973, Maynard Jackson a été le 1er afro-américain élu maire d'Atlanta. Le 3 avril 1974, alors qu'une grande série de tornades frappait plusieurs États, la Géorgie a été touchée par 4 tornades, qui ont tué 19 personnes dans plusieurs comtés.

Le 20 janvier 1977, le premier président des États-Unis né en Géorgie, Jimmy Carter, est entré en fonction. Le 6 novembre 1977, le barrage de Kelly Barnes, dans le Stephens County, a cédé après de très importantes pluies, entraînant de grandes inondations après sa rupture et la mort de 39 personnes, ainsi que la destruction totale de 2 ponts.

(Dégâts après la rutpure du Kelly Barnes Dam, photo www.damfailures.org)

(Dégâts après la rutpure du Kelly Barnes Dam, photo www.damfailures.org)

En 1980, la Géorgie comptait 5 463 105 habitants; courant 1981, un mémorial officiel a ouvert à Atlanta, en hommage à Martin Luther King Jr. En 1984, l'US Army School of Americas, centre de formation pour les officiers des pays alliés Sud américains, a été déplacée de Panama à Fort Benning. 

Le 24 janvier 1987, un très grand rassemblement de 20 000 personnes a marché en faveur des droits civiques dans le comté de Forsyth, à majorité blanche. Le 10 novembre 1987, les autorités fédérales du State Department ont annoncé que les exilés cubains emprisonnés aux États-Unis pouvaient être renvoyés à Cuba : cette annonce a provoqué des émeutes dans des prisons, dont celle d'Atlanta le 13 novembre, avec prise d'otages, entraînant la mort d'1 détenu (tué par un gardien) et 250 blessés, sur une durée de 11 jours. 

En 1990, la Géorgie comptait 6 478 216 habitants, et la ville d'Atlanta a été sélectionnée la même année pour accueillir les Jeux Olympiques de 1996. En 1992, le Georgia Dome a été inauguré, il était alors le second plus grand stade couvert au monde en terme de capacité, avec 71 228 places pour le football américain et jusqu'à 80 000 places pour les concerts. 

En juillet 1994, le cyclone Alberto a frappé la Géorgie (et la Floride) où il a entraîné des dégâts sur près de 100 barrages, provoqué d'importantes inondations qui ont fait fermer 175 routes et 1000 ponts; 500 000 personnes ont été privées d'eau potable et 31 morts. Lors des Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta, une violente explosion a frappé le parc du Centenaire, à Atlanta, le 27 juillet, faisant 2 morts et 111 blessés à l'aide d'une bombe artisanale (l'auteur de l'attentat a été arrêté en 2003). 

En l'an 2000, la Géorgie rassemblait 8 186 453 habitants; le 30 janvier 2001, des élus de l'État ont voté pour réduire la taille du drapeau Confédéré présent sur le drapeau de la Géorgie. La même année, la Cour Suprême de l'État a déclaré l'électrocution traitement cruel et anticonstitutionnel; elle était utilisée depuis 1924. Cette méthode d'application de la peine de mort a été remplacée par l'injection létale. Le 8 mai 2003, le gouverneur de Géorgie a voté une loi pour créer un nouveau drapeau d'État sans le symbole Confédéré. 

Le 30 janvier 2005, une tempête de neige a provoqué des graves problèmes d'alimentation électrique, privant 300 000 géorgiens d'électricité. En 2006, la Géorgie a vu s'ouvrir une usine automobile Kia de $ 1 200 000 000 à West Point, devenant la première de cette marque dans le pays. Courant 2010, la Géorgie avait une population de 9 687 653 habitants.

Le 27 avril 2011, une série de tornades a fait 15 morts dans l'État, durant une alerte aux tornades qui a touché plusieurs autres États. Le 1er novembre 2011, les autorités fédérales ont annoncé avoir arrêté 4 géorgiens qui avaient l'intention de se procurer des explosifs et de produire une toxine pour attaquer leurs concitoyens. 

Le 9 février 2012, l'autorité de régulation nucléaire américaine a autorisé la construction de 2 nouveaux réacteurs à Plant Vogtle, dans le Nord de l'État. En 2016, le passage de l'ouragan Matthew (qui a ravagé la Floride), a coûté la vie à 3 personnes en Géorgie et provoqué pour $ 90 000 000 de dégâts, avec 250 000 personnes privées d'électricité. 

Le 22 janvier 2017, 14 géorgiens sont morts à cause de plusieurs tornades; le 29 juillet 2017, Equifax, société d'analyse financière basée à Atlanta, a été victime d'un piratage informatique qui a vu des données privées de 143 000 000 de clients américains et canadiens être exposées. Le 17 décembre 2017, un incendie a provoqué 11 heures de panne électrique à l'aéroport international d'Atlanta, obligeant à dérouter ou annuler 1500 vols. En 2017, la Géorgie abritait 10 617 423 habitants.

(Vue aérienne d'Atlanta, photo www.wallpaperflare.com)

(Vue aérienne d'Atlanta, photo www.wallpaperflare.com)

Géographie 

Située dans le Sud-Est des États-Unis, avec une partie longeant l'Atlantique, la Géorgie occupe 154 077 Km², dont 149 976 Km² de terres. Elle possède 160 kilomètres de littoral sur l'Atlantique, et un total de 3772 kilomètres de rives (en comptant les îles, les rivières, les baies, etc) et de littoral, avec notamment les 13 îles barrières situées le long de la façade Atlantique.

Bordée au Sud par la Floride, à l'Ouest par l'Alabama, au Nord-Ouest par le Tennessee et au Nord-Est par la Caroline du Sud et la Caroline du Nord, la Géorgie est le 24ème plus grand État de l'Union et le 8ème le plus peuplé. 

Le point culminant de l'État est Brasstown Bald, à 1458 mètres d'altitude, dans une partie de la chaîne des Blue Ridge Mountains. Un autre relief caractéristique de la Géorgie est la Stone Mountain, qui est une montagne de granite de type Inselberg (relief isolé qui domine une plaine), culminant à 513 mètres d'altitude, soit 251.5 mètres au-dessus de la plaine voisine. Il est très connu pour son bas-relief qui représente 3 leaders des États Confédérés d'Amérique.

La Géorgie est recouverte par 8 903 084 hectares de forêts, compte 2 forêts nationales et 47 parcs d'État. L'État compte aussi 11 813 lacs et réservoirs et un total de 112 895 kilomètres de rivières; la plus grande rivière est la Chattahootchee River, avec 702 kilomètres de long et le plus grand lac est le Lake Lanier, avec 150 Km² de superficie.

Le climat de Géorgie est de type subtropical humide, avec des étés chauds et humides; l'État reçoit des précipitations modérées à sévères, allant de 1143 mm par an dans le centre de la Géorgie à 1905 mm par an dans certaines zones du Nord. La proximité de l'Atlantique et du golfe du Mexique influe sur les précipitations.

Les montagnes et une partie du piémont reçoivent de la neige; les altitudes dépassant 1000 mètres reçoivent en moyenne 25 à 63 cm de neige par saison hivernale. Brasstown Bald reçoit en moyenne 76 à 100 cm de neige. Les épisodes de blizzard sont rares, le dernier remonte à 1993. 

La plus haute température jamais enregistrée a été de 44.4°C à Louisville le 24 juillet 1952, et la plus froide a été de -27.2°C le 27 janvier 1940 dans le Floyd County. La Géorgie a été plusieurs fois touchée par des canicules. L'État est fréquemment touché par des tornades, mais est aussi exposé aux ravages des ouragans, bien que ceux-ci touchent rarement directement la Géorgie. 

La faune de Géorgie est représentée par des ours noirs, des cerfs de Virginie, des daims, des wapitis, des bisons, des sangliers, des castors du Canada, des ragondins, des lynx, des couguars, des coyotes, des renards gris, des renards roux, des lapins à queue blanche, des lapins des marais, des visons d'Amérique, des rats musqués, des ratons laveurs, des écureuils fauves, des écureuils gris, des écureuils volants, des écureuils roux, des tamias rayés, des belettes à longue queue, des belettes d'Europe, des moufettes rayées, des moufettes tachetées du Mexique, des tatous à neuf bandes, des marmottes, des opossums, des loutres de rivière, des baleines grises, des baleines bleues, des baleines de Minke, des baleines à bosse, des rorquals de Bryde, des rorquals communs, des rorquals boréals, des orques, des grands dauphins, des dauphins communs à bec court, des dauphins d'Electre, des cachalots, des lamentins des Caraïbes (menacés), des phoques à capuchon, des phoques communs, des alligators, des mocassins à tête cuivrée (venimeux), des mocassins d'eau (venimeux), des crotales diamantins (venimeux), des crotales des bois (venimeux), des serpents sistrurus miliarus (venimeux), des serpents micrurus fulvius (venimeux), 325 espèces de poissons, 160 espèces d'oiseaux et 63 d'amphibiens. 

La flore de Géorgie est variée et comprend des pins d'Elliott, des pinus echinata, des pinus glabra Walter, des pins des marais, des pinus pungens, des pins rigides, des pinus serotina, des pins blancs, des pinus à l'encens, des pinus virginiana, des pruches du Canada, des pruches de la Caroline, des cyprès des marais, des cyprès chauves, des cyprès blancs de l'Atlantique, des genévriers de Virginie, des choux palmistes, des peupliers noirs d'Amérique, des peupliers des marais, des châtaigniers d'Amérique, des châtaigniers de Virginie, des hêtres à grandes feuilles, des chênes blancs, des quercus arkansana, des chênes de Bluff, des chênes de chapman, des chênes écarlates, des chênes rouges falciformes, des chênes de sable vivants, des quercus georgiana, des quercus incana, des chênes pied de dindon, des chênes à feuilles de laurier, des chênes post nains, des chênes du Maryland, des chênes de Michaux, des chênes jaunes, des chênes noirs, des chênes pierres, des, des chênes rouges d'Amérique, des chênes étoilés, des chênes de Virginie, des micocouliers du Mississippi, des micocouliers occidentaux, des micocouliers nains, des tulipiers de Virginie, des platanes d'Amérique, des érables de Floride, des érables à écorce blanche, des érables Negundo, des érables noirs, des érables de Pennsylvanie, des érables rouges, des érables à sucre, des marronniers à fleurs jaunes, des marronniers glabres, des nyssas ogèches, des tupélos noirs, des arbres à neige, des frênes blancs, des frênes de Caroline, des frênes rouges de Pennsylvanie, des fraxinus profunda, des frênes bleus, des ormes de Chine, des ailantes glanduleux, des arbres à soie, ou encore des pacaniers. 

(Brasstown Bald vu depuis la Russell-Brasstown Scebic Byway, photo Thomson200, 28/11/2015, wikipedia)

(Brasstown Bald vu depuis la Russell-Brasstown Scebic Byway, photo Thomson200, 28/11/2015, wikipedia)

(Lake Lanier, photo Thompson200, 06/07/2018, wikipedia)

(Lake Lanier, photo Thompson200, 06/07/2018, wikipedia)

(Stone Mountain State Park, photo Darryl Pierce, 12/11/2005, wikipedia)

(Stone Mountain State Park, photo Darryl Pierce, 12/11/2005, wikipedia)

(Chattahoochee River près de Buford Dam, photo Thomson200, 06/07/2018, wikipedia)

(Chattahoochee River près de Buford Dam, photo Thomson200, 06/07/2018, wikipedia)

(Fort Mountain State Park, photo Thomson200, 25/04/2016, wikipedia)

(Fort Mountain State Park, photo Thomson200, 25/04/2016, wikipedia)

(Providence Canyon State Park, photo anonymouse1, 23/10/2010, www.panoramio.com, wikipedia)

(Providence Canyon State Park, photo anonymouse1, 23/10/2010, www.panoramio.com, wikipedia)

(Île barrière de Culberland Island, photo Tim Kiser, 09/03/2019, wikipedia)

(Île barrière de Culberland Island, photo Tim Kiser, 09/03/2019, wikipedia)

(Tallulah Gorge, photo Thomson200, 21/05/2017, wikipedia)

(Tallulah Gorge, photo Thomson200, 21/05/2017, wikipedia)

(Cyprès dans le Okefenoee Swamp, photo Ryan Hagerty, 1998, wikipedia)

(Cyprès dans le Okefenoee Swamp, photo Ryan Hagerty, 1998, wikipedia)

(Lacs et cours d'eau de Géorgie, image www.geology.com)

(Lacs et cours d'eau de Géorgie, image www.geology.com)

Population et comtés

La Géorgie se positionne au 8ème rang national en terme de population, avec 10 617 423 habitants en 2019. Divisée en 159 comtés, elle a 1 ville de plus de 500 000 habitants, 6 de plus de 100 000, 1 de plus de 90 000 et 1 de plus de 80 000.

La population de Géorgie est blanche à 52.4%, afro-américaine à 32.4%, hispanique ou latino à 9.8%, asiatique à 4.3%, amérindienne ou native d'Alaska à 0.2% et hawaïenne ou native du Pacifique à 0.1%. 

La Géorgie est un État religieux avec 52% des habitants se disant pratiquants (contre 49.4% en moyenne nationale) : dans ce total, 35.1% des personnes sont protestantes, 8.2% sont  d'autres croyances chrétiennes, 6.5% sont catholiques, 0.8% sont mormons, 0.6% sont musulmans, 0.5% sont hindouistes ou bouddhistes, et 0.4% sont juifs. 

Les principales villes de la Géorgie sont Atlanta (506 811 habitants), Augusta (197 888), Columbus (195 769), Macon (153 159), Savannah (144 464), Athens (126 913) et Sandy Springs (109 452).

Le comté le plus peuplé est le Fulton County, avec 1 063 937 habitants, et le moins peuplé est le Taliaferro County, avec 1537 habitants. Avec 159 comtés, la Géorgie est le deuxième État en nombre de comtés après le Texas, qui en compte 254.

Population des comtés (2019)

Comté Population Comté Population
Appling 18 386 Atkinson 8615
Bacon 11 164 Baker 3038
Baldwin 44 890 Banks 19 234
Barrow 83 240 Bartow 107 738
Ben Hill 16 700 Berrien 19 397
Bibb 153 159 Bleckley 12 873
Brantley 19 109 Brooks 15 457
Bryan 39 627 Bulloch 79 608
Burke 22 383 Butts 24 936
Calhoun 6189 Camden 54 666
Candler 10 803 Carroll 119 992
Catoosa 67 580 Charlton 13 392
Chatham 289 430 Chattahoochee 10 907
Chattooga 24 789 Cherokee 258 773
Clarke 128 331 Clay 2834
Clayton 292 256 Clinch 6618
Cobb 760 141 Coffee 43 273
Colquitt 45 600 Columbia 156 714
Cook 17 270 Coweta 148 509
Crawford 12 404 Crisp 22 372
Dade 16 116 Dawson 26 108
Decatur 26 404 DeKalb 759 297
Dodge 20 605 Dooly 13 390
Dougherty 87 956 Douglas 146 343
Early 10 190 Echols 4006
Effingham 64 296 Elbert 19 194
Emanuel 22 646 Evans 10 654
Fannin 26 188 Fayette 114 421
Floyd 98 498 Forsyth 244 252
Franklin 23 349 Fulton 1 063 937
Gilmer 31 369 Glasscock 2971
Glynn 85 292 Gordon 57 963
Grady 24 633 Greene 18 324
Gwinnett 936 250 Habersham 45 328
Hall 204 441 Hancock 8457
Haralson 29 792 Harris 35 236
Hart 26 205 Heard 11 923
Henry 234 561 Houston 157 863
Irwin 9416 Jackson 72 977
Jasper 14 219 Jeff Davis 15 115
Jefferson 15 362 Jenkins 8676
Johnson 9643 Jones 28 735
Lamar 19 077 Lanier 10 423
Laurens 47 546 Lee 29 992
Liberty 61 435 Lincoln 7921
Long 19 559 Lowndes 117 406
Lumpkin 33 610 Macon 12 947
Madison 29 880 Marion 8359
McDuffie 21 312 McIntosh 14 378
Meriwether 21 167 Miller 5718
Mitchell 21 863 Monroe 27 578
Montgomery 9172 Morgan 19 276
Murray 40 096 Muscogee 195 769
Newton 111 744 Oconee 40 280
Oglethorpe 15 259 Paulding 168 667
Peach 27 546 Pickens 32 591
Pierce 19 465 Pike 18 962
Polk 42 613 Pulaski 11 137
Putnam 22 119 Quitman 2299
Rabun 17 137 Randolph 6778
Richmond 202 518 Rockdale 90 896
Schley 5257 Screven 13 966
Seminole 8090 Spalding 66 703
Stephens 25 925 Stewart 6621
Sumter 29 524 Talbot 6195
Taliaferro 1537 Tattnall 25 286
Taylor 8020 Telfair 15 860
Terrell 8531 Thomas 44 451
Tift 40 644 Toombs 26 830
Towns 12 037 Treutlen 6901
Troup 69 922 Turner 7985
Twiggs 8120 Union 24 511
Upson 26 320 Walker 69 761
Walton 94 593 Ware 35 734
Warren 5254 Washington 20 374
Wayne 29 927 Webster 2607
Wheeler 7855 White 30 798
Whitfield 104 628 Wilcox 8635
Wilkes 9777 Wilkinson 8954
Worth 20 247    
(Carte des comtés, image www.geology.com)

(Carte des comtés, image www.geology.com)

(Midtown Atlant, photo ericstokley, 09/04/2016, www.pixabay.com, wikipedia)

(Midtown Atlant, photo ericstokley, 09/04/2016, www.pixabay.com, wikipedia)

(Augusta vue depuis le Wachivia Bank Ctr, photo  ljb06, 31/01/2007, www.panoramio.com, wikipedia)

(Augusta vue depuis le Wachivia Bank Ctr, photo ljb06, 31/01/2007, www.panoramio.com, wikipedia)

(Columbus, photo www.visitcolumbusga.com)

(Columbus, photo www.visitcolumbusga.com)

(Macon, photo Mihand35, 22/09/2018, wikipedia)

(Macon, photo Mihand35, 22/09/2018, wikipedia)

(Savannah, photo Will Thomas, 30/09/2013, www.panoramio.com, wikipedia)

(Savannah, photo Will Thomas, 30/09/2013, www.panoramio.com, wikipedia)

Gouvernement

En 2020, la Géorgie est gérée par un gouverneur Républicain, assisté par 1 lieutenant gouverneur, également Républicain. Le cabinet est composé de 

  • 1 Procureur général 
  • 1 Secrétaire d'État
  • 1 super-intendant de l'éducation 
  • 1 commissaire aux impôts 
  • 1 commissaire à l'agriculture 
  • 1 commissaire au travail 
  • 1 commissaire aux ressources naturelles 
  • 1 commissaire de l'administration
  • 1 commissaire à la santé 
  • 1 commissaire au développement économique
  • 1 commissaire à la Justice
  • 1 commissaire à la sécurité publique 
  • 1 chargé des affaires militaires
  • 1 chargé des affaires pénitentiaires 

L'assemblée générale de Géorgie se réunit dans le Capitole d'État, situé à Atlanta, et elle compte 56 sénateurs et 180 représentants. La Cour Suprême de l'État compte 9 juges, nommés pour 6 ans.

(Capitole de Géorgie, photo DXR, 16/07/2016, wikipedia)

(Capitole de Géorgie, photo DXR, 16/07/2016, wikipedia)

(Brain Kemp, Gouverneur d'État, photo Office of US Senator David Perdue, 14/02/2017, www.flickr.com, wikipedia)

(Brain Kemp, Gouverneur d'État, photo Office of US Senator David Perdue, 14/02/2017, www.flickr.com, wikipedia)

Économie

En 2019, le Produit Intérieur Brut (Gross Domestic Product, GDP) de la Géorgie s'est élevé à $ 539 540 000 000, soit plus que celui de la Belgique. Elle se situe au 9ème rang national en ce qui concerne le GDP.

Le revenu annuel moyen par foyer est de $ 55 679, le revenu annuel moyen par personne est de $ 29 523; il-y-a 14.3% des habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté et 15.67% des moins de 65 ans n'ont pas d'assurance santé.

Plusieurs grandes entreprises ont leurs sièges en Géorgie, dont Coca Cola, UPS, Home Depot, Delta AirLines, Southern Company ou encore TSYS; la Géorgie compte notamment 800 entreprises liées à l'aéronautique, 2000 laboratoires en lien avec la santé, et l'aéroport d'Atlanta est le plus actif au monde. 

Le tourisme dans l'État joue un rôle économique très important, avec $ 66 200 000 000 d'impact économique en 2018, soutenant 475 000 emplois liés à l'industrie touristique; en 2018, la Géorgie a reçu 111 670 000 visiteurs.

La forte présence militaire en Géorgie (5ème État du pays en nombre de soldats) représente $ 28 000 000 000 d'impact économique annuel, avec de très nombreux civils sous contrat et de  très nombreuses entreprises profitent de la présence des bases militaires pour soutenir leur activité. Les bases de Fort Benning, Fort Stewart, Fort Gordon, Robins AFB, Moddy AFB, et King's Bay offrent un appui économique très important à l'État, grâce aux investissements fédéraux.

L'industrie du cinéma joue un rôle économique de plus en plus important en Géorgie, dépassant même depuis 2016 la Californie en ce qui concerne les tournages de films. En 2018, la production cinématographique et télévisuelle a rapporté $ 9 500 000 000 d'impact économique à l'État.

Les principaux domaines d'emploi en Géorgie sont l'administration (580 040 postes) le commerce (471 770), les transports (450 020), l'alimentaire (416 960), la santé (381 060), la production (317 050), l'éducation (273 700), la maintenance (187 070), ou encore la construction (149 200).

La Géorgie compte également 3597 lieux de ventes d'armes ou de matériel de chasse. Les principales exportations de la Géorgie sont dans l'aéronautique ($ 8.76 Mds en 2019), les turbines à gaz ($ 1.40 Md en 2019), la chimie ($ 1.17 Md en 2019) ou encore l'automobile ($ 970 millions en 2019).

Principaux employeurs

  • Delta Airlines : 33 078 employés
  • Emory University : 31 000 emplois
  • Fort Benning : 27 436 militaires, 8412 civils 
  • Home Depot : 27 000 personnels 
  • Fort Stewart : 21 000 soldats, 3500 civils 
  • Robins AFB : 14 821 civils, 6188 militaires
  • UPS : 12 000 postes 
  • Coca-Cola : 10 000 personnels 
  • Lockheed Martin : 5400 employés

Exportations de la Géorgie (2019)

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

(Siège de Coca Cola à Atlanta, photo Autiger, 06/09/2004, wikipedia)

(Siège de Coca Cola à Atlanta, photo Autiger, 06/09/2004, wikipedia)

(Siège d'UPS, photo www.headquartersof.com)

(Siège d'UPS, photo www.headquartersof.com)

(Siège de Delta AirlInes, photo Bud, 19/05/2009, www.flickr.com, wikipedia)

(Siège de Delta AirlInes, photo Bud, 19/05/2009, www.flickr.com, wikipedia)

(Siège de The Home Depot, photo www.hqcorporateoffice.com)

(Siège de The Home Depot, photo www.hqcorporateoffice.com)

(Panneau d'entrée à Fort Benning, photo www.ledger-enquirer.com)

(Panneau d'entrée à Fort Benning, photo www.ledger-enquirer.com)

Principaux importateurs (2019)

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

Agriculture

Important État agricole, la Géorgie compte environ 42 000 fermes et exploitations agricoles, qui profitent d'un climat qui permet de bonnes récoltes : l'État est le 1er producteur de cacahuètes, et le 2ème producteur national de noix de pécan et de myrtilles. L'impact économique annuel de l’agriculture en Géorgie est de $ 73 300 000 000. Les ventes agricoles et d'élevage ont représenté $ 18 193 000 000 en 2018.

 

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

(Plants de cacahuètes en Géorgie, photo www.gfb.org)

(Plants de cacahuètes en Géorgie, photo www.gfb.org)

(Pêchers en géorgie, photo William Thomas Okie, www.theconversation.com)

(Pêchers en géorgie, photo William Thomas Okie, www.theconversation.com)

(Élevage de volailles en Géorgie, photo www.gfb.org)

(Élevage de volailles en Géorgie, photo www.gfb.org)

Énergies

La Géorgie a besoin d'électricité pour alimenter ses usines, ses hôpitaux, ses bâtiments publics, ses aéroports, ses gares, ses ports, ses universités, ses centres de recherches, ses bases militaires, ou encore ses centaines de milliers d'habitations. Une grande partie de la production électrique de l'État provient du gaz naturel, puis du nucléaire, du charbon et des énergies renouvelables.  

Principales installations

Nombre & type d'installation Puissance totale Principal site
30 centrales hydroélectriques 1964.8 MW Hartwell Lake 420 MW
25 centrales au fioul 1138.1 MW McAnus 500.6 MW
24 centrales GN à turb. combust. 9441.2 MW Tenaska Georgia 1099 MW
17 centrales solaires 241.2 MW Decatur Parkway 100 MW
15 centrales biomasse 935.6 MW Flint River 85.1 MW
8 centrales GN à cycle combiné 8354.9 MW Jack Mc Donough 2520 MW
7 centrales charbon à vapeur 10 272 MW Scherer 3564 MW
4 centrales pompage-turbinage 1634.6 MW Rocky Mtn Hydro 847.8 MW
3 centrales GN à turb. vapeur 890.3 MW Yates 807.4 MW
2 centrales nucléaires 4041.8 MW Vogtle 2320 MW
(Hartwell Dam, photo Jonas N Jordan, USACE, 01/10/1990, wikipedia)

(Hartwell Dam, photo Jonas N Jordan, USACE, 01/10/1990, wikipedia)

(Centrale nucléaire de Vogtle, photo High Flyer, www.cleanenergy.com)

(Centrale nucléaire de Vogtle, photo High Flyer, www.cleanenergy.com)

(Centrale solaire Decatur Parkway, photo www.southernpowercompany.com)

(Centrale solaire Decatur Parkway, photo www.southernpowercompany.com)

Éducation

L'importance accordée à l'éducation en Géorgie permet que 86.7% des jeunes de 25 ans ou plus soient diplômés du lycée et que 30.7% des jeunes de 25 ans ou plus aient un diplôme universitaire. Le secteur de l'éducation emploie 273 700 personnes dans tout l'État.

La Géorgie compte 2365 écoles élémentaires (dont 513 privées), 1307 collèges, 991 lycées, ainsi que l'University System of Georgia (26 institutions, plus de 330 000 étudiants), le Technical College System of Georgia (22 collèges supérieurs, 85 campus), le Georgia Military College (8260 étudiants), 4 universités privées et de nombreux autres établissements d'enseignement supérieur.

(Résidences universitaires à l'University of Georgia, photo www.alumni.uga.edu)

(Résidences universitaires à l'University of Georgia, photo www.alumni.uga.edu)

Transports

La Géorgie confie la gestion de ses 2008 kilomètres d'autoroutes interétats et ses 28 968 kilomètres de routes d'État au Georgia Department of Transportation (GDOT), qui compte 3817 employés. La Goérgie compte également 128 613 kilomètres de routes de comtés. 

Les principales autoroutes de type Interstate sont 

  • Interstate I-75 : de la Floride au Tennessee, 571.49 kilomètres
  • Interstate I-20 : de l'Alabama à la Caroline du Sud, 326.07 kilomètres
  • Interstate I-85 : de l'Alabama à la Caroline du Sud, 289.52 kilomètres
  • Interstate I-16 : de Macon (Géorgie) à Savannah (Géorgie), 268.45 kilomètres
  • Interstate I-95 : de la Floride à la Caroline du Sud, 180.29 kilomètres
  • Interstate I-285 : autour d'Atlanta, 102.97 kilomètres

Les autoroutes d'État constituent un important réseau rapide, facilitant les déplacements entre les villes

  • US Route 23 : de la Floride à la Caroline du Nord, 630.36 kilomètres
  • US Route 41 : de la Floride au Tennessee, 623 kilomètres
  • US Route 129 : de la Floride à la Caroline du Nord, 603.50 kilomètres
  • US Route 27 : de la Floride au Tennessee, 573.06 kilomètres
  • US Route 441 : de la Floride à la Caroline du Nord, 570.03 kilomètres
  • US Route 19 : de la Floride à la Caroline du Nord, 560 kilomètres
  • US Route 80 : de l'Alabama à Tybee Island (Géorgie), 476.37 kilomètres
  • US Route 221 : de la Floride à la Caroline du Sud, 426.33 kilomètres
  • US Route 84 : de l'Alabama à Midway (Géorgie), 415.21 kilomètres
  • US Route 280 : de l'Alabama à Blichton (Géorgie), 403.95 kilomètres 
  • US Route 78 : de l'Alabama à la Caroline du Sud, 375.50 kilomètres 
  • US Route 82 : de l'Alabama à Brunswick (Géorgie), 373.40 kilomètres 
  • US Route 278 : de l'Alabama à la Caroline du Sud, 373.37 kilomètres 
  • US Route 341 : de Brunswick à Barnesville, 364 kilomètres
  • US Route 1 : de la Floride à la Caroline du Sud, 358.72 kilomètres 
  • US Route 29 : de l'Alabama à la Caroline du Sud, 334.74 kilomètres

Le réseau routier de Géorgie est complété par de nombreuses et importantes routes d'État

  • State Road 11 : de Statenville à Ivy Log, 605.10 kilomètres
  • State Road 1 : de Calvary à Rossville, 573.06 kilomètres
  • State Road 401 : de Lake Park à East Ridge, 571.49 kilomètres
  • State Road 3 : de Boston à East Ridge, 564.88 kilomètres
  • State Road 15 : de Folkston à Dillard, 557 kilomètres
  • State Road 17 : de Bloomingdale à Hiawassee, 473.10 kilomètres
  • State Road 26 : de Cusseta à Tybee Island, 436.30 kilomètres
  • State Road 27 : de Georgetown à Brunswick, 424.90 kilomètres
  • State Road 520 : de Columbus à Jekyll Island, 420 kilomètres
  • State Road 38 : de Jakin à Midway, 415.20 kilomètres
  • State Road 23 : de Saint George à Augusta, 386.20 kilomètres 
  • State Road 121 : de Saint George à Augusta, 384 kilomètres
  • State Road 30 : de Buena Vista à Port Wentworth, 369.80 kilomètres
  • State Road 4 : de Folkston à Augusta, 357.89 kilomètres
  • State Road 24 : de Statesboro à Watkinsville, 357 kilomètres
  • State Road 22 : de Phenix City à Comer, 355.80 kilomètres
  • State Road 7 : de Lake Park à Griffin, 347.60 kilomètres

La Géorgie compte aussi 8046 kilomètres de voies ferrées, largement destinées au transport de marchandises, et le GDOT en gère une petite partie, ainsi que certains aspects des aéroports publics. 

En ce qui concerne le transport maritime, la Géorgie dispose du port de Savannah et du port de Brunswick, qui représentent 439 220 emplois directs et indirects dans tout l'État. La Géorgie compte également 220 kilomètres de canaux situé le long du littoral à l'intérieur des terres.

Concernant le transport aérien, l'État totalise 106 aéroports publics, 4 aéroports internationaux, 223 aéroports privés, 120 héliports et 3 bases d'hydravions. 

  • Hartsfield-Jackson Atlanta Intnl Airport : principal aéroport de l'État, à 11 kilomètres au Sud d'Atlanta, cet aéroport est le plus fréquenté au monde grâce à ses liaisons vers l'Asie, l'Europe, l'Afrique, l'Amérique du Sud et l'Amérique du Nord. Il est aussi le 7ème aéroport en nombre de passagers internationaux. Il compte 1 piste de 3776 mètres, 1 piste de 3048 mètres, 3 pistes de 2743 mètres, toutes en béton. En 2019, il y a eu 904 301 mouvements aériens (!) et 110 531 300 passagers. 
  • Savannah/Hilton Head Intnl Airport : il compte 1 piste de 2850 mètres et 1 piste de 2134 mètres, toutes en béton. Il a vu passer 3 021 77 passagers en 2019.
  • Cobb County Intnl Airport : il possède 1 piste en asphalte de 1922 mètres.
(Routes principales de Géorgie, image www.geology.com)

(Routes principales de Géorgie, image www.geology.com)

(Vue aérienne de l'aéroport d'Atlanta, photo Daniel Piotrowski, 23/10/2004, www.airliners.net, wikipedia)

(Vue aérienne de l'aéroport d'Atlanta, photo Daniel Piotrowski, 23/10/2004, www.airliners.net, wikipedia)

(Port de Savannah, photo www.refrigeratedtransporter.com)

(Port de Savannah, photo www.refrigeratedtransporter.com)

Sécurité publique

La Géorgie se situe au 8ème rang national par sa population, qui est très rurale et compte de nombreux immigrants clandestins; les forces de police de Géorgie assurent la sécurité publique dans les villes et les comtés. La surveillance aérienne incombe aux 15 hélicoptères de la police d'État, aux 10 hélicoptères des polices municipales et aux 2 hélicoptères des sheriffs.

Le plus important service de police est celui d'Atlanta, avec 1535 policiers, et le plus important Sheriff Department est celui du Fulton County, avec 746 agents. La police d'État, compétente sur l'ensemble du territoire, compte 836 officiers.

Effectifs des forces de l'ordre (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Le secours aux habitants en cas d'accidents (domestiques, de circulation, industriel), d'incendie de structure ou de forêt, de catastrophes naturelles (ouragan, tornades, inondation) incombe aux différents centres de secours, municipaux ou des comtés. 

Effectifs des services de secours

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

La Géorgie accueille également d'importantes forces militaires sur son territoire, positionné face à l'Atlantique et non loin des Caraïbes, zones où les armées américaines s'exercent fréquemment et peuvent être déployées. 

L'US Army est massivement installée en Géorgie, où elle dispose des grandes bases de Fort Stewart, Fort Benning, Fort Gordon et Hunter Army Airfield. L'US Air Force est implantée dans l'État, au travers des bases aériennes actives de Robins et Moody. L'US Navy quant à elle utilise la base de King's Bay où sont affectés des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), chargé de la dissuasion nucléaire et d'anciens SNLE modifiés en sous-marins lance-missiles de croisière. 

US Air Force

  • 52 avions d'attaque A-10
  • 10 avions de guerre électronique E-8 
  • 8 avions ravitailleurs HC-130
  • 14 hélicoptères HH-60

US Navy 

  • 6 SNLE Ohio
  • 2 SNLM Ohio

US Army

  • 322 chars M-1
  • 390 blindés chenillés M2
  • 189 blindés chenillés M113
  • 158 blindés de commandement M5777
  • 48 blindés à roues ASV
  • 54 canons automoteurs M109
  • 48 porte-mortiers M1064
  • 27 lance-roquettes multiples MLRS
  • 1883 véhicules légers HMMWV
  • 691 camions lourds HEMTT
  • 620 camions moyens MTV
  • 261 camions légers LMTV
  • 106 camions lourds PLS
  • 96 camions lourds HET
  • 93 dépanneurs M88
  • 34 bulldozers D-7
  • 20 niveleuses G-120
  • 48 hélicoptères d'attaque AH-64
  • 51 hélicoptères de transport UH-60
  • 16 hélicoptères de transport MH-47
  • 14 hélicoptères de transport CH-47
  • 10 hélicoptères de transport MH-60
  • 10 avions de reconnaissance RC-12

US Coast Guard

  • 6 hélicoptères HH-65
  • 3 patrouilleurs Marine Protector
  • 2 navires rapides RBM
(Appareils de Moody AFB en exercice, photo Staff Sgt Ryan Callaghan, USAF, 22/05/2017, www.dvidshub.net)

(Appareils de Moody AFB en exercice, photo Staff Sgt Ryan Callaghan, USAF, 22/05/2017, www.dvidshub.net)

(Chars M1 Abrams à Fort Bnening, photo www.tumblr.com, 05/2018)

(Chars M1 Abrams à Fort Bnening, photo www.tumblr.com, 05/2018)

(USS Tennessee à Kings Bay, photo Seaman Dmitry Chepusov, USN, 22/05/2008, www.dvidshub.net)

(USS Tennessee à Kings Bay, photo Seaman Dmitry Chepusov, USN, 22/05/2008, www.dvidshub.net)

(Hélicoptères HH-65 de l'USCG à Savannah, photo Facebook Official Page, 04/08/2017, www.facebook.com)

(Hélicoptères HH-65 de l'USCG à Savannah, photo Facebook Official Page, 04/08/2017, www.facebook.com)

Effectifs actifs (au 30/09/2019)

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

ANG

  • 8 avions de transport C-130
  • 5 avions de guerre électronique E-8

AFRC

  • 8 avions de transport C-130

ARNG

  • 18 canons automoteurs M109
  • 12 canons tractés M119
  • 6 canons tractés M777
  • 6 porte-mortiers M1064
  • 26 blindés chenillés M2
  • 11 blindés chenillés M113
  • 26 blindés de commandement M577
  • 60 blindés à roues ASV
  • 907 véhicules légers HMMWV
  • 254 camions moyens MTV
  • 138 camions lourds PLS
  • 129 camions lourds HEMTT
  • 119 camions légers LMTV
  • 11 bulldozers D-7
  • ​​​​​​7 niveleuses G-120
  • 4 dépanneurs M88
  • 28 hélicoptères de transport UH-60
  • 10 hélicoptères de transport CH-47
  • 3 hélicoptères de transport UH-72

Army Reserve

  • 63 camions lourds HEMTT
  • 21 camions moyens MTV
  • 6 camions légers LMTV
  • niveleuses G-120
  • 2 bulldozers D-7
  • 5 avions de transport UC-35
(Gardes Nationaux aidant des policiers, photo Staff Sgt Michael Perry, 05/10/2016, www.dvidshub.net)

(Gardes Nationaux aidant des policiers, photo Staff Sgt Michael Perry, 05/10/2016, www.dvidshub.net)

(C-130 de la Georgia ANG à Boddins AFB, GA, photo Brad Fallin, 06/06/2013, wikipedia)

(C-130 de la Georgia ANG à Boddins AFB, GA, photo Brad Fallin, 06/06/2013, wikipedia)

Effectifs de réserve

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article