Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Channel Islands National Park

(Photo www.nationalpark.com)

(Photo www.nationalpark.com)

Situé au large de la Californie du Sud, à proximité de Santa Barbara et à l'Ouest de Los Angeles,  Channel Islands National Park englobe 5 des 8 îles de l'archipel, et relève du National Park Service

Histoire

Des traces de présence humaine remontant à 37 000 ans avant notre ère ont été trouvées sur Santa Rosa Island. La découverte de l'archipel par les européens remonte à 1542, lorsque le navigateur et explorateur espagnol Juan Rodriguez Cabrillo a navigué près des îles. Les 3 îles les plus au Nord étaient habitées par environ 3000 amérindiens Chumash, avec 11 villages sur Santa Cruz, 8 sur Santa Rosa et 2 sur San Miguel.

Connues des colons à l'époque de l'installation des européens en Californie, l'archipel a du attendre 1938 pour voir les îles Santa Barbara (une des plus petites) et Anacapa être classées Monument National. Entre janvier et février 1969, la zone a été fortement impactée par une marée noire issue d'une plateforme pétrolière offshore située à 10 kilomètres des côtes californiennes. Les estimations portent à 3500 le nombre d'oiseaux tués, sans compter les autres mammifères marins; il s'agit de la 3ème plus grosse pollution marine après celles de Deepwater Horizon (2010) et de l'Exxon Valdez (1989).

Plus tard, en 1976, l'UNESCO en a fait une réserve de biosphère, pour mieux protéger la zone et en préserver les espèces, et c'est seulement le 5 mars 1980 que 5 des 8 îles ont été classées Parc National, avec un sanctuaire marin les entourant. 

L'accès au parc s'effectue via le centre des visiteurs du port de Ventura, et le Channel Islands NP a reçu 366 250 visiteurs en 2018.

(Randonneurs à San Miguel Island, photo Toddclark, wikipedia)

(Randonneurs à San Miguel Island, photo Toddclark, wikipedia)

(Activités nautique à Santa Cruz, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Activités nautique à Santa Cruz, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

Géographie

La superficie totale du parc est de 100 910 hectares, dont la moitié est dans et sous l'eau; la plus grande île est Anacapa (283 hectares), suivie par Santa Barbara (259), Santa Cruz (24.54), Santa Rosa (21.36) et San Miguel (3.77). Le point culminant des îles est le mont El Montanon, avec ses 551 mètres, sur l'île de Santa Barbara. 

Anacapa est d'origine volcanique et se compose de 3 petits îlots, accessibles entre eux par bateau; ses grottes marines et ses ponts naturels émerveillent les visiteurs, qui peuvent profiter de 3 kilomètres de sentiers et de divers activités aquatiques, sauf la pêche, qui est interdite. Un total de 7 sites de camping y est proposé, à raison de $ 15 la nuit, sans eau courante ni téléphone.

Santa Barbara regorge de fleurs très colorées et abrites des éléphants de mer : elle est idéale pour les amoureux de la nature, particulièrement des oiseaux, qui font leurs nids dans le creux des rochers. Les fonds marins sont à explorer à l'aide d'une bouteille d'oxygène, mais sont difficiles d'accès. 

Sans eau courante, ni téléphone public, ni réseau téléphonique, l'île peut accueillir des visiteurs campeurs sur 10 sites, pour $ 15 la nuit, pour 3 jours en général, car peu d'allées et venues de bateaux.

Santa Cruz possède l'une des plus grandes grottes sous-marines au monde, la Painted Cave et elle abrite aussi le plus grand nombre d'espèces animales et végétales de l'archipel. Les vues magnifiques depuis les sentiers de l'île attirent de très nombreux randonneurs, et l'accès aisé à l'eau attire plongeurs et kayakistes. Ni téléphone public, ni réseau téléphonique,  sur l'île peut accueillir des campeurs sur 31 sites, pour $ 15 la nuit.

Santa Rosa accueille environ 600 espèces végétales différentes, dont 6 ne poussent que sur cette île et nulle part ailleurs dans le monde; les conditions météorologiques intenses de l'île peuvent freiner les moins aventuriers, notamment à cause des forts vents qui peuvent y souffler et la rendre difficile d'accès. Il y a 2 points d'eau sur l'île et il est possible d'y camper sur l'un des 15 sites à raison de $ 15 la nuit. 

San Miguel est davantage isolée et balayée par les vents; elle abrite des centaines d'oiseaux et de mammifères marins (otaries, morses phoques), qui sont près de 30 000. Peu de randonnées sont possibles et les activités aquatiques sont dangereuses en raison des forts courants de la zone et des rochers. Sans eau courant ni téléphone public, l'île dispose de 9 sites de camping, pour $ 15 la nuit.

Globalement, l'archipel a une faune représentée par des otaries, des orques, des grands requins blancs, des requins tigres,  parfois des baleines grises et des baleines bleues, des renards des Channel Islands, des moufettes Garcilis et de nombreuses espèces d'oiseaux. 

La température maximale annuelle moyenne est de 18.7°C, la température minimale annuelle moyenne est de 13.2°C; il tombe en général 302 mm d'eau par an.

(Anacapa, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Anacapa, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Santa Barbara, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Santa Barbara, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Santa Cruz, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Santa Cruz, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Santa Rosa, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Santa Rosa, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Rocher au large de San Miguel, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

(Rocher au large de San Miguel, photo Tim Hauf, www.nps.gov)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article