Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Vought Corporation/Lockheed Martin M270

(M270 à Grafenwoehr, Allemagne, 31/10/2019, photo www.dvidshub.net)

(M270 à Grafenwoehr, Allemagne, 31/10/2019, photo www.dvidshub.net)

Au sein de l'US Army, le volume de feu des unités équipées d’automoteurs ou de canons tractés est parfois complété par la redoutable puissance des Vought Corporation Multiple Launch Rocket System (MLRS), qui peuvent déverser un feu mortel sur de vastes zones en une seule passe de tir. Véhicules chenillés équipés d’un container abritant 12 tubes lance-roquettes, les MLRS sont arrivés en 1983 dans les rangs de l’US Army, où leur potentiel les vit être rapidement affectés sur le théâtre européen, alors sous la menace d’une possible attaque Soviétique. Développé conjointement avec le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, le MLRS est basé sur un châssis dérivé du M2 « Bradley », sur lequel a été installé un container lance-roquettes.

Caractérisé par une grande mobilité, une forte précision, une capacité accrue de saturation, une bonne portée et l’efficacité de ses munitions, le MLRS est un matériel redoutable et dévastateur, qui fit ses premières armes en Irak, en 1991. A cette époque, les États-Unis avaient déployé au Koweït et en Arabie Saoudite un contingent très important, appuyé par près de 120 MLRS ; les quelques fois où l’engin a été engagé ont suscité terreur et effroi auprès des troupes irakiennes, qui le surnommèrent la « pluie noire ».

Des programmes de modernisation, associés à la mise au point de nouvelles munitions, dont le missile tactique à sous-munitions de l’US Army ATACMS, à longue portée, vont permettre aux artilleurs américains de le conserver en activité pendant de nombreuses années.  Face au retour des tensions avec la Russie, l'armée américaine a récemment réactivé un ancien régiment de M270 qui est arrivé en Allemagne en 2019, probablement bientôt rejoint par un autre à l'automne 2020.

Caractéristiques

Véhicule chenillé, basé sur le châssis du M-2, le MLRS mesure 6.85 mètres de long, 2.97 mètres de large et 2.59 mètres de haut ; sa masse en ordre de combat est de 24.95 tonnes et il embarque 3 personnels dans une cabine blindée.

Motorisé par un Cummins VTA903 de 500 Cv, il a une autonomie de 640 kilomètres et atteint une vitesse de 64.3 Km/h sur route. La coque est constituée d’un compartiment pour l’équipage à l’avant, et de la plateforme de tir à l’arrière ; la cabine comprend 3 fenêtres blindées, protégées par des plaques striées qui s’abaissent lors du tir, afin de ne pas éblouir le personnel.  Le train de roulement compte 6 roues de route, groupées 2 par 2, et de galets de support ; le barbotin est situé à l’avant, et la roue tendeuse à l’arrière.

La munition classique utilisée par le MLRS est d’un calibre de 227 mm (12 sont transportées), mesure 3.94 mètres de long et transporte 644 grenades, dont la portée est de 32 kilomètres. Le MLRS peut aussi embarquer un missile sol-sol ATACMS, d’une portée de 128 kilomètres, et chargé de 950 sous-munitions antipersonnel/anti-matériel.

Forme du M270 MLRS

Vought Corporation/Lockheed Martin M270Vought Corporation/Lockheed Martin M270Vought Corporation/Lockheed Martin M270
(M270 à Grafewoehr, Allemagne, photo Markus Rauchenberg, 06/11/2019, www.dvidshub.net)

(M270 à Grafewoehr, Allemagne, photo Markus Rauchenberg, 06/11/2019, www.dvidshub.net)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article