Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Seattle

(Sceau officiel de Seattle, image www.seattle.gov)

(Sceau officiel de Seattle, image www.seattle.gov)

(Localisation de la ville, image Arkyan, 26/10/2007, wikipedia)

(Localisation de la ville, image Arkyan, 26/10/2007, wikipedia)

Histoire de Seattle

Plus grande ville du Washington et du Nord-Ouest des États-Unis, Seattle doit son nom au chef amérindien Seattle, de la tribu des Duwamish, bienveillant envers les colons et ouvert à la négociation.

La présence amérindienne dans la région remontait à environ 4000 ans avant Jésus-Christ, d'après des fouilles archéologiques. Les environs de l'actuelle Seattle ont été découverts pour la première fois par un européen en la personne du britannique George Vancouver, en 1792. Toutefois, ce n'est pas avant 1851 que les premiers colons européens ont commencé à s'implanter dans la région, période durant laquelle les tribus amérindiennes occupaient 17 villages dans la zone. 

Le petit groupe de colons mené par Arthur Armstrong Denny est arrivé le 13 novembre 1851 en un lieu qu'il a nommé Alki Point, à la pointe Ouest de l'actuel district de Seattle; inadapté à l'accueil prolongé de la petite colonie, le lieu a été abandonné rapidement en 1852 et les colons se sont installés vers la rive Est de l'Elliot Bay, en un lieu qui nommé New York Alki (référence à la ville commerçante de la côte Est) deviendra par la suite le centre originel de la future ville.

Le 31 mars 1852, le docteur et homme d'affaires Maynard, un des fondateurs de la colonie, a rendu visite aux colons, accompagné pacifiquement par le chef amérindien Sealth. Maynard a offert une partie de ses biens fonciers pour faire construire une scierie et aider à développer la ville, grâce aux importantes ressources forestières de la région. 

Le 22 décembre 1852, le comté de King a été créé et nommé ainsi en l'honneur du vice-président d'alors, William R. King et New York Alki (future Seattle) a été désignée capitale du comté. Maynard a fortement exprimé le souhait que la colonie soit nommé Seattle, en l'honneur du chef amérindien et il a obtenu satisfaction, puisque la première mention du nom de Seattle est apparue sur des plans du cadastre du 23 mai 1853. En 1854, une première école a ouvert ses portes et courant 1855, Seattle comptait 300 habitants. 

Courant 1858 est arrivé le premier Noir officiellement recensé à Seattle, nommé Manuel Lopes et originaire du Cap Vert; il a été le premier barbier de la petite ville et a ouvert un restaurant. Plus tard en 1861, la Territorial University of Washington a ouvert ses portes, sur un campus de 4 hectares. Le 14 janvier 1865, la législature du Territoire du Washington a déclaré Seattle ville incorporée, titre qu'elle a perdu en 1867 et de nouveau acquis en 1868, élisant alors son premier maire Henry A. Atkins en 1869. En 1870, la petite ville comptait 1107 habitants. 

En 1874, des lampes à gaz ont été installées dans les rues, puis en 1875, une liaison par ferry a relié Seattle à San Francisco (Californie); en 1880, Seattle s'est dotée d'une charte municipale et comptait alors 3533 citoyens. La Great Northern Railway a rejoint Seattle en 1884, renforçant son rôle économique et son acessibilité.

Progressivement, des colons chinois venus aider à construire des voies ferrées et de canaux, sont venus accroître la population, suscitant des tensions raciales et des émeutes en 1885-1886, qui ont abouti au départ d'une grande partie des chinois. 

Le 6 juin 1889, Seattle a été ravagée par un terrible incendie, qui a démarré dans une scierie et a détruit entre 25 et 29 blocs, dont le quartier des affaires, provoquant la mort d'1 enfant; il s'agit du pire incendie de l'histoire de la ville et son coût a été de $ 20 000 000 (soit $ 560 806 521 actuels). Le 17 octobre 1889, Seattle a créé le Seattle Fire Department, succédant au Volunteer Fire Department créé en 1884.  La ville a été reconstruite en briques, pour mieux résister à d'éventuels incendies, et le niveau des rues a été surélevé. 

(Ruines de Seattle, près de Pioneer Square, 07/06/1889, image University of Washington, wikipedia)

(Ruines de Seattle, près de Pioneer Square, 07/06/1889, image University of Washington, wikipedia)

L'année 1889 a vu entrer en service des tramways électriques et la ville est devenue une cité de l'État du Washington, admis dans l'Union le 11 novembre 1889; Seattle comptait 42 837 habitants en 1890.

En 1896, Seattle a signé un accord commercial avec une compagnie japonaise pour le transit de marchandises et passagers, misant ainsi sur l'Asie pour développer davantage son économie; la ruée vers l'or du Klondike et du Yukon en 1897 a permis à Seattle de devenir un grand centre commercial du Nord-Ouest. En 1900, la cité comptait 80 671 habitants.  

Courant 1909, le rayonnement international de Seattle a été assuré par l'exposition Alaska-Yukon-Pacific Exposition, qui a attiré 3 700 000 visiteurs du 1er juin au 16 octobre 1909. La ville rassemblait 237 194 habitants en 1910 et elle a été dotée en 1911 du Port of Seattle, accès maritime commercial en expansion. En 1914, le gratte-ciel Smith Tower, haut de 148 mètres, a été inauguré, faisant de lui le plus haut à l'Ouest du Mississippi à l'époque.  

Pendant la Première Guerre mondiale, la construction navale a joué un rôle économique très important dans le développement de la ville, mais à la fin de la guerre, l'arrêt brutal des commandes du gouvernement a créé des milliers de chômeurs dans les chantiers navals. Durant la guerre, la jeune entreprise aéronautique Boeing a ouvert ses portes à Seattle.

Du 6 au 11 février 1919, Seattle a été touchée par une série de grèves impliquant 65 000 personnes, qui demandaient de meilleurs salaires horaires. En représailles, les industriels ont fait pression sur les autorités pour faire intervenir les gardes nationaux sur requête du Procureur Général du Washington, qui a pu mobiliser 950 marins et marines, venus renforcer les forces de police locales; craignant des affrontements violents, le comité des syndicats a voté la fin de la grève le 11 février.

En 1920, Seattle comptait 315 312 habitants, puis 365 583 en 1930; frappée par la Grande Dépression comme la plupart des grandes villes américaines, Seattle a vu sa population légèrement augmenter entre 1930 et 1940, gagnant ainsi 2719 habitants, pour atteindre 368 302 personnes en 1940. Cependant, au cours des années 1930, la ville est devenue un grand centre financier et économique, avec le 2ème port marchand des États-Unis (après New-York), et les usines Boeing ont progressivement remplacé l'industrie forestière. La ville s'est étendue peu à peu aux 6 collines des environs et un canal a été construit.

Au moment de l'entrée en guerre des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, Seattle a vu l'entreprise Boeing devenir un géant industriel et le principal employeur de la région, avec pour objectif de fournir des milliers d'avions de combat aux forces américaines et alliées. Les chantiers navals de la ville et des environs ont été fortement mis à contribution et le port de Seattle a servi à de très nombreuses reprises de port d'embarquement pour les troupes et le matériel dans la guerre du Pacifique. La communauté japonaise (y compris des citoyens américains) présente dans la ville, l'État et le pays a été temporairement internée pendant la guerre, par crainte d'espionnage ou de sabotages. Ainsi, 7000 habitants de Seattle ont-ils été envoyés dans des camps d'internement. L'effort de guerre a nécessité une main d'œuvre importante, qui a été en partie comblée par une arrivée nombreuse d'afro-américains (près de 10 000). 

(B-17 à l'usine Boeing de Seattle, 1942, photo USAF, www.media.defense.gov, wikipedia)

(B-17 à l'usine Boeing de Seattle, 1942, photo USAF, www.media.defense.gov, wikipedia)

L'effort de guerre a fait croître la population et dans la période d'après-guerre, une grande partie des travailleurs ou des vétérans est restée à Seattle, qui atteignait 467 591 habitants en 1950. L'économie de la ville s'est ensuite développée davantage, particulièrement grâce à Boeing et à l'aviation commerciale. L'arrêt des commandes militaires d'avions a jeté des milliers d'employés au chômage, mais l'avènement des avions commerciaux a permis de limiter les dégâts et de relancer la production. En 1947, l'aéroport international de Seattle a ouvert, rendant la ville davantage accessible aux investisseurs et aux touristes. 

La population a continué d'augmenter, atteignant 557 087 habitants en 1960; en 1961, la célèbre tour Space Needle a été inaugurée pour l'exposition de 1962, et le centre-ville a vu arriver le monorail aérien en 1962. La même année, la ville a accueilli la Century 21 Exposition du 21 avril au 21 octobre, recevant 6 609 609 visiteurs. 

A la fin des années soixante, la baisse des commandes militaires liées au retrait progressif du Vietnam et l'approche de la fin du programme spatial Apollo (avec le 1er pas sur la Lune en 1969, il ne restait plus beaucoup de vols planifiés), Boeing a souffert de cette diminution de ses activités et a commencé à licencier de très nombreux employés, passant de 83 700 en 1968 à 20 750 en 1971. Ces licenciements ont fortement impacté la ville, ses commerces et ses services, ce qui a provoqué une baisse démographique, avec 530 831 habitants en 1970 (soit -4.7% par rapport à 1960). 

La situation de la ville (et du pays) s'est détériorée avec les crise énergétique d'octobre 1973; entre 1970 et 1980, Seattle a perdu 36 985 habitants, passant à 493 846 personnes en 1980 (-7% comparé à 1970). Cependant, l'amélioration économique arrivait lentement, avec notamment l'installation de la jeune entreprise Microsoft du futur milliardaire Bill Gates et de son associé Paul Allen : dès 1985, l'entreprise avait un chiffre d'affaires de $ 140 000 000, passé à $ 1 180 000 000 en 1990. L'entreprise Starbucks, fondée en 1971 à Seattle, a commencé à se développer dans la ville en 1986, avec 6 boutiques, puis en 1987, l'ouverture de nouveaux cafés au Canada et à Chicago a marqué le début du succès de cette chaîne. 

Portées par l'influence de Microsoft et par l'attractivité de Seattle et sa région, de nouvelles entreprises, surtout liées aux nouvelles technologies, sont venues s'implanter dans la ville et ses environs, ce qui a permis à la population d'augmenter, grâce aux emplois générés, pour atteindre 516 259 habitants en 1990 (une hausse de 4.5% par rapport à 1980). Courant 1994, l'entreprise Amazon du visionnaire Jeff Bezos s'est installée à Seattle et a commencé à développer sa gamme de produits vendus en ligne à partir de 1998. 

Seattle a reçu le sommet de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) du 30 novembre au 3 décembre 1999, marqué par les premiers grands affrontements de rue entre anti-mondialisation et forces de l'ordre : près de 40 000 manifestants étaient présents, en grande partie pacifistes, mais des échauffourées ont eu lieu entre policiers et radicaux. D'importants dégâts ont été occasionnés et la réponse des forces de l'ordre a été critiquée. 

Avec l'émergence de la Chine depuis plusieurs décennies, le commerce avec l'Asie s'est renforcé (il était déjà très actif avec le Japon notamment), donnant à Seattle une position stratégique pour son économie et les échanges internationaux, attirant de nouveaux investisseurs et employeurs (biotechnologies, informatique, robotique, santé, etc), ce qui a fait augmenter la population de 47 115 habitants entre 1990 et 2000, atteignant 563 374 personnes en l'an 2000. Le jour de Mardi Gras en 2001, Seattle a subi des émeutes à Pioneer Square, entraînant l’arrestation de 100 personnes, des blessures chez 70 autres (ainsi que $ 100 000 de dégâts) et 1 mort, décédé de ses blessures après avoir voulu empêcher une agression sexuelle contre une femme. 

Le lendemain, le 28 février, un séisme de magnitude 6.8 a eu lieu au niveau de Puget Sound et a provoqué des coupures d'électricité dans le centre-ville de Seattle, des dégâts dans le port et divers bâtiments  et ponts ont été temporairement fermés pour inspection. En 2012, la ville a banni les sacs plastique.

La bonne santé économique de Seattle a continué d'attirer de nouveaux habitants et sa population était de 608 660 en 2010 et de 744 955 personnes en 2018 (+ 22.4%par rapport à 2010).

(Seattle vue depuis Kerry Park, photo CommunistSquared, 14/10/2018, wikipedia)

(Seattle vue depuis Kerry Park, photo CommunistSquared, 14/10/2018, wikipedia)

Géographie

Située dans le King County, Seattle occupe une superficie totale de 367.97 Km², dont 217.22 Km² de terres; elle est à une altitude moyenne de 53 mètres et son point culminant est à 158 mètres. 

Elle est la ville de plus de 500 000 habitants située le plus au Nord des États-Unis, et elle est distance de Los Angeles (Californie) de 1549 kilomètres et de San José (Californie) de 1150 kilomètres. 

Le climat de la ville est de type méditerranéen tempéré, mais avec une influence océanique : les hivers sont frais et humides et les étés sont souvent secs. La proximité de l'océan Pacifique et du grand lac Washington (2ème plus grand de l'État avec 1270 Km²) permettent de protéger davantage la ville contre les vagues de chaleur. La zone de Seattle est la plus nuageuse des États-Unis (201 jours par an en moyenne), à cause des tempêtes fréquentes liées au Pacifique. 

Les précipitations sont plus fortes en novembre, décembre et janvier, représentant souvent la moitié des 952 mm annuels moyens; peu touchée par les chutes de neige, Seattle reçoit en moyenne 17.3 cm de neige par an. 

La température maximale annuelle moyenne est de 15.7°C et la température minimale annuelle moyenne est de 7.2°C. La température la plus froide jamais enregistrée a été de -18°C le 31 janvier 1950 et la plus chaude a été de 39°C le 29 juillet 2009. 

(Cours d'eau et lac à Seattle, image US Government, wikipedia)

(Cours d'eau et lac à Seattle, image US Government, wikipedia)

(Vue aérienne de Seattle et ses cours d'eau, photo Walter Siegmund, 09/05/2006, wikipedia)

(Vue aérienne de Seattle et ses cours d'eau, photo Walter Siegmund, 09/05/2006, wikipedia)

Économie

L'aire métropolitaine de Seattle-Tacoma-Bellevue affichait un Produit Intérieur Brut de $ 355 700 000 000 en 2018, la plaçant alors à la 11ème place de la nation.

Le géant de l'aéronautique Boeing occupe une place de première importance dans l'activité économique de la ville et de la région, avec des milliers d'employés et leurs familles qui soutiennent les différents commerces et services de la ville. Seattle et sa région accueillent également les sièges des géants du numérique Microsoft et Amazon, ainsi que celui de la grande chaîne de restauration rapide Starbucks. 

Le port marchand de Seattle constitue une plaque-tournante majeure dans le commerce avec l'Asie et l'Alaska, et la ville est considérée comme la 2ème Silicon Valley du pays, grâce à ses très nombreuses entreprises liées aux nouvelles technologies.

Enfin, le tourisme est également un acteur économique important avec 40 000 000 de visiteurs dans la ville et le comté en 2018, dépensant $ 7 800 000 000 et permettant à 78 400 personnes d'avoir un emploi direct ou indirect.  

Le revenu annuel moyen par foyer est de $ 85 562, le revenu annuel moyen par personne est de $ 55 789; il-y-a 11.8% des habitants sous le seuil de pauvreté et 5.2% des moins de 65 ans n'ont pas d'assurance santé. 

Principaux employeurs (2019)

  • Boeing : 69 830 employés
  • Base de Lewis-McChord : 56 000 militaires et civils 
  • Amazon : 52 000 emplois 
  • Microsoft : 51 362 personnels 
  • University of Wash : 46 824 postes 
  • Providence Health & Services : 22 000 emplois
  • King Cty Government : 13 000 agents
(Un des sièges d'Amazona, Amazon Tower I, photo SounderBruce from Seattle, WA, 10/09/2015, wikipedia)

(Un des sièges d'Amazona, Amazon Tower I, photo SounderBruce from Seattle, WA, 10/09/2015, wikipedia)

(Siège de Starbucks, photo Coolcaesar, 30/05/2016, wikipedia)

(Siège de Starbucks, photo Coolcaesar, 30/05/2016, wikipedia)

(Navire de croisière à Seattle, photo Port of Seattle, 05/2018, www.seattlebusinessmag.com)

(Navire de croisière à Seattle, photo Port of Seattle, 05/2018, www.seattlebusinessmag.com)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Culture

Surnommée "la cité émeraude" en référence aux vastes forêts qui l'entourent, Seattle est un lieu culturel de grande importance dans le Washington, avec de nombreux musées, des galeries d'art, des salles de concert et de spectacles. 

La bibliothèque municipale de Seattle compte 2 300 000 articles (livres, DC, DVD, bandes dessinées, etc), et permet un accès simple à la culture et aux arts. La ville compte aussi le Seattle Art Museum , avec 5800 sculptures, complétées par 3000 pièces africaines et d'Océanie, ainsi que 1600 dessins, gravures et sculptures d’Europe et 2200 objets d'art.

Le Seattle Asian Art Museum est quant à la consacré aux arts asiatiques et rassemble 7000 objets d'art; le Frye Art Museum expose 250 peintures issues de la collection de Charles Frye. L'University of Washington dispose quant à elle de la Henry Art Gallery, qui expose 25 000 objets d'art. 

Le Burke Museum of Natural History & Culture est le plus ancien musée de l'État et présente une collection de 16 000 000 d'artefacts et de pièces d'anthropologie, de biologie, d'ornithologie, ou encore de géologie. La ville compte aussi le Center for Wooden Boats, qui rassemble 170 bateaux en bois et à voile, le Coast Guard Museum Northwest avec 3000 livres, 2500 documents et 15 000 photographies, ou encore le Museum of Flight, qui compte 150 appareils.

Le Seattle Aquarium se situe sur le front de mer et présente des orques, des phoques, des loutres de mer et de rivière, des saumons, des poissons marins, des oiseaux marines et accueille chaque année 800 000 visiteurs en moyenne. 

La ville compte aussi plusieurs salles de concert et de spectacle, dont l'immense KeyArena (16 641 places), le McCaw Hall (2963), le Paramount Theatre (2807), le Nenaroya Hall (2500), le 5th Avenue Theatre (2130), le Moore Theatre (1800), The Showbox (1150), le Town Hall Seattle (1107), le Neptune Theatre (1000) ou encore The Crocodile (550).

Enfin, pour la détente des habitants et des touristes, Seattle compte 450 parcs publics, avec un total de 25 Km² destinés à diverses activités (sports, jeux, balade, etc).

(Seattle Asian Art Museum, photo Phantomkid, 16/08/2005, wikipedia)

(Seattle Asian Art Museum, photo Phantomkid, 16/08/2005, wikipedia)

(Museum of Flight, photo Clemens Vasters from Viersen, Germany, 12/01/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Museum of Flight, photo Clemens Vasters from Viersen, Germany, 12/01/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Vue aérienne de la KeyArena, photo Jeramey Jannene, 13/03/2017, www.flickr.com, wikipedia)

(Vue aérienne de la KeyArena, photo Jeramey Jannene, 13/03/2017, www.flickr.com, wikipedia)

(Le Benaroya Hall, photo Andrew A Smith, 15/08/2009, wikipedia)

(Le Benaroya Hall, photo Andrew A Smith, 15/08/2009, wikipedia)

Sécurité publique

La protection des habitants et des visiteurs contre la délinquance et la criminalité repose sur le Seattle Police Department, créé en 1869 : il compte 1420 policiers, aidés par 534 civils. Le service dispose d'un groupe d'intervention type SWAT, d'une brigade nautique pour surveiller les cours d'eau, d’unités cynophiles, et en cas de nécessité, le bureau du Sheriff du King County peut envoyer un de ses 3 hélicoptères en soutien. 

En 2018, Seattle a été confrontée à : 32 meurtres, 267 viols (déclarés), 2698 agressions à main armée, 102 incendies criminels, 26 509 vols simples, 3999 vols de véhicules, 1691 vols à main armée et 8014 cambriolages. 

En ce qui concerne le secours aux personnes, le Seattle Fire Department dispose de 1013 pompiers professionnels et de 34 casernes, avec également 6 bateaux d'intervention. La proximité du volcan Mont Rainier, situé à seulement 95 kilomètres au Sud-Sud-Est de la ville, l'expose au risque d'une éruption, susceptible de fortement mobiliser les pompiers de la ville en cas de catastrophe naturelle. Par ailleurs, la cité est aussi exposée au risque sismique, en plus des habituelles interventions des pompiers (accidents de la circulation, domestiques ou industriels, incendies de bâtiments, de forêts, etc).

(Voiture du SPD, photo KIRO 7 News Staff, 23/07/2019, www.kiro7.com)

(Voiture du SPD, photo KIRO 7 News Staff, 23/07/2019, www.kiro7.com)

(Camion échelle du SFD, photo Joe Mabel, 03/12/2009, wikipedia)

(Camion échelle du SFD, photo Joe Mabel, 03/12/2009, wikipedia)

Sports

Ville dynamique à l'agréable cadre de vie, Seattle offre un large éventail d'activités sportives et compte plusieurs équipes professionnelles, telles que les Seattle Sehawks et Seattle Dragons (football américain), les Seattle Mariners (basketball), la Seattle NHL Team (hockey sur glace), les Seattle Sounders (football), les Seattle Storm (basketball féminin), les Seattle Reign (football féminin) et les Seattle Seawolves (rugby). 

Les principaux stades de la ville sont le Century Field (68 740 places), le T-Mobile Park (47 929 places), le KeyArena (15 177 à 17 072 places) et le Memorial Stadium (12 000 places).

Pour le public, Seattle dispose de 185 terrains de sport/athlétisme, 122 aires de jeux, 151 courts de tennis, 10 piscines et 4 terrains de golf. 

(Century Field, photo ArtBrom, 22/08/2009, www.flickr.com, wikipedia)

(Century Field, photo ArtBrom, 22/08/2009, www.flickr.com, wikipedia)

(T-Mobile Park, photo Pixabay, 31/03/2014, www.pixabay.com, wikipedia)

(T-Mobile Park, photo Pixabay, 31/03/2014, www.pixabay.com, wikipedia)

Transports 

Largement orienté vers l'automobile, le secteur des transports à Seattle concerne notamment 21 autoroutes (dont 4 inter-états), qui représente des dizaines de milliers de véhicules chaque jour. Le Seattle Department of Transportation gère 6363 kilomètres de rues, 122 ponts, 609 escaliers publics, 158 caméras de circulation, 1061 feux de signalisation, 2230 places de vélo et compte un peu plus de 700 employés.

Les transports publics sont assurés par le King County Metro Transit et par le Sound Transit. Le King Cty Metro Transit est le 8ème plus grand réseau de bus des États-Unis, avec 1540 véhicules et 215 lignes, qui desservent tout le comté et Seattle, avec plus de 500 000 passagers par jour; le Sound Transit gère le métro léger de la ville (35.33 km de voies, 22 stations, 2 lignes) et ses 70 000 passagers quotidiens. Il est prévu d'étendre à 187 km la taille du réseau d'ici 2041, avec 5 lignes pour desservir les comtés de King, Pierce et Snohomish.

Seattle compte également sur ses 2 lignes de tramway, représentant actuellement 6.1 km de voies et près de 5000 passagers par jour; 2 extensions sont à l'étude et pourraient amener à voir le trafic passer à plus de 20 000 personnes quotidiennement d'ici 2025. 

Le port commercial de Seattle rassemble 2150 employés, qui gèrent 4 terminaux pour containers, 21 grues (dont 13 pour format Super Post Panamax) et ont vu passer pour 22 600 000 tonnes de marchandises (en 2015).

L'aéroport international de Seattle-Tacoma (SeaTac), à 23 kilomètres du centre-ville, est le plus important du Nord-Ouest Pacifique et il est le 8ème le plus fréquenté du pays : il possède 1 piste de 3627 mètres, 1 piste de 2873 mètres et 1 piste de 2591 mètres, toutes en béton. En 2019, il a vu passer 51 829 239 passagers et 450 487 mouvements aériens. 

(Grues du port de Seattle, photo Ron Clausen, 03/10/2017, wikipedia)

(Grues du port de Seattle, photo Ron Clausen, 03/10/2017, wikipedia)

(Vue aérienne de SeaTac, photo Timo Breidenstein, 03/08/2012, www.airliners.net, wikipedia)

(Vue aérienne de SeaTac, photo Timo Breidenstein, 03/08/2012, www.airliners.net, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article