Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

San Antonio Missions National Historical Park

(Mission Concepcion, photo Liveon001, Travis Witt, 27/06/2010, wikipedia)

(Mission Concepcion, photo Liveon001, Travis Witt, 27/06/2010, wikipedia)

(Mission San José, photo ADamselinDesign, 13/07/2012, wikipedia)

(Mission San José, photo ADamselinDesign, 13/07/2012, wikipedia)

Ce site historique national est localisé à San Antonio, au Texas, et met en valeur d'anciennes missions espagnoles établies dans la ville à l'époque de la colonisation espagnole de la région; un total de 4 des 5 missions construites (la 5ème étant Alamo) à San Antonio a été placé en tant que site national historique le 1er avril 1983 et placé sous l'autorité du National Park Service.

Histoire

Le Texas espagnol était un immense territoire contrôlé par l'Espagne de 1690 à 1821, où Madrid a tenté de développer sa présence à travers des missions pour convertir les tribus locales, mais ces dernières ont pris les armes et ont réussi à chasser les espagnols pendant près de 20 ans. 

Ces derniers sont revenus à partir de 1716 afin de construire des missions et des presidios (bases militaire)s, en vue de créer un tampon avec la louisiane française.

En 1720, les espagnols ont construit la Mission San José y San Miguel de Aguayo (plus connue sous le nom de Mission San José) : elle a d'abord été érigée avec de la paille, des broussailles et de la boue, puis a été reconstruite en pierres. Des chambres, des bureaux, un garde-manger et un réfectoire ont été construits, ainsi qu'un espace suffisant pour accueillir 350 indiens. A partir de 1768, elle a été reconstruite en calcaire local, puis en 1794, ses terres ont été données aux indiens et elle a officiellement cessé sa mission en 1824. Abandonnée durant des décennies, elle a été restaurée par la Civil Works Administration à partir de 1933; en 2015, la mission a été inscrite par l'UNESCO comme site d'héritage. 

La Mision Nuestra Senora de la Purisima Conception de Acuna (plus connue sous le nom de Mission Concepcion) a été construite en 1731 à San Antonio. En 1835, elle a été le théâtre d'un affrontement entre les troupes mexicaines et les insurgés du Texas pendant 30 minutes, à l'issue desquelles les miliciens américains ont mis en déroute les soldats adverses. 

Cette mission est la plus ancienne église en pierres non restaurée des États-Unis; elle a été inscrite au registre national des lieux historiques le 15 avril 1970, et elle a été inscrite à l'UNESCO en tant que site d'héritage en 2015.

Courant 1731, c'est au tour de la Mission San Juan Capistrano d'ouvrir ses portes, accueillant des frères franciscains sur la rive gauche de la San Antonio River; sa première chapelle était faite de broussailles et de boue et finalement, un campanile a pris sa place vers 1756, avec 2 cloches à son sommet. Vers 1760, la construction d'une plus grande église a commencé, mais le manque de main d'œuvre a empêché de l'achever. Les terres sur lesquelles la mission était construite n'étaient pas assez fertiles et un barrage a été construit pour l'approvisionner en eau. Elle a tenté de convertir de nombreux indiens, mais leur mode de vie à tendance nomade les faisait souvent fuir la mission. A partir de 1794, la mission a été sécularisée et les habitants et les indiens ont été confiés à d'autres missions. Le site a été largement négligé jusque vers 1840, jusqu'à ce que des prêtres du diocèse le reprennent. Les franciscains ont repris la mission en 1967 et une importante rénovation a eu lieu en 2012. 

Enfin, la Mission San Francisco de la Espada a été construite en 1731, suivie par la construction d'un monastère en 1745 et d'une église en 1756. La mission devait aider ses homologues à convertir davantage d'indiens, mais de nombreux rebelles ont nui à ce projet. Pour aider la mission, un ranch a été créé entre 1750 et 1760, afin d'élever du bétail et faire pousser des céréales. 

Cet ensemble de missions espagnoles témoigne de la tentative de colonisation et de conversion au catholicisme, effectuée par l'Espagne au Texas. En 2018, les différentes missions de San Antonio ont attiré un total de 1 208 104 visiteurs. 

(Mission San Juan restaurée, photo Michael Barera, 05/07/2017, wikipedia)

(Mission San Juan restaurée, photo Michael Barera, 05/07/2017, wikipedia)

(Mission S. F. de la Espada, photo BrendaAly, 04/07/2018, wikipedia)

(Mission S. F. de la Espada, photo BrendaAly, 04/07/2018, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article