Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

État : Washington

(Drapeau de l'État, image WA Secretary of State, 1967, wikipedia)

(Drapeau de l'État, image WA Secretary of State, 1967, wikipedia)

(Localisation du Washington, image TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

(Localisation du Washington, image TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

Histoire

Seul État des États-Unis à porter le nom d'un président, le Washington se trouve le long de la côte Pacifique, dans l'extrême Nord-Ouest du pays et fait frontière avec le Canada voisin. 

La présence humaine dans le Washington remonte à 13 000 ans, avec jusqu'à 125 tribus différentes, d'après les traces découvertes par les anthropologistes. Les principales tribus étaient les Chinook, les Lummi, les Quinault, les Snohomish, les Nez Percé, les Cayuse, les Spokane, les Palouse, les Yakama, et le Wenatchee.

Les colons européens sont arrivés à partir de 1774, avec l'espagnol Juan Perez qui est venu explorer les îles de l'actuelle Colombie-Britannique, puis en 1775 une autre explorateur espagnol, Don Bruna de Heceta est arrivé en bateau avec 2 navires pour s'aventurer dans la péninsule Olympique. En 1778, c'est le navigateur-explorateur britannique James Cook qui est arrivé à proximité de l'entrée du détroit Juan de Fuca, mais le détroit n'a été découvert qu'en 1787 par le capitaine britannique Charles William Barkley, à bord du "Imperial Eagle". Courant 1790, un accord conclu entre les couronnes britannique et espagnole a mis un terme à l'exclusivité espagnole dans la région, et a ouvert la côte Nord-Ouest aux explorateurs et commerçants britanniques, russes et américains notamment. D'autres explorations plus poussées du détroit Juan de Fuca ont eu lieu en 1790, par Manuel Quimper (espagnol), en 1791 par Francisco de Eliza (espagnol) et en 1792 par George Vancouver (britannique). Ce dernier a proclamé le détroit au nom de la couronne britannique, et a donné le nom de Puget Sound aux eaux du Sud de l'actuelle Tacoma, en l'honneur de Peter Puget, officier qui accompagnait Vancouver. L'expédition de Vancouver a cartographié la côte du Washington de 1792 à 1794.

En 1792, le commerçant et capitaine américain de bateau Robert Gray a découvert l'embouchure de la Columbia River, à laquelle il a donné le nom de son bateau. La région du Washington a vu arriver les membres de l'expédition Lewis & Clark le 10 octobre 1805 : les chefs de cette expédition ont été très surpris du rôle accru des femmes amérindiennes dans les tribus du Nord-Ouest Pacifique.

Courant 1807, l'explorateur canadien David Thompson a exploré davantage la Columbia River, et en 1811 il est devenu le premier européen à avoir navigué sur toute la rivière jusqu'au Pacifique.  En 1818, le Fort Nez Percé a été ouvert pour servir de comptoir de vente de fourrures au profit de la North-Wwest Company, et a été installé le long de la Columbia River, près de l'actuelle Wallula, dans le Walla Walla County et à proximité de la Snake River.  

Les premières implantations européennes dans le futur Washington étaient dues à des trappeurs et des commerçants, venus exploiter les ressources naturelles locales. Courant 1818, un accord de frontières a été conclu avec les britanniques pour établir le 49ème parallèle en tant que frontière internationale, puis les espagnols ont cédé en 1819 leurs droits au Nord du 42ème parallèle.

En 1833, des trappeurs de la Hudson Bay Company ont construit Fort Nisqually, dans le détroit de Puget Sound (actuelle Tacoma), qui servait de point de commerce de fourrure, mais aussi de ferme pour permettre à ses habitants de vivre. 

L'année 1836 a vu plusieurs missionnaires catholiques, ouvrir des missions dans le territoire, avec notamment des soins apportés aux amérindiens : toutefois, les maladies européennes ont rapidement causé des ravages dans les tribus, qui ont vite tenu les missionnaires pour responsables et en on assassiné 13 en 1847. L'événement a marque le début de la guerre entre la tribu Cayuse et les colons (1847-1855).

Peu avant, en 1841, la colonisation européenne de la région a réellement commencé, avec l'envoi du trappeur James Sinclair par le gouverneur Sir George Simpson, de la Hudson Bay Company, qui a envoyé son émissaire accompagné de 200 colons pour s'installer près de Fort Vancouver. En 1846, les britanniques ont signé un accord de frontière définissant le 49ème parallèle Nord comme frontière commune pour l'Oregon Country (qui correspond au Nord-Ouest du Washington actuel). 

(Fort Vancouver, 1845, Lt Herny Warre, www.oregonhistoryproject.org, wikipedia)

(Fort Vancouver, 1845, Lt Herny Warre, www.oregonhistoryproject.org, wikipedia)

La disponibilité des terres et la possibilité de profiter des abondantes ressources naturelles de la région, alors connue sous le nom d'Oregon, a attiré de nombreux colons dans la partie Nord-Ouest du territoire, surtout vers les détroit de Puget. Le territoire de l'Oregon englobait les actuels Idaho, Washington, Oregon et des parties du Wyoming et du Montana. 

Assez peu de violences ont eu lieu entre les colons (qui étaient 1201 en 1850) et les tribus locales, bien qu'au fil des ans les blancs aient davantage cherché à s'accaparer des terres amérindiennes et à réduire les droits des tribus. En 1853, le vaste Territoire de l'Oregon a été divisé et le Territoire de Washington a été créé, après que de nombreuses demandes aient été émises de la part des habitants et qu'une pétition ait été envoyée au Congrès, en vue d'obtenir un territoire séparé, au Nord de la Columbia River. Les terres confiées au Washington incluaient alors les moitiés Nord de l'Idaho et du Montana. Après l'admission de l'Oregon comme État de l'Union en 1859, les parties Sud de l'Idaho et du Montana ont été rattachées au Washington, ainsi que l'Est du Wyoming. C'est en 1863 que les frontières définitives du Washington ont été fixées; le territoire comptait alors 11 594 habitants (1860).

La population du territoire du Washington a continué de croître, passant à 23 955 en 1870, puis à 75 116 en 1880,  ouvrant alors la voie à la formation de l'État du Washington, admis dans l'Union le 11 novembre 1889 en tant que 42ème État. En 1890, il comptait 357 232 habitants. Peu avant, en 1878, le Washington s'était doté d'une Constitution, mais celle-ci n'a pas été validée par le Congrès américain et il faudra attendre 1889 pour que le Washington ait une constitution acceptée et devienne un État à part entière. 

Les grandes ressources forestières et la bonne qualité des terres ont attiré de nombreux bûcherons et agriculteurs, qui ont augmenté la population à travers les emplois offerts : la vallée de la Yakima River est vite devenue un haut lieur de la culture des pommes. La zone du Puget Sound s'est développée progressivement en port commercial, grâce aux activités liées au bois, à l'agriculture et à la pêche. Des fonderies d'or, de plomb, de cuivre et d'argent ont ouvert dans l'État, accentuant son industrialisation; la construction navale s'est développé autour de Seattle. En 1900, le Washington comptait 518 103 habitants et en 1905, le Washington est devenu le 1er producteur national de bois.

En 1909, Seattle a accueilli l'exposition Alaska-Yukon-Pacific, pour aider au développement du Nord-Ouest : un total de 3 700 000 visiteurs est venu à l'exposition entre le 1er juin 1909 et le 16 octobre 1909.  

(L'exposition de 1909, photo www.lib.washington.edu, wikipedia)

(L'exposition de 1909, photo www.lib.washington.edu, wikipedia)

La population du Washington a continué d'augmenter, atteignant 1 141 990 en 1910, puis 1 356 621 en 1920. Peu avant, le 15 juillet 1916, l'entreprise aéronautique Boeing a été fondée à Seattle par William Boeing. Pendant la Première Guerre mondiale, Boeing a vendu des avions au gouvernement américain. Le 3 mars 1919, l'hydravion Boeing B-1 a effectué le 1er vol international de courrier américain, en reliant Vancouver (Colombie Britannique), à Seattle. A partir de 1923, Boeing est entré en compétition avec Curtis pour équiper l'US Army Air Service.

Courant 1926, l'État est devenu le 1er du pays à élire une femme à la tête d'une grande ville, en la personne de Bertha Knight Landes. Peu avant, en 1924, l'aérodrome de Sand Point (à Seattle) a été le terminus du 1er tour du monde en aéroplane. En 1928, le Capitole du Washington a été achevé à Olympia et l'État comptait 1 563 396 habitants en 1930.

Au moment du New Deal, le programme de grands travaux du président Roosevelt a vu démarrer les travaux d'excavation du futur barrage de Grand Coulee en décembre 1933; courant 1937, le président Roosevelt est venu visiter l'Olympic Peninsula et le 29 juin 1938, l'Olympic National Park a été crée. La même année a démarré la construction du barrage de Grand Coulee. 

En 1940, le Washington rassemblait 1 736 191 habitants; le 1er juillet 1940, le pont de Tacoma a été inauguré, mais sa section centrale s'est effondrée le 7 novembre 1940, après de puissantes rafales de vent qui l'ont tristement fait entrer dans l'Histoire. Le 22 mars 1941, le barrage de Grand Coulee est devenu opérationnel.

L'entrée en guerre des États-Unis après l'attaque contre Pearl Harbor le 7 décembre 1941 a très fortement mobilisé l'industrie de l'État, notamment les usines du constructeur aéronautique Boeing : pendant toute la guerre, elles ont produit 6847 bombardiers B-17 et 1119 B-29. L'industrie automobile a produit 926 chars Sherman M4 et  1372 tracteurs de camions M26/M26A. Enfin, les 15 chantiers navals du Washington ont mis à l'eau de très nombreux navires et assuré des réparations sur beaucoup d'entre eux (136 rien que pour le Puget Sound Naval Shipyard, qui employait 30 000 personnes). La base de Fort Lewis a entraîné près de 50 000 soldats pendant toute la durée de la guerre, et 6200 soldats du Washington ont été tués durant la guerre. 

(B-17 à l'usine Boeing de Seattle, 1942, photo USAF, www.media.defense.gov, wikipedia)

(B-17 à l'usine Boeing de Seattle, 1942, photo USAF, www.media.defense.gov, wikipedia)

Après la victoire américaine contre l'Allemagne Nazie et le Japon, le Washington a vu sa population s'accroître grâce aux nombreux ouvriers, militaires ou vétérans et leurs familles, qui ont décidé de rester dans l'État. Le 13 avril 1949, la ville d'Olympia a été frappée par un séisme de magnitude 7.1, qui a tué 8 personnes et en a blessé 64, en faisant d'importants dégâts. 

La population du Washington était de 2 378 963 habitants en 1950, puis de 2 853 214 en 1960; la célèbre tour du Space Needle a ouvert à Seattle en 1961, avec son restaurant rotatif situé à  150 mètres de haut, sur une structure antisismique. Le 29 avril 1965, Seattle a été touchée par un séisme de magnitude 7, qui a tué 7 personnes et provoqué pour $ 12 500 000 de dégâts.  

Le 9 septembre 1969, le Boeing B-747, alors plus gros avion au monde, a décollé pour son premier vol d'essais. En 1970, le Washington comptait 3 409 169 habitants et il est devenu le 1er État du pays à interdire la discrimination sexuelle en 1971. La même année a ouvert le 1er Starbucks à Seattle (avant de se développer jusqu'au niveau international actuel). 

Courant 1980, il y avait 4 132 156 habitants dans le Washington, qui a été dramatiquement frappé par l'éruption du Mont Saint Helens le 18 mai 1980, après de nombreux signes de danger : il a tué 57 personnes, détruit 250 maisons, 47 ponts, 500 km² de forêts, 24 kilomètres de voies ferrées, et 300 kilomètres de routes.

(Éruption du mont St Helens du 22/07/1980, photo Mike Doukas, USGS, 22/07/1980, wikipedia)

(Éruption du mont St Helens du 22/07/1980, photo Mike Doukas, USGS, 22/07/1980, wikipedia)

Le 19 février 1983, le Washington a été endeuillé par une fusillade dans le club de jeu Wah Mee, à Seattle, qui a fait 13 morts et constitue la pire tuerie de masse de l'État. Le Washington a vu l'entreprise Microsoft s'installer à Redmond en 1986, sur un campus qui n'a cessé de croître depuis.

En 1990, il y avait 4 866 692 habitants dans l'État; en juillet 1994, après avoir été attiré par le succès de Microsoft dans l'État, l'entrepreneur Jeff Bezos a fondé Amazon près de Seattle, marquant le début de l'engouement des nouvelles entreprises pour le Nord-Ouest Pacifique. Grâce à une politique volontariste et à un environnement agréable, le Washington a pu attirer de nouveaux et nombreux talents, et des investisseurs. Les 29 et 30 novembre 1999, Seattle a reçu un sommet de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), qui a vu entre 40 000 et 50 000 manifestants, venus du monde entier, réussir à bloquer le sommet, sans recourir à la violence (à l'exception de quelques radicaux). 

En l'an 2000, l'État comptait 5  894 121 habitants; le 9 février 2000, 17 000 ingénieurs et techniciens de Boeing se sont mis en grève, ce qui en a fait l'une des plus importantes chez les cols-blancs dans l'histoire américaine : elle s'est achevée le 17 mars 2000 après queles grévistes aient obtenu ce qu'ils voulaient. Le 28 février 2001, Seattle et sa région ont été frappés par un séisme de magnitude 6.8, qui n'a tué personne mais a provoqué pour près de $ 2 000 000 000 de dégâts.   

Le rayonnement international du Washington s'est accru avec la visite officielle du président chinois Hu Jintao le 18 avril 2006, notamment sur le campus de Microsoft à Redmond. En décembre 2006 et décembre 2007, de très importantes tempêtes, accompagnées d'inondations, ont touché le Washington. Le 15 décembre 2009, le 1er Boeing B-787 a décollé, entamant une longue série d'essais en vol. En 2010, 6 724 540 personnes vivaient dans le Washington. 

Le 16 octobre 2013, le Washington est devenu le 2ème État à autoriser la vente de Marijuana à usage récréatif et le 5 mars 2014 a ouvert la 1ère boutique légale. Peu après, le 22 mars 2014, un glissement de terrain près d'Oso (Snohomish County), a tué 43 personnes : le président Obama est venu survoler la zone le 22 avril. 

Le 22 septembre 2015, le président chinois Xi Jinping est venu à Seattle pourpromouvoir les échanges commerciaux entre les deux superpuissances et en annonçant que la Chine ferait des efforts pour protéger la propriété intellectuelle. Le 17 novembre 2014, une tempête a tué 3 personnes et coupé l'électricité à 360 000 maisons et entreprises à Seattle et ses environs. Courant 2018, il y avait 7 535 591 habitants dans le Washington. 

(Vue aérienne de Seattle, photo Jelson25, 27/06/2012, wikipedia)

(Vue aérienne de Seattle, photo Jelson25, 27/06/2012, wikipedia)

Géographie

Le Washington est l'État qui est situé le plus au Nord-Ouest de l'ensemble des États contigus, et il occupe 184 827 Km² (18ème plus grand de l'Union), dont 172 587 Km² de terres. Il mesure environ 400 kilomètres de long pour 580 kilomètres de large.

Bordé par le Pacifique à l'Ouest, par l'Oregon au Sud, l'Idaho à l'Est et le Canada (Colombie Britannique) au Nord, le Washington tire profit de son emplacement côtier pour commercer avec l'Asie, le Canada et l'Alaska. Au total, le Washington compte 4870 kilomètres de côtes, de rives et de littoraux.

La péninsule Olympique, située dans le Nord-Ouest du territoire est un des endroits les plus humides de la planète, avec 4100 mm de pluie en moyenne par an et elle abrite des forêts humides tempérées à la végétation très variée et abondante.

Une chaîne de hautes montagnes, les Cascade Mountains, traverse l'État du Nord au Sud, et abrite notamment des volcans actifs tels que le Mount Rainier (point culminant de l'État, 4392 mètres), qui se trouve à seulement 90 kilomètres au Sud-Est de Seattle, ainsi que les volcans Mount Adams (3742 mètres), Mount Baker (3285 mètres), Glacier Peak  (3213 mètres) et le Mount St Helens (2549 mètres). Près d'1 500 000 personnes sont potentiellement menacées par les volcans dans  tout l'État.

La dangerosité de cette zone volcanique est devenue tristement célèbre le 18 mai 1980, lorsque le Mount St Helens est entré en éruption et a tué 57 personnes et provoqué d'énormes dégâts. Les différents volcans sont l'objet d'une étroite surveillance des autorités locales, d'État et fédérales. 

En ce qui concerne les espaces aménagés ou préservés, il y a 142 parcs d'État, 24 refuges pour la vie sauvage, 9 forêts nationales et 3 parcs nationaux. 

Le Washington est recouvert par 8 903 084 hectares de forêts, ce qui représente plus de 50% de la superficie de tout l'État. Abritant environ 8000 lacs et étangs, ainsi que les puissants fleuves Columbia (1954 kilomètres), Snake (1674 kilomètres) et Yakima (344 kilomètres), ce qui contribue fortement à la diversification de la faune et de la flore. 

La vie animale est représentée par des ours noirs, des coyotes, des pumas, des lynx, des loups gris, des renards roux, des cerfs hémiones, des cerfs de Virginie, des cerfs à queue noire, des cerfs à queue blanche, des cerfs élaphe, des antilopes d'Amérique, des lapins de garenne, des lapins à queue blanche, des lapins pygmées, des lapins de Nutall, des chèvres des montagnes, des castors, des castors des montagnes, des opossums de Virginie, des ratons laveurs, des loutres de rivière, des écureuils de Douglas, des écureuils roux, des écureuils gris, des écureuils volants, des écureuils fauves, des rats musqués, des ragondins, des couleuvres rayées, des couleuvres de l'Ouest, des couleuvres du Nord-Ouest, des couleuvres à nez mince, des crotales des prairies (venimeux), des baleines bleues, des baleines grises, des baleines à bosse, des orques, des baleines franches, des rorquals boréals, des  rorquals communs, des grands cachalots, des otaries de Steller, des requins tigres, des grands requins blancs, des requins pèlerins, 341 espèces d'oiseaux et 25 espèces amphibies.   

La flore est représentée par des pins ponderosa, des épicéas de Sitka, des thuyas géants, des sapins de Douglas, des sapins gracieux, des sapins de Vancouver, des sapins subalpins, des sapins nobles, des mélèzes subalpins, des mélèzes de l'Ouest, des épinettes d'Engelmann, des épinettes blanches, des pins à écorce blanche, des pins tordus, des pins argentés, des pruches subalpines, des pruches de l'Ouest, des peupliers faux trembles, des peupliers de l'Ouest, des arbousiers d'Amérique, des genévriers communs, des genévriers occidentaux, ou encore des genévriers des Rocheuses.

(Mont Rainier vu depuis Tipsoo Lake, photo Ron Clausen, 14/09/2006, wikipedia)

(Mont Rainier vu depuis Tipsoo Lake, photo Ron Clausen, 14/09/2006, wikipedia)

(Mount Baker-Snoquamie National Forest, photo Pfly, 09/07/2006, www.flickr.com, wikipedia)

(Mount Baker-Snoquamie National Forest, photo Pfly, 09/07/2006, www.flickr.com, wikipedia)

(Crying Lady Rock, Olympic National Park, photo Ron Clausen, 28/09/2017, wikipedia)

(Crying Lady Rock, Olympic National Park, photo Ron Clausen, 28/09/2017, wikipedia)

(Mount St Helens, au fond, photo USFS-Pacific Northwest Region, 12/10/2004, wikipedia)

(Mount St Helens, au fond, photo USFS-Pacific Northwest Region, 12/10/2004, wikipedia)

(Columbia River Gorge, photo Bala from Seattle, 04/07/2010, www.flickr.com, wikipedia)

(Columbia River Gorge, photo Bala from Seattle, 04/07/2010, www.flickr.com, wikipedia)

(Hoh National Rainforest, photo Malonecr7, 26/05/2008, wikipedia)

(Hoh National Rainforest, photo Malonecr7, 26/05/2008, wikipedia)

(Deception Pass, détroit de Puget Sound, photo Patrick McNally,14/02/72010, www.panoramio.com, wikipedia)

(Deception Pass, détroit de Puget Sound, photo Patrick McNally,14/02/72010, www.panoramio.com, wikipedia)

Population et comtés

Situé au 13ème rang national avec une population de 7 614 893 habitants, le Washington compte 39 comtés, avec 1 ville de plus de 500 000 habitants, 2 de plus de 200 000, 5 de plus de 100 000, de plus de 90 000 et 3 de plus de 80 000.

La population du Washington est blanche à 68%, hispanique ou latino à 12.9%, asiatique à 9.3%, afro-américaine à 4.3%, amérindienne ou native d'Alaska à 1.9%, et hawaïenne ou originaire du Pacifique à 0.8%.

La pratique religieuse dans l'État concerne 35.5% de la population, et dans cette faible portion de la population, il y a 12% de catholiques, 9.7% de protestants, 4.1% de mormons, 0.9% d'hindouistes ou de bouddhistes, 0.3% de juifs et 0.3% de musulmans. 

Les principales villes du Washington sont Seattle (744 955 habitants), Spokane (219 190), Tacoma (216 279), Vancouver (183 012), Bellevue (147 599), Kent (129 618), Everett (111 262) et Renton (102 153).

Le comté le plus peuplé est le King County, avec 2 233 163 habitants, et le moins peuplé est le Garfield County, avec 2247 habitants. 

Population des comtés

Comté Population Comté Population
Adams 19 759 Asotin 22 610
Benton 201 877 Chelan 77 036
Clallam 76 737 Clark 481 857
Columbia 4059 Cowlitz 108 987
Douglas 42 907 Ferry 7649
Franklin 94 347 Garfield 2247
Grant 97 331 Grays Harbor 73 901
Island 84 460 Jefferson 31 729
King 2 233 163 Kitasp 269 805
Kittitas 47 364 Klickitat 22 107
Lewis 79 604 Lincoln 10 740
Mason 65 507 Okanogan 42 132
Pacific 22 036 Pend Oreille 13 602
Pierce 891 299 San Juan 17 128
Skagit 128 206 Skamania 11 924
Snohomish 814 901 Spokane 514 631
Stevens 45 260 Thurston 286 419
Wahkiakum 4426 Walla Walla 60 922
Whatcom 225 685 Whitman 49 791
Yakima 251 446    
(Seattle, photo CommunistSquared, 14/10/2018, wikipedia)

(Seattle, photo CommunistSquared, 14/10/2018, wikipedia)

(Spokane, photo SounderBruce, 28/08/2019, wikipedia)

(Spokane, photo SounderBruce, 28/08/2019, wikipedia)

(Tacoma, photo Super Rad!, 05/06/2010, wikipedia)

(Tacoma, photo Super Rad!, 05/06/2010, wikipedia)

Gouvernement

Début 2020, le Washington est gouverné par un Démocrate, en charge de l'État depuis 2013. Il contrôle et commande la Garde Nationale du Washington et bénéficie de l'aide d'1 lieutenant gouverneur, ainsi que d'un cabinet composé de

  • 1 Secrétaire d'État
  • 1 Procureur général
  • 1 Secrétaire à la Justice
  • 1 Secrétaire aux impôts
  • 1 Secrétaire aux finances
  • 1 super-intendant de l'éducation  
  • 1 chargé de l'agriculture
  • 1 commissaire aux ressources naturelles
  • 1 Secrétaire à l'environnement
  • 1 commissaire des forêts et de la vie sauvage
  • 1 Secrétaire aux transports
  • 1 chargé des affaires militaires
  • 1 Secrétaire pénitentiaire 
  • 1 chargé de l'emploi

L'assemblée générale du Washington se trouve à Olympia et compte 49 sénateurs et 98 représentants, et la Cour Suprême de l'État compte 9 juges, élus pour 6 ans.

(Capitole d'État, photo Bobak Ha'Eri, 06/06/2009, wikipedia)

(Capitole d'État, photo Bobak Ha'Eri, 06/06/2009, wikipedia)

(Jay Inslee, Gouverneur d'État, photo www.house.gov, wikipedia)

(Jay Inslee, Gouverneur d'État, photo www.house.gov, wikipedia)

Économie

Faisant partie en 2018 des États à l'économie la plus importante, le Washington arrive en 10ème position nationale concernant son Produit Intérieur Brut (PIB), ou Gross Domestic Product (GDP), avec $ 563 150 000 000, et l'État affiche régulièrement une bonne croissance économique.

Les exportations du Washington s'élèvent à $ 77 968 000 000, avec pour partenaires principaux la Chine, le Canada, le Japon, la Corée du Sud et le Royaume-Uni. Le commerce maritime est très développé, permettant ainsi d'échanger des biens avec l'Asie. Le salaire horaire dans l'État est de $ 11.50 en 2018, soit le 2ème le plus élevé du pays. 

Les activités économiques sont diversifiées et incluent l'industrie aéronautique, avec notamment le géant Boeing installé à Seattle (mais aussi Blue Origin, Collins Aerospace, Space X), l'automobile, avec le fabricant de camions Paccar, l'informatique (Microsoft) et les jeux vidéos (Valve, Nintendo, ArenaNet), qui représentent près de 220 000 emplois, les télécommunications (T-Mobile), les biotechnologies (1150 sites de recherches et entreprises), la construction navale (SAFE Boat International, All American Marine, Delta Marine, Foss Marine, Northern Marine), le commerce et la distribution (Cotsco, Amazon), l'exploitation minière, la viticulture (la 2ème après celle de la Californie), ou encore la chaîne de café et de thé Starbucks.

L'industrie aéronautique a récemment connu des difficultés liées à deux accidents concernant le modèle phare de Boeing, le 737 MAX (qui ont fait 346 morts), dont la production a été ralentie après les crashes et a finalement été suspendue le 16 décembre 2019 par l'avionneur, en attendant de solutionner les problèmes techniques et informatiques de l'appareil. Un total de 400 avions neufs a été stocké sur les parkings du constructeurs.

La construction navale a notamment vu l'entreprise SAFE Boat rencontrer un grand succès avec ses navires légers et rapides qui ont été achetés par l'US Coast Guard, l'US Navy, l'US Customs & Border Protection, plusieurs forces de police américaines, mais aussi les marines du Mexique, de l'Irak, de Gibraltar, du Canada, de Colombie, du Chili, du Kenya, ou encore du Liberia. 

Le tourisme est aussi un acteur économique de poids (avec notamment la société Expedia), avec la 4ème place parmi les industries les plus importantes de l'État : il représente $ 21 400 000 000 de dépenses par environ 41 000 000 de visiteurs(ce qui rapport $ 1 800 000 000 en taxes chaque année), qui soutiennent ainsi près de 183 000 emplois. Les parcs nationaux, les nombreux sites historiques et les stations de ski attirent de très nombreux touristes chaque année. 

Le revenu annuel moyen par foyer est de $ 66 174, le revenu annuel moyen par personne est de $ 34 869; il-y-a 10.3% des habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté et 7.5% des moins de 65 ans n'ont pas d'assurance santé. 

Principaux employeurs

  • Boeing : 69 830
  • Joint Base Lewis-McChord : 54 000
  • Amazon : 52 000
  • Microsoft : 51 362
  • University of Washington Seattle : 46 824

Exportations du Washington (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(Usine Boeing d'Everett, photo Jeremy Elson, 15/10/2011, wikipedia)

(Usine Boeing d'Everett, photo Jeremy Elson, 15/10/2011, wikipedia)

(Partie d'un hangar d'Amazon près de Seattle, photo www.tauber.umich.edu)

(Partie d'un hangar d'Amazon près de Seattle, photo www.tauber.umich.edu)

(Campus de Microsoft, photo Jelson25, 03/08/2009, wikipedia)

(Campus de Microsoft, photo Jelson25, 03/08/2009, wikipedia)

(Navires de croisière à Seattle, photo www.portofseattle.org)

(Navires de croisière à Seattle, photo www.portofseattle.org)

Principaux importateurs (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Agriculture

L'État de Washington a produit en 2017 pour $ 10 600 000 000 de produits agricoles, avec pour les seules pommes un total de $ 2 430 000 000. La culture de ce fruit dans l'État de Washington représente 60% de la production nationale. 

Un total de 164 000 emplois est lié à l'agriculture, et l'État compte 170 marchés fermiers ainsi que 35 700 fermes. 

(Création Vincent CHARLES)

(Création Vincent CHARLES)

(Pommiers, photo WSU, www.satoshinakamotoblog.com)

(Pommiers, photo WSU, www.satoshinakamotoblog.com)

(Vignes de l'État, photo Andrea Johnson, www.minnesotamonthly.com)

(Vignes de l'État, photo Andrea Johnson, www.minnesotamonthly.com)

Énergies

En raison des nombreuses industries et des importants centres technologiques du Washington, l'État doit être en mesure d'être alimenté constamment en électricité, pour permettre à son économie de fonctionner. 

Par ailleurs, le Washington est le 1er État du pays en terme de production hydroélectrique, tirant ainsi profit des puissants cours d'eau qui passent sur son territoire : le barrage de Grand Coulee est le plus puissant barrage hydroélectrique des États-Unis. 

Principales installations 

Nombre & type d'installation Puissance totale Principal site
74 centrales hydroélectriques 21 088 MW Grand Coulee 6495 MW
21 centrales éoliennes 3077.8 MW Lower Snake River 342.7 MW
12 centrales biomasse bois 396.6 MW Cons. Product Camas 61.5 MW
10 centrales GN à cycle combiné 3105 MW Chehalis Gener. Pl 698 MW
7 centrales GN à turb. combust. 977.4 MW Fredonia 376 MW
4 centrales au fioul 15.5 MW Univ. of Washington 10 MW
2 centrales GN à comb. interne 26.8 MW Boulder Park 24.6 MW
1 centrale charbon à vapeur * 1459.8 MW Transalta Centralia 
1 centrale nucléaire 1200 MW Columbia Gener. Station
1 centrale GN à turb. vapeur 5 MW Univ. of Washington

* Fermée d'ici 2025

(Barrage de Grand Coulee, photo US Bureau of Reclamation, 08/1986, wikipedia)

(Barrage de Grand Coulee, photo US Bureau of Reclamation, 08/1986, wikipedia)

(Lower Snake River WEP, photo Puget Sound Energy, 10/06/2011, www.flickr.com)

(Lower Snake River WEP, photo Puget Sound Energy, 10/06/2011, www.flickr.com)

(Centrale Columbia Generating Station, photo Energy Northwest, www.nwnewsnetwork.org)

(Centrale Columbia Generating Station, photo Energy Northwest, www.nwnewsnetwork.org)

(Centrale de Fredonia, photo Puget Sound Energy, 31/03/2015, www.flickr.com)

(Centrale de Fredonia, photo Puget Sound Energy, 31/03/2015, www.flickr.com)

Éducation

Accordant une grande importance à l'éducation de sa jeunesse, le Washington peut s'enorgueillir de compter 91.1% de diplômés chez les plus de 25 ans (baccalauréat ou supérieur), ce qui en fait un État très en vue pour les entreprises liées aux nouvelles technologies (informatique, numérique, biotechnologies, médecine, etc).

Le Washington compte 3794 écoles maternelles, 2016 écoles élémentaires, 1209 collèges et 1036 lycées. Les principales universités sont : University of Washington (59 263 étudiants), Washington State University (31 478), Western Washington University (16 121), Eastern WSU (12 635), Central WSU (12 342). Près de 30 collèges supérieurs et 28 universités et collèges supérieurs privés sont aussi présents dans l'État. 

(Une partie du campus de l'UW, photo Atomic Taco from Seattle, WA, 20/08/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Une partie du campus de l'UW, photo Atomic Taco from Seattle, WA, 20/08/2013, www.flickr.com, wikipedia)

Transports

Dans le Washington, les infrastructures routières sont gérées par le Washington State Department of Transportation, qui construit et entretient les 32 186 kilomètres de routes/autoroutes et les 3000 ponts routiers de l'État, ainsi que les voies ferrées, les autoroutes d'État, les ferrys et les aéroports. 

Les autoroutes Interstate représentent 1230 kilomètres dans l'État

  • Interstate I-90 : de l'Idaho à Seattle, 478.81 kilomètres
  • Interstate I-5 : de l'Oregon au Canada, 445.18 kilomètres
  • Interstate I-82 : de Ellensburg à l'Oregon, 213.35 kilomètres
  • Interstate I-405 : de Tukwila à Lynnwood, 48.76 kilomètres
  • Interstate I-182 : de Richland à Pasco, 24.45 kilomètres
  • Interstate I-205 : de l'Oregon à Salmon Creek, 17.01 kilomètres

Les autoroutes d'État sont un réseau de 2238 kilomètres et sont un moyen rapide de se déplacer

  • US Route 12 : d'Aberdeen à Clarkson, 693.31 kilomètres
  • US Route 101 : de Megler à Tumwater, 588.31 kilomètres
  • US Route 2 : d'Everett à Newport, 525.19 kilomètres
  • US Route 97 : de Maryhill à Oroville, 517.44 kilomètres
  • US Route 395 : de Plymouth à Laurier, 442.57 kilomètres
  • US Route 195 : d'Uniontown à SPokane, 150.26 kilomètres

Enfin, l'État de Washington compte un énorme réseau de routes d'État, s'étirant sur 11 353 kilomètres, dont les principales sont :

  • State Route 20 : de Discovery Bay à Newport, 701.88 kilomètres
  • State Route 21 : de Kahlotus à Danville (frontière du Canada), 307.85 kilomètres
  • State Route 14 : de Vancouver à Plymouth, 290.74 kilomètres
  • State Route 17 : de Mesa à Brewster, 219.95 kilomètres
  • State Route 28 : de East Wenatchee à Davenport, 217.66 kilomètres
  • State Route 26 : de Vantage à Colfax, 215.02 kilomètres
  • State Route 25 : de Davenport à la frontière canadienne, 195 kilomètres
  • State Route 410 : de Sumner à Naches, 172.91 kilomètres
  • State Route 9 : de Woodinville à Sumas, 156.67 kilomètres

Le plus long pont routier de l'État (et du pays) enjambe la Columbia River entre Astoria (Oregon) et le Pacific County (Washington), sur une longueur totale de 6.55 kilomètres; pont en poutres à porte-à-faux, il a été inauguré en août 1966. Un autre grand pont le Lake Washington, entre Seattle et sa banlieue : il s'appelle l'Evergreen Point Floating Bridge et mesure 2350 mètres de long, avec 35 mètres de largeur et 6 voies de circulation. Il s'agit du plus long pont flottant au monde et il a été inauguré en 2016.

La navigation fluviale et maritime est très importante dans le Washington, qui compte de nombreux ports marchands tels que ceux de Seattle, Tacoma, Port Angeles, Longview, Vancouver, Kalama, Pasco, Klickitat, pour ne citer qu'eux. Ces infrastructures ont vu passer en 2016 pour $ 79 600 000 000 d'exportations américaines et $ 47 200 000 000 d'importations la même année. Un total de 11 ports en eaux profondes se trouve dans le Washington : 1 dans Grays Harbor, 3 sur la Columbia River et 7 sur la Salish Sea.

Les Washington State Ferries représentent 10 lignes (avec 20 terminaux)  et 22 navires, ce qui en fait la flotte de ferrys d'État la plus importante du pays et la 4ème au monde. Près de 62 000 passagers utilisent quotidiennement ces navires. 

Il y a aussi 4828 kilomètres de voies ferrées dans l'État, destinées surtout au transport de marchandises, mais aussi de passagers.

Les voies aériennes sont assez développées dans l'État, qui compte 6 aéroports internationaux, 6 aéroports régionaux, 30 aéroports municipaux et près de 100 aérodromes. 

  • Seattle-Tacoma International Airport : plus grand aéroport du Nord-Oesu Pacifique, il compte 1 piste de 3627 mètres, 1 piste de 2873 mètres et 1 piste de 2591 mètres, toutes en béton. En 2018, il a vu passer 49 849 520 passagers et 432 315 mouvements aériens.
  • Spokane International Airport : doté d'1 piste de 3353 mètres et d'1 piste de 2499 mètres, les deux en asphalte, il a vu passer en 2018 un total de 3 998 272 passagers et 68 256 mouvements aériens. 
  • Bellingham International Airport : il possède 1 piste de 2042 mètres en asphalte et il a vu passer 670 000 passagers en 2018.
  • King County International Airport : servant principalement aux essais de Boeing, cet aéroport proche de Seattle possède 1 piste de 3050 mètres et 1 piste de 1130 mètres, toutes en asphalte, et il a vu s'effectuer 183 268 mouvements aériens en 2018.
  • Grant County International Airport : ancien aéroport militaire, cet site dispose d'1 piste de 4116 mètres, d'1 de 3048 mètres et d'1 de 1014 mètres, toutes en asphalte, ainsi que d'1 piste de 1067 mètres et d'1 de 895 mètres en béton. En 2018, il y a eu 77 335 mouvement aériens sur cet aéroport.
(Principales routes du Washington, image www.geology.com)

(Principales routes du Washington, image www.geology.com)

Sécurité et Défense

L'État de Washington possède de nombreuses forces de l'ordre pour lutter contre la délinquance et la criminalité dans les villes et les comtés. La surveillance aérienne par les forces de police est assurée par 7 hélicoptères.

Le plus important Police Department est celui de Seattle, avec 1448 policiers, et le plus important Sheriff Department est celui du comté de Snohomish, avec 274 Sheriffs. La Police d'État compte 1100 agents et dispose de 7 avions légers pour la surveillance aérienne.

Effectifs des forces de l'ordre (2017)

 

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

En plus des forces de l'ordre, les différents comtés et les villes disposent aussi de services de secours, chargés d'intervenir en cas d'incendies, d'accidents de la circulation, d'accidents domestiques, d'accidents industriels ou encore de catastrophe naturelle ou industrielle. 

Effectifs des services de secours

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Tirant profit de sa position stratégique donnant sur le Pacifique, qui est devenu au fil des ans une zone de tensions internationales avec l'émergence de la Chine et de ses revendications, l'État de Washington accueille plusieurs grandes bases militaires, permettant aux États-Unis d'intervenir plus rapidement dans cette immense région de la planète.

L'SU Air Force y possède un puissant parc d'avions de transport et de ravitailleurs, tandis que l'US Navy a installé des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (chargés de la dissuasion nucléaire contre la Russie, la Chine et la Corée du Nord notamment) et divers grands navires de combat. L'US Army quant à elle déploie des forces légères, pouvant être rapidement déployées.

US Air Force

  • 56 avions ravitailleurs KC-135
  • 36 avions de transport C-17
  • 4 hélicoptères de transport UH-1 N

US Navy

  • 2 porte-avions Nimitz
  • 5 destroyers Arleigh Burke
  • 8 sous-marins nucléaires lanceurs d'engins Ohio 
  • 2 sous-marins nucléaires lance-missiles Ohio 
  • 3 sous-marins nucléaires d'attaque Seawolf
  • 113 avions de guerre électronique EA-18 G 
  • 24 avions de patrouille maritime P-8A
  • 11 avions de guerre électronique EP-3 

US Army

  • 664 blindés à roues Stryker 
  • 84 blindés à roues ASV 
  • 36 canons tractés M777 de 155 mm
  • 36 lance-roquettes multiples HIMARS
  • 1254 véhicules légers HMMWV
  • 469 camions moyens MTV
  • 312 camions lourds HEMTT
  • 96 camions légers LMTV
  • 6 niveleuses G-120
  • 6 bulldozers D-7
  • 4 systèmes de déminage MICLIC
  • 24 hélicoptères d'attaque AH-64 D
  • 30 hélicoptères de transport UH-60
  • 10 hélicoptères de transport MH-60 (Forces Spéciales)
  • 16 hélicoptères de transport MH-47 (Forces Spéciales)

US Coast Guard

(USS Carl Vinson à Kitsap, photo Mate Airman Ryan J. Restvedt, 13/01/2005, wikipedia)

(USS Carl Vinson à Kitsap, photo Mate Airman Ryan J. Restvedt, 13/01/2005, wikipedia)

(USS Louisiana à Kitsap, photo Mr Brian Nokell, USN, 12/10/2005, wikipedia)

(USS Louisiana à Kitsap, photo Mr Brian Nokell, USN, 12/10/2005, wikipedia)

(EA-18 G à Whidbey Island, photo USN, 18/08/2017, www.navytimes.com)

(EA-18 G à Whidbey Island, photo USN, 18/08/2017, www.navytimes.com)

(C-17 à McChord AFB, photo Capt Amit Patel, 11/07/2018, www.dvidshub.net)

(C-17 à McChord AFB, photo Capt Amit Patel, 11/07/2018, www.dvidshub.net)

(Blindés Stryker au Grant Cty Airport, WA, photo Airman 1st Class Kristen Heller, 04/08/2017, www.dvidshub.net)

(Blindés Stryker au Grant Cty Airport, WA, photo Airman 1st Class Kristen Heller, 04/08/2017, www.dvidshub.net)

(Brise-glace Polar Star à Seattle, photo Elaine Thompson, The Associated Press, www.seattletimes.com)

(Brise-glace Polar Star à Seattle, photo Elaine Thompson, The Associated Press, www.seattletimes.com)

Effectifs actifs (31/12/2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

En complément des forces fédérales basées dans l'État, le Washington dispose de sa propre Garde Nationale terrestre et aérienne, commandée par le gouverneur et pouvant être fédéralisées en cas de besoin. Le Washington compte aussi plusieurs unités de réservistes.

ANG

  • 14 avions ravitailleurs KC-135

ARNG

  • 29 chars M1
  • 62 blindés de transport M2
  • 25 blindés de transport M113
  • 18 canons tractés M777 de 155 mm
  • 10 blindés porte-mortier M1064
  • 485 véhicules légers HMMWV
  • 266 camions moyens MTV
  • 160 camions lourds HEMTT
  • 60 camions lourds PLS
  • 57 camions légers LTMV
  • 4 bulldozers D-7
  • 4 systèmes de déminage MICLIC
  • 2 niveleuses G-120
  • 39 hélicoptères de transport UH-60
  • 13 hélicoptères de transport CH-47
  • 12 hélicoptères de transport UH-72
  • 3 avions de liaison C-12

Army Reserve

  • 8 véhicules légers HMMWV
  • 8 camions lourds PLS
  • 3 camions lourds HEMTT
  • 2 camions moyens MTV
  • 2 camions légers LMTV
  • 2 bulldozers D-7

USN Reserve

  • 3 avions de transport C-40
(CH-47 et UH-60 de l'ARNG à McChord AFB, photo Joseph Siemandel, 24/06/2019, www.dvidshub.net)

(CH-47 et UH-60 de l'ARNG à McChord AFB, photo Joseph Siemandel, 24/06/2019, www.dvidshub.net)

Effectifs de réserve (31/12/2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article