Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Bowen McLaughlin-York/United Defense/BAe Systems M109

(M109 du 4-1 FA à l'exercice à Fort Bliss, TX, photo Spc Gabrielle Weaver, USA, 14/02/2018, www.dvidshub.net)

(M109 du 4-1 FA à l'exercice à Fort Bliss, TX, photo Spc Gabrielle Weaver, USA, 14/02/2018, www.dvidshub.net)

(M109 du 1-41 FA à Fort Stewart, GA, photo Sgt Joseph Truckley, USA, 01/08/2017, www.dvidshub.net)

(M109 du 1-41 FA à Fort Stewart, GA, photo Sgt Joseph Truckley, USA, 01/08/2017, www.dvidshub.net)

Canon automoteur apparu au début des années 1960, à la demande de l’US Army, qui cherchait à remplacer ses plus anciennes pièces par un nouveau système d’artillerie à moteur diesel, le Bowen McLaughlin York M109, de 155 mm, a été homologué par l’US Army en 1961.

A la fin de l’année 1962 démarra sa production en série sur le site de l’usine Cadillac Motor Car Division (racheté plus tard par Chrysler), implanté à Cleveland (Ohio) ; engagé au combat peu après sa mise en service, lors de la guerre du Vietnam, le M109 s’est vite révélé un instrument tactique performant. Proposant une cadence de tir soutenue, associée à un calibre très puissant et à une portée impressionnante, le M109 s’est rapidement attiré les faveurs des artilleurs, et a été massivement exporté auprès des alliés de l’Otan, mais aussi en Israël, en Corée du sud, en Égypte, en Arabie Saoudite, au Brésil, au Chili, en Tunisie, au Pérou, à Taïwan, au Pakistan, en Thaïlande, en Suisse et au Maroc.

Engagé au combat par plusieurs de ses utilisateurs (guerre du Vietnam, guerre Iran/Irak, guerre israélo-arabes, guerre du Golfe), le M109 demeure en service auprès de nombreuses armées, et constitue toujours une solide puissance de feu, au service de l’infanterie et des unités mécanisées ; au sein de l’armée de terre des États-Unis, le M109 est déployé à raison de 54 unités par division blindée ou mécanisée. Depuis sa mise en service, le M109 a été modernisé à plusieurs reprises : A2 : canon plus long, stockage d’obus plus important, installation d’un épiscope ; A4 : ajout d’une protection NBC ; A5 : nouveau canon, à portée accrue ; A6 Paladin : nouvelle tourelle, système de navigation à bord, contrôle de tir automatique.

Les travaux de recherche de son successeur ont démarré en 2009, sans qu’aucun prototype n’ait pour l’instant été conçu ou testé, avec pour ambition d’en débuter le remplacement à partir de 2017 ou 2018, ce qui laisse au M109A6 de belles années devant lui. En 2018, l'US Army comptait 950 M109A6 en service (+ 500 en réserve).

Récemment en 2013, l'US Army a attribué à BAe Systems un contrat de $ 688 000 000 pour modifier le canon du M109 et en accroître la portée (jusqu'à 40 kilomètres), en améliorer la coque, la motorisation, la suspension, la protection et en améliorer la précision et la capacité de tir. Les travaux seront réalisés à York (Pennsylvanie), Elgin (Oklahoma), Aiken (Caroline du Sud), Minneapolis (Minnesota) et Endicott (New York). La production en série devrait démarrer rapidement.

Caractéristiques

Monté sur un châssis en aluminium corroyé, dont la coque est de forme rectangulaire, le M109 mesure 9.1 mètres de long (6.89 pour le châssis), 3.15 mètres de large, 3.25 mètres de haut et pèse 27.5 tonnes en ordre de combat. Propulsé par un moteur diesel Detroit 8V71T de 450 Cv, qui actionne les deux chenilles du véhicule (qui disposent de 7 roues de route, d’un barbotin à l’avant et d’une poulie tendeuse à l’arrière) qui offrent une bonne mobilité au blindé, le M109 roule à 56 Km/h et à une autonomie de 350 kilomètres, et embarque un équipage de 4 membres.

L’obusier consiste en un canon de 155 mm (qui pointe en site de -5° à + 75°, et à 360° en azimut) avec un évacuateur de fumée et un frein de bouche, qui possède une portée variable de 18 à 30 Km, selon le projectile tiré (Hautement Explosif, nucléaire, fumigène, éclairant). La cadence de tir normale est d’un coup à la minute, mais peut être portée à 4 coups à la minute, pendant de brèves périodes, le canon étant alimenté par une réserve de 39 coups.    

La tourelle est à l’arrière du châssis, avec à sa gauche et à sa droite, une grande porte d’accès, ainsi que 3 lance-pots fumigènes, complétés par des rangements divers, installés à l’arrière de la tourelle ; au-dessus, et à droite de la tourelle, se trouve une puissante mitrailleuse antiaérienne de 12.7 mm (500 projectiles).

L’équipage est protégé des risques NBC et bénéficie d’un blindage le mettant à l’abri des tirs d’armes légères ; le M109 est toujours accompagné d’un ravitailleur en munitions de type M992, basé sur son châssis, et capable de transporter jusqu’à 90 projectiles.  

Bowen McLaughlin-York/United Defense/BAe Systems M109
Bowen McLaughlin-York/United Defense/BAe Systems M109
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article