Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Lockheed C-130 H

(C-130H de l'USAF à Yokota, Japon, photo Osakabe Yasuo, 24/09/2013, www.flickr.com)

(C-130H de l'USAF à Yokota, Japon, photo Osakabe Yasuo, 24/09/2013, www.flickr.com)

(Largage de fret par C-130H, photo Tech Sgt Erin Hickok, USAF, 26/01/2012, www.flickr.com)

(Largage de fret par C-130H, photo Tech Sgt Erin Hickok, USAF, 26/01/2012, www.flickr.com)

Principal avion de transport de l'US Air Force, né dans les années 1950 à la suite d’une demande du Pentagone, qui recherchait un appareil de transport de nouvelle génération, le Lockheed C-130 « Hercules » a effectué son premier vol le 23 août 1954, et intégrait alors les meilleures technologies disponibles.

Le cahier des charges de l’US Air Force demandait un appareil capable de se poser et de décoller depuis des pistes sommaires, pouvant transporter une charge de 13 tonnes à 2400 kilomètres de distance, et disposant d’une cabine pressurisée. Lorsque la version initiale est sortie d’usine, en 1954, le C-130A présentait un nez aplati, qui abritait un radôme pour un radar météorologique ; en 1958, le modèle « B » fut mis au point, bénéficiant d’une nouvelle motorisation et d’une capacité d’emport de charge et de carburant accrue, mais n’avait pas de réservoirs externes. Cette particularité allait apparaître sur la version « E », qui sera largement utilisée lors de la guerre du Vietnam, où une version armée sera mise en service (AC-130). Ce terrible conflit provoqua la perte de plusieurs de ces machines, notamment par des tirs de missiles antiaériens portatifs ou par la défense antiaérienne adverse (55 avions perdus, dont 34 au combat).

Face au redoutable danger des missiles portables, les versions ultérieures du C-130 ont été équipées de systèmes de brouillage et de leurres, destinés à leur offrir de meilleures chances de survie. Le modèle « H », entré en service au début des années 1960, constitue encore la majorité des appareils en service aux États-Unis, et dans le reste du monde : il se caractérise par une motorisation plus puissante, un nouveau design des ailes, une nouvelle avionique et de nouveaux systèmes de communication ; les modèles produits entre 1992 et 1996 intègrent un GPS, des écrans multifonctions, une compatibilité avec  les systèmes de vision nocturne, un nouveau radar et un système d’alerte antimissiles.

Outre sa massive utilisation auprès de l’US Air Force (198 en service), le C-130 H est également opéré par une soixantaine d’autres forces aériennes dans le monde, où sa fiabilité et ses performances en ont fait une valeur sûre. L'US Air Force le remplace progressivement par le C-130 J. 

Caractéristiques

Quadrimoteur de transport moyen, affecté aux missions de parachutage, de transport de fret ou de ravitaillement, le C-130 H mesure 29.8 mètres de long, 11.6 mètres de haut et a une envergure de 40.4 mètres. Sa masse à vide est de 34.4 tonnes, pour une masse maximale au décollage de 70.3 tonnes, comprenant 18 tonnes de fret.

Le C-130 H vole grâce à 4 turbopropulseurs  Allison T56-A-15 de 4590 Cv chacun, montés sous les ailes. Ces dernières, montées sur le dessus du fuselage, diminuent le risque pour les moteurs d’être endommagés par des débris provenant du sol, notamment sur des pistes sommaires.

La puissance combinée des 4 turbopropulseurs permet au C-130 de voler à 592 Km/h, en vitesse de pointe, pour une vitesse de croisière de 540 Km/h, avec une autonomie de 3800 kilomètres et un plafond de 7077 mètres (en charge) à 10.060 mètres (à vide).

Dans sa configuration transport de troupes, il peut embarquer 92 passagers, ou 64 parachutistes, ou bien effectuer des missions d’évacuations médicales, avec 74 lits et 2 médecins à son bord ; le transport de matériel peut comprendre 2 à 3 HMMWV, ou 2 blindés de transport M-113 ; l’équipage est de 5 personnes. L’accès au compartiment de transport s’effectue par 2 portes latérales, ou par la rampe arrière de l’avion, qui s’ouvre vers le bas et bénéficie de la faible garde au sol de l’appareil.  

Forme du C-130 H

Lockheed C-130 H
Lockheed C-130 H
(Chargement de fret dans un C-130H, photo USAF, 21/01/2011, www.flickr.com)

(Chargement de fret dans un C-130H, photo USAF, 21/01/2011, www.flickr.com)

(Groupe de C-130H, photo Master Sgt Daniel Butterfield, USAF, 05/06/2010, www.302aw.afrc.af.mil)

(Groupe de C-130H, photo Master Sgt Daniel Butterfield, USAF, 05/06/2010, www.302aw.afrc.af.mil)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article