Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

État : Montana

(Drapeau du Montana, image www.wikipedia.org)

(Drapeau du Montana, image www.wikipedia.org)

(Sceau officiel du Montana, image US Government, www.wikipedia.org)

(Sceau officiel du Montana, image US Government, www.wikipedia.org)

(Localisation de l'État, image de TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

(Localisation de l'État, image de TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

Histoire

Grand État montagneux, le Montana a accueilli de nombreux peuples amérindiens (Crows, Sioux, Nez-Percé, Kootenais, Cheyennes, Arapahos, Kiowas), pendant 12 000 ans, avant l'arrivée des explorateurs européens. 

Au moment où les colons commençaient lentement à s'éloigner des côtes de l'Atlantique pour s'enfoncer dans les terres du continent, cette région était alors quasiment inconnue, non cartographiée et mystérieuse, isolée par son très grand éloignement des colonies. L'accès à cette grande zone inconnue et inexplorée a été rendu possible après la vente de la Louisiane française aux États-Unis le 30 avril 1803. L'achat de ce territoire gigantesque de 2 144 476 Km² pour $ 15 000 000 (soit $ 320 543 362 actuels), incluant le futur Montana, a par la suite conduit le président Thomas Jefferson à ordonner qu'une expédition (1804-1806), devenue légendaire, parte explorer cet immense territoire et tenter de rejoindre l'océan Pacifique par voie terrestre. Les célèbres explorateurs Meriwether Lewis et William Clark, accompagnés par 31 membres sont partis à la découverte de l'ancienne Louisiane, mais n'ont pu explorer qu'une petite partie du Montana actuel, car ses reliefs empêchaient de remonter les cours d'eaux.

(Vente de la Louisiane française, image de William Morris, 01/09/2015, wikipedia)

(Vente de la Louisiane française, image de William Morris, 01/09/2015, wikipedia)

Après les premières explorations de Lewis et Clark, des trappeurs et des missionnaires ont commencé à pénétrer davantage dans le territoire du Montana, mais ce n'est pas avant 1841 que la présence des colons est devenue permanente, avec l'ouverture d'une mission catholique dans l'acteulle ville de Stevensville. Des contacts précédemment établis avec les amérindiens ont permis de mieux connaître la région, sa faune et sa flore, mais aussi apprendre la médecine, l'agriculture et la religion (certaines tribus ont été converties). 

En 1847, la présence des colons s'est accrue avec la construction du fort militaire de Fort Benton, pour protéger les habitants et le commerce des fourrures. Au cours des années 1850-1860, la découverte de gisements d'or a attiré de nombreux prospecteurs qui sont venus accroître la population locale de ce qui n'était alors qu'un territoire et pas encore un État (60 000 habitants étaient requis à l'époque pour y prétendre).  La ruée vers l'or a fait naître des villes champignons telles que Bannock City, Virginia City, Gallatin City, Montana City, La Barge City, Fort Owen, Fort Collin et Helena, l'actuelle capitale. 

Face au nombre important de nouveaux arrivants, le gouvernement fédéral a créé le Territoire du Montana le 26 mai 1864, et ses frontières sont délimitées par le versant oriental de la ligne de partage des eaux et par la section Nord-Est du Territoire de l'Idaho. La capitale du Territoire du Montana a d'abord été Bannock, puis Virginia City (en 1865) et Helena (depuis 1875).

En 1866, l'économie du territoire s'est diversifiée avec l'arrivée de troupeaux de bovins, donnant naissance  à de grands ranchs et permettant aux habitants de réduire leur dépendance économique aux activités minières. En 1870, le territoire comptait 20 595 habitants. A mesure que les colons avançaient sur les territoires tribaux, des conflits ont commencé à naître, en raison du non respect par les colons des traités et de la quasi extinction des bisons, tués par les européens dans l'Ouest américain. A l'arrivée de ces derniers, il y avait environ 60 000 000 de bisons (vers 1800) et ils n'en restait plus que 541 en 1889 !

Un terrible affrontement a opposé les tribus des Sioux Lakotas et des Cheyennes aux troupes du général Custer, arrivé dans la région en 1874 où il a découvert des gisements aurifères et a souhaité traiter avec les tribus pour qu'elles partent : les négociations sur l'achat des terres ayant échoué en  septembre 1875, Custer a lancé son attaque le 25 juin 1876 près de la rivière Little Bighorn où étaient installés entre 6000 et 7000 amérindiens, dont près de 2000 guerriers. Il a divisé ses 647 soldats en plusieurs groupes pour l'attaque, mais son assaut a été repoussé par les amérindiens qui ont tué 268 soldats et en ont blessé 55 autres. 

(Lithographie de la bataille de Little Bighorn, Werner Co of Akron, Ohion 1899, wikipedia)

(Lithographie de la bataille de Little Bighorn, Werner Co of Akron, Ohion 1899, wikipedia)

(La capitale Helena, photo de William H. Jackson, 1870-1872, www.archives.org, wikipedia)

(La capitale Helena, photo de William H. Jackson, 1870-1872, www.archives.org, wikipedia)

Moins d'un an plus tard, en mai 1877, la guerre contre les Sioux s'est achevée par une victoire des colons qui ont placé les tribus dans des réserves et les ont privées de leurs terres. 

Des gisements de cuivre et d'argent ont été découverts dans les terres de la zone, attirant de nouveaux prospecteurs (et le chemin de fer haï des amérindiens), tandis que de nouveaux éleveurs bovins venaient profiter des vastes terres abordables à disposition. En 1880, le Territoire du Montana comptait 39 159 habitants, et la population a continué de croître grâce aux ressources minières et à l'accès ferroviaire à la région. En février 1889, le Congrès a accepté d'accorder le statut d'État au Montana et le président Grover Cleveland a signé l'acte le même mois. Ensuite, sous la présidence de Benjamin Harrison, le Montana a été le 41ème État à rejoindre l'Union, le 8 novembre 1889. En 1890, l'État comptait 142 924 habitants. 

Les liaisons ferroviaires se sont développées pour raccorder le Montana à ses voisins, (Northern Pacific Railroads et Great Northern Railway) favorisant notamment le tourisme et l'arrivée de nouveaux habitants, à partir de 1900. Des projets d'irrigation ont également commencé à cette période, tandis que le Homestead Act (loi de propriété fermière) a été révisé en 1909 pour réduire l'obligation de résidence à 3 ans avant d'être officiellement propriétaire (au lieu de 5 ans), accordant des terrains de 160 hectares par famille (320 si c'étaient des éleveurs). Cette mesure a permis d'attirer de nouveaux habitants dans l'État, qui a atteint 376 053 habitants en 1910. Cependant, le climat rude du Montana a surpris de nombreux habitants, avec notamment un manque d'eau et d'arbres, ce qui a poussé de nombreux fermiers à renoncer à l'agriculture, tandis que d'autres ont augmenté leurs propriétés pour mieux produire et certains se sont tournés vers les gisements de pétrole, découverts en 1910. 

Souvent éloignées du chemin de fer, les petites communautés se sont développées dans des bourgades aux noms lointains comme Glasgow, Kremlin, Malta, Dunkirk, Inverness, etc, et disposant de divers services pour la population. La rudesse du climat du Montana, très sec, a conduit de nombreux habitants à quitter l'État ou à changer de métier, ce qui a amené au milieu des années 1910 à la faillite de plusieurs banques, dont les prêts n'étaient pas remboursés. 

(Mine de cuire à Anaconda, près de Butte, photo de HAER, wikipedia)

(Mine de cuire à Anaconda, près de Butte, photo de HAER, wikipedia)

Lors de la Première Guerre mondiale, le Montana a mobilisé près de 40 000 hommes durant le conflit, soit une mobilisation 25% plus élevée que les autres État par rapport à leur population. Le Montana a perdu 1500 de ses hommes et 2437 ont été blessés : la guerre a contribué à l'économie de l'État avec une augmentation des activités minières, forestières et agricoles. En raison d'une forte population germanique et irlandaise, le Montana a été un des États où la loi sur l'espionnage de 1917 a été très appliquée, permettant d'arrêter près de 200 personnes critiquant la guerre, les autorités militaires et gouvernementales. L'effort de guerre a amené des tensions sociales et l'arrivée de la grippe espagnole de 1918 a tué 5000 habitants. Malgré ces difficultés, la population de l'État a atteint 548 889 personnes en 1920.

La crise économique de la Grande Dépression a durement touché l'État, provocant de très nombreux licenciements, des faillites et une grande pauvreté, ce qui a entraîné une baisse de la population de 14 283 habitants entre 1920 et 1930, avec 537 606 habitants cette année là. Entre 1933 et 1943, le corps des ingénieurs de l'armée et des milliers d'ouvriers ont construit plusieurs barrages hydroélectriques dans l'État, tirant profit de ses cours d'eau pour fournir l'électricité et satisfaire la demande des habitants. 

L'arrivée de la Seconde Guerre mondiale a aidé l'économie locale et a vu notamment s'ouvrir 4 bases aériennes et 1 centre d'entraînement de commandos, tandis que l'industrie du pétrole s'est développée pour l'effort de guerre. Parmi les nombreuses troupes mobilisées dans le Montana, des amérindiens Crow ont contribué aux communications sécurisées en utilisant leur langage sur les théâtres d'opération, les japonais n'étant pas capables de le comprendre. Durant la guerre, 30 ballons japonais ont largué des bombes sur le Montana, mais sans faire de dégâts ni de victimes. La population du Montana a augmenté pour atteindre 559 456 personnes, puis 591 024 en 1950.

En 1949, la valeur de la production de pétrole dépassait celle du cuivre dans l'État, mais le boom pétrolier sera beaucoup moins long qu'au Texas ou en Alaska, et après avoir atteint un pic de 48 000 000 de barils en 1968, sa production n'a cessé de diminuer depuis. En 1961, la base militaire de Malmstrom est devenue la première à accueillir des missiles nucléaires intercontinentaux. 

Au cours des années 1970, la partie la plus à l'Ouest du Montana a commencé à attirer de nombreux touristes et retraités désireux de profiter des montagnes de la région et d'y pratiquer la chasse, la pêche, la randonnée et diverses activités extérieures. L'économie du Montana s'est depuis orientée vers les services, la fourniture d'énergie et le tourisme, avec un fort attachement à la protection de l'environnement. La population de l'État était de 694 409 personnes en 1970, puis 786 690 en 1980.

Durant l'été 2000, de graves incendies de forêts ont détruit 404 685 hectares de végétation et 320 maisons. En l'an 2000, il y avait 902 195 habitants dans l'État.

En 2004, le Montana a autorisé l'utilisation du cannabis à usage thérapeutique et sur prescription médicale, ce qui a provoqué une explosion des prescriptions "arrangeantes" et a poussé les autorités à limiter fortement les prescriptions par médecin et les quantités vendues par les distributeurs. 

Courant 2011, un pipeline de pétrole de la compagnie ExxonMobil a fuit et l'équivalent de 1500 barils a pollué la Yellowstone River (réputée pour sa grande clarté et qualité) sur 136 kilomètres : à l'issue d'un procès, l'entreprise a payé une amende de $ 16 000 000 en 2016. En 2018, la population du Montana est de 1 062 305 habitants, avec Billings pour plus grande ville (109 642 personnes).

(Downtown Billings, photo de Ron Reiring, 23/08/2007, www.flickr.com, wikipedia)

(Downtown Billings, photo de Ron Reiring, 23/08/2007, www.flickr.com, wikipedia)

Géographie

Occupant 380 800 Km² (un peu plus grand que le Japon), le Montana est le 4ème plus grand État du pays après l'Alaska, le Texas et la Californie. Il mesure 899 kilomètres d'Est en Ouest et 516 kilomètres du Nord au Sud. 

Situé dans le Nord-Ouest des États-Unis, il est bordé au Nord par le Canada, à l'Ouest par l'Idaho, au Sud par le Wyoming et à l'Est par le Dakota du Nord et le Dakota du Sud. Le Montana est un des États qui a l'une des plus faibles densités de population, avec seulement 2.73 habitants au Km/², ce qui le place au 48ème rang national pour la densité de population.

Très montagneux, surtout dans sa partie Ouest (Montana veut dire montagne est espagnol), il a le Granite Peak pour point culminant, avec 3903.50 mètres d'altitude et l'altitude moyenne de l'État est de 1040 mètres. L'État compte 3 sommets de plus de 3500 mètres, 44 de plus de 3000 mètres, 4 de plus de 1500 mètres, 39 de plus de 1000 mètres. Le Glacier National Park est un des parcs nationaux les plus visités du pays (en 5ème position) et compte près de 700 lacs et étangs, avec une superficie totale de 4000 Km².

Très apprécié pour la beauté de ses paysages et sa nature préservée, le Montana est arrosé par 269 313 kilomètres de cours d'eau et 3223 lacs, ce qui en fait le paradis des pêcheurs. La ligne de partage des eaux traverse le Montana, et les précipitations s'écoulent progressivement en direction du Pacifique ou de l'Atlantique, selon le côté du bassin versant où elles tombent. 

La grande majorité des rivières se trouve dans des vallées bordées par les chaînes montagneuses de l'État, et l'Est et le Nord du Montana sont plus peuplés que les autres zones, grâce aux prairies qui s'y trouvent. 

La protection de l'environnement est très importante et représente 127 000 Km² placés sous la protection de diverses agences fédérales, ce qui représente environ 35% du territoire total. Le Montana compte 9 105 406 hectares de forêts au total, ce qui fait approximativement 25% de l'État et il y a 10 forêts nationales (6 800 000 hectares), 1 parc national, 55 parcs d'État, et 12 aires sauvage de préservation. 

Le climat du Montana, de type continental semi-aride, est très variable selon l'altitude à laquelle on se trouve, mais aussi du relief : alors que l'Ouest est majoritairement montagneux avec de larges vallées, l'Est de l'État est constitué de prairies et de terres sèches (badlands), avec quelques collines et de petites chaînes de montagnes isolées. La présence de la ligne de partage des eaux impacte fortement sur le climat à l'Est du Montana, car les hauts reliefs de cette dernière ont tendance à bloquer le flux d'air chaud venant du Pacifique. L'Ouest de l'État a donc un climat côtier avec des hivers doux, des été frais, avec moins de vent et une plus longue période de pousse. Des nuages bas et du  brouillard sont fréquents dans les vallées de l'Ouest et rares à l'Est.

Les températures annuelles moyennes varient de -2.2°C en janvier à 29.2°C en juillet, le tout dépendant toujours des altitudes auxquelles on se trouve. La température la plus haute jamais enregistrée à été de 47.2° C à Glendive le 20 juillet 1893, et la température la plus basse jamais enregistrée a été de -56.7° C dans un camp de prospection d'or près de Roger Pass. A travers tout le Montana, les nuits d'été sont douces et agréables et des chutes de neige ont lieu la plupart des mois de l'année dans les régions montagneuses du centre et de l'Ouest, mais sont bien plus rares en juillet et en août. 

La proximité du Canada influe fortement sur les températures hivernales, ce qui peut entraîner de forts écarts de températures en 24 heures. La petite localité de Loma a été le théâtre du plus grand écart en 24 heures aux États-Unis, passant de -47.8°C à +9.4° C le 15 janvier 1972. 

Les précipitations annuelles moyennes sont de 380 mm, avec d'importantes variations : les zones montagneuses bloquent l'air humide du Pacifique et reçoivent davantage d'eau que les terres situées plus à l'Est. Les hautes altitudes du Glacier National Park reçoivent par exemple 2700 mm de précipitations par an en moyenne. La plupart des grandes villes reçoivent en moyenne 76 cm à 1.27 mètre de neige par an, tandis que les montagnes peuvent en recevoir jusqu'à 7.62 mètres en moyenne. De puissantes tempêtes de neige peuvent avoir lieu de septembre à mai, bien que les principales chutes de neige aient lieu entre novembre et mars. 

Le réchauffement climatique impacte le Montana, dont les glaciers du parc national reculent et pourraient avoir totalement disparu d'ici quelques décennies; les hivers et les étés sont plus chauds et la végétation est en proie à des attaques accrues de la part d'insectes sensés mourir quand il fait plus froid. 

La faune du Montana est représentée par des ours noirs, des mouflons canadiens, des bisons, des lynx, des rennes (caribous), des pumas, des coyotes, des wapitis, des élans, des chèvres des montagnes Rocheuses, des cerfs hémiones, des antilopes d'Amérique, des renards roux, des renards véloces, des cerfs de Virginie, des loups gris, des ratons laveurs, des blaireaux d'Amérique, des pékans, des martres d'Amérique, des visons d'Amérique, des loutres de rivière, des belettes d'Europe, des belettes à longue queue, des hermines, des gloutons, des furets, des moufettes rayées, des lièvres d'Amérique, des lièvres de Townsend, des lapins de Nuttall, des lièvres de Californie, des lapins à queue blanche, des pikas, des castors, des tamias mineurs, des tamias amènes, des marmottes des Rocheuses, des marmottes à ventre jaune, des écureuils volants, des écureuils roux, des spermophiles rayés, des spermophiles de Columbia, des chiens de prairie à queue noire, des chiens de prairie à queue blanche, des porc-épics d'Amérique, des crotales des prairies, 427 espèces d'oiseaux,  90 espèces de poissons, 16 espèces de chauve-souris, et 14 espèces d'amphibiens.

En ce qui concerne la végétation du Montana, l'État voit pousser des pins ponderosa, des sapins de Douglas, des pins tordus, des genévriers rampants, des genévriers communs, des mélèzes de l'Ouest, des peupliers faux-trembles, des sapins des Rocheuses, des pins à écorce blanche, des des mélèzes subalpins, des  pins argentés, des épinettes blanches, des pins flexibles, des pruches subalpines, des pruches de l'Ouest, des tilleuls d'Amérique, des thuyas géants, des épicéas d'Engelmann, des sapins de Vancouver, des ifs de l'Ouest, des micocouliers occidentaux, des chênes à gros fruits, des noyers noirs, des féviers d'Amérique, des genévriers des Rocheuses, et de très nombreuses variétés de plantes. 

(Principaux cours d'eau du Montana, image www.geology.com)

(Principaux cours d'eau du Montana, image www.geology.com)

(Relief du Montana, image www.geology.com)

(Relief du Montana, image www.geology.com)

(Climats du Montana, image Adam Peterson, 09/08/2016, wikipedia)

(Climats du Montana, image Adam Peterson, 09/08/2016, wikipedia)

(St Mary Lake, Glacier National Park, photo de Ken Thomas, 11/09/2006, wikipedia)

(St Mary Lake, Glacier National Park, photo de Ken Thomas, 11/09/2006, wikipedia)

(Glacier National Park, photo de BorisFromStockdale, 04/07/2003, wikipedia)

(Glacier National Park, photo de BorisFromStockdale, 04/07/2003, wikipedia)

(La Red Rock Creek en hiver, photo Jim Mogen, USFWS, 02/04/2014, www.flickr.com, wikipedia)

(La Red Rock Creek en hiver, photo Jim Mogen, USFWS, 02/04/2014, www.flickr.com, wikipedia)

(Montagnes dans la Beaverhead-Deerlodge National Forest, photo de Preston Keres, USDA, 10/07/2018, www.flickr.com, wikipedia)

(Montagnes dans la Beaverhead-Deerlodge National Forest, photo de Preston Keres, USDA, 10/07/2018, www.flickr.com, wikipedia)

(Belly River, près de Pyramid Peak, photo de LiAnna Davis, 28/06/2015, wikipedia)

(Belly River, près de Pyramid Peak, photo de LiAnna Davis, 28/06/2015, wikipedia)

(Champs dans le Montana, photo www.greycliffsranch.com)

(Champs dans le Montana, photo www.greycliffsranch.com)

(Badlands, Makoshika State Park, photo Lary D. Moore, 10/06/2008, wikipedia)

(Badlands, Makoshika State Park, photo Lary D. Moore, 10/06/2008, wikipedia)

(Going to the Sun Falls, Glacier NP, photo MONGO, 23/07/2017, wikipedia)

(Going to the Sun Falls, Glacier NP, photo MONGO, 23/07/2017, wikipedia)

(Beaver Creek Road View, Helena National Forest, photo Forest Service Northern Region, 05/06/2014, www.flickr.com, wikipedia)

(Beaver Creek Road View, Helena National Forest, photo Forest Service Northern Region, 05/06/2014, www.flickr.com, wikipedia)

(Plaine dans le First Peoples Buffalo Jump SP, près de Ulm, photo de Jimmy Emerson, 28/06/2014, www.flickr.com)

(Plaine dans le First Peoples Buffalo Jump SP, près de Ulm, photo de Jimmy Emerson, 28/06/2014, www.flickr.com)

(Jackson Glacier, Glacier NP, photo Gaurav Pandit, 26/05/2007, wikipedia)

(Jackson Glacier, Glacier NP, photo Gaurav Pandit, 26/05/2007, wikipedia)

Population et comtés

Composé de 56 comtés, le Montana ne compte qu'1 ville dépassant 100 000 habitants, Billings, et seulement 2 villes de plus de 50 000 habitants, Missoula et Great Falls, et 2 de plus de 30 000 personnes.

En 2018, la population totale du Montana était de 1 062 305 personnes, composée à 86.2% de blancs, à 6.7% d'amérindiens ou natifs d'Alaska, 3.8% d'hispaniques, 0.6% d'afro-américains et 0.1% d'hawaïens ou natifs du Pacifique. 

La religion de ces différentes communautés s'articule autour de 43% de protestants, 17% de catholiques, 4% de mormons, 1% de témoins de Jéhovah, environ 1% de bouddhistes, environ 1% de juifs et près de 1% de musulmans. Le Montana abrite 7 réserves amérindiennes et 12 tribus. 

Les principales villes de l'État sont Billings (109 642 habitants), Missoula (73 340), Great Falls (58 876), Bozeman (46 596), Helena (31 429) et Kalispell (23 212). La capitale de l'État est Helena depuis 1875. 

Le comté le moins peuplé est le Petroleum County, avec 523 habitants, et le plus peuplé est le Yellowstone County, avec 158 980 personnes.

Population des comtés (2018)

Comté Population Comté Population
Beaverhead 9434 Big Horn 13 360
Blaine 6708 Broadwater 5936
Carbon 10 696 Carter 1222
Cascade 81 654 Chouteau 5765
Custer 11 721 Daniels 1737
Dawson 8950 Deer Lodge 9106
Fallon 3009 Fergus 11 291
Flathead 100 000 Gallatin 107 810
Garfield 1293 Glacier 13 640
Golden Valley 822 Granite 3358
Hill 16 463 Jefferson 11 891
Judith Basin 1961 Lake 19 440
Lewis & Clark 67 773 Liberty 2427
Lincoln 19 440 Madison 8175
McCone 1718 Meagher 1851
Mineral 4255 Missoula 117 441
Musselshell 4639 Park 16 353
Petroleum 523 Phillips 4119
Pondera 5960 Powder 1752
Powell 6795 Prairie 1109
Ravalli 42 563 Richland 11 039
Roosevelt 11 098 Rosebud 9248
Sanders 11 711 Sheridan 3469
Silver Bow 34 602 Stillwater 9419
Sweet Grass 3691 Teton 6085
Toole 4886 Treasure 679
Valley 7433 Wheatland 2140
Wibaux 1020 Yellowstone 158 980
(Comtés du Montana, image www.geology.com)

(Comtés du Montana, image www.geology.com)

(Downtown Billings, photo de Agricolamontanae, wikipedia)

(Downtown Billings, photo de Agricolamontanae, wikipedia)

(Missoula au couché du soleil, photo de Prizrak 2084 from Missoula, 03/07/2006, www.flickr.com, wikipedia)

(Missoula au couché du soleil, photo de Prizrak 2084 from Missoula, 03/07/2006, www.flickr.com, wikipedia)

(Downtown Great Falls, photo de Montanabw, 19/03/2013, wikipedia)

(Downtown Great Falls, photo de Montanabw, 19/03/2013, wikipedia)

(Main Street Bozeman, photo de Chris06, 08/2013, wikipedia)

(Main Street Bozeman, photo de Chris06, 08/2013, wikipedia)

(Helena, photo de RTC, 02/09/2006, wikipedia)

(Helena, photo de RTC, 02/09/2006, wikipedia)

Gouvernement

L'administration du Montana est assurée par 1 gouverneur (Démocrate en 2018), assisté par 1 lieutenant-gouverneur, et appuyé par un cabinet qui comprend :

  • 1 Secrétaire d'État
  • 1 procureur général (ministre de la Justice)
  • 1 secrétaire aux impôts 
  • 1 super-intendant à l'éducation
  • 1 secrétaire à l'agriculture
  • 1 secrétaire au commerce
  • 1 secrétaire au travail 
  • 1 secrétaire à l'environnement 
  • 1 secrétaire aux ressources naturelles
  • 1 secrétaire à la santé
  • 1 secrétaire aux transports 
  • 1 secrétaire aux affaires militaires 

La législature de l'État est constituée de 2 chambres : le Sénat, avec 50 membres, et la chambre des Représentants, avec 100 élus. Ces deux groupes débattent dans le Capitole du Montana, situé à Helena

(Capitole du Montana, photo de Martin Kraft, 18/09/2013, wikipedia)

(Capitole du Montana, photo de Martin Kraft, 18/09/2013, wikipedia)

(Steve Bullock, gouverneur du Montana, photo Chief National Guard Bureau, 22/07/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Steve Bullock, gouverneur du Montana, photo Chief National Guard Bureau, 22/07/2013, www.flickr.com, wikipedia)

Économie

Principalement orientée vers l'exploitation minière (cuivre, gaz naturel, charbon, pétrole, phosphate, or, zinc, manganèse), qui disposent de grandes réserves, l'économie du Montana est également basée sur la sylviculture et l'agriculture, avec de grands élevages et la culture de céréales. 

En complément des activités d'extraction des ressources naturelles et de l'agriculture, le secteur industriel vient aider à développer l'économie et à transformer les productions. Le tourisme est également un important acteur économique pour le Montana, avec 12 200 000 visiteurs en 2018, qui ont dépensé $ 3 700 000 000 durant leurs séjours, avec 58 000 emplois directs et indirects. Les sites historiques et naturels sont très attractifs, et en hiver, l'immense station de ski de Big Sky (2347 hectares, 250 pistes), qui a le 2ème domaine skiable du pays, est très fréquentée.

Le Produit Intérieur Brut (Gross Domestic Product) du Montana était de $ 48 098 000 000 en 2017, classant l'État parmi les derniers de l'Union. Le revenu annuel moyen par foyer est de $ 50 801, le revenu annuel moyen par personne est de $ 28 706; il y a 12.5% de la population sous le seuil de pauvreté et 10.2% des moins de 65 ans n'ont pas d'assurance santé.

Principaux employeurs de l'État

  • Department of Defense : 3283 postes
  • Benefis Health System : 3200 employés
  • Blackfeet Tribe (tribu amérindienne) : 3000 personnes 
  • St Patrick Hospital & Health : 3000 emplois
  • State of Montana : 2610 agents
  • Washington Corporations : 2567 personnels 
  • US Department of Interior : 2078 agents
  • Town Pump : 1871 employés
  • Kalispell Regional Healthcare : 1800 personnes
  • First Insterstate BancSystem Inc : 1721 emplois
  • Billings Clinic : 1700 postes

Exportations du Montana en 2018

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(Silo à grains à Shelby, photo Bill and Kathy, 24/10/2008, www.flickr.com, wikipedia)

(Silo à grains à Shelby, photo Bill and Kathy, 24/10/2008, www.flickr.com, wikipedia)

(Mine de charbon de Cloud Peak Energy près de Decker, photo AP Matthew Brown, www.dailyinterlake.com)

(Mine de charbon de Cloud Peak Energy près de Decker, photo AP Matthew Brown, www.dailyinterlake.com)

(Industrie forestière à Plum Creek plant yard, photo Aaric Bryan/Daily Inter Lake, www.dailyinterlake.com)

(Industrie forestière à Plum Creek plant yard, photo Aaric Bryan/Daily Inter Lake, www.dailyinterlake.com)

(Siège de la banque Wells Fargo à Billings, photo Sara Goth, 20/05/2011, wikipedia)

(Siège de la banque Wells Fargo à Billings, photo Sara Goth, 20/05/2011, wikipedia)

(Station de ski à Blacktail Mountain, photo Katie Brady, 02/01/2008, www.flickr.com, wikipedia)

(Station de ski à Blacktail Mountain, photo Katie Brady, 02/01/2008, www.flickr.com, wikipedia)

(Station de Big Sky, photo de Jim from Lexington, KY, 25/02/2006, www.flickr.com, wikipedia))

(Station de Big Sky, photo de Jim from Lexington, KY, 25/02/2006, www.flickr.com, wikipedia))

Principaux importateurs (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Agriculture

Important État agricole, le Montana dispose de 27 000 fermes, qui comptent près 27 000 fermiers et sont à 78% des exploitations familiales. Il y a 67 marchés fermiers et le secteur agricole représente $ 4 200 000 000 d'impact financier.

Production agricole du Montana (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(Champ de betteraves à sucre près de Sidney, photo www.farmflavor.com)

(Champ de betteraves à sucre près de Sidney, photo www.farmflavor.com)

(Élevage bovin dans le Montana, photo www.farmflavor.com)

(Élevage bovin dans le Montana, photo www.farmflavor.com)

(Moisson de blé, photo www.wheatmontana.com)

(Moisson de blé, photo www.wheatmontana.com)

Énergies

La faible densité humaine du Montana et l'absence de très grandes villes et de grandes zones industrielles font que les besoins électriques de l'État en énergie sont moins importants que ceux d'autres États davantage peuplés et industrialisés.

Principales installations

Nombre & type d'installation Puissance totale Principal site
23 barrages hydroélectriques 2627.5 MW Noxon Rapids 532.4 MW
12 centrales éoliennes 662.3 MW Rim Rock WF 189 MW
5 centrales à charbon 2487.8 MW Colstrip 2272 MW
4 centrales GN à combustion 401.1 MW Dave Gates 203.1 MW
1 centrale GN à combust motor 54.9 MW Basin Creek 54.9 MW
1 centrale au fioul 68 MW Yellowstone Energy 68 MW

* GN : Gaz Naturel

(Barrage de Noxon Rapids, photo www.mapio.net)

(Barrage de Noxon Rapids, photo www.mapio.net)

(Centrale de Colstrip, photo Associated Press, www.spokesman.com)

(Centrale de Colstrip, photo Associated Press, www.spokesman.com)

(Centrale de Rim Rock, photo William Campbell/Getty Images, www.huffpost.com)

(Centrale de Rim Rock, photo William Campbell/Getty Images, www.huffpost.com)

Éducation

Le Montana dispose de 444 écoles élémentaires, de 214 collèges et de 171 lycées, avec près de 145 000 élèves et près de 10 500 enseignants. A noter qu'il y a 7 collèges placés sous le contrôle des réserves amérindiennes, et 4 collèges privés.

Le système universitaire s'articule autour de 13 universités, avec notamment la Montana State University (MSU) et ses 16 902 étudiants, et l'University of Montana (10 962 étudiants).

(Bâtiment de la physique et de l'ingénierie de la MSU, photo de Tim Evanson, 09/07/2013, www.flickr.com, wikipedia)

(Bâtiment de la physique et de l'ingénierie de la MSU, photo de Tim Evanson, 09/07/2013, www.flickr.com, wikipedia)

Transports

En tant que 4ème plus grand État de l'Union par sa superficie, le Montana requiert un important réseau routier pour permettre les communications les plus rapides possible. Une partie des routes donne accès au Canada, à travers 13 points de passage, surveillés par l'US Customs & Border Protection. 

Les voies routières représentent environ 112 654 kilomètres d'autoroutes, et près de 2000 kilomètres d'autoroutes inter-états.

  • Interstate I-15 : Sud de l'Idaho au Canada, 637.49 kilomètres
  • Interstate I-90 : Nord de l'Idaho jusqu'au Wyoming, 891.74 kilomètres
  • Interstate I-94 : de Billings au Dakota du Nord, 400.97 kilomètres

En complément de ces grandes autoroutes rapides, le Montana dispose de 11 autoroutes nationales, qui en connectent les principales agglomérations. 

  • US-2 : de Troy à Bainville, 1072.86 kilomètres
  • US-12 : de Lolo Pass à Miles City, 953 kilomètres
  • US-20 : de Henry Lake à West Yellowstone, 15.57 kilomètres
  • US-87 : du Nord Wyoming à Havre, 708 kilomètres
  • US-89 : de Gardiner au Canada, 650 kilomètres
  • US-93 : de Lost Trail Pass à Roosville, 463.36 kilomètres
  • US-191 : de West Yellowstone à Loring, 705 kilomètres
  • US-212 : de Red Lodge à Alzada, 518 kilomètres
  • US-287 : de West Yellowstone à Choteau, 454 kilomètres
  • US-310 : du Nord Wyoming à Laurel, 89 kilomètres

Enfin, des autoroutes d'État viennent compléter la desserte des localités, à travers un réseau aux tronçons de taille variable et permettant aux habitants (et visiteurs), d'aisément se rendre à leur destination. Le Montana dispose d'un réseau de bus intercités pour faciliter les déplacements.

  • MT-1 : de Opportunity à Drummond, 102.43 kilomètres
  • MT-2 : de Butte à Three Forks, 101.77 kilomètres
  • MT-3 : de Billings à Great Falls, 356.90 kilomètres
  • MT-5 : de Scobey à Westby, 105.53 kilomètres
  • MT-7 : de Ekalaka à Wibaux, 129.68 kilomètres
  • MT-13 : de Circle au Canada, 181.06 kilomètres
  • MT-16 : de Glendive au Canada, 245.21 kilomètres
  • MT-24 : de Brockway au Canada, 215.81 kilomètres

En dehors des routes, le Montana possède un important réseau de voies ferrées, héritage des années 1880, durant lesquelles l'État s'est développé grâce à ses ressources. Des liaisons ferroviaires quotidiennes de l'Amtrak relient Chicago (Illinois) à Seattle (Washington), en passant par le Montana. 

Le transport de fret est assuré par les compagnies BNSF Railway (3191 kilomètres de voies dans l'État) et Montana Rail Link, permettant de transporter des ressources et des marchandises dans l'État et à travers tout le pays.

Les infrastructures aéroportuaires offrent une rapidité de transport très appréciée, à travers 71 aéroports et aérodromes publics et privés, disséminés dans tout l'État. 

Les 2 plus grands aéroports du Montana sont

  • Bozeman Yellowstone International Airport : 1 piste en asphalte de 2741 mètres, 1 piste en asphalte de 974 mètres, 1 piste en asphalte de 808 mètres; 1 342 290 passagers en 2018 et 90 508 mouvements aériens
  • Billings Logan International Airport : 1 piste en asphalte de 3206 mètres, 1 piste en asphalte de 1677 mètres, 1 piste en asphalte de 1159 mètres; 905 000 passagers en 2018
(Cartes des autoroutes du Montana, image www.geology.com)

(Cartes des autoroutes du Montana, image www.geology.com)

(Train de passagers de l'Amtrak près de Essex Station, photo de Chris Gaukel, 10/05/2009, www.flickr.com, wikipedia)

(Train de passagers de l'Amtrak près de Essex Station, photo de Chris Gaukel, 10/05/2009, www.flickr.com, wikipedia)

(Aéroport de Billings, photo www.thebillingsgazette.com)

(Aéroport de Billings, photo www.thebillingsgazette.com)

Sécurité et Défense

Moins confronté à la criminalité que d'autres États à plus forte démographie, le Montana protège sa population urbaine et rurale à travers des polices municipales et des bureaux de sheriff, ainsi qu'avec une police d'État. 

Le plus important service de police est le Billings Police Department, avec 150 officiers, et le plus important bureau du sheriff est le Gallatin County Sheriff's Office, avec 58 officiers. 

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

La population du Montana est secourue par des pompiers professionnels et volontaires présents dans les différents comtés et dans les localités qu'ils abritent. L'État compte 256 casernes et voit ses pompiers intervenir lors d'accidents domestiques, d'accidents de la circulation, d'accidents industriels, de catastrophes naturelles, d'incendies, etc. 

Effectifs des services de secours

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Très grand territoire du Nord Ouest des États-Unis, le Montana contribue à la sécurité nationale principalement à travers sa base de missiles balistiques intercontinentaux située à Malmstrom. 

Cette base est la plus grande de l'État, avec 35 741 Km², et rassemble 3 escadrons de missiles LGM-30, chargés de la dissuasion nucléaire américaine. Ces vecteurs sont installés dans des silos souterrains sécurisés et espacés les uns des autres, pour éviter qu'ils ne soient détruits en un seul tir en cas de guerre totale. 

US Air Force

  • 150 missiles balistiques LGM-30 
  • 8 hélicoptères UH-1 N
(Maintenance d'un missile LGM-30 à Malmstrom, photo Staff Sgt Delia Marchick, USAF, 13/04/2017, www.malmstrom.af.mil)

(Maintenance d'un missile LGM-30 à Malmstrom, photo Staff Sgt Delia Marchick, USAF, 13/04/2017, www.malmstrom.af.mil)

(UH-1 N à l'exercice à Malmstrom, photo de Beau Wade, USAF, 30/10/2018, www.malmstrom.af.mil)

(UH-1 N à l'exercice à Malmstrom, photo de Beau Wade, USAF, 30/10/2018, www.malmstrom.af.mil)

Effectifs actifs (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

En plus de la présence de l'Air Force sur ton territoire, le Montana dispose de ses propres forces armées, à travers la Garde Nationale terrestre et aérienne. 

L'État dispose aussi de forces de réserve, qui peuvent elles aussi être mobilisées selon les besoins opérationnels.

Air National Guard

  • 8 avions de transport C-130 H

Army National Guard

  • 1 avion de liaison C-12
  • 29 chars M-1
  • 36 blindés chenillés M-2
  • 14 blindés chenillés M113
  • 9 blindés de commandement M577
  • 4 blindés porte-mortiers de 120 mm M1064
(Gardes Nationaux à l'entraînement, photo www.rivallirepublic.com

(Gardes Nationaux à l'entraînement, photo www.rivallirepublic.com

Effectifs de réserve (2018)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Un article vraiment intéressant et complet. Merci.
Répondre