Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Fort McHenry

(Vue aérienne du fort, photo de Tim Darden, www.nps.gov)

(Vue aérienne du fort, photo de Tim Darden, www.nps.gov)

(Canons du fort, photo www.nps.gov)

(Canons du fort, photo www.nps.gov)

Place forte située près de Baltimore, dans le Maryland, le fort McHenry est devenu célèbre au moment de la guerre anglo-américaine de 1812, après un intense bombardement britannique de la forteresse, qui a vaillamment résisté et a inspiré Francis Scott Key pour écrire le futur hymne national américain.

Ce site est géré par le National Park Service et a reçu 591 861 visiteurs en 2017.

Histoire

Construit entre 1798 et 1800 à l'entrée de la baie de Baltimore, à partir des plans de l'ingénieur français Jean Foncin, le fort McHenry a été réalisé en forme de bastion pentagonal, entouré de douves servant d'abri à l'infanterie en cas d'attaque. Si un assaut avait lieu, des pièces d'artillerie et des meurtrières étaient prévues pour repousser l'ennemi.

La forteresse a été nommée en l'honneur de James McHenry, un immigrant écossais/irlandais chirurgien militaire et secrétaire à la Guerre de 1796 à 1800, mais aussi un des signataires de la Constitution en 1787. 

Durant la bataille de Baltimore du 12 au 15 septembre 1814, pendant la guerre anglo-américaine de 1812-1814, le fort McHenry a subi un intense bombardement naval britannique pendant 25 heures d'affilée : 1500 à 1800 boulets de canons sont tombés sur le fort, mais étaient à leur portée maximale et peu efficaces. Au moment de l'arrivée des 19 navires ennemis dans la baie, les forces américaines et la milice se sont repliées dans le fort, qui a vaillamment résisté. Près de 1000 soldats américains étaient positionnés dans l'enceinte du fort, et 22 navires marchands avaient été coulés dans la baie pour la boucher à l'attaquant britannique.

Les dommages mineurs des boulets contre les fortifications ont incité les britanniques à ne pas poursuivre l'attaque plus longtemps et à prendre la mer en direction de la Louisiane, où la bataille de la Nouvelle-Orléans a marqué la défaite finale des britanniques.

Après le siège du fort McHenry et sa vaillante résistante, l'avocat et poète amateur Francis Scott Key a voulu rendre hommage au patriotisme des soldats qui ont maintenu en place de drapeau américain pendant toute la durée du siège : il a intitulé son œuvre "The Star Spangled Banner" (la Bannière étoilée). Le drapeau surdimensionné qui flottait au-dessus du fort mesurait 9.10 mètres de haut et 12.80 mètres de long, et avait té réalisé 1 an plus tôt par Mary Pigeskill, fabricante locale de drapeau et sa fille de 13 ans.

(Le drapeau original, photo de George Henry Preble, 1873, wikipedia)

(Le drapeau original, photo de George Henry Preble, 1873, wikipedia)

Plus tard, durant la guerre de Sécession, le fort a servi de prison pour les Confédérés et certains hommes politiques du Maryland qui étaient des sympathisant supposés de la cause confédérée. Le fort servait aussi de lieu d'entraînement pour l'artillerie. 

Lors de la Première Guerre mondiale, le fort McHenry a été transformé en hôpital, et pendant la Seconde Guerre mondiale, il a servi de base à l'US Coast Guard. En 1925, il a été désigné Parc National, puis en 1939 il a été désigné Monument National et sanctuaire historique. Le 15 octobre 1966, il a été inscrit au Registre National des Monuments Historiques. 

Depuis, la tradition veut qu'à chaque fois qu'un nouveau drapeau américain a été conçu, il a flotté pour la première fois au-dessus du fort. Des reconstitutions ont fréquemment lieu pour les touristes et pour les commémorations

(Canons des bastions, photo de Ad Meskens, 07/2007, wikipedia)

(Canons des bastions, photo de Ad Meskens, 07/2007, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article