Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

US Army

(Image www.defense.gov, wikipedia)

(Image www.defense.gov, wikipedia)

Branche terrestre des forces armées américaines, l'US Army est la composante la plus nombreuse en terme d'effectifs au sein du Department of Defense. Plus ancienne force militaire des États-Unis, l'US Army a été créée le 14 juin 1775, sous le nom d'armée continentale, pour combattre les troupes anglaises durant la guerre d'Indépendance. 

Elle a été rebaptisée US Army après la guerre, lorsque le Congrès de la Confédération l'a créée le 3 juin 1784. Depuis, cette force a été engagée notamment dans les guerres indiennes du Nord-Ouest (1785-1793), la guerre anglo-américaine (1812-1814), la guerre contre les amérindiens Creek (1813-1814), la guerre contre les amérindiens Séminole (1817-1818), la guerre contre les tribus du Texas (1820-1875),la guerre américano-mexicaine (1846-1848), la guerre cotnre les amérindiens Apache (1851-1900), la guerre civile américaine (1861-1865), la guerre américano-espagnole (1898), la guerre américano-philippine (1899-1901), la Première Guerre mondiale (1917-1918), la Seconde Guerre mondiale (1941-1945), la guerre de Corée (1950-1953), la guerre du Vietnam (1965-1971), à la Grenade (1983), à Panama (1989), en Irak (1990-1991), en Somalie (1993), en Haïti (1994-1995), dans les Balkans (1995, 1999), en Afghanistan (2001-en cours), en Irak (2003-2011), en Irak (2014-2017) ,et en Syrie (2014-en cours).

Supervisée par le Department of Defense et commandée depuis le Pentagone, l'US Army est une force moderne, qui s'appuie sur une très importante flotte d'hélicoptères (la plus grande au monde), une grande quantité de chars d'assaut et de blindés, une puissante artillerie et une chaîne logistique très efficace. La majeure partie des équipements modernes actuels a été conçue durant la dernière partie de la guerre Froide, lorsqu'un affrontement avec l'URSS était envisagé : l'US Army a ainsi développé le char d'assaut M1, le blindé de combat M2, l'hélicoptère d'attaque AH-64, l'hélicoptère de transport UH-60, le lance-roquettes multiples M270, la gamme de camions logistiques HEMTT, le système antiaérien MIM-104, ou encore le véhicule tout-terrain HMMWV.

Après l'effondrement de l'URSS et la disparition progressive de la gigantesque Armée Rouge, l'US Army s'est retrouvée sans ennemi désigné et a du entamer une vaste restructuration, qui s'est traduite par la fermeture de nombreuses bases (aux États-Unis et en Europe) et la réduction de ses moyens matériels, notamment dans les chars d'assaut et blindés lourds. Cette approche a été voulue pour faciliter le déploiement rapide des troupes dans des conflits de basse à moyenne intensité. 

Les funestes attentats du 11 Septembre 2001 ont nécessité l'envoi de dizaines de milliers de soldats en Afghanistan, en représailles à cette attaque (puis en Irak dès 2003), et l'US Army s'est vite trouvée confrontée à une guerre d'embuscades et d'escarmouches, avec des explosifs improvisé qui ont provoqué des pertes élevées dans ses rangs et elle a du s'équiper de véhicules adaptés face à ces menaces : ces investissements très élevés pour limiter les pertes ont retardé de nombreux programmes de modernisation ou de remplacement du matériel, et les opérations ont entraîné une usure prématurée de nombreux équipements. En plus des pertes matérielles, l'US Army a perdu respectivement 4555 soldats en Irak (31 957 blessés) et 2414 en Afghanistan (20 095 blessés).

Le désengagement progressif des forces américaines d'Irak et d'Afghanistan a permis de réorienter les budgets vers la modernisation des équipements (dont les blindés Stryker et M2, les hélicoptères AH-64, les canons tractés M777) et dans le lancement de programmes de renouvellement des matériels (JLTV, UH-72, drones MQ-1C, nouveaux systèmes antiaériens et de communication, équipements de guerre électronique, robots, exosquelettes, etc).  

La forte implication des forces terrestres américaines dans la lutte mondiale anti-terroriste a fait oublier aux stratèges américains le retour progressif de la Russie sur la scène politique et militaire internationale : le retrait d'un grand nombre de soldats américains et de leurs armements, à partir du milieu des années 1990, n'a été que partiellement compensé par des déploiements occasionnels. Washington a récemment pris conscience du renforcement de l'armée russe et de sa potentielle menace sur l'Europe (et donc l'OTAN), et l'US Army a commencé à pré-positionner suffisamment de matériel pour 2 brigades lourdes, avec blindés, chars d'assaut et artillerie. Par ailleurs, l'US Army vient de transformer 2 anciennes brigades d'infanterie en brigades blindées pour renforcer sa composante blindée.

Actuellement, l'US Army rassemble 476 000 personnels d'active, 343 000 Gardes Nationaux, 199 000 réservistes et 330 000 civils.

Organisation

Principale force du Department of Defense en terme d'effectifs, l'US Army requiert une structure opérationnelle et administrative efficace, avec de grands commandements chargés de la formation, de l'entraînement, de l'équipement, des finances, du personnel, de la logistique, de la recherche et du développement, des opérations spéciales, du renseignement, de la maintenance, de la santé, de la cyberdéfense ou encore du génie.

L'US Army possède 2 immenses bases au Texas, à savoir Ford Hood (plus grande base terrestre au monde) et Fort Bliss, ainsi que de grandes installations en Géorgie, au Kansas, au Colorado, dans le Kentucky, à Hawaï, en Caroline du Nord et dans les États de Washington et de New York, en Corée du Sud, en Allemagne et au Japon, pour ce qui concerne les forces d'active. La Garde Nationale quant à elle organise ses divisions à travers les grandes unités des différents États les plus proches. Placée sous l'autorité des gouverneurs, la Garde Nationale peut être mobilisée pour renforcer l'armée d'active, y compris à l'étranger. De très nombreuses villes américaines accueillent des bases de l'Army National Guard. 

Commandements

  • Army Forces Command (FORSCOM)
  • Army Futures Command (AFC)
  • Army Materiel Command (AMC)
  • Army Training & Doctrine Command (TRADOC)
  • US Army Africa (USARAF)
  • US Army Central (ARCENT)
  • US Army Europe (USAREUR)
  • US Army North (ARNORTH)
  • US Army Pacific (USARPAC)
  • US Army South (USARSOUTH)
  • Eighth Army (EUSA)
  • Army Military District of Washington (MDW)
  • Surface Deployment & Distribution Command (SDDC)
  • Army Space & Missile Defense Command (SMDC)
  • Army Special Operations Command (USASOC)
  • US Army Corps of Engineers (USACE)
  • US Army Medical Command (MEDCOM)
  • US Army Installation Management Command (IMCOM)
  • US Army Criminal Investigation Command (USACIDC)
  • US Army Test & Evaluation Command (ATEC)
  • US Army Recruiting Command (USAREC)
  • US Army War College (AWC)
  • US Military Academy (USMA)
  • US Army Intelligence & Security Command (INSCOM)
  • US Army Civilian Human Resources Agency (CHRA)
  • US Army Human Resources Command (HRC)
  • US Army Financial Management Command (USAFMC)
  • US Army Acquisition Support Center (USAASC)

Installations

  • Bases actives
  • Bases en Europe
  • Bases dans le Pacifique
  • Bases du Moyen-Orient/Asie Centrale
  • Bases de la Garde Nationale
  • Bases de l'Army Reserve

Parc terrestre

  • 775 chars d'assaut M1 A1 (+ 3500 en réserve)
  • 1609 chars d'assaut M1 A2 
  • 4466 blindés à roues Stryker
  • 2550 blindés chenillés M2 (+ 2000 en réserve)
  • 3515 blindé chenillés M-113 (+ 8000 en réserve)
  • 1978 blindés chenillés M577
  • 825 blindés chenillés M1064
  • 1010 blindés chenillés M1068
  • 5651 blindés à roues M-ATV
  • 2934 blindés à roues Maxxpro
  • 2777 blindés à roues M1117
  • 540 blindés à roues Husky (déminage)
  • 338 blindés à roues Buffalo 
  • 607 dépanneurs de chars M88 A2
  • ? chars porte-ponts M60 AVLB
  • 447 blindés chenillés du génie M9 ACE
  • 44 chars porte-ponts M104
  • 950 canons automoteurs M109 de 155 mm (+ 500 en réserve)
  • 821 canons tractés M119 de 105 mm
  • 421 canons tractés M777 de 155 mm
  • 857 lance-roquettes multiples M270 MLRS
  • 340 lance-roquettes multiples M142 HIMARS
  • 483 systèmes antiaériens MIM-104
  • 400 systèmes antiaériens AN/TWQ-1
  • 30 systèmes antiaériens THAAD
  • camions HEMTT
  • camions FMTV
  • camions LMTV
  • camions HET

Parc aérien

Avions

  • 8 avions de surveillance Dash 8
  • 7 avions de guerre électronique DHC-7 (+1 entra)
  • 83 avions de reconnaissance King Air RC-12/MC-12 (+ 11 entra)
  • 94 avions de transport C-12
  • 28 avions de transport Cessna Citation
  • 12 avions de transport Metroliner  RC-26
  • 7 avions de transport C-27 J
  • 5 avions de transport C-212
  • 3 avions de transport Beech 1900
  • 1 avion de transport Gulfstream V

Hélicoptères

  • 503 hélicoptères d'attaque AH-64 D
  • 233 hélicoptères d'attaque AH-64 E
  • 915 hélicoptères de transport UH-60 A
  • 635 hélicoptères de transport UH-60 L
  • 390 hélicoptères de transport CH-47 F
  • 463 hélicoptères utilitaires UH-72 A 
  • 210 hélicoptères de transport HH-60 M
  • 116 hélicoptères d'entraînement B-206
  • 61 hélicoptères de transport MH-47 G (forces spéciales)
  • 60 hélicoptères de transport CH-47 D
  • 47 hélicoptères légers AH-6/MH-6 (forces spéciales) 
  • 35 hélicoptères de transport MH-60 L (forces spéciales)
  • 31 hélicoptères de transport HH-60 L
  • 31 hélicoptères de transport UH-1 H
  • 23 hélicoptères de transport MH-60 K (forces spéciales)
  • 7 hélicoptères de transport MH-60 M (forces spéciales)
  • 7 Mi-8 hélicoptères de transport Mi-8 
  • 1 hélicoptère d'attaque Mi-24

Drones

  • 7074 drones légers RQ-11
  • 408 drones RQ-7 
  • 325 drones RQ-20
  • 125 drones MQ-1 C
  • 15 drones de ravitaillement CQ-10

Navires

  • 36 barges de débarquement LCM-8
  • 34 barges de débarquement LCU-2000
  • 11 barges de débarquement LCU-1600
  • 6 navires logistiques Frank Besson
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article