Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Rocky Mountains National Park

(Longs Peak vu depuis le Dream lake Trail, photo de dmtilley, 04/02/2008, www.panoramio.com, wikipedia)

(Longs Peak vu depuis le Dream lake Trail, photo de dmtilley, 04/02/2008, www.panoramio.com, wikipedia)

(Dream Lake, photo de dmitilley, 04/02/2008, www.panoramio.com, wikipedia)

(Dream Lake, photo de dmitilley, 04/02/2008, www.panoramio.com, wikipedia)

(Sheeps Lake, photo NPS, www.nps.gov)

(Sheeps Lake, photo NPS, www.nps.gov)

Au cœur du Colorado, ce grand parc offre des lacs alpins, des montagnes élevées, des prairies et une faune et une flore variées, ainsi que de nombreuses activités.

Histoire

Lieu de chasse et de campement des peuples amérindiens Ute et Arapaho, la région de ces montagnes a par la suite été explorée par l'homme blanc, notamment les trappeurs français au cours des années 1700. En 1720, une expédition de 100 hommes, menée par l'espagnol Don Pedro de Villasur, est partie en direction de la South Platte River, dans le Nebraska, depuis la Nouvelle-Espagne, mais a été attaquée par les Pauwnee, qui ont tué 88 hommes et dès lors, l'exploration des terres au Nord n'a plus suscité d'intérêt.

Durant le 19ème siècle, ce sont les colons américains qui vont s'aventurer davantage dans la région, mais ils ont été perçus comme étant des intrus par les amérindiens; en 1805, le trappeur James Pursley a découvert de l'or dans la région, et quelques autres trappeurs vivaient dans le secteur, mais ont souvent vu leurs prises être confisquées par les espagnols. Ces aventuriers étaient pris entre les patrouilles espagnoles et les amérindiens hostiles. 

En 1819, le président James Madison a chargé Stephen Harriman Long, de l'US Army Corps of Engineers, de mener une expédition de 19 personnes pour cartographier la région et pour créer des documents sur la faune et la flore. A partir de 1825, le nom de Longs Peak a commencé à apparaître sur les cartes, en l'honneur de Stephen H. Long. Courant septembre 1843, le journaliste et écrivain Rufus B. Sage a été le premier homme blanc à entrer à Estes Park, où il a chassé l'abondante faune du secteur. La guerre américano-mexicaine de 1846-1848 a conduit de nombreux colons à traverser à l'Ouest des montagnes Rocheuses, puis la ruée vers l'or de 1858 en a fait de même.

Courant octobre 1859, Joel Estes, alors en expédition de chasse avec son fils, a découvert une terre où, selon ses dires, aucun homme blanc n'avait été avant eux; en 1860, il a fait venir sa famille dans la région (sa femme, 6 enfants, 5 esclaves et quelques amis), installés dasn des cabanes qu'il a construite près de Fish Creek. Il a alors élevé du bétail et chassé des animaux pour en vendre les peaux et la viande à Denver. En 1865, Charles F. Estes a été le premier enfant blanc à naître dans la région, mais la famille l'a quittée en 1866, en raison d'hivers trop rigoureux.

A partir de 1870, le lieu où s'étaient installé les Estes est devenu un site touristique, attirant dès lors nombre d'aventuriers et d'explorateurs, qui ont alors fait de la publicité pour l'endroit, mettant en avant sa nature, sa faune et sa flore. Des mineurs, des chercheurs d'or, des éleveurs et des bûcherons ont commencé à arriver dans le futur village d'Estes Park, accompagnés par des touristes. Il faudra attendre 1900 pour que des défenseurs de l'environnement agissent dans la région et jusqu'à Washington D.C, pour qu'en 1909, Enos Mills (arrivé dans le Colorado en 1884 à 14 ans), devienne un des principaux défenseurs de la création d'un parc national des Rocheuses. Il a fortement milité dans le pays et la région pour faire valoir ses idées, à travers des discours, des articles de presse et des livres, et a réussi progressivement à rassembler un important soutien à sa cause, avec notamment la Chambre de Commerce de Denver et le Colorado Mountain Club, malgré l'opposition des mineurs et des agriculteurs. Finalement, le 26 janvier 1915, le président Woodrow Wilson a signé l'acte établissant le Rocky Mountain national Park. Il a été placé sous l'autorité du National Park Service

Au cours des années 1920, des travaux d'infrastructures (sentiers, routes, logements) ont eu lieu pour faciliter l'accueil des visiteurs; plus tard, alors que la Grande Dépression frappait le pays au cours des années 1930, le président Franklin D. Roosevelt a crée un corps civil national pour mener des travaux et créer des emplois, et le Rocky Mountain national Park en a bénéficie : de nouveaux bâtiments ont été construits, ainsi que des routes et des sentiers, des arbres ont été plantés, et des incendies ont été maîtrisés. Plus tard, le retour progressif à l'emploi et l'avènement de l'automobile ont rendu le parc populaire, et il a été nécessaire de construire une véritable route d'accès au parc.

Après la Seconde Guerre mondiale, un programme d'amélioration des installations a été entrepris pour mieux accueillir les visiteurs, de plus en plus nombreux; durant ce programme, des nouvelles terres ont été acquises et des lois environnementales ont été votées pour protéger la nature, les ressources et l'écosystème. Depuis, le Rocky Mountain National Park propose à ses visiteurs des installations adaptées et les sensibilise à la protection de l'environnement, tout en maintenant une bonne qualité d'accueil et des infrastructures modernes et respectueuses, dont 148 kilomètres de routes pavées. 

Pour l'année 2017, le parc a reçu 4 437 215 visiteurs, ce qui le place au 4ème rang national des parcs les plus fréquentés. Le parc compte 4 centres des visiteurs, 149 employés permanents, 244 saisonniers et temporaires et 2437 volontaires. 

La nature exceptionnelle offre aux visiteurs une multitude d'activités : escalade, randonnées pédestre & équestre (574 kilomètres de sentiers), rafting, camping (571 emplacements), observation de la faune et de la flore, aires de pique-nique, pêche, alpinisme, baignade, cyclisme, ski, raquettes, et luge.

(L'Alpine Visitor Center, photo de Janothird~commonswiki, 21/06/2006, wikipedia)

(L'Alpine Visitor Center, photo de Janothird~commonswiki, 21/06/2006, wikipedia)

(Randonneurs sur le North Inlet Trail, photo de Bryan & Jaclyn Drum, 30/07/2010, www.flickr.com, wikipedia)

(Randonneurs sur le North Inlet Trail, photo de Bryan & Jaclyn Drum, 30/07/2010, www.flickr.com, wikipedia)

(Carte du parc, image www.nps.gov)

(Carte du parc, image www.nps.gov)

Géographie

Immense parc national de 1074.28 Km² situé sur les comtés de Larimer, Grand et Boulder, dans le Centre-Nord du Colorado, à 120 kilomètres au Nord de Denver, le Rocky Mountains National Park comprend 118 montagnes dépassant 3048 mètres d'altitude, 98 qui dépassent 3352 mètres, 77 dépassent 3657 mètres, 20 dépassent 3962 mètres et 1 dépasse 4267 mètres. Le point culminant du parc est le Longs Peak, avec ses 4346 mètres d'altitude.

Des prairies, des forêts, des lacs (147), des toundras, des rivières et des cascades viennent ajouter à la majesté des lieux, et le climat du parc change selon qu'on se trouve à l'Est ou à l'Ouest de la ligne de partage des eaux qui le traverse : elle va du Nord-Ouest au Sud-Est du parc, et affecte le climat des différents secteurs du parc, selon l'altitude et le côté où ils se trouvent. 

L faune est très variée avec 280 espèces d'oiseaux, 142 espèces de papillons, 11 espèces de poissons, mais aussi des élans, des ours bruns, des coyotes, des cerfs,des cerfs mulets, des renards roux, des lynx, des pumas, des moufettes rayées, des gloutons, des loutres de rivière, des martres d'Amérique, des hermines, des belettes à longue queue, des visons d'Amérique, des mouflons canadiens, des blaireaux d'Amérique, des ratons-laveurs, des chauve-souris cendrées, des petites chauve-souris brunes, des lièvres d'Amérique, des lièvres de Townsend, des lapins de Nuttall, des castors du Canada, des campagnols à dos roux, des rats musqués, des porcs-épics, des écureuils roux, des écureuils d'Abert, des spermophiles à manteau doré, des écureuils des rochers, des tamias du Colorado, des tamias ombrés, des tamias mineurs, des couleuvres de l'Ouest, des rainettes faux-grillon boréales, des grenouilles des bois et des salamandres tigrées.

(The Loch, photo www.nps.gov)

(The Loch, photo www.nps.gov)

(Hallett Peak, photo de Hogs555, 17/03/2012, wikipedia)

(Hallett Peak, photo de Hogs555, 17/03/2012, wikipedia)

(L'hiver à Horseshoe Park, photo NPS, 20/10/2009, www.nps.gov)

(L'hiver à Horseshoe Park, photo NPS, 20/10/2009, www.nps.gov)

(Moraine Park Valley, photo de Frank Schulenburg, 03/10/2014, wikipedia)

(Moraine Park Valley, photo de Frank Schulenburg, 03/10/2014, wikipedia)

(Sprague Lake, photo de Daniel Mayer (Mav), 27/09/2011, wikipedia)

(Sprague Lake, photo de Daniel Mayer (Mav), 27/09/2011, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
gros téton :))))))))))))))))
Répondre
R
cool ce parc ;)
Répondre
R
yaay
Répondre