Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Northrop Grumman E-8 JSTARS

(E-8 JSTARS en vol, photo www.af.mil)

(E-8 JSTARS en vol, photo www.af.mil)

Avion de reconnaissance de l'US Air Force, conçu pendant les dernières années de la guerre Froide, lorsque le Pentagone redoutait les éventuels mouvements de véhicules et blindés Soviétiques en Europe centrale, l’E-8 JSTARS (Joint Surveillance Target Attack Radar System) est issu de la transformation d’un Boeing 707.

Sa mise au point a été assurée par Grumman (devenu propriété de Boeing depuis), avec un contrat d’étude signé en septembre 1985 ; le premier appareil a effectué son vol inaugural le 22 décembre 1988.

Les missions dévolues à cet avion consistent à repérer et poursuivre les cibles au sol, recueillir des données et transmettre ces informations aux autorités, par liaison satellite en temps réel. Les 2 premiers E-8A ont été déclarés opérationnels en septembre 1990, et ont pris immédiatement la direction de l’Arabie Saoudite, alors zone de déploiement des forces armées des États-Unis, lors de l’opération « Bouclier du désert » ; au cours de cet engagement, ils ont repéré et suivi les concentrations de véhicules irakiens, y compris les missiles sol-sol « Scud », alors principale menace de l’armée de Saddam Hussein.

Par la suite, les E-8 ont été engagés au-dessus des Balkans, en décembre 1995, pour surveiller l’application des accords de Dayton, destinés à mettre un terme aux conflits interethniques dans cette zone, puis en 1999, lors de l’opération « Allied Force », contre l’infrastructure et les forces serbes au Kosovo.

Les tragiques événements du 11 Septembre 2001 ont vu l’implication des E-8 JSTARS au-dessus de l’Afghanistan (2001), puis de l’Irak (2003), lors de l’invasion américaine de ce pays, au prétexte de son affiliation avec Al Qaida et de son présume programme d’armes de destruction massives.  

En  novembre 2010, l’E-8 a été envoyé en Corée du sud, afin de surveiller les mouvements de troupes de la Corée du nord le long de la zone démilitarisée, et d’anticiper un éventuel conflit entre les deux frères ennemis. Considéré comme un élément essentiel dans le domaine du renseignement, l’E-8 JSTARS équipe le parc aérien de l’US Air Force à hauteur de 16 appareils, tous stationnés sur la base de Robins (Géorgie) et répartis entre une unité d’active et une de l’Air National Guard.

Ils devraient rester en service jusqu'en 2030, mais le haut commandement de l'US Air Force craint qu'ils ne soient vulnérables en cas de conflit avec la Russie ou la Chine; ces appareils pourraient à terme être remplacé par des drones.

Caractéristiques

Basé sur la cellule du B-707, l’E-8 JSTARS mesure 46.61 mètres de long, 12.95 mètres de haut et affiche une envergure de 44.42 mètres ; la propulsion repose sur 4 turboréacteurs Pratt & Whitney TF33-102C, dont la poussée totale permet de faire évoluer l’avion à une vitesse de croisière comprise entre 723 et 945 Km/h.

A vide, l’appareil pèse 77.56 tonnes, pour une masse maximale au décollage de  152.40 tonnes ; le plafond opérationnel est de 12.802 mètres et l’autonomie en vol est de 9 heures.

L’électronique s’appuie sur un radar APY-7 à antenne active, placé sous le fuselage et intégré dans des carénages de 12 mètres de long,  pouvant opérer dans un environnement de fort brouillage électronique. Ce puissant radar peut surveiller de vastes étendues, repérer les mouvements au sol (jusqu’à 250 kilomètres), classer les cibles, selon qu’il s’agisse de blindés ou de camions et les suivre simultanément (jusqu’à 600 objectifs).

Pour optimiser l’utilisation de ce puissant radar, 18 opérateurs embarquent dans la cabine, et s’installent devant des consoles : ils sont chacun affectés à des missions variées, incluant l’identification des cibles, leur surveillance, la transmission des données et l’analyse en temps réel. Cette capacité permet aux autorités de suivre l’évolution d’un conflit, ou de surveiller les forces ennemies, d’en anticiper les mouvements et de les attaquer, en association avec les chasseurs/bombardiers amis. 

(Décollage d'un E-8 JSARS en Asie du Sud-Ouest, 15/05/2017, www.af.mil)

(Décollage d'un E-8 JSARS en Asie du Sud-Ouest, 15/05/2017, www.af.mil)

(Spécialistes devant leurs consoles, photo de Senior Airman Ricky Best, USAF, www.af.mil)

(Spécialistes devant leurs consoles, photo de Senior Airman Ricky Best, USAF, www.af.mil)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article