Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

US Air Force

(Image : wikipedia)

(Image : wikipedia)

Chargée de la protection de l’espace aérien des États-Unis, l’United States Air Force (USAF) trouve ses origines dans la formation  d’une unité aéronautique au sein du Signal Corps (corps des transmissions de l’US Army), en date du 1er août 1907, puis devient indépendante le 19 septembre 1947, et représente actuellement la force aérienne la plus importante et la plus moderne au monde, pour le compte du Department of Defense.

Selon le National Security Act de 1947, qui la créa, l’US Air Force doit être organisée, entraînée et équipée principalement pour des opérations aériennes offensives et défensives efficaces et durables, et devra assurer la protection du territoires des États-Unis, du Commonwealth, des possessions ou de n’importe quel territoire occupé par les États-Unis ; par ailleurs, elle doit aussi fournir des options pour la défense nationale pour le compte du Pentagone, notamment voler et combattre dans les airs, l’espace et le cyberespace.

Fortement impliquée lors de la seconde guerre mondiale dans le Pacifique et en Europe, l’US Air Force a été la seule armée au monde à mettre en œuvre l’arme atomique, contre les villes d’Hiroshima (6 août 1945) et de Nagasaki (9 août 1945), marquant ainsi l’avènement de l’ère nucléaire et le début de la guerre Froide, face à l’Union des républiques Socialistes Soviétiques. Dans ce contexte historique particulier, et compte tenu de la supériorité numérique de l’Armée Rouge, l’US Air Force s’est massivement engagée dans un programme de modernisation et de renforcement de son parc aérien et de son arsenal nucléaire. Ainsi, la création du Strategic Air Command, en charge du feu nucléaire depuis des bombardiers, marqua une étape importante du renforcement de l’USAF, puis, au début des années soixante, l’arrivée des missiles intercontinentaux à ogives nucléaires détrôna lentement le rôle dévolu aux bombardiers.

Pendant cette période, l’US Air Force fit entrer en service les appareils les plus modernes et polyvalents du monde, parmi lesquels les excellents chasseurs F-15 et F-16, les puissants bombardiers B-52 et B-1B, puis les B-2A et F-117A furtifs, chargés d’atteindre le cœur du territoire Soviétique ; la course technologique induite par l’arrivée de ces nouveaux avions fit de l’USAF la meilleure force aérienne du monde, et elle démontra toute son efficacité au sortir de la guerre Froide, lors de l’opération « Tempête du désert » (1991) contre l’Irak de Saddam Hussein, dont elle dévasta les armées.

Au cours des années suivantes, elle a été engagée au-dessus des Balkans (1995-1999), puis contre l’Afghanistan (2001-2002), l’Irak (1998 et 2003) et la Libye (2011),où ses raids aériens anéantirent les dispositifs adverses. et récemment la Syrie et l'Irak (2014- en cours). 

Actuellement, l’US Air Force s’oriente vers un restructuration de ses forces, passant par la mise en service d’une nouvelle génération de chasseurs furtifs (F-22 et F-35), la modernisation de ses avions de transports (C-130, C-5, C-17), le renforcement de ses capacités de renseignement aériens (AWACS, RC135, E-8) et satellitaires, mais aussi par un emploi, en constante augmentation, de drones armés ou de reconnaissance. Toutefois, cet effort de modernisation entraîne une réduction des moyens et des effectifs, avec notamment une pénurie de pilotes de combat, dont le nombre a décliné ces dernières années, entraînant une fatigue prématurée des équipages et souvent leur départ de l'armée.

En outre, la recherche, le développement et l’acquisition de très nombreuses munitions de précision, à guidage GPS, laser ou vidéo, lui offre un arsenal puissant et létal, et contribuent à garantir à l’US Air Force son hégémonie dans les domaines du combat aérien, de la frappe de précision ou du recueil de renseignement, faisant d’elle la force aérienne la plus moderne et la mieux entraînée de toute la planète. 

Confrontée à des retards dans des programmes de remplacement de ses appareils, notamment les ravitailleurs KC-135 qui doivent être remplacés par le KC-46, qui entame actuellement ses essais en vol, l'US Air Force est inquiète quant à l'avenir du très ambitieux programme de chasseur furtif polyvalent F-35 dont elle sera la principale utilisatrice (1763 avions souhaités) : projet d'armement le plus cher de toute l'histoire, il a rencontré de nombreux problèmes techniques et informatiques, et ses coûts de développement et d'acquisition ont explosé. L'avion a obtenu sa première capacité de combat en 2016, et a depuis été déployé en Europe et en Asie, essentiellement pour rassurer les partenaires du programme et acquéreurs du chasseur de nouvelle génération.

Le remplacement de l'importante flotte d'avions d'entraînement est quant à lui l'objet d'une compétition intense entre plusieurs industriels, et un projet de nouveau bombardier furtif à long rayon d'action est en cours de recherche et de développement (80 à 100 appareils espérés). 

Aujourd'hui composée de 318 415 personnels d'active, complétés par 105 700 gardes nationaux et 69 200 réservistes, elle constitue la 3ème force la plus nombreuse du Department of Defense, et contribue à la dissuasion nucléaire grâce à ses 406 missiles intercontinentaux; en outre, elle est la 1ère puissance spatiale au monde, bénéficiant de nombreux satellites en orbite.

Organisation

Avec la majeure partie de ses moyens aux États-Unis, l'US Air Force dispose aussi de bases aériennes au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, au Portugal, à Chypre, en Belgique, en Turquie, à Djibouti, au Japon, en Corée du Sud, et à Guam. En plus de ces bases militaires, l'armée de l'air dispose de petits détachements aériens diplomatiques en Côte d'Ivoire, au Honduras, en Colombie, au Brésil, en Argentine, au Ghana, au Kenya, en Arabie Saoudite, en Égypte, au Pakistan, en Hongrie, en Thaïlande, en Indonésie, et aux Philippines.

  • Air Combat Command (ACC)
  • Air Education & Training Command (AETC)
  • Air Force Global Strike Command (AFGSC)
  • Air Force Materiel Command (AFMC)
  • Air Force Space Command (AFSC)
  • Air Force Special Operations Command (AFSOC)
  • Air Mobility Command (AMC)
  • US Air Forces Europe (USAFE)
  • Pacific Air Forces (PACAF)
  • US Air Force Central Command (USAFCENT)
  • Air National Guard (ANG)
  • Air Force Reserve Command (AFR)

Installations de l'US Air Force

Qu'il s'agisse d'une base aérienne, d'un centre de contrôle aérospatial, d'une base logistique ou encore d'une base de missiles intercontinentaux, l'US Air Force dispose de nombreuses installations aux États-Unis et dans le monde.

Parc aérien

  • 795 chasseurs F-16 (+ 152 d'entraînement)
  • 431 chasseurs F-15 (+ 25 d'entraînement) 
  • 186 chasseurs furtifs F-22 
  • 15 chasseurs furtifs F-35 A (+ 68 d'entraînement)
  • 283 avions d'attaque au sol A-10
  • 16 avions d'attaque au sol AC-130 U
  • 12 avions d'attaque au sol AC-130 W
  • 6 avions d'attaque au sol AC-130 J
  • 76 bombardiers B-52 H
  • 62 bombardiers B-1 B
  • 20 bombardiers furtifs B-2 
  • 31 avions de veille aérienne E-3 AWACS
  • 13 avions de renseignement MC-12 W
  • 27 avions de reconnaissance U-2 (+ 5 d'entraînement)
  • 22 avions de reconnaissance RC-26 B
  • 25 avions de guerre électronique RC-135
  • 16 avions de guerre électronique E-8 JSTARS
  • 14 avions de guerre électronique EC-130 H
  • 7 avions de guerre électronique EC-130 J
  • 4 avions de commandement E-4 B
  • 18 avions de recherche & sauvetage HC-130 J
  • 13 avions de recherche & sauvetage HC-130 N/P
  • 10 avions de reconnaissance météo WC-130 J
  • 2 avions d'observation OC-135
  • 2 avions de surveillance WC-135
  • 398 avions ravitailleurs KC-135
  • 59 avions ravitailleurs KC-10
  • 36 avions ravitailleurs MC-130 J
  • 21 avions ravitailleurs MC-130 P
  • 222 avions de transport C-17
  • 198 avions de transport C-130 H
  • 107 avions de transport C-130 J
  • 49 avions de transport CV-22
  • 53 avions de transport C-5 
  • 27 avions de transport C-21
  • 11 avions de transport C-40
  • 11 avions de transport C-37
  • 6 avions de transport C-32
  • 2 avions de transport VC-25
  • 101 hélicoptères HH-60
  • 63 hélicoptères UH-1 N
  • 504 avions d'entraînement T-38
  • 444 avions d'entraînement T-6 A
  • 178 avions d'entraînement T-1 A
  • 195 drones MQ-9
  • 129 drones MQ-1
  • 33 drones RQ-4

Missiles intercontinentaux

Parc spatial

Gérés par l'Air Force Space Command, les satellites militaires de l'armée de l'air américaine sont principalement axés sur des missions d'aide à la navigation et au bon fonctionnement des télécommunications. Plusieurs satellites sont spécialisés dans la détection d'explosion de très forte puissance, particulièrement nucléaires, ainsi que dans le repérage des départs de missiles intercontinentaux. Les satellites espions (de reconnaissance et d'interception) sotn utilisés par d'autres agences fédérales.

  • 31 satellites de navigation GPS
  • 7 satellites d'alerte missile SBIRS
  • 5 satellites d'alerte DSP
  • 7 satellites de communication DSCS
  • 7 satellites de communication WGS
  • 5 satellites de communication MILSTAR
  • 5 satellites de communication SDS III
  • 3 satellites de communication AEHF (1 à livrer)
  • 2 satellites météorologiques DMSP
  • 4 satellites GSSAP
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article