Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Classe National Security Cutter

(L'USCGC Staten Island escortant l'USCGC Bertholf ,Chesapeake Bay, Virginie, photo P0 2nd class Nathan Henise, USCG, 26/06/2008, cgig.uscg.mil, wikipedia)

(L'USCGC Staten Island escortant l'USCGC Bertholf ,Chesapeake Bay, Virginie, photo P0 2nd class Nathan Henise, USCG, 26/06/2008, cgig.uscg.mil, wikipedia)

Nouvelle génération de patrouilleurs de l'US Coast Guard, entrée  en service à partir d'août 2008, les National Security Cutter (NSC) vont progressivement remplacer la classe Hamilton, et augmenter le potentiel d'intervention des garde-côtes américains.

Intégrant les meilleurs équipements à disposition, ces navires sont assimilables à des frégates légères et polyvalentes, et ont été conçus pour une durée de vie de 30 ans. Des changements structurels ont été effectués, en partenariat avec des ingénieurs de l'US Navy et des experts approuvés par le quartier général de l'US Coast Guard, afin d'optimiser la tenue à la mer et la résistance de la coque aux assauts des océans.

Capables d'opérer en haute mer, avec une solide endurance et de lancer des navires rapides ou des hélicoptères, voire même des drones, les National Security Cutter vont accroître de manière significative la puissance de l'US Coast Guard, notamment en pouvant repérer et poursuivre au radar des navires suspects et engager une force d'intervention rapide, destinée à vérifier et aborder le navire, ou à en prendre le contrôle si nécessaire. Les National Security Cutter s'intègrent aisément dans un contexte de coopération inter- agences, qui devra permettre une meilleure efficacité dans le domaine de la sécurité maritime et de la protection publique.

La tête de classe, nommée Bertholf, a été admise au service actif en août 2008, avec Alameda (Californie), pour port d'attache, puis le Waesche l'a rejoint sur cette même base navale; un troisième bâtiment, le Stratton, est entré en service à l'été 2012. Courant 2017, la flotte de NSC compte 6 unités en service, 2 en construction (devant être affectés à Honolulu, Hawaï) et 1 en commande.

Répartition de la flotte

NomBaseDistrict
BertholfAlameda (CA)11
WasecheAlameda (CA)11
StrattonAlameda (CA)11
MunroAlameda (CA)11
HamiltonCharleston (SC)7
JamesCharleston (SC)7

Caractéristiques

Avec un design novateur et une silhouette générale épurée, les National Security Cutter, ces navires mesurent 127 mètres de long (plus que les frégates La Fayette françaises), 16 mètres de large, ont un tirant d'eau de 6.20 mètres et un déplacement de 4400 tonnes.

Propulsés par 2 moteurs Diesels MTU 20V, développant 9925 Cv chacun, et appuyés par 2 turbines à gaz, générant 29.500 Cv, employées pour les interceptions ou les interventions rapides, les NCS peuvent atteindre une vitesse de 52 Km/h et ont une autonomie allant jusqu'à 22 000 kilomètres. Des générateurs électriques, au nombre de 3, sont présents à bord, pour alimenter en énergie les instruments et les systèmes de télécommunications.

Au niveau électronique, un radar de recherche et de navigation EADS TRS-3D tridimensionnel apporte l'essentiel des données, et peut être complété dans sa tâche par un radar de contrôle de tir SPQ-9B, appuyé par un système électro-optique infrarouge à portée moyenne de surveillance; en outre, dans leur rôle de navire amiral, les NSC disposent aussi de puissants moyens de communications, ainsi que de systèmes de recueils d'informations et de partage de données, complétés par des détecteurs de radiations, de particules chimiques ou bactériologiques.

Le domaine de l'armement n'est pas en reste, puisque canon Mk-110 de 57 mm est monté en tourelle avant, capable d'intercepter aussi bien des navires que des cibles aériennes, éventuellement appuyés dans sa tâche par 1 système Phalanx de 20 mm à 6 tubés à guidage radar, installé au-dessus du hangar à hélicoptère.

Des contre-mesures et des leurres sont également embarqués, ainsi que 4 mitrailleuses M- 2 Browning de 12.7 mm et 2 mitrailleuses de 7.62 mm; 2 embarcations rapides sont aussi transportées et prennent place dans les structures latérales. Une plateforme pour 1 à hélicoptère(s) HH-65 permet d'accélérer les interventions sur zone. L'équipage rassemble 14 officiers et 99 engagés.

(L'USCGC Bertholf et ses 2 hangars, vu de dos, port de Miami, photo PO 1st class Krystyna Hannum, 19/06/2008, cgig.uscg.mil, wikipedia)

(L'USCGC Bertholf et ses 2 hangars, vu de dos, port de Miami, photo PO 1st class Krystyna Hannum, 19/06/2008, cgig.uscg.mil, wikipedia)

(Rampe de lancement de navire rapide, USCGC Bertholf, photo de PO 3rd class Michael Anderson, 12/06/2009, www.flickr.com, wikipedia)

(Rampe de lancement de navire rapide, USCGC Bertholf, photo de PO 3rd class Michael Anderson, 12/06/2009, www.flickr.com, wikipedia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article