Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Marshall Space Flight Center

(Entrée du MSFC, photo www.nasa.gov)

(Entrée du MSFC, photo www.nasa.gov)

Situé à Huntsville, en Alabama, le centre de vol spatial George C. Marshall Space Flight Center (MSFC) est un centre de recherche aérospatiale de la NASA qui a notamment servi à la mise au point du lanceur Saturn V du programme Apollo et à celle des propulseurs de la navette spatiale.

Ce centre spatial trouve ses origines lors de la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle la production et le stockage des munitions avait lieu près de Huntsville, dans 3 arsenaux, qui ont été regroupés après la guerre pour former le Redstone Arsenal.

Après la guerre, dès mai 1945, un programme secret a permis aux États-Unis de faire venir sur leur territoire national des scientifiques et des techniciens allemands, ainsi que leurs technologies militaires, pour offrir aux États-Unis une avance confortable dans la course aux armements, notamment dans le domaine des fusées. En 1948, les autorités nationales ont désigné le Redstone Arsenal comme site de recherche et de développement pour les fusées et systèmes associés et en 1949, le Secrétaire de l'US Army a approuvé le transfert du site initial de recherches de Fort Bliss (Texas) à Redstone. 

Au cours de la décennie suivante, les installations de Redstone ont régulièrement été agrandies et modernisées, et plusieurs prototypes de fusées ont été développés et testés, en grande partie issus de l'ingéniosité de l'ingénieur allemand Wernher von Braun, devenu récemment citoyen américain (de même qu'une grande partie de ses homologues ex-allemands). Pendant sa carrière à Restone, l'ingénieur von Braun n'a jamais oublié la dimension spatiale qu'il voulait donner à ses travaux.

En 1956, l'Army Ballistic Missile Agency (ABMA) a été créée en von Braun en a été désigné directeur du développement, et a participé à un programme de mise au point d'un lanceur à 1 étage de 2400 kilomètres de portée, dont la conception a débuté en 1957. Dans la course à l'espace qui opposait l'Union Soviétique aux États-Unis, la première a remporté une immense victoire le 4 octobre 1957 en plaçant sur orbite le 1er satellite artificiel de l'Histoire. Après des déboires, les américains, dirigés par von Braun, ont réussi à placer leur 1er satellite en orbite le 31 janvier 1958.

Pour rattraper leur retard, les États-Unis ont créé fin mars 1958 l'US Army Ordnance Missile Command (AOMC), installé à Redstone, et an août de la même année, l'AOMC a été associé à l'Advanced Research Projects Agency (ARPA) du Department of Defense pour développer un puissant booster, désigné Saturn en 1959.

Entre-temps, le 29 juillet 1958, le président Dwight D. Esienhower a créé la NASA, et le 21 octobre 1959, il a approuvé le transfert de l'ensemble des travaux de recherche et de développement de l'armée, en lien avec l'espace, auprès de la NASA.

Ainsi, le 1er juillet 1960, 4670 employés et de nombreux bâtiments et équipements, de même que 7.4 Km² de terrains, ont été remis par l'AOMC et l'ABMA à la NASA; le site de Redstone a alors été renommé Marshall Space Flight Center (MSFC) en l'honneur du général de l'armée George C. Marshall, chef d'État-major durant la Seconde Guerre mondiale et homme politique influent.

(Cérémonie de transfert de l'Army à la NASA, 01/07/1960, photo www.redstone.army.mil, wikipedia)

(Cérémonie de transfert de l'Army à la NASA, 01/07/1960, photo www.redstone.army.mil, wikipedia)

Depuis sa création, ce site s'est spécialisé dans le développement et les essais des systèmes de propulsion et d'autres technologies, avec notamment d'énormes travaux réalisés durant le programme Apollo, pour lequel la famille de lanceurs Saturn a été conçue, développée et testée.

Le MSCF a par la suite participé au programme Skylab et à la mise au point de la navette spatiale, et il s'oriente toujours vers 3 domaines importants : sortir de l'attraction terrestre, vivre et travailler dans l'espace et comprendre notre planète et au-delà.

Impliqué dans de très nombreux travaux de recherche scientifique et technologique, le MCSF a notamment contribué à la mise au point de l'observatoire spatial à rayons X Chandra, qui a permis d'importantes avancées scientifiques sur la connaissance de l'espace, et il collabore avec les agences spatiales européenne, japonaise et britannique. Il fournit un appui à la Station Spatiale Internationale (ISS).

Le MSCF dispose de nombreux laboratoires de recherches et d'essais, ainsi que de bancs d'essais, d'installations pour réunions et conférences, ou encore des centres de contrôle; l'impact économique du MSFC en Alabama est très important, avec 2500 emplois directes et près de 22 000 emplois indirects. 

(Essai d'un propulseur RS-25, photo www.nasa.gov)

(Essai d'un propulseur RS-25, photo www.nasa.gov)

(Centre d'aide au contrôle de l'ISS, photo www.nasa.gov)

(Centre d'aide au contrôle de l'ISS, photo www.nasa.gov)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article