Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Sikorsky MH-53

(MH-53 de l'US Navy à Hoboken, NJ, après l'ouragan Sandy, photo de Cpl Bryan Nygaard, USMC, 03/11/2012, www.flickr.com)

(MH-53 de l'US Navy à Hoboken, NJ, après l'ouragan Sandy, photo de Cpl Bryan Nygaard, USMC, 03/11/2012, www.flickr.com)

Dérivé du Sikosrky CH-53 de transport, très présent chez les Marines, le Sikorsky MH-53 Sea Dragon de l'US Navy est une version spécialisée dans le déminage, apparue vers la fin de la guerre Froide.

A cette époque, l’éventualité d’une confrontation navale avec l’Union Soviétique faisait prendre la menace des mines au sérieux par le Pentagone, qui a émis le souhait de posséder un appareil capable de déminer de vastes zones, grâce à une forme de « chalut », chargé de leurrer les mines magnétiques, en leur faisant croire qu’un navire passe à proximité d’elles, ce qui les fait détoner.

Le retour d’expérience concernant le CH-53 étant favorable, la Navy demanda à Sikosrky de concevoir un modèle dérivé, correspondant à ses attentes : ainsi est né le MH-53 Sea Dragon, qui fit son vol inaugural le 23 décembre 1981, et entra en service peu après. Bien que la guerre n’ait pas eu lieu entre les États-Unis et l’Union Soviétique, le MH-53 a dû neutraliser des mines de fabrication Soviétique lors de la guerre du golfe de 1991, où son emploi, combiné à celui des navires antimines, a permis de sécuriser les voies maritimes au profit des forces alliées.

Toujours en service dans l'aéronavale, son remplacement par le MV-22B ou le futur CH-53 K est à l'étude. 

Caractéristiques 

Trimoteur lourd spécialisé dans la guerre des mines, le MH-53 Sea Dragon mesure 30.19 mètres de long, 5.32 mètres de haut, pour une masse à vide de 16.40 tonnes et une masse maximale au décollage de 33.30 tonnes.

Sa puissante motorisation repose sur 3 turbines General Electric T64 de 4380 Cv chacune, développant assez de puissance pour actionner son énorme rotor principal à 6 pales, et faire avancer le MH-53 à 315 Km/h de vitesse maximale, ou à 278 Km/h de vitesse de croisière.

La distance franchissable maximale est de 2074 kilomètres, et peut être complétée par ravitaillement en vol, grâce à la perche située du côté avant droit de la machine. L’équipage est de 3 membres, et l’armement de l’appareil comprend des mitrailleuses latérales de 7.62 mm ou de 12.7 mm, qui peuvent être montées selon les besoins opérationnels. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article