Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

État : Vermont

(Drapeau du Vermont, image de Simtropolitan, wikipedia)

(Drapeau du Vermont, image de Simtropolitan, wikipedia)

(Sceau officiel du Vermont, image de Ira Allen, 1778, wikipedia)

(Sceau officiel du Vermont, image de Ira Allen, 1778, wikipedia)

(Localisation du Vermont, image de TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

(Localisation du Vermont, image de TUBS, 30/07/2011, wikipedia)

Histoire

Habité par des tribus amérindiennes (Mohicans, Abekanis, Iroquois) jusqu'à l'arrivée des européens, le Vermont a longtemps vu ses populations commercer entre elles grâce à des réseaux de communication. 

Vers  l'an 1500, la population locale est estimée à 10 000 personnes, puis l'explorateur breton Jacques Cartier (œuvrant pour le royaume de France), est le 1er à observer la région en 1535. Entre 1534 et 1609, les indiens Mohawks ont repoussé de nombreuses petites tribus au-delà de la vallée Champlain, utilisant ensuite ce territoire comme zone de chasse et comme lieu de combat contre les Abekanis.

Le nom de Vermont a été donné par l'explorateur français Samuel de Champlain, qui a exploré la région en 1609 et a donné son nom à un grand lac séparant l'actuel Canada des États-Unis; à l'origine il a donné le nom de Monts Verts à la région, mais pour souligner la verdure de la région, il a préféré la formule de Vermont.

Pour aider ses alliés Abekanis, Champlain tue le chef Iroquois adverse en juillet 1609, faisant de cette tribu sa nouvelle ennemie; pour proclamer la conquête française de ce territoire, le fort Sainte Anne est érigé en 1666 sur l'île de la Motte, devenant ainsi la 1ère colonie européenne du Vermont. Vers la fin du XVIIème siècle, des colons non français ont commencé a explorer le Vermont et ont établi un poste de commerce à Chimney Point, dans l'actuel comté d'Addison. 

Cette période a vu de nombreuses escarmouches avoir lieu entre les colonies britanniques du Sud et les colonies françaises du Nord, faisant que le Vermont est resté un territoire non colonisé. Les britanniques installent leur première colonie dans le Sud-Est du Vermont en 1724 avec la construction de Fort Dummer, avec 43 soldats et 12 indiens Mohawks; il protégeait les villages anglais de Dummerston et Brattleboro. 

En 1731, les français arrivent à Chimney Point et construisent un petit fort en bois (Fort de Pieux), avant d'achever le puissant Fort St Frédéric en 1734 : avec ses murs de 4 mètres d'épaisseur et ses canons capables d'atteindre l'autre rive du lac Champlain, il pouvait accueillir plusieurs centaines de soldats.

(Maquette de Fort St Frédéric, photo de Charny, 30/12/2011, wikipedia)

(Maquette de Fort St Frédéric, photo de Charny, 30/12/2011, wikipedia)

Impacté par les conflits en Europe, qui se délocalisent en Amérique du Nord entre les empires, le Vermont voit de nombreux affrontements avoir lieu sur son sol, et les britanniques s'allient à plusieurs tribus amérindiennes pour mener des assauts contre les français, également alliés à d'autres tribus.

Beaucoup moins nombreux que les colons britanniques en Amérique du Nord (environ 2 000 000 de personnes), les français sont environ 60 0000 au début de la guerre de la Conquête (1754-1763); les rivalités impériales franco-britanniques provoquent de rudes combats et plusieurs sièges de places fortes et la guerre est remportée par les britanniques, plus nombreux et plus soutenus localement par les tribus.

A l'issue des combats, les britanniques obtiennent le contrôle de l'île Royale, de l'île Saint-Jean, de l'Acadie, du Canada, des Grands Lacs, de plusieurs îles des Antilles et du Vermont. 

(Possessions britanniques et françaises en 1748, image de Varing, 12/2014, wikipedia)

(Possessions britanniques et françaises en 1748, image de Varing, 12/2014, wikipedia)

Après la victoire britannique contre les français, la population non indienne augmente fortement entre 1763 et 1791, passant de 300 à 85 000; les frontières n'étant alors pas clairement établies entre les colonies britanniques de New York et du New Hampshire, l'afflux de colons durant cette période entraîne des tensions entre les gouverneurs de ces deux colonies. 

Le gouverneur du New Hampshire fait alors cadastrer le territoire jusqu'aux rives du lac Champlain et octroie des terres à ses favoris, pour faire coloniser la zone; les colons arrivent alors des colonies du Connecticut, de Rhode Island et du Massachusetts. Malgré la demande du roi britannique, la colonie de New York poursuit aussi sa politique de cadastre et en 1770, des affrontements ont lieu entre colons du New Hampshire et de New York. 

La Cour Suprême de New York, présidée par un propriétaire terrien du Vermont, donne raison aux colons new-yorkais après un procès biaisé, et les colons de New York reviennent mais sont repoussés par ceux du New Hampshire; plusieurs escarmouches ont lieu et les colons de New York sont finalement expulsés. En 1775, toute la Nouvelle-Angleterre se lève contre la Couronne britannique dans ce qui va devenir la guerre d'Indépendance américaine et en mai 1775, les colons du New Hampshire prennent le fort britannique Ticonderoga, occupé par seulement 48 soldats, sans le moindre coup de feu.

En raison des tensions opposant le Vermont à New York et au New Hampshire, cette colonie n'a pas fait partie des colonies qui ont déclaré leur indépendance le 4 juillet 1776; cependant, le Vermont apporte son soutien à la cause révolutionnaire et mobilise des troupes en vue de l'indépendance. En janvier 1777, le Vermont déclare unilatéralement son indépendance séparée, devenant ainsi la République du Vermont, établissant sa propre monnaie, son gouvernement, son président et son service postal. Il abolit partiellement  l'esclavage la même année dans sa Constitution.  

(Pièces de monnaie du Vermont, photo de Reuben Harmon, 1785-1786, www.usmint.gov, wikipedia)

(Pièces de monnaie du Vermont, photo de Reuben Harmon, 1785-1786, www.usmint.gov, wikipedia)

(Old Constitution House, Windsor, VT, photo de Adair Mulligan, www.fhwa.dot.gov, wikipedia)

(Old Constitution House, Windsor, VT, photo de Adair Mulligan, www.fhwa.dot.gov, wikipedia)

Rapidement, il est devenu clair aux yeux des dirigeants de cette jeune République qu'une importante partie de l'opinion publique était favorable à une union politique avec les nouveaux États-Unis, plutôt qu'à l'indépendance. 

Cependant, les revendications territoriales de New York dans le Vermont ont été un obstacle à la possibilité que ce dernier rejoigne officiellement les Treize colonies, où il n'était d'ailleurs pas directement représenté auprès du Congrès continental, mais par un représentant du Connecticut, William Samuel Johnson, chargé de faire valoir les intérêts du Vermont.

Avec la fin de la guerre d'Indépendance en 1783, le Vermont a cherché à résoudre ses différends frontaliers avec New York et a négocié après que cette colonie ait admis en 1787 que le Vermont pouvait entrer dans l'Union; finalement, la République du Vermont a payé $ 30 000 en argent  (soit $ 776 677 actuels) à New York puis a rejoint l'Union en 1791, devenant le 14ème État de l'Union.

Premier État a avoir aboli l'esclavage en 1777, bien que son climat n'était pas favorable à cette forme de "commerce", le Vermont a été à l'avant garde du mouvement anti-esclavagiste;  en toute logique, en 1860, les électeurs du Vermont ont voté largement en faveur d'Abraham Lincoln, abolitionniste convaincu, qui a remporté l'État loin devant ses adversaires.

L'accroissement des tensions entre les États du Nord, anti-esclavagistes et ceux du Sud, qui vivaient majoritairement grâce à l'exploitation des esclaves, a conduit à la guerre de Sécession en 1861. Pendant la guerre civile, le Vermont a mobilisé 34 000 soldats, mis en place 17 régiments d'infanterie, 1 régiment de cavalerie, 3 régiments d'artillerie légère, 1 régiment d'artillerie lourde, 3 compagnies de tireurs d'élite et 2 compagnies de cavalerie frontalière. Parmi les troupes mobilisées, près de 5000 soldats ont servi dans d'autres États que le Vermont et ont participé à de nombreux assauts, dont celui de Gettysburg en 1863, où 4400 soldats de cet État se sont battus aux côtés de près de 100 000 autres et ont vaincus les Confédérés.

A l'issue de la guerre, en 1865, le Vermont avait perdu au total 5194 soldats (dont 1832 au combat). Peu de temps après, il a connu une vague migratoire importante venant surtout d'Europe, avec beaucoup d'irlandais d'écossais, d'italiens, venus chercher une nouvelle vie et du travail, en particulier dans les carrières de granit du Vermont. Entre 1890 et 1900, le Vermont a vu sa population augmenter de 11 219 habitants.

Au cours du xxème siècle, l'État a subi plusieurs catastrophes naturelles majeures, dont des ouragans, des pluies intenses et des inondations, dont une a été dramatique en novembre 1927, entraînant la mort de 84 personnes.

En 1938, un énorme ouragan a ravagé la Nouvelle-Angleterre et provoqué la destruction de 61 000 Km² (!) de forêts (1/3 de toute la forêt de la région à cette époque, a bloqué 3200 kilomètres de routes et tué 5 personnes. Cette catastrophe explique le fait que la plupart des arbres de l'État sont âgés d'environ 77 ans, ce qui correspondant à ceux qui ont poussé après son passage.

En juillet 2000, le Vermont est le 1er État américain à autoriser les unions civiles, puis en 2009 il est le 1er à autoriser les mariages des couples du même sexe. 

L'État est touché en août 2011 par l'ouragan Irène, qui a remonté la côte Est depuis les Bahamas et a provoqué de très importants dégâts sur toute sa trajectoire; dans le Vermont, il a entraîné de fortes inondations, détruit de nombreux ponts couverts, endommagé 34 ponts et 118 sections d'autoroute, isolant des villes et des villages durant plusieurs jours (aidés cependant par la Garde Nationale et divers services). Au total, le passage de cette puissante tempête a tué 3 personne et provoqué pour $ 700 000 000 de dégâts.

(Pont couvert endommagé à Taftsville, photo de Stephen Flanders, 03/05/2012, wikipedia)

(Pont couvert endommagé à Taftsville, photo de Stephen Flanders, 03/05/2012, wikipedia)

Situation et géographie

Seul État de Nouvelle-Angleterre à n'avoir aucun accès maritime, le Vermont est le 2ème État le moins peuplé des États-Unis, avec 624 594 habitants (49ème rang national), et il abrite la plus petite capitale du pays, Montpelier, avec 7535 personnes.

Bordé à l'Est par le New Hampshire, au Sud par le Massachusetts et à l'Ouest par New York, le Vermont occupe une superficie totale de 24 900 Km² (un peu plus grand qu'Israël), dont environ 950 Km² d'eaux; au niveau de l'urbanisme, le Vermont est le seul État à n'avoir aucun bâtiment qui dépasse 38 mètres de haut.

La rive Ouest de la rivière Connecticut marque la frontière de l'État avec le New Hampshire et l'immense lac Champlain (le 6ème plus grand des États-Unis) sépare le Vermont de New York dans le Nord-Ouest du territoire. Du Nord au Sud, le Vermont mesure 256 kilomètres de long et fait 143 kilomètres dans sa plus grande largeur, au niveau du Canada; sa plus petit largeur est de 60 kilomètres vers le Massachusetts.  

Le point culminant est le Mount Mansfield, qui culmine à 1340 mètres, tandis que l'altitude moyenne de l'État est de 300 mètres et son point le plus bas est le lac Champlain, à 29-30 mètres d'altitude.

Avec son climat continental humide, le Vermont enregistre une température annuelle moyenne de 6° C, et a des printemps où la boue est reine, des étés doux (le mois d'août est le plus chaud), des automnes très colorés et des hivers froids.

Les chutes de neige moyennes annuelles sont comprises entre 1500 et 2500 mm, selon l'altitude, et le Vermont se classe au 7ème rang des États les plus froids. la température la plus basse jamais enregistrée a été de -46° C à Bloomfield le 30 décembre 1933. 

Quant à la température la plus chaude, elle a été de 41° C à Vernon, le 4 juillet 1911; en raison du climat difficile de l'État, l'agriculture ne bénéficie que de 120 à 180 jours favorables par an. L'ensoleillement annuel moyen est de 2000 à 2400 heures.

Les forêts recouvrent le Vermont à hauteur de 1 804 897 hectares (78% de l'État), et le territoire compte 800 lacs, étangs et réservoirs.

Au niveau végétal, le Vermont abrite principalement des érables à sucre, des hêtres, des bouleaux jaunes, des pins blancs, des ormes d'Amérique, des épicéas rouges, des pins noirs d'Autriche, des pins rouges, des sapins baumiers, des érables à épis, des chênes blancs, des chênes châtaigniers et des platanes d'Amérique.

La vie animale est représentée par des ours noirs, des castors, des martres, des coyotes, des lynx, des tamias, des lapins à queue blanche, des écureuils gris, des petites chauve-souris, des belettes à longue queue, des visons, des élans, des rats musqués, des porc-épics, des ratons laveurs, des cerfs de Virginie, des opossums de Virginie, des moufettes rayées, des truites, des crapets, des perches, des crotales des bois, et 193 espèces d'oiseaux. 

(Principaux cours d'eau du Vermont, image www.geology.com)

(Principaux cours d'eau du Vermont, image www.geology.com)

(Vue depuis Killington Peak, photo de Mimicamilleri, 30/05/2016, wikipedia)

(Vue depuis Killington Peak, photo de Mimicamilleri, 30/05/2016, wikipedia)

(Lake Dunmore, photo de Ecogirl81, 02/09/2012, wikipedia)

(Lake Dunmore, photo de Ecogirl81, 02/09/2012, wikipedia)

(Un matin près de Fairfax, VT, photo de Valbhav Bhosale, 03/10/2014, www.flickr.com)

(Un matin près de Fairfax, VT, photo de Valbhav Bhosale, 03/10/2014, www.flickr.com)

(Battery Park, Burlington, VT, photo de Jay Parker, 05/07/2010, www.flickr.com)

(Battery Park, Burlington, VT, photo de Jay Parker, 05/07/2010, www.flickr.com)

(Mount Mansfield en hiver, photo de Michelle Maria, 10/02/2013, www.panoramio.com, wikipedia)

(Mount Mansfield en hiver, photo de Michelle Maria, 10/02/2013, www.panoramio.com, wikipedia)

(Autonme près de Killington, photo de Matt Shalvatis, 18/09/2010, www.flickr.com)

(Autonme près de Killington, photo de Matt Shalvatis, 18/09/2010, www.flickr.com)

(Moss Glen Falls, photo de Tony Hisgett, Birmingham, UK, 30/09/2011, www.flickr.com)

(Moss Glen Falls, photo de Tony Hisgett, Birmingham, UK, 30/09/2011, www.flickr.com)

Population et comtés

L'État du Vermont est le 2ème le moins peuplé des États-Unis, avec 624 594 habitants (49ème rang national) et il a perdu 0.2% de sa population depuis 2010; sa densité de population est de 26 habitants au Km², ce qui le place au 31ème rang national.

La population de l'État est composée à 93.1% de Blancs, 1.9% d'hispaniques, 1.8% d'asiatiques, 1.3% de Noirs ou d'afro-américains, et de 0.4% d'amérindiens ou de natifs d'Alaska.

Les habitants dont les ancêtres sont européens sont originaires d'Irlande (18.3%), d'Angleterre (17.2%), de France (14.4%), d'Allemagne (10.4%); pour ceux qui ont des origines hispaniques, ils viennent du Mexique (31.7%), de Porto Rico (26.3%), et d'Amérique du Sud (14.1%).

Les asiatiques quant à eux viennent de Chine (24.1%), du Vietnam (16.3%), de Corée (12.1%) et d'Inde (10.3%).

Ces différentes origines ont un impact sur la répartition religieuse : il y a 20.6% de catholiques, 6.3% de protestants, 0.7% de mormons, 0.4% de juifs et 0.2% de bouddhistes, hindouistes ou taoïstes. 

N'ayant aucune grande ville sur son territoire, le Vermont a cependant pour principales villes Burlington (42 260 habitants), Essex (21 199), South Burlington (18 971), Colchester (17 319), Rutland (15 601), Bennington (15 290), Barre (8710) et Montpelier (7535).

Population des comtés (2016)

ComtéPopulationComtéPopulation
Addison36 959Bennington36 191
Caledonia30 333Chittenden161 531
Essex6176Franklin48 915
Grand Isle6919Lamoille25 333
Orange28 919Orleans26 863
Rutland59 310Washington58 504
Windham43 145Windsor55 496
(Comtés du Vermont, image www.geology.com)

(Comtés du Vermont, image www.geology.com)

(Burlington depuis le lac Champlain, photo de Adam Fagen, 30/08/2012, www.flickr.com)

(Burlington depuis le lac Champlain, photo de Adam Fagen, 30/08/2012, www.flickr.com)

(Essex, photo www.sarahharringtonre.com)

(Essex, photo www.sarahharringtonre.com)

(South Burlington, photo www.trulia.com)

(South Burlington, photo www.trulia.com)

(Colchester, photo www.booking.com)

(Colchester, photo www.booking.com)

(Rutland, photo de Ken Lund, 05/08/2004, www.flickr.com)

(Rutland, photo de Ken Lund, 05/08/2004, www.flickr.com)

(Barre, photo de Royalbroil, 18/08/2014, wikipedia)

(Barre, photo de Royalbroil, 18/08/2014, wikipedia)

(Main Street, Montpelier, photo de GearedBull, 02/2007, wikipedia)

(Main Street, Montpelier, photo de GearedBull, 02/2007, wikipedia)

Gouvernement

Utilisant le même modèle de république que le gouvernement fédéral, le Vermont dispose de sa propre constitution et possède une branche exécutive, une branche législative et une branche judiciaire.

Le Vermont est dirigé par 1 gouverneur d'État (Républicain depuis 2017), assisté par 1 lieutenant-gouverneur.

Pour aider le gouvernement du Vermont, le gouverneur est assisté par 

  • 1 secrétaire d'État
  • 1 procureur général
  • 1 trésorier général
  • 1 vérificateur des comptes  

En plus de ces hauts fonctionnaires, l'État dispose de plusieurs hauts responsables

  • 1 secrétaire de l'administration
  • 1 secrétaire à l'agriculture
  • 1 secrétaire au commerce
  • 1 secrétaire au transports
  • 1 secrétaire des ressources naturelles
  • 1 secrétaire à l'aide sociale et aux citoyens 
  • 1 commissaire pour les personnes âgées & dépendantes
  • 1 commissaire à l'urbanisme
  • 1 commissaire à l'enfance et aux familles
  • 1 commissaire pénitentiaire
  • 1 commissaire à la sécurité publique
  • 1 commissaire aux services publics
  • 1 commissaire aux véhicules motorisés
  • 1 commissaire aux parcs et espaces récréatifs 
  • 1 commissaire à la pêche et à la vie sauvage
  • 1 commissaire aux forêts
  • 1 commissaire aux ressources humaines
  • 1 commissaire à l'éducation
  • 1 commissaire aux finances
  • 1 commissaire à la régulation financière
  • 1 commissaire aux impôts 
  • 1 commissaire aux handicapés
  • 1 commissaire à la santé mentale
  • 1 commissaire à la santé
  • 1 commissaire à l'innovation 
  • 1 commissaire au tourisme
  • 1 commissaire au travail 

La représentation de la population repose sur 30 sénateurs et 150 représentants, qui siègent au Vermont State House (Sénat), situé à Montpelier; en cas de contestation judiciaire, l'État dispose d'une Cour Suprême composée de 5 juges.  

(Le Vermont State House, photo de Jonathanking, 05/06/2012, wikipedia)

(Le Vermont State House, photo de Jonathanking, 05/06/2012, wikipedia)

(Phil Scott, Gouverneur d'État, photo Chief National Guard Bureau, 09/03/2017, www.flickr.com)

(Phil Scott, Gouverneur d'État, photo Chief National Guard Bureau, 09/03/2017, www.flickr.com)

Économie

État à la plus faible économie des États-Unis, le Vermont est classé 50ème sur 50 pour son Produit Intérieur Brut (PIB, ou GDP en anglais), avec $ 31 100 000 000 en 2016.

Appuyant son économie principalement sur la fabrication de matériel informatique avec l'usine IBM (devenue GlobalFoundries), le Vermont compte aussi beaucoup sur son agriculture, avec en particulier la production de sirop d'érable, dont l'État fournit les États-Unis à hauteur de 47.3% à lui seul; en dehors de ce précieux liquide, le Vermont possède des carrières de granit et d'ardoise qui exportent une grande partie de leur production.

Les agriculteurs produisent aussi beaucoup de maïs, de riz, de soja, de coton, de pommes et de produits agro-alimentaires. La très connue marque de glace Ben & Jerry's a son quartier général situé à South Burlington.

Les entreprises liées à la santé, à l'hôtellerie, au ski, au commerce de gros (notamment du bois), aux assurances et à la finance, ainsi qu'au tourisme (sports d'hiver surtout) jouent aussi un rôle dans l'économie de l'État. 

Le revenu moyen par foyer est de $ 55 176 et le revenu moyen par personne est de $ 29 894; il y a 10.2% de personnes sous le seuil de pauvreté et 4.6% n'ont pas d'assurance santé.

Les plus importants employeurs sont

  • University of Vermont Medical Ctr: 6045 personnes
  • IBM : 5400 employés  
  • Jay Peak Resort : 2000 emplois
  • Killington Grand Resort : 2000 postes
  • Mt Snow Resort : 1500 personnes
  • Okemo Mountain Resort : 1500 employés
  • UVM Medical center : 1500 emplois
  • Rutland Regional Physician : 1400 postes
  • Rutland Regional Medical center : 1325 personnes

Exportations du Vermont en 2016

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

(Usine ROAC de granite, Barre, photo de Mfwills, 13/08/2009, wikipedia)

(Usine ROAC de granite, Barre, photo de Mfwills, 13/08/2009, wikipedia)

(Télécabines à Stowe, photo de Jared C. Benedict, 09/04/2006, wikipedia)

(Télécabines à Stowe, photo de Jared C. Benedict, 09/04/2006, wikipedia)

(Usine Ben & Jerry's, Waterbury, photo de Jared C. Benedict, 13/03/2004, wikipedia)

(Usine Ben & Jerry's, Waterbury, photo de Jared C. Benedict, 13/03/2004, wikipedia)

Principaux importateurs

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Agriculture

Avec près de 7000 fermes sur son territoire (près de 12 000 emplois), la majeure partie d'entre elles n'étant que des petites exploitations, le Vermont est un État agricole qui axe principalement sa production sur le lait et ses produits dérivés (yaourts, fromages, crèmes glacées).

L'État compte 48 fabricants de fromage qui proposent 150 variétés; il produit 63% du lait de toute la Nouvelle-Angleterre. En dehors du lait, le Vermont est le principal producteur de sirop d'érable aux États-Unis, avec 7 532 969 litres par an.

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Énergies

Moins énergivore que la plupart des États, notamment en raison de sa faible population et de son industrie limitée, le Vermont requiert moins d'énergie pour fonctionner.

L'efficacité énergétique et la réduction de la consommation sont devenus des enjeux majeurs pour l'État, qui a engagé un ambitieux projet en ce sens depuis plusieurs années, notamment en installant 2100 kilomètres de fibre optique et le Vermont encourage à investir et développer les énergies renouvelables.

La centrale JC McNeil à bois est la plus pollueuse de l'État.

Principales installations

Nombre & type d'installationPuissance totalePrincipal site
46 barrages hydroélectriques325 MWBellow Falls 40.8 MW
16 centrales solaires32.5 MWSheldon solar 2.3 MW
9 centrales au fioul135.7 MWBerlin 5  41.8 MW
4 centrales éoliennes121 MWGreen Mountain 65 MW
3 centrales à bois82.4 MWJC McNeil  59.5 MW
(Bellows Falls Dam, photo de Al Braden, 2001, www.vtdigger.org)

(Bellows Falls Dam, photo de Al Braden, 2001, www.vtdigger.org)

(Centrale JC McNeil, photo Burlington Electricity Dpt, www.vtdigger.com)

(Centrale JC McNeil, photo Burlington Electricity Dpt, www.vtdigger.com)

(Sheldon solar, photo www.power-eng.com)

(Sheldon solar, photo www.power-eng.com)

(Green Mountain Windfarm, 2016, www.conversationfromtheopenroad.com)

(Green Mountain Windfarm, 2016, www.conversationfromtheopenroad.com)

Éducation

Secteur important dans la vie du Vermont, l'éducation emploie 26 710 personnes et compte 315 écoles, 89 lycées, et 23 collèges supérieurs et universités. Il y a en moyenne 1 enseignant pour 11 élèves dans le Vermont (contre 1 pour 16 en moyenne nationale) dans les écoles primaires.

L'université d'État a été fondée en 1791 et fait partie des plus anciennes des États-Unis, et a été le 5ème établissement d'éducation supérieure crée en Nouvelle-Angleterre. 

(Old Mill, University of Vermont, photo de Jared C. Benedict, 01/01/2005, wikipedia)

(Old Mill, University of Vermont, photo de Jared C. Benedict, 01/01/2005, wikipedia)

(Lycée de Brattleboro, photo de John Phelan, 20/05/2017, wikipedia)

(Lycée de Brattleboro, photo de John Phelan, 20/05/2017, wikipedia)

Transports

Bien qu'il n'ait pas de grandes villes sur son territoire, le Vermont dispose d'un réseau d'autoroutes qui représente 4570 kilomètres (le 3ème plus petit du pays), et peut s'enorgueillir d'être au 10ème rang de la plus basse mortalité routière des États-Unis.

En 1968, l'État a interdit la présence de panneaux publicitaires le long des routes, pour éviter de distraire les conducteurs; seuls l'Alaska, Hawaï et le Maine font la même chose. Le Vermont est traversé par 3 autoroutes inter-états, 5 autoroutes d'État et 3 routes nationales, qui le relient au Connecticut, au Massachusetts, au New Hampshire et jusqu'au Canada. 

Au niveau ferroviaire, le Vermont est desservi par l'Amtrak Vermonter, qui parcourt 983 kilomètres entre Washington D.C et St Albans (Vermont); il effectue le trajet 254 jours par an et transporte 92 699 passagers (chiffres 2015). La New-England Central Railroad relie le Connecticut à St Albans sur 589 kilomètres et l'Ethan Allen Express va de New York City à Rutland (Vermont) et parcourt 388 kilomètres chaque jour. 

Plusieurs servis de bus urbains et intercités sont proposés, ainsi que quelques ferrys. Enfin, concernant l'accès aérien, le Vermont dispose de l'aéroport international de Burlington, qui a des vols réguliers avec Atlanta (Géorgie), Charlotte (Caroline du Nord), Détroit (Michigan), JFK-LaGuardia (New York), Newark (New Jersey), Orlando (Floride), et Philadelphie (Pennsylvanie).

L'aéroport possède 1 piste principale de 2536 mètres de long en asphalte et 1 secondaire de 1101 mètres en asphalte; il a vu passer 586 938 passagers en 2016.

(Principales routes du Vermont, image www.geology.com)

(Principales routes du Vermont, image www.geology.com)

(Interstate 89 à Richmond, VT, photo de Royalbroil, 17/08/2014, wikipedia)

(Interstate 89 à Richmond, VT, photo de Royalbroil, 17/08/2014, wikipedia)

(Vermonter à Brattleboro, photo de Pi.1415926535, 09/03/2015, wikipedia)

(Vermonter à Brattleboro, photo de Pi.1415926535, 09/03/2015, wikipedia)

Sécurité et Défense

Malgré sa faible population et sa 1ère place en terme de sécurité publique à l'échelle nationale, le Vermont accorde une grande importance à la protection et à la défense de ses habitants.

La sécurité publique repose sur les Police Department, présents dans les villes, et les Sheriff Department/Office, chargés des comtés; en plus de ces forces, la Vermont State Police veille sur l'ensemble du territoire, avec ses 327 policiers. Le plus grand Police Department est celui de Burlington, avec 99 policiers.

Une fois les suspects interpellés, ils sont remis à la Justice, qui décide de les confier ou non au Vermont Department of Correction.

Effectifs des forces de l'ordre

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

En plus des forces de l'ordre, la sécurité publique est assurée par les services de secours des villes, qui interviennent lors d'accidents de la circulation, d'accidents industriels, d'incendies, ou de catastrophes naturelles.

Effectifs des services de secours

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Le Vermont n'accueille pas de grandes bases militaires fédérales, contrairement à la plupart des autres États, et les quelques installations présentes sur son territoire sont surtout à vocation administrative et logistique.

Effectifs actifs

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Cependant, le Vermont assure sa propre Défense grâce à l'Air National Guard (ANG) et l'Army Nation Guard (ARNG), placées sous l'autorité de son gouverneur et pouvant être fédérées en cas de besoin national.

Par ailleurs, des unités de réserve viennent compléter l'outil défensif de l'État et s'entraînent régulièrement avec les forces d'active. 

Air National Guard (ANG)

  • 21 chasseurs F-16

Army National Guard (ARNG)

  • 6 hélicoptères de transport UH-60
  • 2 hélicoptères légers UH-72
  • 1 avion de transport léger C-12
  • 22 blindés légers M-113
(F-16 du 158th FW du Vermont, photo Senior Airman Jon Alderman, VT ANG, 11/04/2014, www.flickr.com)

(F-16 du 158th FW du Vermont, photo Senior Airman Jon Alderman, VT ANG, 11/04/2014, www.flickr.com)

(UH-60 de la VT ARNG, photo de Staff Sgt Nathan Rivard, ARNG, 01/08/2015, www.flickr.com)

(UH-60 de la VT ARNG, photo de Staff Sgt Nathan Rivard, ARNG, 01/08/2015, www.flickr.com)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article