Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Classe San Antonio

(USS San Antonio, photo MCS 2nd class Jason R. Zalasky, US Navy, 06/09/2008, wikipédia)

(USS San Antonio, photo MCS 2nd class Jason R. Zalasky, US Navy, 06/09/2008, wikipédia)

(USS San Antion et USS New York dans l'Atlantique, photo de MCS 1st class Edwin F. Bryan, US Navy, 09/06/2011, www.flickr.com)

(USS San Antion et USS New York dans l'Atlantique, photo de MCS 1st class Edwin F. Bryan, US Navy, 09/06/2011, www.flickr.com)

Nouvelle génération de navires d’assaut amphibie de l'US Navy, les unités de classe San Antonio bénéficient d’une silhouette redessinée, améliorant la furtivité et la configuration générale, d’un nouveau système de combat et d’une électronique améliorée.

L’augmentation de la capacité d’emport de fret et de matériels va en faire les éléments clés de la force amphibie du 21ème siècle, en permettant le déploiement et le soutien d’unités d’assaut amphibie des Marines.

Construits par Northrop Grumman Ship Systems, les San Antonio ont été commandés à partir du 17 décembre 1996, la quille du premier a été posée le 9 décembre 2000, et la première unité, l’USS San Antonio fut lancée le 12 juillet 2003 et admise au service actif le 14 janvier 2006.

La série devait initialement compter 12 bâtiments, mais des coupes budgétaires ont réduit ce nombre à 10 unités, avant qu'une révision budgétaire ne permette finalement d'en construire 12 ; les mises en service ont eu lieu en 2006 (1), en 2007 (2), en 2009 (2), en 2012 (1), en 2013 (2), en 2014 (1) et en 2016 (1); 1 autre est en cours de construction et 1 est en commande.

L’un des ces navires, l’USS New York (lancé en 2007 et en service en 2009), présente la particularité d’avoir dans sa structure des éléments issus des décombres métalliques du World Trade Center.

Des problèmes de ventilation, de direction, d’ascenseurs et de corrosion ont été décelés, et ont tous été corrigés, mais ont provoqué des retards de livraison, et une remise en question du programme, l’USS  San Antonio n’étant toujours pas prêt au combat 23 mois après sa livraison : livré en janvier 2006, il ne sera déployé que le 29 août 2008. L'US Navy est désormais satisfaite de cette série de navires.

Répartition de la flotte

NomBaseFlotte
USS New OrleansSan Diego (CA)3rd Fleet
USS San DiegoSan Diego (CA)3rd Fleet
USS AnchorageSan Diego (CA)3rd Fleet
USS SomersetSan Diego (CA)3rd Fleet
USS John P. MurthaSan Diego (CA)3rd Fleet
USS New YorkMayport (FL)USFLTCOM
USS Green BaySasebo (Japon)7th Fleet
USS San AntonioNorfolk (VA)USFLTCOM
USS Mesa VerdeNorfolk (VA)USFLTCOM
USS ArlingtonNorfolk (VA)USFLTCOM

Caractéristiques

Plus longs que leurs homologues des classes précédentes, les San Antonio affichent 208 mètres de long, 32 mètres de large, 7 mètres de tirant d’eau et déplacent 24.900 tonnes à pleine charge.

La propulsion est assurée par 4 moteurs Diesel Colt-Pielstick de 40.000 Cv, actionnant 2 arbres d’hélices, eux-mêmes reliés à 2 hélices, faisant avance le bâtiment à 41 Km/h.

Dans la mesure où ces unités doivent opérer près des côtes, l’accent a été mis sur l’autodéfense, qui dispose de 2 systèmes lance-missiles antiaériens RIM-116, 2 canons Mk-26 Bushmaster II de 30 mm, et 4 mitrailleuses M-2 Browning de 12.7 mm.

Un pont d’envol se situe à l’arrière de ces navires, et peut voir opérer 4 hélicoptères UH-1, ou 2 avions convertibles MV-22 B, ou 2 hélicoptères lourds CH-53 simultanément ; un hangar spacieux est également présent au niveau du pont, et peut accueillir 2 CH-53, voire même le MV-22 B.

Le domaine électronique dispose d’un système de commandement et de contrôle SPQ-14, un radar de recherche aérienne SPS-48, un radar de recherche de surface SPS-67, un radar de navigation SPS-64, un radar de conduite et de contrôle de tir SPQ-9B, un GPS, des antennes UHF/VHF, une suite de contre-mesures électroniques, incluant des torpilles leurres « NIXIE », et des systèmes d’interception des télécommunications.

L’équipage de 28 officiers et 335 engagés peut être renforcé par un contingent de 800 Marines, l’ensemble de ce personnel bénéficiant d’un confort amélioré à bord ; dans l’éventualité de combats ou d’assistance humanitaire, un hôpital est présent à bord, avec 24 lits médicaux, 2 blocs opératoires et 2 cabinets dentaires. La surface accordée au transport de véhicules ou de fret est de 2322 m², et le radier peut accueillir 2 aéroglisseurs LCAC, ou une grande barge de débarquement, ou encore 14 AAV-7.

(CH-53 E sur l'USS San Antonio, photo MCS 2nd class Terah L. Mollise, US Navy, 30/04/2013, www.flickr.com)

(CH-53 E sur l'USS San Antonio, photo MCS 2nd class Terah L. Mollise, US Navy, 30/04/2013, www.flickr.com)

(Mise à l'eau d'un AAV-7 de l'USS New Orleans, photo MCS 3rd class Dominic Pineiro, US Navy, 15/08/2011, www.flickr.com)

(Mise à l'eau d'un AAV-7 de l'USS New Orleans, photo MCS 3rd class Dominic Pineiro, US Navy, 15/08/2011, www.flickr.com)

(Radier inondable et barge de débarquement, USS Green Bay, photo de MCS 3rd class Scott Barnes, US Navy, 26/01/2015, www.flickr.com)

(Radier inondable et barge de débarquement, USS Green Bay, photo de MCS 3rd class Scott Barnes, US Navy, 26/01/2015, www.flickr.com)

(MV-22 B à l'entraînement, USS San Diego, photo MCS Seaman Gerald Dudley Reynolds, US Navy, 14/11/213, www.flickr.com)

(MV-22 B à l'entraînement, USS San Diego, photo MCS Seaman Gerald Dudley Reynolds, US Navy, 14/11/213, www.flickr.com)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article