Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

Classe Los Angeles

(USS Key West dans le Pacifique, exercice RIMPAC 2006, photo MCS 1st class Jeremie Yoder, US Navy, 25/07/2006, www.navy.mil)

(USS Key West dans le Pacifique, exercice RIMPAC 2006, photo MCS 1st class Jeremie Yoder, US Navy, 25/07/2006, www.navy.mil)

Sous-marins nucléaires d’attaque, les Los Angeles sont actuellement les plus nombreux en service dans la Navy, et représentent à eux seuls, la plus grosse flotte sous-marine à propulsion nucléaire d’attaque au monde.

Conçus en pleine guerre Froide, à l’époque où l’Union Soviétique commençait à aligner une puissante flotte sous-marine, les Los Angeles ont rejoint les rangs de la Navy à partir de 1976 et jusqu’en 1996, avec les meilleures technologies de l’époque, pour contrer la menace Soviétique croissante.

Les mises en service ont concerné 1 submersible en 1976, 3 en 1977, 4 en 1978, 1 en 1979, 1 en 1980, 6 en 1981, en 1982, 5 en 1983, 4 en 1984, 4 en 1985, 2 en 1986, 2 en 1987, 2 en 1988, 3 en 1989, 2 en 1990, 3 en 1991, 3 en 1992, 4 en 1993, 3 en 1994, 3 en 1995 et 2 en 1996. 

Engagés au combat lors de la guerre du Golfe (1991) à raison de 9 unités, puis contre le Kosovo (1999), l’Afghanistan (2001-2002) et à nouveau l’Irak (2003), où 12 bâtiments ont été déployés, et ont tiré des dizaines de missiles BGM-109 Tomahawk lors de ces opérations, les Los Angeles sont très appréciés par l’US Navy.

Constamment modernisés, les Los Angeles représentent le plus gros de la force sous-marine américaine, et comptent actuellement 35 bâtiments en activité, qui sont lentement remplacés par les modèles Virginia. La marine va se séparer de 2 Los Angeles courant 2017, 2 en 2018 et 1 en 2019.  

Répartition des sous-marins

NomBaseFlotte
USS ChicagoApra Harbor (Guam)7th Fleet
USS Key WestApra Harbor (Guam)7th Fleet
USS Oklahoma CityApra Harbor (Guam)7th Fleet
USS TopekaApra Harbor (Guam)7th Fleet
USS DallasGroton (CT)USFLTCOM
USS ProvidenceGroton (CT)USFLTCOM
USS PittsburghGroton (CT)USFLTCOM
USS San JuanGroton (CT)USFLTCOM
USS AnnapolisGroton (CT)USFLTCOM
USS SpringfieldGroton (CT)USFLTCOM
USS HartfordGroton (CT)USFLTCOM
USS ToledoGroton (CT)USFLTCOM
USS HelenaNorfolk (VA)USFLTCOM
USS Newport NewsNorfolk (VA)USFLTCOM
USS AlbanyNorfolk (VA)USFLTCOM
USS BoiseNorfolk (VA)USFLTCOM
USS MonteplierNorfolk (VA)USFLTCOM
USS BremertonPearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS JacksonvillePearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS BuffaloPearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS OlympiaPearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS LouisvillePearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS Jefferon CityPearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS ColumbusPearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS Santa FePearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS CharlottePearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS TucsonPearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS ColumbiaPearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS GreenevillePearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS CheyennePearl Harbor (HI)3rd Fleet
USS PasadenaSan Diego (CA)3rd Fleet
USS ScrantonSan Diego (CA)3rd Fleet
USS AlexandriaSan Diego (CA)3rd Fleet
USS AshevilleSan Diego (CA)3rd Fleet
USS HamptonSan Diego (CA)3rd Fleet

 

Caractéristiques

Grands submersibles à propulsion nucléaire, les Los Angeles mesurent 110 mètres de longueur, pour 10 mètres de largeur et ont un tirant d’eau, en surface, de 9.4 mètres ; avec un déplacement en surface de 6082 tonnes, pour 6927 tonnes en immersion, ce sont des unités de fort tonnage. La propulsion repose sur un réacteur nucléaire General Electric à eau pressurisée S6G, alimentant 2 turbines de 35.000 Cv, renforcées par un moteur auxiliaire de 325 Cv, les Los Angeles disposent d’une hélice spécialement étudiée pour diminuer les bruits de cavitation, capable de les propulser à une vitesse de l’ordre de 37 à 50 Km/h (celle-ci est classée « top secret ») ; la propulsion nucléaire permet de remplacer les barres de combustible après 30 ans de service en moyenne.

La profondeur opérationnelle maximale est d’environ 300 mètres, pour une profondeur de destruction de 450 mètres ; aucune information officielle n’a jamais été communiquée autour des réelles performances à l’immersion. Divisés en 2 zones, l’une destinée à l’équipage, l’armement et les systèmes de contrôle, l’autre au groupe de propulsion, aux équipements d’épuration de l’eau et de l’air, les Los Angeles ont, pour certains, été modifiés afin d’accueillir un mini-submersible pour les forces spéciales de la Navy (SEAL), dans le cadre des opérations spéciales dévolues à cette branche de la marine.

L’équipage de 129 hommes (13 officiers, 116 engagés) s’appuie sur des équipements électroniques de pointe : 1 sonar passif BQQ-5 (104 hydrophones), 1 radar de recherche aérienne AN/SBPS-5, 1 radar de navigation et de contrôle de tir AN/BPS-15 A, 1 sonar remorqué TB-23 (avec 98 hydrophones), 1 sonar passif de recherche et d’attaque AN/BQQ-5E à basse fréquence, 1 sonar de détection des glaces AN/BQS-15, 1 sonar actif de détection et d’attaque SADS-TG (pour les ports), 1 système de détection des mines navales, 1 système d’interceptions acoustiques WLR-9, et des contre-mesures électroniques ; ces systèmes ultra-sophistiqués valent chacun des millions de Dollars, et nécessitent des spécialistes pour les utiliser efficacement.

L’armement de ces sous-marins comprend 4 tubes lance-torpilles de 533 mm, pouvant tirer jusqu’à 26 torpilles Mk-48 (295 Kg d’explosifs) à la portée de 38 à 55 kilomètres, ou 12 missiles de croisière BGM-109 Tomahawk (900 à 3148 kilomètres de portée) ou antinavires UGM-84 Harpoon (130-140 kilomètres de portée); par ailleurs, 30 des Los Angeles encore en service ont été modifiés pour accueillir à l’avant du kiosque un système vertical de lancement de missiles à 12 tubes, facilitant le tir.  

(Tubes de lancement verticaux de l'USS Santa Fe, photo de OS2 John Bouvia, US Navy, 13/02/1994, wikipédia)

(Tubes de lancement verticaux de l'USS Santa Fe, photo de OS2 John Bouvia, US Navy, 13/02/1994, wikipédia)

(Salle sonar de l'USS Newport News, photo de MCS 3rd class Danna M. Morris, US Navy, 14/04/2010, wikipédia)

(Salle sonar de l'USS Newport News, photo de MCS 3rd class Danna M. Morris, US Navy, 14/04/2010, wikipédia)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article