Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

US Department of Defense

(Image : US DoD)

(Image : US DoD)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

 Ministère en charge de la Défense nationale et des forces armées, l'US Department of Defense (DoD) a été créé sous sa forme actuelle le 18 septembre 1947. 

Plus grand employeur mondial, le DoD a son quartier général situé à Arlington, en Virginie, où il est installé dans le Pentagone, à proximité de Washington D.C et de la Maison Blanche, où sont prises les décisions impliquant les militaires.

Supervisé par le Secrétaire à la Défense, qui reçoit ses ordres directement du président, le DoD contrôle 3 principales composantes

En plus de ces forces actives, le DoD gère également les forces de réserve et la Garde Nationale de chaque État, ainsi que plusieurs agences de renseignement, de défense et de recherche :

  • Defense Intelligence Agency (DIA)
  • National Security Agency (NSA)
  • National Geospatial Intelligence Agency (NGA)
  • National Reconnaissance Office (NRO)
  • Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA)
  • Defense Logistics Agency (DLA) 
  • Missile Defense Agency (MDA)
  • Defense Therat Reduction Agency (DTRA)
  • Defense Security Service (DSS)

A noter que les garde-côtes (US Coast Guard) sont rattachés au Department of Homeland Security, mais peuvent être placés sous le contrôle du DoD en cas de guerre. 

L'ensemble de ces moyens permet aux États-Unis de bénéficier de l'armée la plus moderne et la plus puissante au monde, avec un budget de $ 534 300 000 000, qui la place en première position dans ce domaine. 

Ces dépenses sont possibles grâce à une forte puissance économique, ainsi qu’à un patriotisme ouvertement assumé, et à des partenariats industriels déterminants, permettant d’exporter le matériel développé (en essayant de rentabiliser les financements effectués), tout en conservant l'hégémonie dans divers domaines : satellites espions, aéronavale, armes de précision, furtivité, technologie laser, robotique. Dans un contexte international tendu, associant crise économique, menace terroriste, tensions internationales, enjeux énergétiques et risques climatiques, il est vital pour une nation comme les États-Unis de posséder une force militaire puissante, dont l’éventuel déploiement suffirait à pousser l’adversaire à reculer, ou revenir à la table des négociations. En effet, l’hypothèse d’un conflit ouvert avec les États-Unis représente un risque non négligeable pour n’importe quel pays du monde, y compris la Russie ou la Chine, qui, bien que puissantes, n’ont pas des équipements aussi sophistiqués, ni un tel entraînement, et encore moins le budget.

Achats financés pour 2017

  • 24 drones MQ-9 (US Air Force)
  • 43 avions de combat F-35 (US Air Force)
  • 3 avions de transport C-130 J (US Air Force)
  • 9 avions de transport HC-130 J/MC-130 J  (US Air Force)
  • 15 avions ravitailleurs KC-46 (US Air Force)
  • 256 missiles air-air AMRAAM (US Air Force)
  • 287 missiles air-air AIMX-9 X (US Air Force)
  • 360 missiles de croisière JASSM (US Air Force)
  • 30 664 kits de guidage pour bombe JDAM (US Air Force)
  • 4507 bombes guidées SDB (US Air Force)
  • 1536 missiles antichars AGM-114 (US Air Force)
  • 10 missiles anti-navires OASUW (US Air Force)
  • 2 drones MQ-4 (US Navy)
  • 4 drones Blackjack (US Navy)
  • 4 avions de combat F-35 (US Navy)
  • 2 avions de combat F/A-18 E/F (US Navy)
  • 6 avions de veille aérienne E-2 D (US Navy)
  • 11 avions de patrouille maritime P-8 A (US Navy)
  • 35 missiles anti-balistique SM-3 (US Navy)
  • 163 missiles air-air AMRAAM (US Navy)
  • 152 missiles air-air AIM-9 X (US Navy)
  • 2779 kits de guidage pour bombe JDAM (US Navy)
  • 100 missiles antichar AGM-114 (US Navy)
  • 9 missiles antichar FGM-148 (US Navy)
  • 90 missiles antiaériens RIM-116 (US Navy)
  • 125 missiles antiaériens SM-6 (US Navy)
  • 100 missiles de croisière BGM-109 (US Navy)
  • 20 missiles anti-navires OASUW (US Navy)
  • 2 destroyers classe "Arleigh Burke" (US Navy)
  • 1 corvette furtive classe "Freedom" (US Navy)
  • 1 corvette furtive classe "Independence" (US Navy)
  • 2 sous-marins nucléaires d'attaque classe "Virginia" (US Navy)
  • 1 navire d'assaut amphibie classe "America" (US Navy)
  • 2 aéroglisseurs géants SSC (US Navy)
  • 24 hélicoptères de combat AH-1 Z (US Marine Corps)
  • 16 avions de combat F-35 (US Marine Corps)
  • 16 avions convertibles MV-22 B (US Marine Corps)
  • 2 avions ravitailleurs KC-130 J (US Marine Corps)
  • 2 hélicoptères de transport CH-53 K (US Marine Corps)
  • 192 blindés 4x4 JLTV (US Marine Corps)
  • 52 hélicoptères d'attaque AH-64 E (US Army)
  • 22 hélicoptères de transport CH-47 F (US Army)
  • 36 hélicoptères de transport UH-60 M (US Army)
  • 1828 blindés 4x4 JLTV (US Army)
  • 481 camions FHTV (US Army)
  • 1100 camions FMTV (US Army)
  • 48 châssis automoteurs PIM (US Army) 
  • 24 missiles anti-balistique THAAD (US Army)
  • 85 missiles anti-balistique PAC-3 (US Army)
  • 4210 missiles antichar AGM-114 (US Army)
  • 392 missiles antichar FGM-148 (US Army)
  • 1766 roquettes GMLRS (US Army)

Le DoD est le premier employeur mondial, avec 1 328 194 personnels actifs sous ses ordres directs, 447 476 gardes nationaux et 335 956 réservistes (sans compter les milliers de civils sous contrat).

Effectifs actifs (09/2016)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Effectifs Garde Nationale et réserves (09/2016)

(Création : Vincent CHARLES)

(Création : Vincent CHARLES)

Personnel civil

Au sein du Department of Defense, les emplois civils concernent les comptables, les analystes budgétaires, les ingénieurs civils, les techniciens électroniques, les spécialistes de la protection de l'environnement, les techniciens de santé, les professeurs de langues étrangères, les infirmiers, les personnels de cuisine, les personnels des ressources humaines, les informaticiens, ou encore les logisticiens.

ÉtatEmployésÉtatEmployés 
Alabama3431Alaska313
Arizona1194Arkansas105
Californie6081Caroline du Nord2561
Caroline du Sud797Colorado1474
Connecticut654Dakota du Nord74
Dakota du Sud53Delaware111
Floride2176Géorgie3005
Hawaï1277Idaho54
Illinois1224Indiana4301
Iowa63Kansas332
Kentucky977Louisiane276
Maine783Maryland8254
Massachusetts822Michigan1675
Minnesota177Mississippi312
Missouri680Montana45
Nebraska114Nevada176
New Hampshire188New Jersey605
New York2009Nouveau-Mexique397
Ohio9534Oklahoma1715
Oregon17Pennsylvanie7869
Rhode Island97Tennessee628
Texas4543Utah1097
Vermont30Virginie23 273
Virginie-Occidentale48Washington1231
Wisconsin115Wyoming39

Washington D.C : 2063

Si l'actuelle administration Trump tient ses engagements, les effectifs des forces armées devraient augmenter, en particulier dans l'armée de terre, qui a un niveau inférieur à celui d'avant la Seconde Guerre mondiale. La marine quant à elle pourrait disposer de 355 navires selon les souhaits de Donald Trump.

Le projet vise à recruter 60 000 soldats dans l'armée de terre, 40 000 personnels dans l'armée de l'air, 50 000 marins et de 8000 à 12 000 marines. A terme les effectifs seraient de

  • US Army : 540 000
  • US Air Force : 357 000
  • US Navy : 380 000
  • US Marine Corps : 200 000

Cependant, le renforcement des moyens navals, s'il était financé, ne se terminerait pas avant 2030 (le temps de construire les navires et les armer), quant à l'armée de l'air, ses escadrilles sont confrontées aux vieillissement des aéronefs et à la difficulté de remplacement des avions de combat. Le recrutement, la formation et l'équipement des forces vont nécessiter d'importants efforts financiers et techniques.

Le DoD en quelques chiffres 

  • 10 porte-avions lourds
  • 857 avions embarqués 
  • 85 destroyers et croiseurs
  • 51 sous-marins nucléaires d'attaque
  • 43 escadrons spatiaux 
  • 159 bombardiers lourds
  • 817 avions de transport 
  • 839 hélicoptères de combat (US Army) 
  • 2398 hélicoptères de transport (US Army)

Pour se faire une idée de cette puissance, il faut souligner que la marine américaine est en mesure de lancer de vastes offensives aéronavales, combinées à des tirs de missiles de croisière depuis ses navires de surface et ses sous-marins, tandis que l'armée de l'air peut compter sur la furtivité de certains bombardiers et sur la précisions des missiles et bombes des chasseurs.

En outre, de nombreux moyens spécialisés (détection aérienne lointaine, interception électronique, brouillage) sont à disposition, avec également une importante flotte de drones, de satellites et de ravitailleurs. 

L'armée de terre possède plus d'hélicoptères de combat et de transport qu'aucune autre force aérienne au monde, et s'est dotée de nombreux drones; elle dispose également d'une imposante force blindée et d'une artillerie nombreuse.

Quant aux marines, qui sont la plus petite armée des États-Unis, ils ont un potentiel de combat supérieur à celui de toute l'armée française, dans les domaines aérien (chasseurs, avions spécialisés), aéroterrestre (hélicoptères) et terrestre (chars, blindés, artillerie).

Enfin, le domaine de la guerre cybernétique n'est pas en reste, puisque les États-Unis se sont dotés d'une force spécialisée dans la protection des infrastructures et des réseaux électroniques nationaux, tout en pouvant lancer des attaques contre ceux des adversaires. 

Zones de responsabilités

En raison de leur engagement politique international, dans des alliances militaires ou dans des programmes d'assistance militaire, les États-Unis déploient des troupes et du matériel dans de nombreux pays du monde, lesquels sont assignés à des zones de responsabilité pour les opérations. 

(Image : Lencer, 09/2007, wikipédia)

(Image : Lencer, 09/2007, wikipédia)

USNORTHCOM

USPACOM

USEUCOM

USCENTCOM

USAFRICOM

USSOUTHCOM

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article