Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique

Venez découvrir l'Histoire des États-Unis d'Amérique: géographie, villes, économie, culture, gastronomie, sports...

La Maison Blanche

(Photo: Vincent CHARLES, 15/07/2009, Washington D.C)

(Photo: Vincent CHARLES, 15/07/2009, Washington D.C)

Marche musicale du président

Logo de la Maison Blanche

Logo de la Maison Blanche

Une histoire chargée:

Résidence officielle et bureau du président des États-Unis d'Amérique, la Maison Blanche (The White House) se situe au 1600 Pennsylvania Avenue NW, à Washington D.C. 

Réalisée par l'architecte James Hoban, sa construction a démarré en 1792 et elle a été inaugurée en 1800, lorsque le président John Adams en devint le premier résident officiel le 1er novembre, peu avant que le chantier soit achevé.

Au cours des travaux, des modifications ont été apportées à la demande du président George Washington, qui voulait un bâtiment plus grand avec davantage d'ornements: la maison a donc été agrandie de 30%, un hall de réception a été installé et les influences architecturales de l'édifice sont multiples.

Au cours de la guerre anglo-américaine de 1812, une grande partie de Washington D.C a été détruite par un incendie provoqué par les troupes britanniques, et seuls les murs extérieurs de la Maison Blanche  sont restés debout.

Après les ravages de l'incendie, les décombres ont été évacués et les architectes Hoban et Latrobe ont conçu de nouveaux plans pour le reconstruction, qui s'étala de 1815 à 1817; par la suite, le portique Sud a été construit en 1824, sous l'administration de James Monroe, et le portique Nord l'a été en 1830, sous Andrew Jackson.

Cible d'une attaque le 16 août 1841 lorsque le président John Tyler s'opposa à la création de la deuxième banque des États-Unis, la Maison Blanche a vu une très grande foule de membres du Parti libéral manifester devant son entrée, allant jusqu'à l'émeute la plus violente jamais déroulée devant cet édifice.

Au moment de la guerre de Sécession, la taille de la Maison Blanche était inadaptée et il a été envisagé un temps de l'abandonner en tant que résidence, mais le Congrès s'est opposé à cette idée. 

Lorsque le président Chester Arthur est arrivé en 1881, il a ordonné une rénovation majeure de la Maison Blanche, dont il a suivi presque tous les soirs l'avancée, faisant quelques suggestions.

Le bâtiment a évolué en 1891 lorsque l'épouse du président Benjamin Harrison a proposé d'ajouter 2 extensions: une aile nationale à l'Est pour l'art et une aile pour les fonctions officielles à l'Ouest. La conception des deux ailes fut confiée au colonel Theodore Bingham.

En 1901, lorsque le président Theodore Roosevelt est arrivé avec sa nombreuse famille (6 enfants), il s'est avéré que la Maison Blanche manquait de place et il a été décidé d'effectuer des rénovations et des extensions, notamment dans l'aile Ouest. 

Sous la présidence de William Taft, elle est à nouveau agrandie, avec en particulier l'ajout du célèbre Bureau Ovale en 1910, puis sous le mandat du président John Coolidge (1923-1929), un quatrième étage est créé. 

Après la Seconde Guerre mondiale, le manque d'entretien des décennies précédentes et l'alourdissement de l'édifice ont manqué d'en provoquer l'effondrement, et le président Harry Truman en a autorisé en 1948 la reconstruction et le démantèlement des parties dangereuses. 

Une nouvelle armature en acier a alors été posée et la reconstruction a commencé, avec quelques modifications apportées au bâtiment initial, comme l'escalier principal, ainsi que l'ajout de la climatisation et de 2 niveaux souterrains.

Seuls de très rares éléments originels ont été conservés, tant leur délabrement était avancé, et la famille Truman a repris possession de l'édifice à partir du 27 mars 1952. 

Lorsque le président John Kennedy arriva au pouvoir, sa femme Jacqueline a redécoré l'intérieur en vue de rendre aux pièces leur aspect du XIXème siècle, en utilisant souvent des meubles de grande qualité oubliés dans les sous-sols. Chaque pièce a été décorée selon un style, donnant du caractère à chacune d'elles. 

Depuis, les présidents successifs ont poursuivi la modernisation de la Maison Blanche, au gré de leurs envies et des nouvelles technologies. 

Quelques chiffres:

Complexe résidentiel et administratif, la Maison Blanche a son bâtiment principal encadré par 2 ailes, et le fonctionnement de l'ensemble est supervisé par un huissier en chef.

S'étendant sur 5100 m², la demeure comprend une grande partie de ses installations en sous-sol ou dissimulée, ce qui rend difficile de se rendre compte à l'oeil nu de sa taille. 

Composée de 132 pièces sur 4 niveaux dans la résidence exécutive (celle du président) et sur 2 niveaux dans chacune des 2 ailes, la Maison Blanche dispose de 35 salles de bain, de dizaines de bureaux (dont le célèbre Bureau Ovale du président), 412 portes, 147 fenêtres,  28 cheminées, 8 escaliers, 3 ascenseurs, 1 salle de gestion de crise (Situation Room), 1 terrain de tennis/basket, 1 piste de bowling, 1 salle de cinéma, 1 piscine, 1 piste de jogging, 1 green de golf, et 16 chambres. 

Un effectif de 1800 personnes s'active au quotidien dans 16 services pour assurer le bon fonctionnement de cet édifice.

 

(Rdc Maison Blanche, Gearedbull, wikipedia)  (1er étage, Gearedbull, wikipedia)(Rdc Maison Blanche, Gearedbull, wikipedia)  (1er étage, Gearedbull, wikipedia)

(Rdc Maison Blanche, Gearedbull, wikipedia) (1er étage, Gearedbull, wikipedia)

(2ème étage, Gearedbull, wikipedia) (Situation Room, www.whitehouse.gov)(2ème étage, Gearedbull, wikipedia) (Situation Room, www.whitehouse.gov)

(2ème étage, Gearedbull, wikipedia) (Situation Room, www.whitehouse.gov)

(Le président Obama au téléphone avec le House Speaker John Boehner, 05/02/2014, www.whitehouse.gov)

(Le président Obama au téléphone avec le House Speaker John Boehner, 05/02/2014, www.whitehouse.gov)

Protéger la maison Blanche:

En raison de l'importance de son occupant principal, la Maison Blanche bénéficie d'une protection rigoureuse, assurée par le Secret Service qui surveille les alentours de l'édifice, ses terrains et son intérieur.

Une haute clôture de fer renforcée, surplombant un muret, sert de mur d'enceinte tout autour du bâtiment, avec de nombreux blocs de béton posés en ligne devant elle, laissant un espace suffisant pour les véhicules d'intervention et empêchant les véhicules ennemis d'approcher. 

Des scanners pour la nourriture sont présents, afin de repérer tout explosif ou substance dangereuse, que les aliments soient dans les cuisines officielles ou apportés par des visiteurs.

Pour limiter le risque d'une attaque aérienne, l'espace aux environs de la Maison Blanche est interdit de survol et une étroite coopération a lieu entre le Secret Service et l'armée de l'air pour empêcher toute intrusion. Un radar est installé sur le toit du bâtiment et des lance-missiles antiaériens sont présents aux abords.

Dans l'éventualité d'un tireur isolé, toutes les fenêtres sont fortement blindées  et des tireurs d'élite du Secret Service sont postés sur les toits alentours, ainsi que sur celui de la Maison Blanche pour repérer tout ennemi. 

Un système de filtration de l'air permet de neutraliser tout agent contagieux pouvant être dispersé, des capteurs infrarouges et de mouvement sont installés aux points stratégiques pour repérer tout intrus, de jour comme de nuit.

Enfin, 1300 (!) agents du Secret Service, en civil ou en uniforme, patrouillent en permanence, y compris avec des chiens, et sont armés de sorte à pouvoir repousser toute attaque. Un groupe d'intervention (ERT) et une unité médicale sont présents dans l'enceinte de la Maison Blanche. 

A noter que des Marines assurent des gardes aux points d'entrées et que la police de Washington sécurise les approches, en coordination avec les autres services et avec les moyens de surveillance vidéo de la ville.

L'accès à la partie de Pennsylvania Avenue longeant la Maison Blanche est interdit et barré par des bornes anti-intrusion et par des postes de contrôle. 

(Patrouille cynophile, www.scmp.com, 30/09/214) (Membres de l'ERT en patrouille, www.dailymail.co.uk, 16/12/2010)(Patrouille cynophile, www.scmp.com, 30/09/214) (Membres de l'ERT en patrouille, www.dailymail.co.uk, 16/12/2010)

(Patrouille cynophile, www.scmp.com, 30/09/214) (Membres de l'ERT en patrouille, www.dailymail.co.uk, 16/12/2010)

La Maison Blanche au cinéma

Présente dans de très nombreux films, difficiles à tous citer ici, la Maison Blanche apparaît dans: 

  • JFK, d'Oliver Stone (1991)
  • Nixon, d'Oliver Stone (1995)
  • Independence Day, de Roland Emmerich (1996)
  • Air Force One, de Wolfgang Petersen (1997)
  • Deep Impact, de Mimi Leder (1998)
  • Le Jour d'Après, de Roland Emmerich (2004)
  • Benjamin Gates et le Trésor des Templiers, de Jon Turteltaub (2004)
  • Benjamin Gates et le Livre des Secrets, de Jon Turteltaub (2007)
  • 2012, de Roland Emmerich (2009)
  • Salt, de Philip Noyce (2010)
  • Lincoln, de Steven Spielberg (2012)
  • G.I Joe: Conspiration, de Jon Chu (2013)
  • La Chute de la maison Blanche, d'Antoine Fuqua (2013)
  • White House Down, de Roland Emmerich (2013)

En dehors du cinéma, la Maison Blanche est aussi présente dans quelques séries: 

  • A la Maison Blanche, d'Aaron Sorkin (1999-2006)
  • Commander in Chief, de Rod Lurie (2005-2006)
  • Les Kennedy, de Jon Cassar (2011)
  • House of Cards, de Beau Willimon (2013- en cours) 

Partager cette page

Repost 0